Zero
Date de création :
Le 22 octobre 1993
Nom Original :
Zero
Créateur(s) :
Tim Burton
Apparition :
Cinéma
Télévision
BD
Livres
Jeux Vidéo
Parcs

Le portrait

rédigé par Claire Royo
Publié le 14 décembre 2020

Zero est le chien fantôme de Jack Skellington dans le film d’animation L’Étrange Noël de Monsieur Jack (1993), inspiré du poème The Nightmare Before Christmas écrit par Tim Burton en 1982, alors qu'il travaillait chez Disney. Avec sa truffe en forme de petite citrouille orange et son corps tel un voile blanc, il passe la plupart de son temps à dormir dans sa tombe en forme de niche dans le cimetière d'Halloween Ville. Il semble très attaché à son maître et vole vers lui dès qu’il l’appelle. C'est un compagnon discret tout au long du film, mais qui se révèle très utile lorsque Jack s'apprête à partir pour sa tournée de Père Noël sur son traîneau. Alors que le brouillard provoqué par Sally pour l'empêcher de partir ne permet aucun décollage, grâce à son nez luminescent, Zero peut tracer sa route vers le monde réel ! 

Zero dans L'Étrange Noël de Monsieur Jack

La première apparition du chien fantôme se fait peu après le début du film, alors que Jack vient se recueillir dans le cimetière après la célébration de la fête d’Halloween. Il passe en effet devant la niche en forme de tombe de son animal de compagnie, et tapote sa jambe pour appeler son chien. Zero sort alors, tout joyeux, et suit son maître dans sa marche nocturne à travers la forêt.

Fidèle à son ami squelette, le chien fantôme suit Jack pendant son chant interrogatif et semble triste de le voir plongé dans cet état de doute. Il le suit dans la forêt et aboie pour lui signifier son envie de jouer. D’abord opposé à cette idée, le squelette finit par céder : il glisse sa main sous son costume, s’ôte une côte et la lance à Zero, qui vole à toute vitesse pour la récupérer et la lui rapporter. 

Après avoir suivi son maître toute la nuit, Zero arrive avec Jack au cœur de la forêt où se trouvent les passages vers les mondes de toutes les fêtes : un arbre avec un œuf gravé ouvre ainsi vers le monde de Pâques, un autre avec une dinde représentée vers le monde de Thanksgiving, ou bien encore un avec un grand cœur vers celui de la Saint Valentin. Zero se méfie de cet endroit et n’hésite pas à aboyer derrière son maître quand ils approchent de ces arbres. Quand Jack est happé vers le monde de Noël, après avoir ouvert la porte semblable à un sapin décoré, le toutou reste devant le passage et ne suit pas son maître. Il sent cependant que quelque chose cloche et se met à aboyer devant la porte, attendant sagement et tristement un signe de son propriétaire. 

Le chien fantôme réapparaît le lendemain en ville, ouvrant le chemin à Jack qui, de retour de son excursion au pays de Noël, revient chargé de nombreux objets qui l’aideront à trouver de l’inspiration. Zero annonce ainsi son maître en aboyant, avec un grand sourire, car le squelette paraît lui aussi heureux. Plus tard, alors que Jack est en pleine enquête dans les livres de Noël afin de comprendre l’essence de cette fête, Zero est une nouvelle fois à ses côtés, couché dans un panier entreposé non loin de son lit. Tel un vrai chien, il dort sous le sapin, avec un sucre d’orge en guise de jouet dans la gueule.

Plus tard, le toutou fantôme réapparaît toujours aux côtés de son maître, dans sa maison. Il se réveille ainsi quand Jack lance une poupée dans sa direction, et regarde le squelette plongé dans un grand tourment. Zero tente alors de l’aider en lui amenant un petit tableau le représentant comme le grand chef et maître d’Halloween. Ce geste traduit un message que le chien souhaite faire passer à Jack : il est et restera le représentant et l’organisateur de la fête d'Halloween, comme il est représenté sur le tableau. Cependant, Jack ne comprend pas le sens de ce cadeau et, à force de travailler sur les mystères de Noël, se voit à travers le cadre non plus comme le roi du 31 octobre, mais comme le Père Noël. 

Zero fait une nouvelle apparition quand Jack s’apprête à décoller sur son traîneau afin d’aller distribuer ses cadeaux de Noël aux enfants. Alors que Sally, la jeune femme créée par le Docteur Flinkestein et secrètement amoureuse de Jack, tente d’empêcher le squelette d’effectuer sa tournée, elle propage un brouillard épais sur Halloween Ville. Jack est dès lors très contrarié car il ne peut pas prendre son envol tandis que tous les habitants partagent sa déception. Une petite lueur orange passe tout à coup dans les rangs des villageois, afin d’arriver jusqu’à son maître. Zero aboie en fait pour signifier sa présence et faire comprendre à Jack que, grâce à son nez orange lumineux, il pourra guider le traîneau à travers le brouillard. L’espoir revient alors chez Jack, et une très grande inquiétude s’empare de Sally. Tout fier, Zero se place devant les rennes squelettiques pour guider son maître dans sa mission. 

