À la Une

Le Fil Info

— 27 novembre 2020 • 03H12 —
Geoffrey El Islami
Joe Rohde part à la retraite— 27 novembre 2020 • 03H12 — Geoffrey El Islami —

Après plus de quarante années de bons et loyaux services, l'un des Imagineers Disney les plus connus de la fin du XXe et début du XXIe siècle, Joe Rohde, a annoncé son départ à la retraite de Walt Disney Imagineering, effectif au 4 janvier 2021.

Depuis qu'il passa les grandes portes de The Walt Disney Company à l'âge de 25 ans, l'artiste enchaîna les projets titanesques au sein du département de conception des Parcs à Thèmes Disney. D'abord concepteur de maquettes pour Epcot pour les pavillons Mexico et Norway, il devient le concepteur en chef de l'immersif Disney's Animal Kingdom ouvert en 1997 à Walt Disney World Resort pour lequel il parcourt le monde à la découverte des diverses cultures qui l'inspirèrent pour créer le plus grand Parc à Thèmes Disney au monde de l'époque. Intrinsèquement lié à Disney's Animal Kingdom, il supervise en 2006 la conception de l'expérience inédite Expedition Everest - Legend of the Forbidden Mountain dans la section Asie du Parc pour lequel il arpente les montagnes du Népal, du Boutan et du Tibet puis dirige l'équipe de création du Land Pandora : The World of Avatar ouvert en 2017 et tout droit venu de la franchise au succès retentissant Avatar (2009) des 20th Century Studios. Pour Disneyland Paris, il participa à l'élaboration de Festival Disney (renommé Disney Village ensuite) et plus récemment il s'investit dans la conception de Villages Nature Paris. Au sujet de son départ, Rohde souhaite alors ajouter ces mots :

« [...] 40 ans, c'est une longue période, et cette époque étrangement calme semble être la parfaite occasion pour m'éclipser sans faire de vagues. Si j'attends, je vais encore me retrouver au milieu d'un autre projet important et au moment où il sera terminé, je serais vraiment vieux.

[...] Travailler en tant qu'Imagineer m'a permis de devenir un meilleur concepteur mais c'est bien vous tous qui m'ont fait devenir une meilleure personne. »

Laissant un héritage indéniable et profondément ancré dans la culture du divertissement, Joe Rohde se tourne vers de nouveaux projets en dehors de l'entreprise qui l'a vu évolué et pour laquelle il participa à nombre de ses succès. Un génie qui fera à jamais partie de l'Histoire Disney !

— 26 novembre 2020 • 19H45 —
Matthieu Baudry
Netflix et Prime Video : Action en décembre 2020 — 26 novembre 2020 • 19H45 — Matthieu Baudry —

Disney+ est certes la plateforme sur laquelle les utilisateur•trice•s peuvent retrouver, à volonté, leurs programmes Disney favoris, mais cela ne veut pas pour autant dire que des plateformes comme Netflix ou Prime Video n'ont pas, elles aussi, quelques pépites signées Disney dans leurs catalogues. En attendant l'arrivée de Star, la plateforme qui accueillera les programmes de la Société aux Grandes Oreilles jugés non-familiaux, d'autres services proposent donc en France certains films et programmes Disney majeurs.

En décembre 2020, Prime Video et Netflix passent à l'action, avec des programmes remplis d'adrénaline signés par diverses filiales de The Walt Disney Company. En voici la liste :

Le 1er décembre 2020 :

  • Plusieurs films issus des différentes sagas La Planète des Singes, produites par 20th Century Studios, sur Prime Video :
     
    • La Planète des Singes (Film, 1968)
    • La Planète des Singes : Les Origines (Film, 2011)
    • La Planète des Singes : L'Affrontement (Film, 2014)
    • La Planète des Singes : Suprématie (Film, 2017)

Le 2 décembre 2020 :

Le 9 décembre 2020 :

Le 16 décembre 2020 :

— 21 novembre 2020 • 23H36 —
Matthieu Baudry
Aliens, Super-héros et Chevalier Noir en librairie— 21 novembre 2020 • 23H36 — Matthieu Baudry —

Panini Comics a annoncé ses sorties comics du 2 décembre 2020 ; outre de nombreuses intégrales dont celles de Silver Surfer ou Conan le Barbare, l'offre Marvel est très diversifiée, avec des héros tels Venom (Marvel Must-Have : Venom : La Naissance du Mal) ou les multiples Tisseurs du Spider-Verse (Spider-Geddon).
Les héros de l'univers Star Wars ne sont pas en reste, avec le sixième tome de Docteur Aphra, Star Wars : Cible : Vador ou encore le Star Wars Absolute Dark Vador : Le Seigneur Noir des Sith !

Vestron fait également la part belle aux univers étendus Alien et Predator en décembre, avec notamment Alien par Dan O’Bannon : Le Scénario Abandonné et Prometheus : Life and Death - Tome 4 : Aliens vs. Predator, la fin du cycle Life and Death.

