À la Une

Le Fil Info

— 19 octobre 2021 • 14H22 —
Thomas Darras
Prémices du retour à la normale à Disneyland Paris— 19 octobre 2021 • 14H22 — Thomas Darras —

En cette période d’accalmie sur le front sanitaire, Disneyland Paris va de l’avant et annonce la reprise de certains spectacles et animations propres à l’exploitation "normale" d’avant-crise ; même si, comme évoqué hier sur ce fil info, il est toujours aussi difficile pour certaines catégories de visiteurs et notamment les détenteurs de Pass Annuel, de se rendre sur les Parcs.

Voici donc un point sur les retours attendus.

  • À partir du 20 octobre 2021, tous les buffets du Resort retrouveront leur format original. C’est donc la fin de la formule hybride avec le service à table à volonté.
  • Du 23 octobre au 7 novembre 2021, de nouveaux chars d'Halloween seront de sortie dans les allées des Parcs.
  • Le spectacle Le Roi Lion et les Rythmes de la Terre reviendra le 23 octobre 2021 à Frontierland Theater.
  • Du 13 novembre 2021 au 9 janvier 2022, une nouvelle parade fera son entrée au Parc Disneyland dès le début de la saison de Noël. Il s’agira de Mickey et sa Parade Étincelante de Noël. Cette parade inédite sera composée de 5 chars, mettant notamment en scène les Princesses Disney, ce qui est inhabituel sur une parade de Noël. Elles seront entourées de Personnages plus classiques tels que Mickey et ses amis, le Père Noël ou encore la Fée Clochette. Fait plus surprenant, cette nouvelle parade sera visible dans une version de jour mais également de nuit ; un lourd équipement lumineux étant prévu sur chaque char mais également sur les façades jalonnant le parcours. 
  • À partir du 21 décembre 2021, le spectacle Disney Illuminations fera son grand retour dans sa version originale sur Central Plaza.
  • À partir du 10 janvier 2022, la Disney Stars on Parade reviendra, prenant alors la suite de Mickey et sa Parade Étincelante de Noël
  • Les Feux Magiques de Disney auront cette année lieu les 2,4 et 9 novembre 2021 non pas sur le Lac Disney à Disney Village mais au sein du Parc Disneyland

— 19 octobre 2021 • 13H29 —
Franck Armand-Zuniga
Note financière Disney abaissée : Disney+ en cause— 19 octobre 2021 • 13H29 — Franck Armand-Zuniga —

Barclays, via son analyste Kannan Venkateshwa, a abaissé la note financière de Disney à neutre estimant que la firme de Mickey n'est pas assez agressif avec Disney+.
Il juge ainsi que si Disney a un bon ratio « ratio bon/mauvais contenu », plusieurs problèmes viennent plomber son développement.

  • Déjà, Disney+ se focaliserait trop sur les franchises ponctuelles et n'aurait pas les moyens de mettre des contenus de qualité toutes les semaines.
  • Ensuite, la plateforme ne prendrait pas assez de risques dans des contenus qui sortent des sentiers battus.
  • Parallèlement, les derniers lancements internationaux ou le lancement de Star ont produit des effets tout à fait marginaux sur la croissance de nombre d’abonnés.
  • Enfin, point spécifique, les droits du cricket en Inde qui sont un gros pourvoyeur d'abonnés sur le continent indien arrivent à expiration.

À cette analyse, plusieurs pistes de réflexions peuvent être rajoutées. 

  • En 2022, de nombreux contenus locaux, que cela soit Star ou Disney+ vont arriver. Il s’y trouvera peut-être dedans un succès à la Squid Game ou La Casa del Papel.
  • Disney est vraiment trop frileux sur son propre catalogue. Par exemple, la firme devrait plus ouvrir son coffre-fort avec un film 20th Century Studios par semaine et un Disney par mois, y compris aux USA. Actuellement, tout cela ne sort qu’au compte-goutte.
  • Par ailleurs, intégrer des contenus de niche est aussi une solution avec, par exemple, les vieilles émissions d'anthologie Disney : les fans seraient ravis et cela permettrait un bien meilleur bouche-à-oreille auprès de cette cible.
  • La relation du rapport entre la télévision linéaire et la plateforme de streaming représente clairement un problème et une entrave au développement du contenus de Disney+. Voir par exemple, les productions de Disney Channel arriver si tardivement sur la plateforme est une erreur stratégique (il est vrai, en passe d’être corrigée, aux USA du moins).
  • Enfin, à l'international, la présentation de l’univers Star a été par trop confusant. Beaucoup n’ont rien compris ce qu’il était si bien que de nombreux abonnés restent sur leur idée première : Disney+ c'est pour les enfants et il n'y a rien d’autres à y voir. Il va falloir une grosse campagne de communication pour renverser cette légende urbaine.

Cet abaissement de la note financière de Disney est de très mauvaise augure : elle rajoute au doute ambiant sur la qualité de la présidence de Bob Chapek. Elle vient en outre se rajouter aux rumeurs de cession d'ESPN dont le modèle devient de moins en moins rentable pour The Walt Disney Company alors que la chaîne sportive était jusqu'à présent sa vache à lait.