Peu après, alors que Jack continue sa tournée de maison en maison pour distribuer les cadeaux, il est la cible de tirs de missiles de l'armée qui a réalisé son imposture. Zero esquive alors un boulet de canon en plein vol mais comprend la gravité de la situation et fait non de la tête quand son maître pense le contraire lui disant « tout va bien Zero ». Il fuit aussitôt, entraînant le cortège en altitude, pour éviter les bombardements. Malheureusement, Jack finit par être touché et s'écrase avec Zero et tout son traîneau dans un cimetière. Dans les bras d’une statue d’ange, le squelette a même perdu le bas de sa mâchoire dans sa chute ; Zero la lui ramenant gentiment et tristement.

Zero reste à côté de son maître pendant ses lamentations, et saute de joie quand Jack reprend ses esprits, renonce à Noël et promet de réaliser l'année qui suit une fête d’Halloween encore plus terrible que les précédentes. Le chien fantôme accompagne alors son maître dans son retour à Halloween Ville, mais ne le suit pas quand Jack descend dans l’antre d’Oogie Boogie, le monstre qui torture le Père Noël. Le toutou apparaît une dernière fois au cours de la dernière scène du film, contemplant son maître en train d’enlacer d’amour Sally sur la colline enneigée du cimetière, avant de s’envoler dans le ciel noir. 

Conception du Personnage

La toute première occurrence de Zero se remarque dans le poème de Tim Burton écrit en 1982, soit un peu plus de dix ans avant la sortie du long-métrage d’animation. Ce poème intitulé The Nightmare Before Christmas est en réalité une parodie de celui de Clement Clark Moore, The Night Before Christmas, écrit en 1822, glorifiant Noël en reprenant tous les éléments caractéristiques de cette fête. Tim Burton le transforme en effet en un cauchemar et fait du roi d’Halloween, Jack Skellington, le protagoniste principal de ses vers. L’intrigue est identique à celle présente dans le film, mais le poème ne comporte que trois personnages nommés : Jack, le père Noël, et le chien du squelette, Zero. 
Comme dans le film d’animation de 1993, le chien fantôme apparaît pour la première fois dans le poème sortant de sa tombe : 

Then out from a grave, with a curl and a twist, (C'est alors que surgit, tournoyant, d'une tombe,)
Came a whimpering, whining, spectral mist. (Une brume de chien, fantôme que surplombe)

It was a little ghost dog, with a faint little bark, (Un nez rond, lumineux, sorte de feu follet.)
And a jack-o'-lantern nose that glowed in the dark. (Ce spectre rigolo, étrange mais pas laid,)

It was Jack's dog, Zero, the best friend he had, (Est celui de Zéro : Jack est son grand ami.)
But Jack hardly noticed, which made Zero sad. (Comme il existe à peine, il n'aboie qu'à demi.)

Si la traduction française s’éloigne quelque peu du sens de la version originale, l’apparence de Zero dans le film reste néanmoins très fidèle à ces quelques vers. Le chien fantôme surgit de sa tombe avec son nez lumineux et orangé pour aller voir son maître, trop préoccupé pour se soucier de lui. Il refait son apparition sous la plume de Tim Burton quand Jack est sur le point de décoller avec son traîneau fait de rennes squelettiques et d’un cercueil quand, comme dans le long-métrage, un brouillard s’installe et l’empêche de partir. Zero, en bon chien et ami fidèle, se présente ici aussi comme leader du convoi et brave le brouillard.

But on Christmas Eve, as they were about to begin, (Hélas, à Halloween, souvent en la saison)
A Halloween fog slowly rolled in. (Un brouillard se répend des plaines aux coteaux, Et ce jour-là, il est à couper au couteau !)

Jack said, "We can't leave; this fog's just too thick. (Jack alors se lamente et croit que sa tournée)
There will be no Christmas, and I can't be St. Nick.( De Noël est fichue dès la première année !...)
Then a small glowing light pierced through the fog, (Quelle est cette lueur à la hauteur de mollet ?)
What could it be?...It was Zero, Jack's dog ! (C'est le nez de Zéro, le brave chien follet !)

Jack said, "Zero, with your nose so bright, ("Veux-tu, mon vieux Zéro, avec ton nez qui luit,)
Won't you guide my sleigh tonight?" (Précéder mon traîneau, le guider dans la nuit ?")

And to be so needed was Zero's great dream, (Se rendre utile était le rêve de Zéro,)
So he joyously flew to the head of the team. (Aussi gambada-t-il en tête du traîneau.)

D’après le poème, Zero devait réconforter Jack après sa chute du haut de son traîneau. Ce passage est aussi repris dans le film d’animation mais se voit accentué par le fait que le chien fantôme rapporte la mâchoire déboitée de son maître. 

