Sancho, The Homing Steer
L'écran titre
Titre original :
Sancho, The Homing Steer
Production :
Walt Disney Television
Date de sortie USA :
Le 21 janvier 1962 (1ère partie : Sancho on the Rancho... and Elsewhere)
Le 28 janvier 1962 (2ème partie : The Perils of a Homesick Steer)
Genre :
Docu-Fiction
Réalisation :
Tom McGowan
Durée :
90 minutes

Le synopsis

Ed Kerr, un fermier du Texas, adopte un jeune bœuf à longues cornes qu'il prénomme aussitôt Sancho...

La critique

rédigée par
★★

Sancho, The Homing Steer est un téléfilm diffusé dans le cadre de l'émission de la chaîne américaine NBC, Walt Disney's Wonderful World of Color.

En 1961, Walt Disney claque la porte d'ABC après sept années de bons et loyaux services au cours desquelles il présente le show Disneyland. Refusant de se faire enfermer dans un genre, il décide, en effet, de rejoindre NBC qui lui offre de nouvelles et grandes opportunités pour développer son savoir-faire naissant en matière d'œuvres de télévision. Le papa de Mickey dispose désormais non seulement d'un budget plus conséquent mais aussi d'une très large autonomie dans le choix de ses programmes là où, justement, ABC lui imposait la production de westerns à la Davy Crockett. Le transfert d'une chaîne à l'autre offre également aux productions télé de Disney l'avantage de la couleur. Ni une, ni deux, l'émission Disneyland se mue en logiquement nommée Walt Disney's Wonderful World of Color, dès septembre 1961. L'une des toutes premières conséquences visibles de l'arrivée sur NBC est la disparition progressive des séries à nombreux épisodes (Texas John Slaughter...) au profit de téléfilms de qualité, limités à deux ou trois parties (Le Prince et le Pauvre, Escapade in Florence...).

Walt Disney est un grand passionné de faune et de flore devant l'Eternel. Rien d'étonnant dès lors à constater que ses tout premiers films "live" sont des courts-métrages animaliers. En 1948, L'Île aux Phoques inaugure, en effet, la fabuleuse collection des True-Life Adventures qui s'étend, à partir de 1953, avec Le Désert Vivant, au format du long-métrage. 1957 marque l'avènement d'un nouveau type de production : le docu-fiction animalier, dont Les Aventures de Perri trace les contours du standard. Nomades du Nord s'inscrit aussi dans le genre mais en fait évoluer le cadre en y ajoutant des acteurs humains. Cette pratique deviendra fréquente chez Disney dans les années 60, à l'image de La Légende de Lobo et autre Charlie, le Couguar. La télévision n'échappe pas à la règle : Sancho, The Homing Steer en étant le premier exemple.

Ce téléfilm ne fait pourtant pas honneur au genre. Loin d'être passionnant, il développe, il est vrai, son récit sur un animal peu expressif dont le capital sympathie n'a pas la capacité de décoller. Autant un canin ou un félin peuvent aisément parvenir à faire fondre leur auditoire, autant un bovidé le laisse irrémédiablement de marbre. Cette situation se révèle d'ailleurs vite catastrophique pour la dynamique toute entière du docu-fiction dont le genre veut justement que l'attention se porte plus sur l'animal que sur les humains. Ed ou sa femme Maria ne parviennent ainsi pas à briller alors même que leur couple binational (une Mexicaine mariée à un Texan) disposait sur le papier des ressources suffisantes pour faire des merveilles. Enfin, ultime supplice, le périple de Sancho à travers le désert est peu crédible, aussi bien quand il s'agit d'échapper aux coyotes et autres couguars que de traverser, sans fatigue excessive, pas moins de trois états !

Docu-fiction disneyen ennuyeux, Sancho, The Homing Steer est assurément à délaisser au profit, par exemple, de La Légende de Lobo...

A noter :
Le téléfilm a été diffusé au cinéma, à l'international.

L'équipe du film

1901 • 1966
Producteur

L'édition vidéo

Le téléfilm n'est édité, à l'heure actuelle, sur aucun support.