Autres Dépêches
L'Actualité Disney

Sur la Plateforme Disney+

— 20 octobre 2021 —
Fauci
Nouveau sur Disney+
— 22 septembre 2021 —
Nouveau sur Disney+
— 04 août 2021 —
— 04 août 2021 —
Nouveau sur Disney+
— 04 août 2021 —
Nouveau sur Disney+
— 21 juillet 2021 —
Rassemblement
Le Making of de Loki
Nouveau sur Disney+
— 22 octobre 2021 —
Contenu présent sur la plateforme

Dans les Salles Obscures

— 22 octobre 2021 —
Actuellement au cinéma
— 22 octobre 2021 —
Ron Débloque
Actuellement au cinéma
— 22 octobre 2021 —
Venom
Let There Be Carnage
Actuellement au cinéma
— 27 octobre 2021 —
The French Dispatch
of the Liberty, Kansas Evening Sun
Prochainement au cinéma
— 03 novembre 2021 —
Les Éternels
Prochainement au cinéma
— 17 novembre 2021 —
Affamés
Prochainement au cinéma
— 24 novembre 2021 —
Encanto
La Fantastique Famille Madrigal
Prochainement au cinéma
— 22 octobre 2021 —
Prochains films en salles

Les Calendriers à Consulter

— 22 octobre 2021 —
Longs-métrages Disney à la télévision
— 22 octobre 2021 —
Livres, romans, BD et comics à venir
— 22 octobre 2021 —
Expositions et autres évènements
— 22 octobre 2021 —
Prochaines rénovations

Les Anniversaires du Jour

— 22 octobre 2021 —
28ème anniversaire de sa sortie
— 22 octobre 2021 —
28ème anniversaire de sa création
— 22 octobre 2021 —
28ème anniversaire de sa création
— 22 octobre 2021 —
28ème anniversaire de sa création
— 22 octobre 2021 —
Dans les jours prochains
Florilège

Le Patrimoine d'Halloween

— 22 octobre 2021 —
— 22 octobre 2021 —
— 22 octobre 2021 —
— 22 octobre 2021 —

Le Coin Lecture

— 22 octobre 2021 —
— 22 octobre 2021 —
— 22 octobre 2021 —
Autres Livres

La Galerie des Méchants

— 22 octobre 2021 —
— 22 octobre 2021 —
— 22 octobre 2021 —
— 22 octobre 2021 —
Autres Personnages

Les Podcasts en Replay

Autres Podcasts
Communauté

Halloween en Photo

Les Playlists Spotify

Autres Playlists

La Foire aux Questions

— 07 octobre 2021 • 12H46 —
Facebook — Chloé
Love, Simon interdit de prime sur CSTAR ?— 07 octobre 2021 • 12H46 — Facebook — Chloé —

Pourquoi CSTAR diffuse Love, Simon à 22h40 et pas à 21h ?

Cette programmation a de quoi interpeller. Il s’agit là, en effet, de la toute première diffusion sur une chaîne gratuite du film Love, Simon et il est curieux de le voir ainsi relégué, par le Groupe Canal, en deuxième partie de soirée et plus encore sur sa chaîne gratuite à l’audience confidentielle CSTAR, et non pas sur sa chaîne généraliste et bien plus regardée, C8.

Y-a-t-il dans cette décision un choix éditorial qui juge qu’un film traitant positivement de l’homosexualité chez les adolescents ne doit pas être présenté en prime sur une chaîne grand public ?
La question mérite d’être posée d’autant plus que le Groupe Canal, sur la demande de son propriétaire, Vincent Bolloré, connu pour ses idées réactionnaires et traditionnalistes, a fait diffuser le 16 août dernier, en prime sur C8, un film américain militant contre l’avortement (financé par une église américaine anti-avortement)... 
 

Laurent Armand-Zuniga
Autres Questions

En débat sur le Forum

— 19 octobre 2021 —

Sur Disney Central Plaza, le forum de Chronique Disney, la saison Halloween 2021 de Disneyland Paris intitulée le Festival Halloween Disney fait débat quant à sa qualité et son ambition. Magicdisney notamment s’en désole par rapport notamment à ce qui se fait chez la concurrence…

(…)
Pour en revenir aux parcs donc, le constat encore une fois FACTUEL est sans appel : les plus gros parcs d'Europe ont tous maintenu leur saison d'Halloween ainsi que leurs soirées spéciales qui sont depuis toujours signes de sur-fréquentation. 
Le meilleur exemple reste les Traumatica d'Europapark qui ont certes baissé un peu leur jauge mais qui, quoiqu'il en soit, ont commencé, n'ont pas été rabotées en qualité/quantité et génèrent des flux importants de gens dans un contexte [sanitaire] plus que similaire à Disneyland Paris.
Il n'y a AUCUNE excuse à trouver à Disneyland Paris qui fait le strict minimum syndical en journée (et encore c'est pour être gentil) durant cette sous-saison honteuse pour (encore et toujours) des dizaines d'euros plus chère qu'ailleurs.

— 19 octobre 2021 —

Débattre sur Disney Central Plaza

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.