Votre Hôte, Walt Disney
Titre original :
Your Host, Walt Disney
Production :
Walt Disney Television
Disney Parks
Date de sortie USA :
Le 19 décembre 2006
Série :
Walt Disney Treasures - Vague 6
Genre :
Épisode Télé
Présentation :
Leonard Maltin
Durée :
383 minutes

Le contenu

DISQUE 1
1. Where Do the Stories Come From ?
Genre : Episode télé
Série : Disneyland
Saison 2
Date de Sortie USA : Le 4 avril 1956
Durée : 52 minutes
Réalisé par : Jack Hannah
Walt Disney explique comment les passe-temps de ses collaborateurs lui amènent des idées pour ses cartoons. Le cartoon de Donald, Crazy over Daisy est ainsi né d'une chanson qu'avait écrite le compositeur Oliver Wallace sur la fiancée du canard. Les True-Life Adventures ont eux inspiré Pluto et le Raton Laveur et les courts-métrages de propagande, différents cartoons de Donald. La passion du rail de Walt Disney, Ward Kimball et Ollie Johnston a, enfin, ouvert la voie au cartoon Out of Scale.
3. Kodak Presents Disneyland '59
Genre : Episode télé
Emission : Spéciale Date de Sortie USA : Le 15 juin 1959
Durée : 90 minutes
Cette émission spéciale, sponsorisée par Kodak, célèbre l'arrivée en grandes pompes à Disneyland de trois nouvelles attractions : le Matterhorn, le Submarine Voyage et le Monorail. La fête se déroule en présence de certaines personnalités du spectacle (Annette, Tommy Kirk) ou de la politique (Richard Nixon)...
DISQUE 2
5. Disneyland Tenth Anniversary Show
Genre : Episode télé
Emission : Walt Disney's Wonderful World of Color
Saison 11
Date de Sortie USA : Le 3 janvier 1965
Durée : 51 minutes
Réalisé par : Hamilton S.Luske
Julie Reihm, la toute première jeune fille promue ambassadrice de Disneyland, présente avec Walt Disney les prochaines attractions : Pirates des Caraïbes et Le Manoir Hanté. Le show se termine sur la prestigieuse fête donnée en l'honneur des dix ans du parc en présence d'artistes aussi prestigieux que l'actrice, Hayley Mills ou le musicien de jazz, Louis Amstrong...
BONUS
6. I Captured the King of the Leprechauns
Genre : Episode télé
Emission : Walt Disney Presents
Saison 5
Date de Sortie USA : Le 29 mai 1959
Durée : 49 minutes
Réalisé par : Robert Stevenson et Harry Keller
Walt Disney, souhaitant faire un film sur l'Irlande, va à la rencontre de son ami Pat O'Brien qui lui conseille d'aller directement sur l'île pour s'imprégner de son folklore. S'exécutant, il y rencontre un certain Darby O'Gill qui lui présente les Leprechauns. Il leurs propose de jouer dans son futur long-métrage : Darby O'Gill et les Farfadets...
7. Disneyland USA at Radio City Music Hall
Genre : Court-métrage d'attractions
Date de Sortie USA : 1962
Durée : 6 minutes
Mickey sur la scène interagit avec Walt Disney, dans un court-métrage filmé en cinémascope et consacré à Disneyland.

La critique

rédigée par
★★★★

Walt Disney, en parfait précurseur, a vite compris tout l'intérêt du média télévision pour soutenir l'ouverture de son parc à thèmes Disneyland et en assurer ainsi le succès populaire. Poursuivant cet objectif, il se décide ainsi à présenter une série hebdomadaire dénommée Disneyland (difficile de faire plus clair !) où il revisite habilement les différents mondes de son resort historique. En bon maître de cérémonie (ou véritable VRP ?), il enchante, en effet, chaque semaine l'Amérique dans une émission qui reprend sans détour les quatre thèmes du parc. Fantasyland plonge, donc, le téléspectateur dans l'univers de ses films d'animation et cartoons, Adventureland reprend, lui, ses documentaires animaliers ou géographiques (True Life Adventures, People and Places), Frontierland ramène, ensuite, tout l'auditoire à l'époque des "westerns" (Davy Crockett) et Tomorrowland place, enfin, à portée de main le futur et l'espace.

