La Garde du Roi Lion : Un Nouveau Cri
L'affiche
Titre original :
The Lion Guard : Return of the Roar
Production :
Disney Television Animation
Date de sortie USA :
Le 22 novembre 2015
Genre :
Animation 2D
Réalisation :
Howy Parkins
Musique :
Christopher Willis
Beau Black
Durée :
45 minutes

Le synopsis

Kion, le fils cadet de Simba, a un don : le rugissement féroce que seuls les membres de la Garde du Roi Lion ont en eux. Son père lui demande donc de faire renaitre cette équipe légendaire...

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 25 novembre 2015

La Garde du Roi Lion : Un Nouveau Cri est un téléfilm-pilote de la série La Garde du Roi Lion produit tout spécialement pour le réseau de télévision, Disney Junior et Disney Channel.

Le Roi Lion est un énorme succès pour Disney. Le film a en effet rapporté 783 millions de dollars au niveau mondial dont 312 rien qu'aux USA ! Il demeure le film d'animation le plus rentable pendant près de dix ans jusqu'en 2003 où il est détrôné par Le Monde de Nemo. Il le reste toutefois à ce jour dans la catégorie des films d'animation 2D...
Le succès du (Le) Roi Lion porte en lui l’idée d’en faire une lucrative franchise pour Disney, en sortant parfois des sentier battus. L'exemple le plus flagrant est notamment son adaptation en comédie musicale. Le show est ainsi monté par Disney Theatrical Productions et devient vite l'une des productions les plus populaires jamais conçues par cette structure.
La franchise (Le) Roi Lion se décline également sous des formes plus conventionnelles comme des jeux vidéo, des produits dérivés, des livres et des adaptations dans les parcs à thèmes via des spectacles, attractions ou parades. Mais c'est en audiovisuel qu'elle s'est faite la plus dense. Les studios commencent, en effet, en 1995 par la série Timon & Pumbaa - Les Héros du Film Le Roi Lion. Produite par Disney Television Animation, elle comprend 85 épisodes doubles répartis sur quatre saisons. Elle est diffusée entre le 8 septembre 1995 et le 9 novembre 1996 sur CBS puis sur Disney Channel. La branche film de Disney Television Animation, qui deviendra DisneyToon Studios, produit, quant à elle, deux suites pour le marché de la vidéo : Le Roi Lion 2 : L'Honneur de la Tribu (1998) et Le Roi Lion 3 : Hakuna Matata (2004). Enfin, le court-métrage One By One, réalisé par les Walt Disney Animation Studios, et prévu à l'origine pour faire partie du film Fantasia 2006 sort finalement via des festivals puis en vidéo à l’occasion de la ressortie, en 2004, en DVD du (Le) Roi Lion 2 : L'Honneur de la Tribu. A côté de tout cela, doivent également être notés des courts-métrages éducatifs mettant en scène Timon et Pumbaa : Wild About Safety.

Bizarrement, la franchise s'éteint quelque peu et ce, malgré sa toujours très grande popularité auprès du public. Le constat est d'ailleurs sans appel au niveau audiovisuel puisque rien de neuf n'est mis en production aprés la sortie du (Le) Roi Lion 3 : Hakuna Matata en 2004. Fort heureusement, pour les 20 ans du film, Bob Iger propose à Nancy Kanter, responsable de la chaine Disney Junior de célébrer son anniversaire en grandes pompes. Aussitôt dit, aussitôt lancé. Le 9 juin 2014, est en effet annoncé par Disney Television Animation, la branche animation pour la télévision qui a le vent en pompe artistiquement et en popularité via des superbes séries comme Phinéas et Ferb, Mickey Mouse ou Souvenirs de Gravity Falls, la mise en production d'une toute nouvelle série sur Le Roi Lion
La Garde du Roi Lion dont la première diffusion est prévue en 2016 se voit alors, comme il est d'usage, précédé d’un téléfilm pilote de mise en bouche. La Garde du Roi Lion : Un Nouveau Cri est ainsi proposé le 22 novembre 2015 sur Disney Channel USA.

La Garde du Roi Lion : Un Nouveau Cri, censé donné un aperçu de la production en devenir, est enthousiasmant dans ce qu'il annonce visiblement une série vraiment prometteuse. La première chose qui frappe est en effet la qualité de l’ensemble. L’animation est globalement de très bonne facture (sauf peut-être, et bizarrement, le personnage de Simba !) tandis que les couleurs et les décors, à la fois attrayants et chatoyants, emportent immédiatement l'adhésion. Et, il faut le souligner, la série se rapproche de l'animation traditionnelle : elle recourt, il est vrai, à une animation 2D, réalisée par ordinateur, avec un rendu aplat proche d’un visuel de dessin ! Si elle cherche à rester le plus fidèle possible au grand classique des Walt Disney Animation Studios, télévision oblige, elle se rapproche en fait plus dans ses traits  du (Le) Roi Lion 2 : L’Honneur de la Tribu et du (Le) Roi Lion 3 : Hakuna Matata. Il n’empêche : l'effort de qualité est là et bien là.

