Sammy, Le Phoque
L'écran titre
Titre original :
Sammy, the Way-Out Seal
Production :
Walt Disney Television
Date de sortie USA :
Le 28 octobre 1962 (1ère partie)
Le 4 novembre 1962 (2ème partie)
Genre :
Comédie
Date de sortie cinéma Angleterre :
Avril 1963
Réalisation :
Norman Tokar
Durée :
90 minutes

Le synopsis

Deux frères, Arthur et Petey Loomis, ramènent de leurs vacances d'été, à l'insu de leur parent, un phoque qu'ils prénomment Sammy. La gestion de l'animal ne s'avère pas de tout repos...

La critique

rédigée par
★★★

Sammy, Le Phoque est un téléfilm diffusé dans le cadre de l'émission de la chaîne américaine NBC, Walt Disney's Wonderful World of Color.

En 1961, Walt Disney claque la porte de la chaîne ABC après sept années de bons et loyaux services au cours desquelles il présentait le show Disneyland. Refusant de se faire enfermer dans un genre, il décide, en effet, de rejoindre NBC qui lui offre de nouvelles et grandes opportunités pour développer son savoir-faire naissant en matière d'œuvres de télévision. Le papa de Mickey dispose désormais non seulement d'un budget plus conséquent mais aussi d'une très large autonomie dans le choix de ses programmes là où, justement, ABC lui imposait la production de westerns à la Davy Crockett. Le transfert d'une chaîne à l'autre offre également aux productions télé de Disney l'avantage de la couleur. Ni une, ni deux, l'émission Disneyland se mue en bien nommée Walt Disney's Wonderful World of Color, dès septembre 1961. L'une des toutes premières conséquences visibles de l'arrivée sur NBC est la disparition progressive des séries à nombreux épisodes (Texas John Slaughter...) au profit de téléfilms de qualité, limités à deux ou trois parties (Le Prince et le Pauvre, Escapade in Florence...).

Sammy, Le Phoque est un téléfilm incroyablement charmant. Dès les premières minutes, l'ambiance nostalgique happe, en effet, le téléspectateur qui dès lors suit son histoire avec bienveillance. Il faut dire que Sammy dispose d'un capital-sympathie instantané auquel il est tout simplement impossible de résister. Les séquences de câlins distribués par l'animal sont ainsi d'une redoutable efficacité émotionnelle. A cela s'ajoute, en outre, un parfum de tranquillité reposante, tout entier issu de la représentation d'une banlieue américaine typique des années 60 où la douceur de vivre n'a pas encore laissé sa place à la violence et à la peur. Deux scènes sont à retenir en particulier : la réception chez le notable local et la visite au centre commercial.

Sammy, Le Phoque s'inscrit tout entier dans le style des comédies signées pour Walt Disney par Norman Tokar (heureux papa de Quatre Bassets Pour un Danois, 3 Etoiles, 36 Chandelles ou Demain... des Hommes). Il livre ici son second long-métrage pour le studio de Mickey et son premier pour la télévision ; Compagnon d'Aventure étant sorti, lui, au cinéma...

Bol d'air frais d'un autre temps, téléfilm typique des comédies Disney mêlant humains et animaux et produites au cours des années 60 et 70, Sammy, Le Phoque est, nostalgie aidant, une comédie terriblement efficace. A suivre avec plaisir.

L'équipe du film

1901 • 1966
Producteur

L'édition vidéo

Jaquette Sammy, Le Phoque
Jaquette Sammy, Le Phoque
Edition DVD Video
Zone 1 Simple 2012