When The Sun Goes Down
La jaquette
Éditeur :
Hollywood Records
Date de sortie USA :
Le 21 juin 2011
Genre :
Pop
Artiste(s) :
Selena Gomez & the Scene
Durée :
40 minutes

Liste des morceaux

01. Love You like a Love Song - 3:08
(Antonina Armato, Tim James, Adam Schmalholz) 
02. Bang Bang Bang - 3:15
(Toby Gad, Meleni Smith, Priscilla Hamilton) 
03. Who Says - 3:16
(Emanuel Kirakou, Hamilton)
04. We Own the Night (featuring Pixie Lott) - 3:47
(Gad, Pixie Lott)
05. Hit the Lights - 3:14
(Leah Haywood, Daniel James, Tony Nilsson) 
06. Whiplash - 3:40
(Greg Kurstin, Nicole Morier, Britney Spears, Selena Gomez, Joey Clement, Steve Sulikowski, Stefan Abingdon) 
07. When the Sun Goes Down - 3:16
(Selena Gomez, Joey Clement, Steve Sulikowski, Stefan Abingdon)
08. My Dilemma - 3:10
(Armato, James, Karaoglu)
09. That’s More Like It - 3:09
(Josh Alexander, Billy Steinberg, Katy Perry)
10. Outlaw - 3:22
(Gomez, Armato, James, Thomas Armato, Sturges)
11. Middle of Nowhere - 3:27
(Espen Lind, Amund Bjorklund, Sandy Wilhelm, Carmen Michelle Key)
12. Dices (Who Says - version espagnole) - 3:16
(Kiriakou, Hamilton, Edgar Cortazar, Mark Portmann) 

Target & Asda Bonus Tracks :

13. Fantasma de Amor (Ghost of You - version espagnole) - 3:24
(Edgar Cortazar, Ernesto Cortazar, Portmann)
14. A Year Without Rain (Dave Audé Radio Remix) - 4:00
(Gad, Lindy Robbins)
15. Who Says (Bimbo Jones Radio Remix) - 2:51
(Kiriakou, Hamilton)
16. Who Says (Dave Audé Radio Remix) - 3:35
(Kiriakou, Hamilton)

Édition Deluxe Bonus Tracks :

13. Love You Like a Love Song (Dave Audé Radio Remix) - 3:17
14. Love You Like a Love Song (Dave Audé Club Mix) - 6:28
15. Love You Like a Love Song (Jump Smokers Radio Remix) - 4:11
16. Love You Like a Love Song (Jump Smokers Club Remix) - 4:36
17. Love You Like a Love Song (DJ Escape & Tony Coluccio Radio Remix) - 3:16
18. Love You Like a Love Song (DJ Escape & Tony Coluccio Club Remix) - 6:38
19. Love You Like a Love Song (Mixin Marc & Tony Svejda Radio Remix) - 3:59
20. Love You Like a Love Song (Mixin Marc & Tony Svejda Club Remix) - 5:49

UK iTunes Bonus Video :

13. Love You Like A Love Song (Les Coulisses) - 3:54

Japanese Édition Bonus Tracks

13. Who Says (Dave Audé Radio Remix) - 3:33
(Kiriakou, Renea) 
14. Round & Round (7th Heaven Radio Mix) - 3:43
(Kevin Rudolf, Andrew Bolooki, Fefe Dobson, Jeff Halavacs, Jacob Kasher)
15. A Year Without Rain (Fascination Club Radio Edit) - 3:50
(Gad, Robbins) 

Japanese Deluxe Édition DVD :

01. Who Says (clip vidéo) - 3:21
02. Love You Like a Love Song (clip vidéo) - 3:41

Bonus Tracks de l'Édition Canadienne :

12. Who Says (SmashMode Radio Edit) - 3:21

La critique

rédigée par
Publiée le 21 mars 2016
Les chansons

01. Love You like a Love Song - produit par Rock Mafia, Devrim Karaoglu
Peut-être l'une des chansons les plus connues de Selena Gomez (et du groupe !). Elle y montre une nouvelle facette d'elle, avec un son beaucoup plus mature que ses deux premiers albums. Ce titre aux rythmes électro-pop est une vraie réussite qui donne la pêche et s'inscrit comme l’un des plus grands tubes de la chanteuse !

