À la Une

Le Fil Info

— 15 février 2019 • 10H47 —
Laurent Armand-Zuniga
Création de Disneyland Paris Event Group— 15 février 2019 • 10H47 — Laurent Armand-Zuniga —

Disneyland Paris n’est pas que la première destination touristique d’Europe. Le complexe est, en effet, aussi un lieu de convention très prisé, en raison du positionnement de ses espaces événementiels à proximité immédiate de ses parcs à thèmes et de son exceptionnelle offre hôtelière. 
Dans la structure de Disneyland Paris, Disney Business Solutions organisait jusque-là toutes les conventions qu’elles soient professionnelles, comme par exemple une Assemblée Générale d’une entreprise, ou événementielles à destination du grand public, tels Electroland ou Disneyland Paris Run Weekend ; le resort parisien étant de fait un acteur incontournable de l’événementiel, à la fois destination et producteur.

Afin de rendre le service rendu plus efficient encore et pour faire face au développement exponentiel de l’activité concernée, Disneyland Paris a choisi de réorganiser ses structures.
Dès lors, au sein de la toute nouvelle division Disneyland Paris Event Group 

  • Disney Business Solutions devient la marque dédiée au tourisme d’affaires et aux événements professionnels de type conventions ou assemblées générales ;
  • Live Events by Disneyland Paris constitue, elle, une toute nouvelle marque spécialisée dans les événements saisonniers grand public liés à la culture, à la musique, au sport ou à l’e-sport, à travers des événements majeurs, comme Disneyland Paris Run Weekend, Disney Loves Jazz ou La Soirée Halloween Disney.

Au total sur les deux marques, ce sont ainsi près de 850 événements organisés chaque année pour des clients professionnels, individuels et le grand public.

— 13 février 2019 • 09H23 —
Laurent Armand-Zuniga
Anaïs Delva privée d'Elsa— 13 février 2019 • 09H23 — Laurent Armand-Zuniga —

Comme cela a été souligné dans l’épisode 4 du podcast de Chronique Disney « Faut-il aller voir Ralp 2.0 ? » et contrairement à nombre de ses consœurs ayant assumé, dans le passé, la voix d’une Princesse Disney comme Mathilda May (Pocahontas) ou Bérenice Bejo (Merida) qui reviennent pour quelques lignes de dialogues dans Ralph 2.0, Anaïs Delva ne double pas Elsa dans la fameuse scène des princesses du film marquant le retour à l’écran de Ralph La Casse et Vanellope von Schweetz .
Parmi les raisons avancées sur cette absence dans Ralph 2.0, la plus persistante serait une fâcherie entre Anaïs Delva et Disney France à la suite de sa participation parodique au piètre Alad’2 vécue comme un crime de lèse-majesté par la filiale hexagonale.

Cette absence agite depuis le microcosme car elle n’a été justifiée ni par la chanteuse, ni par Disney France. Elle interpelle notamment les fans car elle alimente l’hypothèse selon laquelle Anaïs Delva n’incarnerait plus vocalement Elsa dans la suite de La Reine des Neiges prévue pour la fin d’année 2019. Si elle se confirmait, cette situation serait d’autant plus curieuse et dommageable que la prestation originelle de la chanteuse française a été unanimement saluée à l’époque et qu’elle a, à l’évidence, contribué elle-aussi au succès du premier opus et de sa bande originale VF.

Pour autant, il faut, en ces matières, savoir raison garder. Entre fantasme, infox et recherche du buzz, la réalité est peut-être bien plus simple à l’image d’une simple incompatibilité de calendrier. Ainsi, dans l’état actuel des choses, il est faux d’affirmer qu’Elsa changera de voix dans La Reine des Neiges II. Depuis Ralph 2.0, seul le doute est permis.

Édit du 14/02/2019 :
Anaïs Delva, répondant à un fan sur Instagram puis dans une vidéo postée sur Youtube, a démenti toutes les informations circulant sur elle concernant sa participation ou pas au doublage de La Reine des Neiges II.
 

— 12 février 2019 • 15H57 —
Geoffrey El Islami
Electroland, des tarifs à choix multiples— 12 février 2019 • 15H57 — Geoffrey El Islami —

Forte de son succès, Electroland se voit allongée d'une soirée supplémentaire et se déroulera les vendredi 5, samedi 6 et dimanche 7 juillet 2019.
Voici le tarif des différentes offres pour profiter au maximum des animations proposées :

  • Billet standard (une soirée) à 79 €.
  • Billet Plus (accès comprenant l’entrée aux deux Parcs Disney dès 16 h) à 99 €.
  • Pass deux soirs (Vendredi/Samedi ou Samedi/Dimanche) à 142 €.
  • Pass trois soirs à 193 €.
— 11 février 2019 • 23H21 —
Guillaume Obry Le Liard
Palmarès BAFTA 2019— 11 février 2019 • 23H21 — Guillaume Obry Le Liard —

La 72ème cérémonie des British Academy Film Awards, qui s'est tenue le 10 février dernier au Royal Albert Hall de Londres, a récompensé les grands films de l'année 2018 (date de sortie britannique). The Walt Disney Company s'est illustrée à travers les studios Fox Searchlight Pictures, 20th Century Fox et Marvel.

