Ma Ville
La jaquette
Titre original :
My Town
Production :
Walt Disney Television
Date de sortie USA :
Le 25 mai 1986
Genre :
Comédie dramatique
Réalisation :
Gwen Arner
Musique :
Craig Satan
Durée :
45 minutes

Le synopsis

Dans une petite ville américaine où règne une précieuse douceur de vivre, l'arrivée d'une jeune professeur provoque une cascade de conflits tandis que deux jeunes ados traquent un homme bizarre qu'ils prennent pour un espion soviétique...

La critique

rédigée par
★★

Ma Ville est un film de télévision diffusé, en 1986, sur ABC, dans l'émission hebdomadaire nouvellement intitulée The Disney Sunday Movie et héritière du show créé, sur la même chaîne, en 1954, par Walt Disney lui même, sous le titre de Disneyland.

Pilote d'une série qui ne verra jamais le jour, Ma Ville affiche visiblement beaucoup d'ambitions. Le téléfilm évoque, en effet, un panel de thèmes, somme toute intéressants, comme le passage tourmentée de l'adolescence, l'abandon d'une mère, l'éducation sexuelle dans l'Amérique puritaine, l'intégration dans une nouvelle ville, ou encore la recherche d'espions. Mais voilà, il ne dispose pas des atouts suffisants pour correctement les traiter. Trop de personnages portent ainsi les problématiques abordés au point que le téléspectateur assiste à un méli-mélo qui part dans tous les sens sans jamais parvenir à trouver une trame cohérente, bâclant même certains sujets. La fiction aurait sans doute gagné à se concentrer sur un seul, le plus fort à l'évidence : l'arrivée de la jeune professeur new-yorkaise dans cette ville de province. Le fossé culturel entre les deux mondes est, en effet, immense au point de poser une série d'interrogations, à fort potentiel dramatique, toutes plus passionnantes les unes que les autres. La lutte de ces deux visions sociétales valait visiblement le coup d'être mieux traitée, sans se retrouver noyée dans des aventures rocambolesques...

Côté casting, Glen Ford (déjà vu, chez Disney, dans le rôle titre du film "Live" de 1969, Smith !) assume le personnage de Lucas Wheeler, le banquier de la ville et responsable de tous les changements qui s'opèrent dans la petite bourgade. A côté de lui, Meredith Salenger (venue de Natty Gann, une production Disney de l'année précédente) interprète la petite fille de Lucas, Amber ; l'actrice rejouant pour le label de nombreuses années plus tard, en 2009, dans La Montagne Ensorcelée...

Ma Ville est un téléfilm ambitieux qui perd de son intérêt à trop vouloir partir dans tous les sens : il paye, en réalité, très cher le fait d'être le pilote d'une série qui n'a pas vu le jour...

L'édition vidéo

Le téléfilm n'est édité, à l'heure actuelle, sur aucun support.