Panique à L'Orphelinat
La jaquette
Titre original :
The Leftovers
Production :
Walt Disney Television
Date de sortie USA :
Le 16 novembre 1986
Genre :
Comédie
Réalisation :
Paul Schneider
Musique :
Tom Scott
Durée :
90 minutes

Le synopsis

Six orphelins forment une véritable famille au sein de l’établissement tenu par Max qui fait, dès lors, tout pour ne pas les voir être séparés. La situation se corse quand les services spéciaux de la ville décident de fermer son orphelinat pour bâtir une usine à sa place : Max et les enfant ont cinq semaines pour trouver une solution...

La critique

rédigée par
★★★

Panique à L'Orphelinat est un film de télévision diffusé, en 1986 sur ABC, dans l'émission hebdomadaire nouvellement intitulée The Disney Sunday Movie et héritière du show créé, sur la même chaîne, en 1954, par Walt Disney lui même, sous le titre de Disneyland.

Fiction pleine de fraicheur et de bonne humeur communicative, Panique à L'Orphelinat est assurément un excellent opus de la collection. Clairement ancré dans les années 80 et leur optimisme à tout crin, il n’a pourtant et curieusement pas pris une ride. Il faut dire que l'ambiance qui règne dans cet orphelinat est tellement réjouissante qu’elle est un fantasme de l’inconscient collectif : tout le monde rêverait de structures sociales aussi performantes et humaines où le responsable laisse les enfants (tous bien sûr bienveillants et gentils !) s'épanouir dans une atmosphère créative pleine d'inventions, de musique, d'animaux et d'amour. Une conception de l'éducation et de la société où la violence n’a pas sa place ! Les enfants qui ont découvert ce téléfilm à l’époque ont dû, sans aucun doute, pâlir d’envie et être subjugué par ses six gamins qui, malgré leur situation familiale peu enviable, s'épanouissent presque sans contrainte. Il faut dire que la comédie est toujours présente dans le téléfilm au gré de gags de situation, de chutes et autres bêtises en tous genres. L’ennui n’a décidément pas sa place dans ce tourbillon de bonheur et bonne humeur.

Panique à L'Orphelinat bénéficie en outre d’un casting impeccable. Il y en a pour tous les profils ! Du haut de ses treize ans, Jesse (Pamela Adlon) est ainsi l'ainée, maternelle et spirituelle tandis que Charlie (Jason Presson vu dans Explorers ou Gremlins) est, lui un génie scientifique, roi de l'expérience ratée. Jake (Jaleel White) est, pour sa part, le cuistot aux plats immangeables alors qu’Harry et Kim (Douglas Emerson et Matthew Brooks) sont eux des jumeaux fous de rock. Enfin, Zoey (Andrea Barber, plus jeune encore que pour son rôle à venir de Kimmy dans la série La Fête à la Maison), pratique, à huit ans à peine, la chirurgie sur ses poupées. Tout ce petit monde est gardé par les seuls adultes de l’entourage immédiat : Max, interprété par le chanteur John Denver, parfait en directeur d’orphelinat au grand cœur et Heather Drew (Cindy Williams), une jeune recrue de l’établissement, pleine de malices et de talents cachés.

Panique à L'Orphelinat est un téléfilm savoureux, apte à proposer un excellent moment de divertissement.

L'édition vidéo

Jaquette Panique à L'Orphelinat
Jaquette Panique à L'Orphelinat
Edition DVD Video
Zone 1 Simple 2012