Si Roma de Alfonso Cuarón remporte le BAFTA du Meilleur Film et du Meilleur Réalisateur, le drame historique La Favorite - le film le plus nommé de la cérémonie et comme son nom l'indique - rafle la mise avec 7 récompenses pour 10 nominations : Meilleur Film Britannique, Meilleure Actrice pour Olivia Colman, Meilleure Actrice dans un Second Rôle pour Rachel Weisz, Meilleur Scénario Original, Meilleurs Décors, Meilleurs Costumes, Meilleurs Maquillages et Coiffures.

Le biopic Bohemian Rhapsody remporte 2 récompenses pour 7 nominations : Meilleur Acteur pour Rami Malek et Meilleur Son.

Le genre des super-héros - longtemps boudés lors des grandes cérémonies - est également à l'honneur avec Black Panther, récompensé des Meilleurs Effets Visuels (l'emportant notamment sur Avengers : Infinity War) et Spider-Man : New Generation, consacré tout simplement Meilleur Film d'Animation (face aux (Les) Indestructibles 2).

Enfin, le documentaire Free Solo de National Geographic, remporte le BAFTA du Meilleur Film Documentaire.

Ce palmarès augure-t-il un heureux présage pour la tant attendue soirée des Oscars qui se tiendra le 24 février prochain ?

— 10 février 2019 • 09H21 —
Karl Derisson
Disparition de Ron Miller— 10 février 2019 • 09H21 — Karl Derisson —

C'est avec une profonde tristesse que l'équipe de Chronique Disney a appris la mort de Ron Miller survenue hier, le samedi 9 février 2019, à l'âge de 85 ans.
Gendre de Walt, mari de Diane et dernier héritier de la dynastie Disney, il aura marqué durablement la vie des studios en posant dès les années 1970-80 les bases de ce qu'est l'Empire Disney aujourd'hui.

Son portrait est évidemment à (re)découvrir...

Autres Dépêches

L'Actualité Disney

— 18 février 2019 —
Longs-métrages Disney à la télévision
— 18 février 2019 —
Diffusion aujourd'hui à 20H45
— 18 février 2019 —
Prochains films en salles
— 18 février 2019 —
Actuellement au cinéma
— 18 février 2019 —
Actuellement au cinéma
— 18 février 2019 —
Actuellement au cinéma
— 18 février 2019 —
Actuellement au cinéma
— 18 février 2019 —
Actuellement au cinéma
— 18 février 2019 —
Actuellement au cinéma
— 06 mars 2019 —
Captain Marvel
Prochainement au cinéma
— 13 mars 2019 —
Dragon Ball Super
Broly
Prochainement au cinéma
— 16 mars 2019 —
La Bande à Picsou
Au Cinéma
Prochainement au cinéma
— 18 février 2019 —
Planning des futurs DVD et Blu-ray
— 20 février 2019 —
Prochainement en DVD, BD et 4K
— 18 février 2019 —
Disponible en DVD, BD et 4K
— 18 février 2019 —
Expositions et autres évènements
— 18 février 2019 —
Prochaines rénovations
— 18 février 2019 —

Les Critiques Récentes

— 16 février 2019 —
— 15 février 2019 —
— 14 février 2019 —
— 13 février 2019 —
— 12 février 2019 —
— 11 février 2019 —
— 10 février 2019 —
— 10 février 2019 —
— 09 février 2019 —

L'Anniversaire du Jour

— 18 février 2019 —
8ème anniversaire de sa sortie
— 18 février 2019 —
Dans les 15 prochains jours

La Sélection du Patrimoine

La Foire aux Questions

05 février 2019 • 16H42
Facebook
Films d'Animation
Q : Bonjour,
Toy Story n'était-il pas annoncé comme une trilogie ?
Marie
R : Bonjour,
Toy Story 3 devait en effet conclure la saga à l'époque, la fin du film laissant penser cela. 
Pixar n'a toutefois jamais fermé la porte à des suites si "une bonne histoire" justifiait de le faire. Mais voilà, vu le calendrier de production et les éléments dévoilés jusqu'à présent, le doute sur la légitimité et qualité de Toy Story 4 est permis...
Laurent Armand-Zuniga
Autres Questions

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.