À la Une

Le Fil Info

— 16 avril 2021 • 14H48 —
Romain Chayot
Creations Shop remplace Mouse Gear à EPCOT— 16 avril 2021 • 14H48 — Romain Chayot —

La semaine dernière,  Zach Riddley, Walt Disney World Site Portfolio Executive, a dévoilé un nouveau concept-art pour la boutique Creations Shop dans le Parc EPCOT de Walt Disney World Resort.

Cette nouvelle boutique remplacera Mouse Gear, boutique auparavant incontournable du Parc équivalent au Emporium des Parcs de type Royaume Enchanté ou Magic Kingdom.

Creations Shop proposera aux visiteurs une expérience de shopping dans un environnement ouvert et lumineux, notamment grâce à ses grandes baies vitrées, permettant de garder de garder le lien avec la nature même en étant à l'intérieur. Une immense fresque mettant à l'honneur Mickey Mouse sera présente dans la boutique, ce dernier étant un véritable fil conducteur de la boutique avec de nombreux hommages et décorations contemporaines.

Non loin de là, Club Cool (en partenariat avec Coca-Cola), autre incontournable d'EPCOT, rouvrira ses portes cet été. Comme dans son ancienne version, un large choix de breuvages de la marque Coca-Cola venant des quatre coins du monde sera proposé aux visiteurs.

Club Cool et Creations Shop seront ouverts cet été à EPCOT.

— 15 avril 2021 • 14H24 —
Franck Armand-Zuniga
Raya, nouvel accident industriel de Disney France— 15 avril 2021 • 14H24 — Franck Armand-Zuniga —

La décision de Disney France de renoncer à sortir Raya et le Dernier Dragon au cinéma est un aveu d'échec sur toute la ligne.

Tout se passe en fait comme si la France disposait de la seule filiale de Disney au monde qui ne croit pas à Disney+. Ainsi, alors qu’elle dispose d’une plateforme dont le succès mondial n’est plus à démontrer, Disney France fait toujours la fine bouche pour l’alimenter. Raya et le Dernier Dragon était en effet il y a deux mois une belle opportunité pour braquer les projecteurs sur la qualité de son catalogue et de ses contenus inédits. Faire briller dans sa grille le dernier-né des Walt Disney Animation Studios n’est en effet pas chose appelée à devenir courante. Et bien Disney France s’est obstinée à vouloir le sortir absolument en salles dans l’hexagone : une chimère vu l’état de la pandémie de la Covid-19 en France et la troisième vague annoncée. Personne n’a cru à une réouverture des salles de cinéma au début du deuxième trimestre. Personne, sauf quelques irréductibles Gaulois… chez Disney France !

Mais pourquoi la filiale française refuse-t-elle donc d’appliquer les recettes qui fonctionnent partout ailleurs dans le monde en général et en Europe en particulier ? Pourquoi les Belges, Suisses, Luxembourgeois (pour ne parler que des pays francophones) ont-ils eu la possibilité de profiter de l'Accès Premium dès le 5 mars 2021 (un service de Disney+ payant en supplément pour découvrir un film en avant-première) et pas les Français ? Qui s’est donc convaincu que les abonnés français à la plateforme de Disney étaient réfractaires à utiliser ce procédé payant ?

En refusant de proposer Raya et le Dernier Dragon en simultané avec le reste du monde par la mise en place de l'Accès Prémium sur Disney+, Disney France a tout bonnement poussé les Français à recourir (pour les plus consciencieux) à un VPN histoire d’acheter le visionnage à volonté du film sur une déclinaison étrangère de Disney+ et ainsi le voir avec le reste du monde et pour la grande majorité… à le télécharger illégalement !

Et tout cela pour quoi ? Pour finalement le proposer en rajout gratuit sur Disney+ le 4 juin 2021 ce qui ne constitue aucunement une « fleur » puisque ce sera le cas partout sur la planète…
Ce qui constitue en revanche un traitement particulier est de voir Disney France renouveler l’erreur industrielle de Mulan, en envoyant, au passage, de biens mauvais signaux, sous-entendant peu ou prou :

  • que les Français sont des râleurs et/ou des pingres rejetant unanimement l’Accès Premium ;
  • que Disney+ est, en France, une plateforme de seconde zone moins noble que le cinéma, une position à contre-courant total de la réorganisation de The Walt Disney Company qui a justement placé la plateforme au centre des ambitions de toute l'entreprise ;
  • que Disney+ sert de bouche-trou en France, faute de mieux, quitte à condamner, en l’espèce, l’aura de Raya et le Dernier Dragon qui passera autant inaperçu en juin 2021 que Mulan en décembre 2020 car le film disposera désormais d’une très courte fenêtre d’exposition étant donné la sortie de Luca à peine deux semaines plus tard ; le monde entier ayant alors à coups sûrs les yeux rivés sur le nouveau Pixar

La sortie de Raya et le Dernier Dragon au cinéma en France était un pari qu’il ne fallait pas prendre et encore moins perdre.

