Les Fluppy Dogs
L'écran titre
Titre original :
Disney's Fluppy Dogs
Production :
Disney Television Animation
Date de sortie USA :
Le 27 novembre 1986 (Special Presentation)
Le 30 août 1987 (The Disney Sunday Movie)
Genre :
Animation 2D
Réalisation :
Fred Wolf
Musique :
Shirley Walker
Durée :
60 minutes

Le synopsis

Cinq extra terrestres à l’apparence de chiens, perdus après avoir utilisé leurs dons pour ouvrir des portes inter-dimensionnelles, finissent par échouer sur la Terre. Pris, comme ses acolytes, pour un animal errant malgré ses couleurs flashies puis placé à la fourrière, l’un d'eux est finalement adopté par la mère d'un enfant de 10 ans, Jamie. Découvrant le secret de son nouvel « animal domestique », il va, avec l'aide de sa voisine, Calire, tenter libérer les quatre autres pour les renvoyer dans leur monde...

La critique

rédigée par
★★★

Les Fluppy Dogs est une émission spéciale diffusée le 27 novembre 1986 sur ABC puis rediffusée quelque mois plus tard, toujours sur la même chaine, dans le cadre de l'émission hebdomadaire, The Disney Sunday Movies.

Après le succès de leurs deux premières séries télévisées (Les Wuzzles et Les Gummi), les studios Disney se lancent dans une troisième franchise, en collaboration avec Kenner Parker Toys. Ils imaginent ainsi cinq chiens ou chiennes très colorés, dotés chacun d’une personnalité bien trempée : Stanley (le bleu) courageux et loyal, Tippi (la mauve) particulièrement affectueuse, Ozzie (le vert) cool à souhait, Dink (rouge) timide maladif et Bink (jaune) éternelle joueuse.

Pratique courante dans les années 80, à l’exemple des Maitres de l'Univers (Musclor), Transformers et autres Petits Poneys, le programme sert de support à une gamme de jouets associés dès sa création. Tout est donc prévu pour que le jeune téléspectateur puisse accéder à ses personnages préférés au travers d’une large gamme de produits dérivés avec figurines, peluches, livres et tout le toutime... Le tiroir-caisse n’attend que la diffusion pour fonctionner à plein. Sauf que le bel engrenage se grippe, quand la série fait un flop ; Les Fluppy Dogs en étant un véritable cas d'école.

L’épisode pilote, précurseur programmé de la série, enregistre, en effet, une audience catastrophique ; les jouets prenant dans la foulée vite la poussière sur les étagères des magasins. Une nouvelle tentative de lancement est orchestrée avec une rediffusion, sans plus de succès. Ce qui reste désormais comme un téléfilm unique est même présenté une troisième fois sur Disney Channel dans les années 90. Il fait de nouveau chou blanc si bien que sa sortie en vidéo n’est même pas organisée.

Ce triste dessein est somme toute curieux au regard de la qualité de la série envisagée qui s’inscrit dans une veine identique de celles proposées dans les années 80, aux premiers rangs desquelles se trouvent Les Gummi ou La Bande à Picsou. Son animation est, en effet, correcte, ses personnages attachants et mignons, son zeste de magie digeste et ses aventures palpitantes. Seul peut-être son méchant, Wagstaff, un collectionneur d'animaux exotiques empaillés, est raté tant ses interventions sont dépourvues d’humour et ses postures énervantes.

Trois petits tours et puis s’en vont : dommage pour Les Fluppy Dogs dont la destinée est à l’évidence injuste tant ils disposaient des ressources suffisantes pour donner le meilleur d’eux mêmes. Ils restent dès lors, à jamais, coincés sur Terre, oubliés de tous...

L'édition vidéo

Le téléfilm n'est édité, à l'heure actuelle, sur aucun support.