Une Niche Pour Deux
La jaquette
Titre original :
The Pooch and the Pauper
Production :
Walt Disney Television
Date de sortie USA :
Le 28 février 1999
Genre :
Comédie
Réalisation :
Alex Zamm
Musique :
Chris Hajian
Durée :
90 minutes

Le synopsis

Liberty, le jeune chien berger australien du président des Etats-Unis se voit chiper sa place auprès de son maître par Crapule, sa copie conforme, tout droit venue de la rue où son passe-temps favori est de faire tourner en bourrique Sheldon Sparks, le responsable de la fourrière locale...

La critique

rédigée par
★★

Une Niche Pour Deux est un téléfilm produit tout spécialement pour la télévision, dans le cadre de l'émission de la chaîne américaine ABC, The Wonderful World of Disney (Le monde merveilleux de Disney).

Basée sur le roman de Mark Twain, Le Prince et le Pauvre, cette fiction n’est pas la première chez Disney à reposer sur cette œuvre, adaptée de très nombreuses fois par les studios du grand Walt. La version la plus connue reste ainsi, assurément, celle du moyen-métrage animé de 1990, Le Prince et le Pauvre, mettant en scène les stars historiques du label, à commencer par Mickey, Donald et Dingo. Auparavant, le même livre a été magnifiquement retranscrit dans la minisérie, Le Prince et le Pauvre, diffusée à la télévision en 1962 au sein de l’émission Walt Disney's Wonderful World of Color. Existe également, sur un thème identique, le téléfilm, Double Star, présenté en 1987, dans le programme The Disney Sunday Movie.
Une Niche Pour Deux
reprend donc, une nouvelle fois pour la télévision disneyenne, la trame de l’échange de rang social en utilisant, pour cela, deux « acteurs » canins...

Rien, par conséquent, de bien nouveau sous le soleil ; le téléfilm cédant même aux traditionnels gags visuels et autres chutes de potaches, voulus par le genre. L’astuce ne fonctionne d’ailleurs pas vraiment et laisse les téléspectateurs de marbre tant les personnages ont du mal à développer leur capital-sympathie. Fort heureusement, le réalisateur n’a pas poussé son délire à l’extrême en imaginant les animaux articuler quand ils parlent. Ces derniers se contentent, il est vrai, d’exprimer leur conviction par la pensée ce qui contribue, somme toute, à donner un peu de crédibilité à l’ensemble. De plus, la version française bénéficie à plein de la qualité du travail des doubleurs aux premiers rangs desquels se trouve Patrick Préjean qui, prêtant sa voix à Liberty, fait des merveilles !

Sans être autant calamiteux que Vie de Chien, Vie de Château ou Le Chihuahua de Beverly Hills 2, Une Niche Pour Deux reste un téléfilm laborieux, déjà vu, poussif et sans imagination : une fiction, par conséquent, globalement ratée.

L'édition vidéo

Le téléfilm n'est édité, à l'heure actuelle, sur aucun support.