— 14 avril 2021 • 14H18 —
Romain Chayot
Annonces - 29 ans de Disneyland Paris— 14 avril 2021 • 14H18 — Romain Chayot —

Chronique Disney revient sur les annonces faites lors de l'émission Disneyland Paris : 29 Ans de Rêves pour célébrer les 29 ans de la destination, diffusée le 12 avril 2021 sur YouTube.

Malgré la fermeture de la destination à cause de la crise sanitaire, les travaux se poursuivent dans la destination parisienne. Au sein des Parcs, le regard se tourne vers l'Avengers Campus, nouveau Lot du Parc Walt Disney Studios. La musique diffusée au sein de cette nouvelle zone a été enregistrée dans les Air Studios de Londres avec plus de cent musiciens.

Non loin de là, à Toon Studio, l'attraction Cars Road Trip semble quasiment prête à recevoir les visiteurs et le sera à la réouverture de Disneyland Paris. Cette attraction reprend Catastrophe Canyon de feu Studio Tram Tour - Behind the Magic qu'elle remplace. L'enseigne de l'attraction a été dévoilée lors de la soirée.

Pour la réouverture de Disneyland Paris (date non annoncée), de nombreux points selfies avec les Personnages Disney (plus d'une cinquantaine de Personnages seront présents sur les Parcs) seront mis en place afin que les visiteurs puissent repartir avec un beau souvenir des Parcs, avec par exemple Cruella déambulant dans le Parc Walt Disney Studios. À Videopolis, les visiteurs pourront rencontrer les personnages de la saga Star Wars tandis que Le Petit Train du Printemps de Minnie fera son grand retour dans les allées de Main Street, U.S.A.. Les visiteurs pourront également découvrir à la réouverture une nouvelle version de la chanson Brand New Day, reprise des festivités des 35 ans de Tokyo Disney Resort.

En dehors des Parcs, le Disney's Hotel New York - The Art of Marvel attire l'attention. De nouvelles images des costumes des Cast Members et du Nametag (badge indiquant le prénom), inédit et spécialement créé pour l'Hôtel, ont été diffusées. De nombreux détails seront présents comme le logo des Avengers, sur les verres ou seau à glaçons. Dans l'attente d'une réouverture, ses annonces ont permis de mettre l'eau à la bouche aux visiteurs impatients de revenir à Disneyland Paris en parlant de son passé à travers des interviews savoureuses mais aussi de son futur prometteur.

— 13 avril 2021 • 09H14 —
Laurent Armand-Zuniga
Une nouvelle et belle compilation d'Henri Salvador— 13 avril 2021 • 09H14 — Laurent Armand-Zuniga —

Born Bad Records vient tout juste de sortir une compilation enthousiasmante d’Henri Salvador.

Parmi les titres réunis, les fans Disney apprécieront particulièrement les belles et étonnantes reprises de Siffler en Travaillant, Un Jour mon Prince Viendra et Hello Mickey.
Bonne nouvelle, l’album se voit commercialisé certes en version numérique, mais aussi et surtout en superbe digipack CD (avec livret et album numérique en bonus) et même en disque vinyl (là aussi avec album numérique en bonus). Les prix s'étalent de 6€99 à 18€ selon le support choisi.

— 11 avril 2021 • 14H01 —
Laurent Armand-Zuniga
Disneynature fermé en catimini— 11 avril 2021 • 14H01 — Laurent Armand-Zuniga —

Le site officiel de The Walt Disney Company qui liste notamment ses studios (voir le visuel ci-dessous) a fait disparaître de son catalogue, en plus de Blue Sky Studios, Disneynature.

Comme Chronique Disney le pressentait dès le 20 mars 2019 à l'occasion d'un podcast consacré à l'OPA menée par Disney sur 21st Century Fox, le studio de documentaires animaliers s'inscrivant dans la droite ligne des True Life Adventures et créé à Paris par Jean-François Camilleri, l'ancien Président de The Walt Disney Company - France, est ainsi une victime collatérale du rachat des actifs des studios à la fanfare qui a fait tomber dans l'escarcelle de la compagnie de Mickey le puissant et établi, National Geographic.

Visiblement donc, 2020 aura été l'année de liquidation des dernières productions encore en stock chez Disneynature et toutes proposées sur Disney+ ; à savoir Éléphants, Plongée dans le Monde des Dauphins, Les Manchots : Une Vie à Risque et Sur la Route des Éléphants.

Chose notable, jusque-là célébré chez Disney sous le label Disneynature, le Mois de la Terre sera fêté cette année avec National Geographic.

Contrairement à Blue Sky Studios, il est possible qu'il n'y ait jamais d'annonce particulière sur la fermeture de Disneynature au même titre que ce qui a été fait avec le label Touchstone : Disney se réservant peut-être la possibilité de réutiliser le studio à l'iceberg, si l'envie ou l'opportunité venait à se présenter.

