2 Pères et 1/2
L'écran titre
Titre original :
2 ½ Dads
Production :
Walt Disney Television
Date de sortie USA :
Le 16 février 1986
Genre :
Comédie
Réalisation :
Tony Bill
Musique :
Robert Folk
Durée :
45 minutes

Le synopsis

Trois amis aménagent ensemble à la suite de difficultés financières. Frank Manley, récemment veuf, en charge de sa fille et son jeune fils accueille ainsi chez lui, dans une grande maison qu'il ne peut plus payer, Pete Sellzer, que sa femme vient de quitter, lui laissant ses deux adolescentes et son fils presque adulte et Chick Leone, un célibataire endurci, récent chômeur...

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 14 avril 2017

2 Pères et 1/2 est un téléfilm diffusé, en 1986, sur ABC, dans l'émission hebdomadaire nouvellement intitulée The Disney Sunday Movie et héritière du show créé, sur la même chaîne, en 1954, par Walt Disney lui même, sous le titre de Disneyland.

Le téléfilm est en réalité le pilote d'une série qui n'a jamais vu le jour. Il faut dire que les séries avec des familles nombreuses et atypiques étaient assez communes dans les années 80 à l'image de Huit, Ça Suffit ! ou de la sitcom La Fête à la Maison. L'idée est pourtant ici plutôt bonne et assez moderne dans son approche : il s'agit de voir trois amis dans une passe difficile, dont deux pères déboussolés, s'unir afin de créer une grande famille et essayer de surmonter un mauvais moment. Il y a ainsi d'un côté un veuf élevant ses deux enfants seuls à la suite du décès de sa femme et qui ne veut pas perdre sa grande maison pleine de souvenirs. De l'autre, un mari que la femme a quitté, lui laissant la charge de ses trois enfants et une maison dont il ne veut plus. Enfin, le troisième est un faux célibataire endurci. En réalité marié durant la Guerre du Vietnam, sa femme et sa fille ont disparu depuis des années...

Alors, bien-sûr, tous les poncifs du genre sont de la partie. Les enfants des deux familles vont, par exemple, dans un premier temps se détester puis la grande de l'une va tomber sous le charme de l'aîné de l'autre. Les enfants vont alors apprendre à se connaître et s'apprécier pour finalement parvenir à former une grande famille. Les rôles entre les adultes sont quant à eux plutôt amusants Les deux pères qui s'avèrent, en effet, être aussi maladroits l'un que l'autre quand il s'agit de dialoguer avec leurs enfants ou tout simplement de cuisiner au contraire du troisième larron qui, dans son habitude à vivre seul, sait parfaitement tenir une maison, ménage, lessive et même repas. En fait, il se met en place une sympathique vie de famille faite de cris et de joies même si en quarante-cinq minutes, il est vraiment difficile d'aborder tous les sujets ; certains restant en suspens comme la relation entre Pete et son aîné Danny.

L'un des attraits du téléfilm est d'ailleurs à rechercher du côté de ses personnages particulièrement attachants.
Les trois adultes sont ainsi tous bien campés que cela soit le veuf Frank Manley (Richard Young), le divorcé Pete Seltzer (George Dzundza) ou le célibataire Chick Leone (Sal Viscuso).
Les enfants ne sont pas en reste et s'avèrent fort sympathiques et ce, qu'ils viennent de la famille Manley ou Seltzer. Dans la première, l'ainée Kathleen (Mary Kohnert) sait garder la tête sur les épaules tandis que Frank Jr (Ricky Stout) a lui bien du mal à accepter le décès de sa mère. Dans la seconde, Danny (Billy Warlock), l'ainé, ne pense qu'à la moto et cultive un côté rebelle en mal de communication avec son père. La cadette Dorothy (Marissa Mendenhall) cache pour sa part son manque de confiance en elle derrière des lunettes et une repartie à tout crin. Enfin, la benjamine Rose (Shana O'Neil), la petite dernière, assume le rôle de l'ingénue toute mignonne.

2 Pères et 1/2 est un petit téléfilm sympathique qui ne révolutionne pas le genre mais offre un bon moment de divertissement.

L'édition vidéo

Le téléfilm n'est édité, à l'heure actuelle, sur aucun support.

Nos Réseaux Sociaux