Walt Disney met un point d'honneur à présenter chaque épisode. C'est d'ailleurs grâce à ses apparitions à la télévision qu'il devient, en leur rendant visite chaque semaine directement dans leur salon, "l'oncle Walt" pour des générations entières d'américains. Ses programmes de qualité, à destination de toute la famille font de lui un homme si populaire qu'il peut se targuer d'être le seul producteur d'Hollywood, à être autant connu, à la fois pour ce qu'il est et ce qu'il fait. Son visage et ses émissions ont, en effet, indéniablement marqué l'inconscient des téléspectateurs de l'époque. Pourtant, il convient de noter que sa participation se limite souvent à une brève introduction du film au programme. Il s'agit là assurément d'un trompe l'œil : son rôle étant, en réalité, beaucoup plus travaillé qu'il n'y parait au simple visionnage des séquences. Ces dernières en révèlent, en effet, énormément sur le personnage, à commencer par sa capacité naturelle à communiquer efficacement. Walt Disney est, sans aucun doute, redoutable de performance quand il s'agit de faire la promotion de son œuvre. Mais cette auto-publicité qui ne dit pas son nom est tellement bien faite, toujours servie par un propos intelligent et passionnant, que le téléspectateur tombe sous le charme bien volontiers.

Where Do the Stories Come From ? révèle la passion du papa de Mickey pour les trains et l'impact de cette dernière sur son œuvre. Son parc Disneyland peut ainsi se targuer de disposer d'un train miniature hors norme tandis que certaines idées de cartoons sont naturellement inspirées de son amour pour le rail. La présentation de l'émission n'est d'ailleurs pas sans rappeler le ton utilisé dans d'autres épisodes de la série, repris pour certains dans le volume des Walt Disney Treasures, Les Coulisses des Studios Disney.

L'épisode The Fourth Anniversary Show est, à plus d'un titre, une véritable pépite. Sa première partie, réalisée dans la droite ligne de Where Do the Stories Come From ? révèle le processus qui conduit Walt Disney à se passionner pour une idée. Elle permet également d'envisager son rapport à la musique et sa méthode d'imagination des visuels et images. La séquence où Walt Disney travaille avec ses collaborateurs vaut sans aucun doute, à ce sujet, son pesant d'or. La deuxième partie de l'épisode est, elle, plus festive et promotionnelle. Elle présente le programme pour la nouvelle année de l'émission et d'autres productions télévisées, comme Zorro. Pourtant, le joyau de The Fourth Anniversary Show est ailleurs. Il se trouve, en effet, dans la présentation d'une de ses futures productions cinématographiques, The Rainbow Road of Oz. Dès 1954, Walt Disney a, il est vrai, pour projet de réaliser, à partir des livres de L. Frank Baum, une série télé pour le show Disneyland. Il lorgne d'ailleurs du côté du fameux film, Le Magicien d'Oz, réalisé en 1939 par la MGM. Mais le sujet est tellement complexe qu'il se résout bien vite, faute d'un script cohérent, à le muer en comédie musicale aux décors et effets spéciaux fantastiques. Là encore, il se heurte à des problèmes insurmontables de scénario qui le font renoncer au projet en 1958. De son idée d'adaptation initiale, il ne reste ainsi que la présentation faite dans cette épisode et les deux chansons interprétées par les mouseketeers ! Mais l'histoire ne s'arrête pas là ! Les studios Disney ressortent, en effet, de leurs cartons, l'idée d'adaptation du Magicien d'Oz et signe, en 1985, le film Oz, un monde extraordinaire. Force est de constater que le résultat est à mille lieues de la volonté initiale de Walt Disney.

