À Travers les Plaines Sauvages
(Les Collines de l’Espoir)

À Travers les Plaines Sauvages (Les Collines de l’Espoir)
La jaquette
Titre original :
Louis L'Amour's Down the Long Hills
Production :
Walt Disney Television
Date de sortie USA :
Le 15 novembre 1986
Genre :
Comédie dramatique
Réalisation :
Burt Kennedy
Musique :
Mark Snow
Durée :
91 minutes

Le synopsis

Dans l'Ouest américain, au XIXe siècle, Betty Sue et Hardy, deux adolescents qui viennent tout juste d'échapper à une attaque sanglante d'Indiens, entreprennent de traverser le désert de l'Utah pour rejoindre le père du jeune garçon et se placer ainsi sous sa protection...

La critique

rédigée par
★★

À Travers les Plaines Sauvages est un téléfilm de la collection des Disney Channel Premiere Films, "ancêtres" des Disney Channel Original Movies, produit tout spécialement pour le réseau de télévision, Disney Channel. Lors de sa sortie en VHS de location dans les années 80, il a alors pris le titre des (Les) Collines de l’Espoir.

Le téléfilm est une adaptation d'un roman de Louis L'Amour.
Louis L'Amour, pseudonyme de Louis Dearborn LaMoore, nait à Jamestown, dans le Dakota du Nord, le 22 mars 1908. D'ascendance franco-irlandaise, il habite enfant la frontière canadienne avant de quitter sa famille dès l'âge de quinze ans pour partir gagner sa vie. Lecteur vorace et bibliophile, il écrit très jeune des récits d'aventures, richement documentés, publiés essentiellement dans des revues. Il signe son premier roman, Hondo, en 1953 puis les enchaine jusqu'à en livrer plus de 85, se spécialisant dans la fiction, principalement les westerns. La moitié de ses récits est adaptée au cinéma ou à la télévision. Il en rédige quatre centrés sur le personnage de Hopalong Cassidy : The Rustlers of West Fork, Trail to Seven Pines, Riders of High Rock et Trouble Shooter. Curieusement il les sort sous le pseudonyme de Tex Burns et en nie la paternité durant presque trente-huit années. Son œuvre a été traduite dans plus de douze langues et fait de lui l'un des auteurs les plus vendus parmi les écrivains de romans d'aventures et de westerns. En 1983, il reçoit la Médaille d'Or du Congrès des États-Unis et l'année suivante, la Médaille de la Liberté. Il décède le 10 juin 1988.

À Travers les Plaines Sauvages est une fiction particulièrement dépaysante, entrainant le spectateur au milieu de paysages aussi magnifiques que remarquables. Elle bénéficie en outre de personnages attachants parfaitement bien joués par Thomas Wilson Brown et Lisa MacFarlane, (respectivement Hardy et Betty Sue) et Bruce Boxleitner (endossant le rôle du père de Scott) connu du public pour son rôle dans Tron et la série Les Deux font la Paire. Malgré ces atouts indéniables, le téléfilm pêche pourtant bien vite. Déjà, son rythme est entravé par des coupures techniques (destinées à permettre la diffusion de publicité) par trop marquées. Ensuite, il prend des airs de tableaux ou scénettes mis les uns à la suite des autres, sans volonté de faire avancer le récit. Enfin, la trame est tellement convenue que le scénario se contente d'enfoncer des portes ouvertes, sans jamais réserver aucunes surprises.

À Travers les Plaines Sauvages voit ses qualités premières gâchées par un montage amateur et un rythme soporifique. Dommage.

L'édition vidéo

Le téléfilm n'est édité, à l'heure actuelle, sur aucun support.