Casse-Cou
L'écran titre
Titre original :
Hacksaw
Production :
Walt Disney Television
Date de sortie USA :
Le 26 septembre 1971 (Première partie)
Le 3 octobre 1971 (Deuxième partie)
Genre :
Comédie dramatique
Réalisation :
Larry Lansburgh
Musique :
Franklyn Marks
Randy Sparks
Durée :
90 minutes

Le synopsis

Une jeune fille, en vacances dans les montagnes canadiennes, essaye de capturer, avec l’aide du cowboy Tim Andrews, un étalon répondant au nom de Casse-Cou...

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 06 février 2015

Casse-Cou est un téléfilm diffusé, en 1971, sur NBC, dans l'émission hebdomadaire, nouvellement renommée, The Wonderful World of Disney et héritière du show d'ABC créé en 1954 par Walt Disney lui même et intitulé Disneyland.

C’est un vétéran des studios Disney, Larry Lansburgh, qui prend en charge la réalisation de Casse-Cou. Accueilli dès les années 40 dans l’équipe de Walt Disney, l’homme est, en effet, un grand spécialiste des docu-fictions animaliers filmés en extérieur, sans acteur, ni artifice. Au sein du studio, il s’occupe ainsi d’abord des parties "live" des films d'animation comme Saludos Amigos, Les Trois Caballeros ou Danny, Le Petit Mouton Noir puis se voit confier, fort logiquement, des court-métrages "live" à l'exemple de Ouragan, le Pur-Sang sorti en 1954.

Mais Larry Lansburgh a d'autres ambitions, et parmi elles, la production de longs-métrages. Il propose, dans cet esprit, en 1954, à Walt Disney, l'histoire de La Revanche de Pablito dont il a déjà entièrement développé le script. Étant lui-même un cavalier hors pair, il réalise également autour du thème de l’équitation de nombreux courts-métrages dont Rodéo Fantastique (1966) ou encore Hang Your Hat on the Wind (1969). En dehors des chevaux, il signe d'autres courts-métrages animaliers dont un est nommé à l'Oscar du Meilleur Court-Métrage, Cow Dog (1956) tandis qu'un autre le remporte, The Wetback Hound (1957). Il travaille parallèlement beaucoup pour la télévision, et ce, même après sa retraite des studios Disney prise en 1971, avec notamment, The Horse of the West (1957), Casse-Cou (1971), Chester, Yesterday's Horse (1973) ou Runaway on Rogue River (1974).

Casse-Cou est un téléfilm typique de la signature Disney dans les années 70. Raconté à la façon d’un docu-fiction, par le personnage secondaire, un rancher, joué par Ray Teal, la fiction narre ainsi l’existence d’un étalon qui impose son caractère aux humains qui cherchent à le domestiquer. Le long-métrage est d’ailleurs construit assez bizarrement en se concentrant, au début, sur la jeune Sue Curtis, jouée par Susan Bracken et laissant penser qu’elle et l’amitié qu’elle porte au cheval seront au centre de l’action. Mais en fait, comme elle est une simple new-yorkaise en vacances dans les montagnes canadiennes, elle ne va faire que passer et repasser dans le récit. Le véritable premier rôle est en réalité tenu par le jeune cowboy local, Tim Andrews, campé par Tab Hunter. Il va, en effet, élever Casse-cou en essayant, en vain, de le monter puis en lui apprenant à être un cheval de trait, notamment pour devenir un champion de course de charrette dans la fameuse compétition du Calgary Stampede. Autre curiosité narrative, le téléfilm comporte deux chansons composées et interprétées par Randy Sparks : Hacksaw, Race Song et Love Song.

Au final, Casse-Cou n’offre rien de vraiment bien nouveau sous le soleil ; Disney ne sachant décidément pas se diversifier à l’époque. Il reste, tout de même, dans ce téléfilm, un rythme et une nostalgie d’un autre temps, qu’il n’est plus possible de retrouver à l’époque contemporaine mais qu'il fait bon revivre de temps en temps...

L'édition vidéo

Le téléfilm n'est édité, à l'heure actuelle, sur aucun support.