02. Bang Bang Bang - produit par Gad
La chanson de l’été par excellence ; Gomez parle ici de son ex Nick Jonas et de son petit ami de l’époque Justin Bieber. Même si l’utilisation d’autotune est sans doute excessive, le titre reste agréable à écouter.  

03. Who Says - produit par Kiriakou
Premier single de l'album When the Sun Goes Down, la chanson rencontre à l'époque un véritable succès critique. La presse et les fans découvraient alors une nouvelle Selena sur un son beaucoup plus mature. Le titre est, en effet, un mixte entre de la dance et du R&B. Il s'agit également d'une chanson avec un message fort sur « l'importance d’être soi ». En 2011, plusieurs adolescents américains se sont, il est vrai, suicidés après avoir été maltraités à l'école ou jugés en raison de leur orientation sexuelle. Selena entend donc surfer sur le succès de Born This Way de Lady Gaga ou de Firework de Katy Perry, en abordant le thème de l'imperfection. Chapeau bas pour une très jolie chanson !

04. We Own the Night (featuring Pixie Lott) - produit par Gad
En featuring avec Pixie Lott, We Own the Night est une chanson acoustique qui ne rentre pas en tête et gâche son potentiel.

05. Hit the Lights - produit par Dreamlab
Une jolie chanson, fun et pleine d’énergie positive, qui montre toute la puissance de la voix de Selena Gomez, même si sa place dans cet album interroge. 

06. Whiplash - produit par Kurstin
Chanson la plus mature de la chanteuse et composée entre autre par Britney Spears, elle ressemble beaucoup trop à un titre non utilisé dans l’album de Britney, Femme Fatale

07. When the Sun Goes Down - produit par Abingdon
Écrite par Selena Gomez, cette chanson qui porte le nom de l’album est un ratage complet.

08. My Dilemma - produit par Rock Mafia, Karaoglu
Une chanson ennuyante de plus… 

09. That’s More Like It - produit par Alexander, Sternberg
Voulant se la jouer dure, That’s More Like It ne parvient qu’à restituer un Joan Jett des bacs-à-sable…. 

10. Outlaw - produit par Rock Mafia, Karaoglu, Stugres
Paroles ridicules et bien trop immatures, Outlaw est le parfait exemple du ratage absolu.

11. Middle of Nowhere - produit par Sandy Vee, Espionage 
Avec Middle of Nowhere, l’album se finit sur une chanson ratée comme une bonne partie de ses consœurs. Dommage.

12. Dices (Who Says - version espagnole) - produit par Kiriakou
Dices
, la version espagnole de Who Says, n’a pas le même impact que la chanson américaine tandis que la voix de Gomez y est bien trop trafiquée ! 

Target & Asda Bonus Tracks :

13. Fantasma de Amor (Ghost of You - version espagnole) - produit par Cortazar
Reprise espagnole de la chanson de l’album A Year Without Rain, elle ne présente comme Dices aucun intérêt.

L'album

When the Sun Goes Down est le troisième album du groupe américain Selena Gomez & The Scene sorti le 21 juin 2011 chez Hollywood Records. Il travaille sur lui avec plusieurs artistes dont certains très connues comme Britney Spears ou Katy Perry. Trois singles appuient alors sa promotion. Le premier single de l’album Who Says sort le 14 mars 2011. Le titre reçoit des avis positifs de la critique saluant les paroles comme formant « la chanson la plus honnête d’une artiste Disney pop ». Love You Like a Love Song, le deuxième single, est quant à lui proposé dans les bacs le 17 juin 2011 juste avant Hit the Lights, le troisième et dernier titre du groupe. Enfin, quelques chansons promotionnelles sortent également comme Bang Bang Bang ou encore la version espagnole de Who Says, Dices. Avant cela, Who Says arrive en mars 2011 à la vingt-et-unième place des charts américains, tandis que Love You Like a Love Song et Hit the Lights signent également de jolis scores. L’album débute, quant à lui, à la quatrième place des hits en s’écoulant à plus de 78 000 copies lors de sa première semaine avant de finir à la troisième place pour un total à plus de 671 000 exemplaires aux États-Unis. When the Sun Goes Down n’en reste pas moins le dernier album de Selena Gomez & The Scene qui se sépare après lui.