La Garde du Roi Lion : Un Nouveau Cri introduit au public le second enfant de Simba, Kion. Ainsi Kiara reste bien la fille ainée, et donc celle à qui reviendra le trône. Il sera d'ailleurs noté que le fils ne porte pas le nom de Kopa tel qu’il est apparu dans les livres. Ceux-ci sont en fait complètement délaissés donnant à la version audiovisuelle un statut de canon et à celle papier de non-officiel. Les fans du (Le) Roi Lion ne devront pas non plus rechercher une cohérence implacable avec les trois films précédents. Globalement, il faut admettre que la série se passe entre Le Roi Lion et Le Roi Lion 2 : L’Honneur de la Tribu. Nulle trace par exemple de Kovu dans la série ! Les hyènes, absentes du deuxième long-métrage car ayant fuit la Terre des Lions après la défaite de Scar (comme cela est indiqué dans le second opus) sont, elles, en revanche et curieusement, toujours présentes. Mais voilà... Si Le Roi Lion 2 : L’Honneur de la Tribu se passe après La Garde du Roi Lion, pourquoi Kion n’est jamais vu dans le long-métrage ? En fait, pour apprécier le téléfilm comme la série, il est nécessaire de faire l'effort intellectuel de renoncer à une chronologie exacte et voir La Garde du Roi Lion comme la série Timon & Pumbaa - Les Héros du Film Le Roi Lion : un spin-off dans un monde parallèle reprenant des personnages et des lieux connus.

Une fois ce postulat de départ admis, le téléfilm révèle tous ses atouts. En fait, il introduit la naissance d’une équipe, basée sur une tradition ancestrale, mais qui va être bousculée par la vision que s'en fait le jeune Kion. Si un raccourci facile peut faire dire que La Garde du Roi Lion est le croisement entre Le Roi Lion et les Avengers, il s’agit en réalité ici plutôt d’une équipe constituée en fonction des aptitudes de chacun. Ainsi, le téléfilm a une belle morale : ce n’est pas la naissance qui implique l’appartenance à un groupe ou à une caste mais bien les capacités de chacun. C'est la promotion au mérite en quelque sorte.
Il pourra en outre être reproché des méchants peu effrayants, mais difficile d'en faire plus quand il est su que le téléfilm et la série sont à destination de Disney Junior, et donc d'un public de tout-petits. L'ensemble se veut logiquement avenant et le but n’est manifestement pas d'impressioner l'auditoire. Malgré cela, les parents n’auront aucun mal à regarder ce téléfilm : il faut dire que la nostalgie joue à fond et fera fondre leur cœur en les ramènant eux-mêmes directement en enfance.

Côté personnages de nombreuses têtes connues reviennent : Simba, Nala, Mufasa, Timon, Pumbaa, Rafiki et Zazu venus du premier film et Kiara, du second. En plus de ces "anciens", cinq nouveaux font leur apparition.
Il y a d’abord Kion, le fils de Simba et Nala. Second de la fratrie, il est un peu nonchalant mais plus obéissant que son père à son âge. Il respecte les règles, lui ! Quand il va se rendre compte qu’il a un don précieux, il décide, en effet, de prendre sa destinée très à cœur même si son père ne comprend pas ses motivations.
Son meilleur ami est Bunga, un jeune ratel qui a été adopté par Timon et Pumba. Sans peur, il est d’un courage à toute épreuve.
Fuli est une jeune femelle guépard, qui, comme toute son espèce, a la capacité de courir très vite.
Beshte est un petit hippopotame à la force herculéenne.
Enfin, Ono est un jeune héron garde-bœufs qui a une vision à la fois très précise et qui porte loin.
Les cinqs amis forment ainsi la fameuse Garde du Roi Lion.

Comme les autres œuvres tournant autour du (Le) Roi Lion, la musique joue, dans La Garde du Roi Lion : Un Nouveau Cri, un rôle très important. Si les artistes qui ont œuvré à la bande-son des précédents films ne sont évidemment pas de la partie, Christopher Willis et Beau Black, en charge de la relève, reprennent superbement le flambeau. La musique sait, en effet, garder quelques sonorités africaines tandis que les chansons se révèlent à la fois entrainantes et entêtantes. En plus du générique, quatre viennent agrémenter le long-métrage. La première est A Beautiful Day (Ni Siku Nzuri) où Kion et Bunga chantent leur joie d'une nouvelle journée. Zuka Zama est une ritournelle du type Hakuna Matata. C’est bien simple, une fois écoutée, le téléspectateur ne pourra plus se l’enlever de la tête et n’aura qu’une envie : la réécouter. Tonight We Strike est la chanson des hyènes tandis que Kion's Lament voit Kion accepter son destin.

La Garde du Roi Lion : Un Nouveau Cri est une excellente surprise. Si le téléspectateur fait l'effort d'oublier les interrogations sur la cohérence avec les précédentes œuvres du (Le) Roi Lion, l'ensemble se révèle divertissant, coloré et entrainant. Certes, le téléfilm reste pensé pour les bambins mais, nostalgie aidant, le plaisir de retrouver des personnages connus fonctionne à plein si bien que les parents passeront un aussi bon moment devant. A rugir de plaisir !

L'édition vidéo

Jaquette La Garde du Roi Lion : Un Nouveau Cri
Jaquette La Garde du Roi Lion : Un Nouveau Cri
Editions DVD Video
Zone 1 Simple 2016
Zone 2 Simple 2016