L’Énigme
L'écran titre
Titre original :
Child of Glass
Production :
Walt Disney Television
Date de sortie USA :
Le 14 mai 1978
Genre :
Fantastique
Réalisation :
John Erman
Musique :
George Duning
Durée :
93 minutes

Le synopsis

Alexandre et sa famille emménagent dans une ancienne demeure sudiste de la Louisiane. Rapidement, le jeune garçon est confronté au fantôme d’une petite fille morte dans le manoir...

La critique

rédigée par
★★★

L’Énigme est un téléfilm diffusé, en 1978, sur NBC, dans l'émission hebdomadaire, nouvellement renommée, The Wonderful World of Disney et héritière du show d'ABC créé en 1954 par Walt Disney lui même et intitulé Disneyland.

L’Énigme est un téléfilm resté gravé dans les mémoires de ceux qui ont eu la chance de le découvrir à l’époque de sa diffusion. Et à raison tant il est incroyablement divertissant et le demeure toujours trente-cinq ans après. Ce constat est d’autant plus vrai qu’il est, par certains côtés, bien plus novateur dans sa construction et son traitement que certains films des studios Disney de l’époque sortis au cinéma et notamment, dans le même genre, des (Les) Yeux de la Forêt, de trois ans son benjamin ! Simple téléfilm, et donc a priori moins ambitieux dans ses moyens, L’Énigme réussit pourtant le tour de force d’étonner son auditoire. Plus abordable pour sa cible de public (son fantôme est par exemple à la fois crédible et attachant, surtout avec son accent français de la Nouvelle Orléans), il dispose, en effet, de nombreuses scènes saisissantes comme l’incendie de la grange, la séquence de la danse au bal sudiste entre le fantôme et Alexandre ou alors le final dans le puits. Son méchant est également vraiment effrayant dans sa construction psychologique. Alcoolique violent, il est censé vouloir se venger de la famille d’Alexandre pour l’avoir renvoyé ; l’alcool annihilant sa conception du mal, il peut ainsi revendiquer vouloir assassiner un enfant ! Enfin, comme son titre l’indique, l’opus a la bonne idée de rajouter à l’ensemble une énigme à résoudre le rendant encore plus addictif.

Quelques bémols viennent cependant tempérer ce joli bilan. Certains raccourcis sont ainsi à l’évidence un peu trop faciles dans le récit tandis que les effets spéciaux sont clairement dépassés, même s’il est possible d’y trouver quelques charmes désuets. Le casting lui est, en revanche, exemplaire avec un Alexandre joué à merveille par Steve Shaw, tout comme Inez Dumaine, le fantôme du manoir, par Olivia Barash ou Blossom, l'amie d'Alexandre, par Katy Kurtzman (cette dernière étant vue l'année suivante dans un autre téléfilm Disney, La Fille de Donovan).

Téléfilm prenant et gentiment effrayant, avec une histoire bien construite et des scènes saisissantes, (parfaite pour une diffusion en période d’Halloween !), L’Énigme mérite sa bonne réputation.

L'équipe du film

1933 • ....
Producteur

L'édition vidéo

Jaquette L’Énigme
Jaquette L’Énigme
Edition DVD Video
Zone 1 Simple 2011