Avoir 17 Ans... à 40 Ans...
La jaquette
Titre original :
Young Again
Production :
Walt Disney Television
Date de sortie USA :
Le 21 mai 1986
Genre :
Comédie
Réalisation :
Steven Hilliard Stern
Musique :
James Di Pasquale
Durée :
90 minutes

Le synopsis

A 40 ans, Michael, cadre supérieur grisonnant mais toujours séducteur, s'ennuie dans sa vie qu'il juge terne au point de regretter sans cesse l'insouciance de ses 17 ans. Quand un ange mystérieux et jovial lui joue le tour d'exaucer un beau jour son vœu le plus cher, il reprend avec enthousiasme sa vie de lycéen dans sa ville natale...

La critique

rédigée par
★★★

Avoir 17 Ans... à 40 Ans... est un film de télévision diffusé, en 1986, sur ABC, dans l'émission hebdomadaire nouvellement intitulée The Disney Sunday Movie et héritière du show créé, sur la même chaîne, en 1954, par Walt Disney lui même, sous le titre de Disneyland.

Revivre sa jeunesse en conservant l'expérience acquise au cours de sa vie est un rêve, comme celui de gagner au loto, parfaitement universel. Avoir 17 Ans... à 40 Ans... en expérimente donc le thème sur le ton de la comédie. Pourtant, le récit prend bien vite un gout doux amer quand il s'agit de révéler les limites de l'expérience. Car la mémoire a, en effet, cela de formidable qu'elle met habilement de côté tous les désagréments réellement vécus au cours d'une vie pour n'en retenir que les aspects positifs. Or, la jeunesse, période chérie des hommes, est aussi celle de la construction des individus. Le mal-être est ainsi omniprésent dans cette période d'apprentissage des rapports humains, vécus alors pour l'essentiel entre jeunes du même âge ; la bienveillance n'étant jamais de mise. Les critiques sont ainsi acerbes et le regard de l'autre assassin. La nostalgie et l'expérience font habilement oublier qu'il n'y a pas plus féroce jungle qu'une cour d'école. Avoir 17 Ans... à 40 Ans... le rappelle donc au bon souvenir du téléspectateur.

Niveau casting, un jeune premier fait déjà des merveilles. Keanu Reeves, inoubliable quelques années plus tard dans Matrix ou L'Avocat du Diable, interprète ici Michael à 17 ans en réussissant haut la main le juste mélange d'entrain et de retenue que le personnage est censé tirer de sa nouvelle jeunesse alliée à la sagesse de sa quarantaine passée. Le téléfilm s’offre également les services de deux stars du petit écran révélées dans des séries devenues emblématiques de la télévision américaine de la fin des années 70 - début des années 80 : Lindsay Wagner inoubliable Super Jaimie et Robert Urich, fameux Dan Tana dans Vegas...

Avoir 17 Ans... à 40 Ans... est une comédie aussi réussie qu'intelligente.

A noter :
Un remake d'Avoir 17 Ans... à 40 Ans... (Young Again) réalisé par le studio New Line sous le titre 17 Ans Encore (17 Again) avec Zac Efron (High School Musical) en adolescent et Mathew Perry (F.R.I.E.N.D.S.) en adulte est sorti en 2009.

L'édition vidéo

Le téléfilm n'est édité, à l'heure actuelle, sur aucun support.