Bristle Face
L'écran titre
Titre original :
Bristle Face
Production :
Walt Disney Television
Date de sortie USA :
Le 26 janvier 1964 (première partie)
Le 02 février 1964 (deuxième partie)
Genre :
Aventure
Réalisation :
Bob Sweeney
Musique :
George Bruns
Richard M. Sherman
Robert B. Sherman
Durée :
90 minutes

Le synopsis

Dans les années 1920, Jace Landers, un jeune orphelin de 14 ans vagabonde à travers le Tennessee avec son chien de chasse Bristle Face. Au cours de son périple, il tombe sur Lute Swank, un épicier de campagne qui lui propose du travail en échange du gite et du couvert...

La critique

rédigée par
★★★

Bristle Face est un téléfilm diffusé dans le cadre de l'émission de la chaîne américaine NBC, Walt Disney's Wonderful World of Color.

En 1961, Walt Disney claque la porte de la chaîne ABC après sept années de bons et loyaux services au cours desquelles il présente le show Disneyland. Refusant de se faire enfermer dans un genre, il décide, en effet, de rejoindre NBC qui lui offre de nouvelles et grandes opportunités pour développer son savoir-faire naissant en matière d'œuvres de télévision. Le papa de Mickey dispose désormais non seulement d'un budget plus conséquent mais aussi d'une très large autonomie dans le choix de ses programmes là où, justement, ABC lui imposait la production de westerns à la Davy Crockett. Le transfert d'une chaîne à l'autre offre également aux productions télévisuelles de Disney l'avantage de la couleur. Ni une, ni deux, l'émission Disneyland se mue en logiquement nommée Walt Disney's Wonderful World of Color, dès septembre 1961. L'une des toutes premières conséquences visibles de l'arrivée sur NBC est la disparition progressive des séries à nombreux épisodes (Texas John Slaughter...) au profit de téléfilms de grande qualité, réduits à deux ou trois parties (Le Prince et le Pauvre, Escapade in Florence...).

Bristle Face est l'adaptation d'un livre pour enfants publié en 1962 par Kelly Ray Masters Sr, plus connu sous son nom de plume, Zachary Ball. Walt Disney renoue ici avec son gout pour les histoires d'amitié liant un enfant et un chien, un thème déjà très présent dans son œuvre avec, par exemple, Fidèle Vagabond ou Compagnon d'Aventure. Bristle Face s’inscrit donc, comme ses confrères, dans le registre de la comédie familiale, basée sur l’attachement mutuel d'un jeune garçon et de son chien ; ce dernier étant l’auteur de belles bêtises, sources de petites scènes amusantes.

Côté casting, Bristle Face n'échappe pas à la règle qui veut que la sécurité est toujours de mise chez Disney. Brian Keith (Lute Swank), apparu, pour le label, dans une ribambelle de films (Ten Who Dared en 1960, La Fiancée de Papa  en 1961, Un Pilote Dans la Lune en 1962, Sam, l'Intrépide en 1963, Les Pas du Tigre en 1964, Calloway, le Trappeur en 1965 et Scandalous John en 1971) et de téléfilms (Johnny Shiloh en 1963, Bristle Face en 1964, Cowboy Malgré Lui en 1964 et Trafics en Tous Genres en 1986) reprend, en effet, une nouvelle fois du service et livre une prestation convaincante.
Phillip Alford (Jace Landers) lui donne la réplique et sert, pour sa part, un personnage d’autant plus attachant qu’il bénéficie de l’aura de Bristle Face, un rôle tenu par deux chiens Tiger et Prince (qui participeront ensemble à un autre téléfilm Disney, Boomerang, Dog of Many Talents).

Convenu et sans surprise, Bristle Face est un téléfilm sympathique dans la lignée des histoires d'amitiés entre chien et jeune garçon que Walt Disney affectionne tant.

A noter :
Le téléfilm a été diffusé en syndication sous le titre Fox Hunter.

L'équipe du film

1901 • 1966
Producteur

L'édition vidéo

Le téléfilm n'est édité, à l'heure actuelle, sur aucun support.