La Maison de Mickey
Dingo au Pays des Contes de Fées

La Maison de Mickey : Dingo au Pays des Contes de Fées
L'écran titre
Titre original :
Mickey Mouse Clubhouse : A Goofy Fairy Tale
Production :
Disney Television Animation
Date de sortie USA :
Le 6 novembre 2016
Genre :
Animation 3D
Réalisation :
Phil Weinstein
Musique :
Mike Himelstein
Michael Turner
Durée :
46 minutes

Le synopsis

Ayant effacé les contes de fées de la Maison de Mickey, Dingo part au Pays des Contes de Fées pour récupérer le livre d’histoires en or...

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 17 février 2017

La Maison de Mickey : Dingo au Pays des Contes de Fées est le onzième et dernier épisode spécial ou petit téléfilm tiré de la série Disney Junior, La Maison de Mickey.

Réservée aux plus jeunes des téléspectateurs, La Maison de Mickey est une série de Disney Television Animation, créée par Bobs Gannaway, comprenant quatre saisons de 114 épisodes au total en plus de 11 téléfilms. Sa diffusion a été la plus longue de toute l’histoire de la filiale Disney de productions animées télévisées puisqu’elle s’étale du 5 mai 2006 au 6 novembre 2016, soit pendant plus de dix ans. Prévue pour la déclinaison du pack TV Disney destiné aux tout petits, elle est proposée dans un premier temps, de 2006 à 2011 sur la chaîne Playhouse Disney, avant d’être transférée de 2011 à 2016 sur son héritière, Disney Junior. Conçue en animation 3D, elle est étonnement très qualitative.

Les scénarios, tout d'abord, exclusivement à destination des tout petits, sont soignés et divertissants. Ils emportent d'ailleurs sans mal l'adhésion des adultes encadrant les enfants. Leur interactivité permanente fait, il est vrai, des merveilles tant le contact entre Mickey et l'auditoire semble réel. La plus célèbre des souris pose, en effet, des questions et tend l'oreille pour chaque réponse. Le bambin crée ainsi "sa" relation personnelle avec Mickey. La série constitue de la sorte une excellente première approche de l'univers Disney. La problématique, posée dans chaque séquence, à la fois simple et complexe, éveille assurément la curiosité du jeune téléspectateur. Les énigmes prennent alors mille déclinaisons et, toujours ludiques, invitent l'enfant à s'ouvrir à la richesse des formes, couleurs, animaux, lettres, mots, chiffres et nombres...

L'animation, optant délibérément pour des couleurs vives et chaudes afin de mieux capter l'attention des tout petits, est fluide et parfaitement maîtrisée. Le design des personnages est, d'ailleurs, conforme et véritablement respectueux des vieux cartoons. Le casting, quant à lui, étonne tant il est riche : les stars de premier plan, Mickey, Minnie, Donald, Daisy, Dingo, Tic et Tac et Pluto rencontrent, il est vrai, Clarabelle, Pat Hibulaire, ou encore le Professeur Ludwig Von Drake.

Parmi les six téléfilms diffusés durant la Saison 4 de La Maison de Mickey, La Maison de Mickey : Dingo au Pays des Contes de Fées est le second produit. Pourtant, il sera diffusé le dernier et sert donc d'épisode final à la série tout entière. Un livre illustré, reprenant le récit du téléfilm, a d'ailleurs été publié en septembre 2014 tandis que sa diffusion à l’international, notamment en France, était envisagée à l’automne 2014. Bizarrement donc, le téléfilm a été repoussé de deux ans, sans raisons apparentes, pour se voir proposé le 6 novembre 2016.

Comme son nom l’indique, La Maison de Mickey : Dingo au Pays des Contes de Fées met l’accent sur le personnage de Dingo qui part dans un pays chimérique afin de réparer l'une de ses nombreuses gaffes. Il se fait aider pour cela par le Professeur Ludwig Von Drake qui lui ouvre un passage vers le lieu merveilleux. En quête d'un livre magique capable de réparer ses bêtises, il rencontre alors les habitants de la contrée imaginaire qu'est le Pays des Contes de Fées. Ces derniers ressemblent en réalité beaucoup à ses amis de La Maison de Mickey : Donald et Pluto sont, en effet, les joueurs de Flûte de Hamelin ; Mickey, Minnie et Clarabelle jouent Hansel, Gretel et la Sorcière ; Tic & Tac deviennent des chevaliers aidés d’une gentille petite dragonne et enfin Daisy est la Belle emprisonnée par la Bête qui ressemble à Pat Hibulaire.

L’intérêt de ce long épisode se trouve donc plutôt à la fois dans ses nouveaux personnages inédits à l'exemple du bébé dragon et de sa mère mais aussi dans la visite de ce pays qui change de l’ordinaire dans ce qui forme pour Mickey et ses amis une sorte de monde parallèle. Le tout est coloré, magique, apte à plaire aux enfants tout en reprenant les codes spécifiques de la série ; à savoir, les chansons habituelles, les maxi-outils de Tourniquet et les questions posées aux petits...

La Maison de Mickey : Dingo au Pays des Contes de Fées est un téléfilm qui s'inscrit dans la lignée des dix autres. Particulièrement sympathique, il propose un univers féerique et enchanteur. En revanche, même s'il constitue techniquement le tout dernier épisode de la série La Maison de Mickey, il n'en offre pas de conclusion à proprement parler. C'est un récit en réalité autonome avec son début, son milieu et sa fin. Rien à voir avec un final digne de ce nom !

Les personnages

1934
Cinéma
1943
Cinéma

L'édition vidéo

Le téléfilm n'est édité, à l'heure actuelle, sur aucun support.