I Captured the King of the Leprechauns est assurément l'épisode le plus étrange de la série. Afin de faire la promotion de son prochain film, Darby O'Gill et les Farfadets, Walt Disney décide, en effet, de scénariser sa présentation en jouant son propre rôle. De plus, à grand renforts d'effets spéciaux, il rend l'atmosphère de l'émission étrange et magique à la fois. La crédibilité des acteurs participant à cette farce publicitaire est, à l'évidence, bluffante et démontre, s'il en était encore besoin, la capacité de Walt Disney à faire de la promotion, une réalisation originale et divertissante.

Fabuleux making-of, Backstage Party peut assurément se voir réserver le même compliment. Servant de base à la publicité de la toute première comédie musicale des studios Disney, Babes in Toyland, l'épisode révèle, en effet, aux téléspectateurs les coulisses des studios de Mickey mais aussi les secrets d'un tournage de long-métrage. L'utilisation de décors dans les soundstages, l'enregistrement de la dernière scène et la fête de fin de tournage n'ont ainsi plus de secret pour le public. Tous les participants du film sont logiquement à l'honneur de l'épisode. Les acteurs, en particulier, brillent par leurs interventions respectives : Annette Funicello (ancienne mouseketeer et future vedette de The Misadventures of Merlin Jones), Tommy Sands, Ed Wynn (Oncle Albert dans Mary Poppins), Tommy Kirk (Fidèle vagabond, The Hardy Boys), Henry Calvin (Sergent Garcia dans Zorro) et Gene Sheldon (Bernardo dans Zorro).

Les trois autres épisodes sont tous liés à Disneyland et permettent, accessoirement, aux spectateurs de voir tout le chemin parcouru par le resort historique depuis 1959.
Disneyland Tenth Anniversary Show est une réédition du même titre déjà présenté dans Disneyland U.S.A. Révélant le processus de création des futures attractions, Pirates des Caraïbes et Le Manoir Hanté, tout comme l'évolution du parc pendant dix ans, l'opus est assurément passionnant. Pourtant, il convient tout de même de s'étonner de voir Leonard Maltin (à l'initiative de la collection des Trésors) reprendre ici un épisode déjà préalablement proposé, là où il aurait, à l'évidence, gagner à dénicher une autre pépite en portant son choix sur une émission différente.
Disneyland USA at Radio City Music Hall est, quant à lui, fort sympathique. Son intérêt se trouve essentiellement dans son extrême rareté puisqu'il a été longtemps considéré comme perdu. Son contenu n'est, en revanche, pas vraiment impressionnant tant ce petit court-métrage d'attraction survole son sujet.
Kodak Presents Disneyland '59 est, au contraire, une véritable pépite. Malgré une qualité d'images qui laisse à désirer, il contient une émission spéciale montrant le talent certain de Walt Disney pour organiser des fêtes spectaculaires, divertissantes et magiques.

Votre hôte, Walt Disney est un magnifique titre de la - décidément somptueuse - collection des Walt Disney Treasures. Il permet, tout particulièrement, d'envisager la merveilleuse capacité du grand Walt à divertir les téléspectateurs et son incroyable don de conteur. Le seul bémol du volume est sans aucun doute la présence d'un titre déjà repris dans un opus précédent. C'est autant de place prise à une autre pépite : dommage !

Pardonné ce petit défaut, Votre hôte, Walt Disney est un trésor à conserver précieusement tant le personnage de Walt Disney y apparait sous toutes ses facettes : concepteur de parc, animateur de télévision, producteur de films "live" ou de cartoons...

L'édition vidéo

Jaquette Votre Hôte, Walt Disney
Jaquette Votre Hôte, Walt Disney
Edition DVD Video
Zone 1 Collector 2006