Du côté des romans, enfin, Padmé Amidala est mise à l'honneur dans le roman L'Ombre de la Reine chez Pocket, et l'histoire de Soul, le nouveau film Pixar Animation Studios (disponible le 25 décembre 2020 sur Disney+) est à découvrir chez La Bibliothèque Rose quelques jours avant l'arrivée du film !

Tous ces ouvrages ainsi que ceux à paraitre dans le mois et les mois suivants sont présentés dans l'Agenda de Chronique Disney : Parutions en Librairie.

À noter : compte tenu de la situation sanitaire, qui rend la situation très incertaine pour les librairies comme les éditeurs, les dates de sortie annoncées sont susceptibles d'être modifiées.

— 20 novembre 2020 • 10H52 —
Franck Armand-Zuniga
Disney France continue de vider Disney+— 20 novembre 2020 • 10H52 — Franck Armand-Zuniga —

Le 13 novembre 2020, Chronique Disney lançait une alerte sur la disparition d'une quarantaine d'œuvres du patrimoine de la plateforme française Disney+. Interpellé par ses abonnés, via les chats et les réseaux sociaux notamment, le service après-vente de la plateforme expliquait alors à demi-mots que le problème était identifié et qu'un bogue le générant serait réglé au plus vite.

Sauf que... l'hécatombe continue ! En ce vendredi 20 novembre 2020, jour de sorties hebdomadaires des nouveautés, non seulement les films manquants ne sont toujours pas revenus mais, en plus, d'autres ont nouvellement disparu.
Ainsi et alors que seules les années 1930 à 2000 ont été vérifiées par Chronique Disney, rien que sur elles, déjà une trentaine de titres manque à l'appel !

En voici ainsi la liste non exhaustive.

Cartoons & Courts-Métrages

Films

Au rythme où vont les choses, il n'y aura donc bientôt plus aucun film à prises de vues réelles Disney antérieurs à 1980 sur la déclinaison française de la plateforme dont pourtant nombreux ont été réalisés du vivant de Walt Disney lui-même. Le patrimoine de ses studios est tout bonnement laminé ! Ce manque de considération pour les anciens films, souvent les moins connus, montre une nouvelle fois que Disney France considère Disney+ comme un robinet à produits d'appels et néglige ce qui devrait faire aussi l'intérêt d'une telle plateforme : le contenu patrimonial de ses labels. Et que dire du mépris venu de l'absence totale de communication officielle de la part de la filiale française par rapport à ces retraits, tous menés en catimini pensant agir, en dehors des radars et sans imaginer être prise en défaut...

Chronique Disney, au nom de tous les fans qui le suivent depuis plus de 20 ans, exprime de nouveau son extrême déception à voir la filiale française de Disney traiter avec si peu de soin le catalogue patrimonial de Walt Disney.

Rappel : Chronique Disney met à la disposition de ses lecteurs, via son moteur de recherche consacré au catalogue Disney+, mis à jour régulièrement, la faculté de lister les œuvres retirées de la plateforme par le biais d'un tri "par date de retrait".

— 17 novembre 2020 • 03H35 —
David Scordia
Disney+ en Amérique latine et aux Caraïbes— 17 novembre 2020 • 03H35 — David Scordia —

Aujourd'hui, Disney+ continue son déploiement et s'invite dans les foyers latinoaméricains et caribéens.

Ainsi, elle est dorénavant disponible dans les 32 pays suivants : Antigua-et-Barbuda, Argentine, Bahamas, Barbade, Belize, Bolivie, Brésil, Chili, Colombie, Costa Rica, République Dominicaine, Dominique, Équateur, Grenade, Guatemala, Guyana, Haiti, Honduras, Jamaïque, Mexique, Niacaragua, Panama, Paraguay, Pérou, Saint-Christophe-et-Niévès, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Salvador, Suriname, Trinité-et-Tobago, Uruguay et Venezuela.
Ainsi que dans les territoires britanniques (Anguilla, Bermudes, Îles Caïmans, Géorgie du Sud-et-les îles Sandwich du Sud, Îles Malouines, Îles Turques-et-Caïques, Îles Vierges britanniques, Montserrat) et certains des néerlandais (Aruba, Pays-Bas caribéens, Curaçao) situés sur le continent américain.

La plateforme étant déjà disponible aux États-Unis et au Canada, il ne reste donc qu'un seul pays américain ne la proposant pas : Cuba.
Comme elle était déjà disponible au Groenland, en Guyane française et dans les Antilles françaises (Guadeloupe, Martinique, Saint-Barthélemy et Saint-Martin), il semblerait que les territoires du continent américain ne la proposant toujours pas sont les néerlandais Bonaire, Saba, Saint-Eustache, Saint-Martin, et les français Saint-Pierre-et-Miquelon et Îles Clipperton.