Autres Dépêches

L'Actualité Disney

— 17 avril 2021 —
Contenu présent sur la plateforme
— 16 avril 2021 —
Atlanta
Saisons 1 & 2
Nouveau sur Disney+
— 16 avril 2021 —
Nouveau sur Disney+
— 16 avril 2021 —
Bob’s Burgers
Saisons 1 à 10
Nouveau sur Disney+
— 16 avril 2021 —
Dollface
Saison 1
Nouveau sur Disney+
— 16 avril 2021 —
Je Crois Que J'Aime Ma Femme
Nouveau sur Disney+
— 16 avril 2021 —
L'Île aux Chiens
Nouveau sur Disney+
— 16 avril 2021 —
La Chine d'Hier à Ciel Ouvert
Nouveau sur Disney+
— 16 avril 2021 —
Nouveau sur Disney+
— 17 avril 2021 —
Prochains films en salles
— 17 avril 2021 —
Longs-métrages Disney à la télévision
— 17 avril 2021 —
Livres, romans, BD et comics à venir
— 17 avril 2021 —
Expositions et autres évènements
— 17 avril 2021 —
Prochaines rénovations

Les Anniversaires du Jour

— 17 avril 2021 —
6ème anniversaire de sa sortie
— 17 avril 2021 —
2ème anniversaire de sa sortie
— 17 avril 2021 —
84ème anniversaire de sa sortie
— 17 avril 2021 —
88ème anniversaire de sa naissance
— 17 avril 2021 —
Dans les jours prochains

La Foire aux Questions

— 01 avril 2021 • 10H35 —
Courriel — Antoine
Dans quel ordre regarder les films Marvel ?— 01 avril 2021 • 10H35 — Courriel — Antoine —

Est-ce qu'il existe à votre connaissance un guide à jour pour savoir dans quel ordre regarder tous les films et séries Marvel ? Et à quel endroit vous placeriez WandaVision ?

Alors, en fait, nous, chez Chronique Disney, nous sommes de l'obédience - pas forcément majoritaire dans le monde des Fans Marvel - qui estime qu'il faut voir les films et séries Marvel dans l'ordre de leur sortie initiale. Sans avoir à chercher d'autres considérations.
Nous estimons en effet que les œuvres ont été pensées dans cet ordre-là et qu'il est plus cohérent et légitime de le respecter. 

Laurent Armand-Zuniga
Autres Questions

En débat sur le Forum

— 16 avril 2021 —

Lundi 12 avril dernier, à 20h, Disneyland Paris a fêté son 29e Anniversaire virtuellement en mettant en ligne une émission de près d’une heure. Largement commentée sur Disney Central Plaza, le forum de Chronique Disney, elle a été accueillie plutôt fraîchement par ses membres qui en contestent aussi bien le fond que la forme. Dans ce concert de critiques plus ou moins légitimes, Skyam fait figure d’exception et explique pourquoi il a aimé suivre cette retransmission.

Vous êtes déçus car vous vous attendiez à trop de choses de la part de cette émission.
Pour ma part, j'ai su l'apprécier à sa juste valeur : c'est une action de communication volontaire de Disneyland Paris à destination des Cast Members et des fans pour fêter dignement l'anniversaire du Resort en période de fermeture.
Rien ne les obligeait à réaliser une émission d'une heure, ni même de faire quoi que ce soit hier. Et quand on compare la communication de Disneyland Paris, il y a quelques années avec celle de maintenant, je trouve qu'on fait un peu trop les enfants gâtés. Rappelez-vous il y a quelques années, et je ne parle pas d'un temps si lointain que ça (la construction de Ratatouille : L'Aventure Totalement Toquée de Rémy), Disneyland Paris niait qu'un projet d'attraction sur le film était en train de sortir de terre alors qu'il y avait les palissades au Parc Walt Disney Studios et que Gusteau avait été "encoffré". Aujourd'hui, on râle parce que Disneyland Paris communique sur ses futurs projets... mais pas assez !
Franchement, qui s'attendait à apprendre quelque chose sur les futurs développements hier ?
À la limite, on aurait pu avoir un nouveau concept-art de Cars Road Trip ou du Disney's Hotel New York - The Art of Marvel mais c'est tout. Après, ce n'était pas le thème de l'émission qui était de fêter les 29 ans du Resort. Ce n'était pas un événement pour parler du futur du parc.
J'ai beaucoup aimé la première partie de l'émission avec toutes les anecdotes de l'histoire du Parc, en particulier le phare des Mystères du Nautilus. Ça reprenait d'ailleurs quelques éléments partagés par Jim Shull, il y a quelques semaines dans le podcast de DLP Report.
Par contre, j'ai trouvé bizarre d'évoquer tous les éléments disparus (la gondole, le spectacle du Lucky Nugget Saloon, le thème de Jules Verne)…
L'émission est bien entendu hyper corporate, mais faut-il s'attendre à autre chose de la part de Disney ? Toute leur communication est hyper corporate, et le problème ne vient pas de Disneyland Paris mais de The Walt Disney Company directement. Même lors du licenciement des 32 000 Cast Members cet été, le podcast officiel de D23 arrivait à trouver une excuse à Disney...
Donc bon, le format de l'émission m'a plu et elle mettait bien en valeur le Parc et quelques Cast Members que l'on n'a pas l'habitude de voir. Il faut la prendre comme le remplacement de l'événement InsidEars qui a lieu chaque année à la même période. (…)

— 16 avril 2021 —

Débattre sur Disney Central Plaza

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.