Johnny Shiloh
L'écran titre
Titre original :
Johnny Shiloh
Production :
Walt Disney Television
Date de sortie USA :
Le 20 janvier 1963 (première partie)
Le 27 janvier 1963 (deuxième partie)
Genre :
Guerre
Date de sortie cinéma Japon :
Décembre 1965
Réalisation :
James Neilson
Musique :
Buddy Baker
Durée :
90 minutes

Le synopsis

Johnny Clem un jeune tambour, âgé de seulement 10 ans, s'illustre au cours de la Guerre de Sécession, lors de la bataille de Shiloh...

La critique

rédigée par
★★★

Johnny Shiloh est un téléfilm diffusé dans le cadre de l'émission de la chaîne américaine NBC, Walt Disney's Wonderful World of Color.

En 1961, Walt Disney claque la porte de la chaîne ABC après sept années de bons et loyaux services au cours desquelles il présente le show Disneyland. Refusant de se faire enfermer dans un genre, il décide, en effet, de rejoindre NBC qui lui offre de nouvelles et grandes opportunités pour développer son savoir-faire naissant en matière d'œuvres de télévision. Le papa de Mickey dispose désormais non seulement d'un budget plus conséquent mais aussi d'une très large autonomie dans le choix de ses programmes là où, justement, ABC lui imposait la production de westerns à la Davy Crockett. Le transfert d'une chaîne à l'autre offre également aux productions télé de Disney l'avantage de la couleur. Ni une, ni deux, l'émission Disneyland se mue en logiquement nommée Walt Disney's Wonderful World of Color, dès septembre 1961. L'une des toutes premières conséquences visibles de l'arrivée sur NBC est la disparition progressive des séries à nombreux épisodes (Texas John Slaughter...) au profit de téléfilms de qualité, limités à deux ou trois parties (Le Prince et le Pauvre, Escapade in Florence...).

Le récit de Johnny Shiloh est tiré d'une histoire vraie : il raconte la vie de John Clem telle qu'elle fut elle-même contée par l'écrivain James A. Rhodes.
A peine âgé de 10 ans, John Joseph Klem s'enfuit de son Ohio natal pour rejoindre l'armée de l'Union au cours du printemps 1861. Face à sa détermination, le 22ème régiment du Massachusetts se résout à l'intégrer en qualité de Mascotte et jeune tambour. Il devient ainsi officiellement membre du régiment en mai 1863 et reçoit même pour cela une solde en bonne et due forme. Le 20 septembre 1863, durant la bataille de Chickamauga, capturé avec plusieurs de ses équipiers, il parvient à s'échapper blessant même à l'occasion de sa fuite un officier sudiste. Sa bravoure reconnue, il est alors promu Sergent, devenant alors le plus jeune officier de l'armée nordiste. L'information, vite reprise par les journaux, lui offre la célébrité ; il se voit, en effet, spontanément surnommé par la presse Johnny Shiloh, en résonnance avec sa victoire à la bataille de Shiloh en 1862. L'année suivante, il change de nom (cette fois-ci officiellement) et devient John Lincoln Clem. En octobre 1863, il est capturé par l'armée confédérée puis libéré dans le cadre d'un échange de prisonniers. Il est démobilisé le 19 septembre 1864. En 1871, le président Grant le nomme lieutenant. Il démarre alors une deuxième carrière dans l'armée jusqu'en 1915, année de sa retraite, et sera, un temps, le dernier vétéran en activité de la Guerre de Sécession. John Clem s'éteint en 1937 à l'âge de 85 ans.

Côté casting, Johnny Shiloh n'échappe pas à la règle qui veut que la sécurité est toujours de mise chez Disney. Brian Keith, apparu dans une ribambelle de films (Ten Who Dared en 1960, La Fiancée de Papa  en 1961, Un Pilote Dans la Lune en 1962, Sam, l'Intrépide en 1963, Les Pas du Tigre en 1964, Calloway, le Trappeur en 1965 et Scandalous John en 1971) et de téléfilms du label au château enchanté (Johnny Shiloh en 1963, Bristle Face en 1964, Cowboy Malgré Lui en1964 et Trafics en Tous Genres en 1986) livre ainsi une prestation convaincante en endossant le rôle du sergent Gabe Trotter qui chaperonne le jeune Tambour.
Kevin Corcoran charme, quant à lui, par sa belle prestation dans la peau de Johnny Shiloh. Il y est comme, à son habitude, à la fois juste et attachant. Le jeune garçon est alors au beau milieu de sa longue carrière chez Mickey. Il est, il est vrai, à l'affiche pour Disney des téléfilms Daniel Boone (1960), Johnny Shiloh (1963) et The Mooncussers (1962) ainsi que des films Fidèle Vagabond (1957), Quelle Vie de Chien ! (1959), Le Clown et l'Enfant (1960), Pollyanna (1960), Les Robinsons des Mers du Sud (1960), Bon Voyage ! (1962), Sam, l'Intrépide (1963) et Les Pas du Tigre (1964). Son rôle de Moochie McCandless dans la série du Mickey Mouse Club, Aventures in Dairyland, lui vaut d'être littéralement plébiscité par le public qui le surnomme Moochie. Et pour cause, il utilise ce nom dans de nombreux rôles à la télévision : la minisérie Moochie et les séries du Mickey Mouse Club, Further Adventures of Spin and Marty et The New Adventures of Spin and Marty. Il trouve également le temps de prêter sa voix au personnage principal du cartoon Goliath 2.

Au final, le parcours de ce tout jeune soldat grand patriote se laisse suivre avec plaisir. Contre toute attente, le téléfilm adopte, en effet, un ton juste et impartial sur la guerre sans jamais exacerber (c'est un exploit pour Hollywood !) le patriotisme américain... Johnny Shiloh est donc à découvrir sans apriori.

A noter :
Le téléfilm a été diffusé au cinéma, à l'international, en 1965.

L'équipe du film

1949 • 2015
Acteur
1901 • 1966
Producteur

L'édition vidéo

Jaquette Johnny Shiloh
Jaquette Johnny Shiloh
Edition DVD Video
Zone 1 Simple 2011