Selena Gomez & the Scene est donc un groupe américain de pop rock venant d’Hollywood en Californie et formé en 2008. Il contient cinq membres : Selena Gomez la chanteuse, Joey Clement le bassiste, Greg Garman le batteur, Dane Forrest le pianiste et Drew Taubenfeld le guitariste. Il sort un total de trois albums studio, sept singles et neuf clips musicaux. Son opus Kiss & Tell est dans les bacs le 29 septembre 2009 et parvient à se hisser à la neuvième place des charts américains certifié disque d’or avec plus de 900 000 copies à travers les États-Unis. Le deuxième album A Year Without Rain sort, quant à lui, le 17 septembre 2010 et arrive à la quatrième place des hits US avec plus de 800 000 copies écoulées sur le sol américain. 

Enfin, son troisième album, When the Sun Goes Down, est proposé à la vente le 28 juin 2011 et signe la dernière collaboration du groupe, victime de la volonté de Selena Gomez de se consacrer à sa carrière solo pour la musique et le cinéma. Selena Gomez & the Scene le groupe emporte ainsi dans sa tombe plusieurs prix dont deux nominations aux MTV Europe Music Awards. Il faut dire qu’il n’a pas chômé durant sa courte existence. Après la sortie des deux premiers albums, Selena Gomez réclame du temps pour travailler sur le troisième. Mais l’écoute de la démo de Who Says la convainc de retourner en studio. Who Says sort ainsi directement en radio quelques mois plus tard ! Elle déclare avant cela « Je pense que le troisième album va être très fun. J’adore déjà un de ses titres, Hit the Lights. L’album sera un peu celui de toutes les opportunités que j’ai ratées ». Elle révèle ensuite que l’artiste anglaise Pixie Lott et le producteur Allemand Toby Gad travaillent avec elle sur l’opus. MTV News confirme plus tard la participation de la chanteuse américaine Britney Spears qui écrit une chanson pour le groupe sous le nom Whiplash. Le 1er juin 2011, le titre de l’album est révélé ainsi que la liste des morceaux. Sa pochette témoigne également de la nouvelle maturité de l’artiste qui se voit plus femme et moins adolescente. Dans la foulée, Gomez filme des vidéos sur YouTube en expliquant le titre des chansons et donne quelques informations supplémentaires. When the Sun Goes Down sort donc le 28 juin 2011 chez Hollywood Records.

Musicalement, l’album emprunte beaucoup d’airs d’électro-pop et dance/pop et se révèle beaucoup plus doux que l’opus précèdent A Year Without Rain. Certaines de ses chansons comme Hit the Lights prennent ainsi des airs disco et dance music. Who Says et We Own the Night avec Pixie Lott surprennent avec des tonalités acoustiques et hindi pop (Elles étaient d’ailleurs normalement prévues à l’origine pour Kelly Clarkson) tandis que le titre Love You Like a Love Song s’inscrit lui dans une mouvance euro-dance et dubstep. Whiplash écrite par Britney Spears offre, quant à elle, un moment électro-glam sur le thème d’une intense romance entre deux personnes. Il s’agit assurément d’une des chansons les plus matures de l’album utilisant guitares électriques et synthé. When the Sun Goes Down, cosignée de Selena Gomez et du bassiste Joey Clement, est, pour sa part, revendiquée comme l’une des préférées du groupe. Enfin, That’s More Like It écrite par Katy Perry s’inspire joyeusement des femmes des années 50 et s’amuse à inverser les rôles… 

When the Sun Goes Down reçoit des avis mitigés de la critique lui reprochant son aspect trop pop/disco. Le public n’en a cure et réserve un excellent accueil à l’album qui se vend très bien. Il parvient à la troisième place des charts USA et signe le meilleur résultat du groupe. Il récolte en outre plusieurs recommences dont trois Teen Choice Awards et une nomination en tant que Meilleur Vidéo de l’année aux MTV Video Music Awards de 2012. 

Curieusement succès commercial, When the Sun Goes Down Ratage n’en reste pas moins qu’un ratage presque complet : il n’a rien à offrir d’exceptionnel avec des titres sans personnalités, tous servis par une voix bien trop remixée. Du mauvais ouvrage.