En dehors de l'Amérique, Disney+ était déjà disponible dans les 24 pays suivants : Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Finlande, France, Inde, Indonésie, Irlande, Islande, Italie, Japon, Luxembourg, Maurice, Monaco, Norvège, Nouvelle-Zélande, Pays-Bas, Portugal, Royaume-Uni, Suède, Suisse.
Ainsi, la plateforme de streaming est dorénavant disponible dans 56 pays.
À noter par ailleurs que la plateforme OSN distribue également son catalogue dans 18 pays (Algérie, Arabie Saoudite, Bahreïn, Égypte, Émirats Arabes Unis, Irak, Israël/Territoires palestiniens, Jordanie, Koweït, Liban, Libye, Maroc, Mauritanie, Oman, Qatar, Tchad et Yémen), ce qui porte le total des pays du monde ayant accès aux contenus Disney+ à 74.

Les autres pays auront accès à Disney+ à partir de 2021. Disney dévoilera probablement son calendrier de déploiement lors du Disney's Investor Day virtuel qui se tiendra le 10 décembre prochain.
Il y sera également question de la stratégie de lancement de la plateforme Star (consacrés aux contenus non familiaux de The Walt Disney Company) et des futurs projets à venir de toutes les plateformes détenues par Disney, à savoir Disney+, Hulu (États-Unis et Japon), ESPN+ (États-Unis), Hotstar (Inde et Indonésie) et Star (monde sauf États-Unis, Inde et Indonésie).

Autres Dépêches

L'Actualité Disney

— 29 novembre 2020 —
Contenu présent sur la plateforme
— 04 décembre 2020 —
Prochainement sur Disney+
— 27 novembre 2020 —
Nouveau sur Disney+
— 27 novembre 2020 —
— 27 novembre 2020 —
Nouveau sur Disney+
— 27 novembre 2020 —
— 27 novembre 2020 —
Nouveau sur Disney+
— 25 novembre 2020 —
— 29 novembre 2020 —
Prochains films en salles
— 23 décembre 2020 —
Wendy
Prochainement au cinéma
— 29 novembre 2020 —
Longs-métrages Disney à la télévision
— 29 novembre 2020 —
Diffusion aujourd'hui à 13H40
— 29 novembre 2020 —
Titanic
Diffusion aujourd'hui à 21H05
— 29 novembre 2020 —
Livres, romans, BD et comics à venir
— 29 novembre 2020 —
Planning des futurs DVD et Blu-ray
— 29 novembre 2020 —
Expositions et autres évènements
— 29 novembre 2020 —
Prochaines rénovations

Les Anniversaires du Jour

— 29 novembre 2020 —
— 29 novembre 2020 —
11ème anniversaire de sa sortie
— 29 novembre 2020 —
18ème anniversaire de sa sortie
— 29 novembre 2020 —
7ème anniversaire de sa sortie
— 29 novembre 2020 —
44ème anniversaire de sa naissance
— 29 novembre 2020 —
Dans les 15 prochains jours

La Sélection du Patrimoine

La Galerie de Portraits

— 29 novembre 2020 —
— 29 novembre 2020 —
— 29 novembre 2020 —
— 29 novembre 2020 —

La Foire aux Questions

— 26 octobre 2020 • 12H12 —
Courriel — Théo
Un cartoon porno officiel avec Mickey et Minnie ?— 26 octobre 2020 • 12H12 — Courriel — Théo —

J’ai entendu dire sur internet qu’en 1936, à l’occasion du 35e anniversaire de Walt Disney, Roy Disney et les animateurs auraient réalisaient un cartoon « sex tape » avec Mickey et Minnie. Après avoir vu le cartoon, Walt Disney aurait fait mine de rigoler puis a décidé de renvoyer sur le champ les deux animateurs et ordonné qu’on détruise les copies si bien qu’à ce jour, il est probable qu’aucune copie n'existe. Je ne sais pas si ceci est vrai et ceci a l’air impossible. Si vous avez des informations à ce sujet, merci de me les dire.

Nous n’avons jamais entendu parler de cette histoire. Il est possible tout de même avec un petit exercice de raisonnement de vite prendre conscience que c’est une infox comme il en existe tant autour de Disney.
Déjà, même si nous ne les avons pas connus personnellement, il serait tout de même très étonnant que, vu leur parcours autant professionnel que personnel, Roy prévoit ce genre de chose pour l'anniversaire de Walt. Il serait en effet pour le moins curieux qu’il veuille produire un cartoon -même super court- juste pour le fun, vu l'argent que cela coûte et sa propension à tenir les cordons de la bourse de son entreprise (face à un Walt à la réputation plus dépensière).
Ensuite, Roy validerait la production d’un cartoon porno pour l’anniversaire de son frère ? Leur philosophie et croyance se situent à des années-lumière de ce genre de choses.
Enfin, l’histoire explique que seules quatre personnes ont vu au final ce fameux cartoon si bien qu’une question se rajoute en plus : comment l’information sur son existence a-t-elle fuité 80 ans plus tard ? C'est curieux alors même que les noms des deux animateurs soi-disant impliqués (ou même d'un seul !) et qui seraient donc à l'origine de la fuite de l’information ne sont pas connus.

Bref, tout cela est une énième élucubration visant à salir la mémoire des deux hommes tout en faisant du buzz à bon compte autour Disney (et de l’argent aussi, grâce au nombre de clics ou visionnages obtenus avec ce contenu racoleur).

Laurent Armand-Zuniga
Autres Questions

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.