Jack was confused and filled with great grief. ("Je croyais bien pouvoir -- j'en ai eu la vision --)
Not knowing where to turn, he looked toward the sky, (Être Père Noël... le Ciel m'en est témoin !")
They he slumped on the grave and he started to cry. (Il sanglote, il gémit. Son désespoir au moins)
And as Zero and Jack lay crumpled on the ground, (Est un peu adouci par le fidèle Zéro...)
They suddenly heard a familiar sound. (Mais quelle est cette voix qu'entendent nos héros ?)

Zero fait donc partie de l’histoire initiale imaginée par Tim Burton. Comme tous les autres personnages et décors, il est avant tout un objet inanimé que la technique particulière de l’image par image rend vivant par le déplacement minutieux et long du personnage sur différentes scènes, captant chaque petit mouvement en photo, pour ensuite les assembler et créer ainsi le mouvement par le processus d'animation.

Autres Apparitions

Le public peut en découvrir un peu plus sur l’univers du film L’Étrange Noël de Monsieur Jack et ses personnages dans un épisode de la série Souvenirs de Tournage disponible depuis 2020 sur la plateforme Disney+. Dan Lanigan, collectionneur d’objets mythiques du cinéma et présentateur de l’émission, y explore en effet l’univers du film de Tim Burton. Propriétaire lui-même d’une marionnette originale de Jack Skellington, il rencontre divers artistes ayant participé à l'élaboration du film et ayant conservé des décors et des marrionnettes de personnages, parmi lesquelles figurent celles de Zero.


Souvenirs de Tournage (2020)

Zero apparaît aussi dans plusieurs jeux vidéo, notamment dans L’Étrange Noël de Monsieur Jack, La Revanche d’Oogie (Disney Games, 2005) et dans la série de jeux Kingdom Hearts : il est visible dans Kingdom Hearts (Square, 2002), Kingdom Hearts II (Square Enix, 2005) et Kingdom Hearts 358/2 Days (Square Enix, 2009) dans lesquels les joueurs explorent Halloween Ville. 

L’Étrange Noël de Monsieur Jack,
La Revanche d’Oogie (2005)
Kingdom Hearts
(2002)

Il est aussi l'un des personnages déblocables dans le jeu développé pour smartphones Disney Magic Kingdoms (Gameloft, 2016), et signe une apparition dans les jeux Disney Magical World (Nintendo, 2013), Disney Emoji Blitz (Disney Mobile, 2016) et Disney Tsum Tsum (Disney Mobile, 2014).


Disney Magic Kingdoms (2016)

Le chien fantôme possède aussi une collection de mangas intitulés Zero’s Journey (2018) et dérivés du film d’animation L’Étrange Noël de Monsieur Jack. Il y est placé au cœur de l’intrigue, avec à ses côtés les personnages principaux du film d’animation. 


Couvertures du Manga Zero’s Journey

Zero dans les Parcs à Thèmes

Dans les Parcs Disney, le chien fantôme peut être vu dans l’attraction Haunted Mansion Holiday, version adaptée à la période des fêtes de fin d’année de l’attraction Haunted Mansion dans les Parcs Disneyland de Disneyland Resort et Tokyo Disneyland de Tokyo Disney Resort (sous le nom Haunted Mansion Holiday Nightmare). Dans la version californienne, il est d’abord visible dans le corridor flottant au milieu des portraits, dans le Grand Hall, évoluant dans les airs au dessus du sapin, puis à l’entrée du cimetière aux côtés de Jack vêtu de son costume de Père Noël, et enfin à la fin de l’attraction, menant le traîneau de Jack dans le ciel. Ses apparitions sont identiques dans la version tokyoïte, auxquelles s’ajoute une présence dans la bibliothèque où il décore d’une guirlande un sapin fait de livres.

Haunted Mansion Holiday
(Disneyland Resort)
Haunted Mansion Holiday
(Tokyo Disneyland Resort)

À Hong Kong Disneyland, à l’occasion de la saison d’Halloween, Zero apparaît sous forme de statue perché avec sa tombe sur le toit de l’entrée principale du Parc, comme Jack Skellington et Oogie Boogie. Le chien fantôme figure aussi devant l’attraction Mystic Manor : il est représenté en statue volant au-dessus de sa tombe, pour rappeler la première scène du film. 

Saison d'Halloween
(Hong Kong Disneyland Resort)
Halloween Screams
(Disneyland Resort)

Zero a aussi fait son apparition pendant le spectacle de feux d’artifice Happy Hallowishes, joué entre 2005 et 2018 dans le Parc Magic Kingdom de Walt Disney World Resort. Il volait alors au-dessus des tours du château, avec son nez de citrouille orange illuminé. 
Dans le Disneyland Park de Disneyland Resort, en 2016, il apparaissait sur un char inspiré de L’Étrange Noël de Monsieur Jack lors de la parade nocturne Frightfully Fun Parade qui défilait lors de la saison d’Halloween.

Comme Sven suit Kristoff dans La Reine des Neiges, ou encore comme Pascal accompagne Raiponce dans son aventure, Zero est un petit animal qui suit Jack Skellington tout au long du film. Bien qu’il soit un chien fantôme, il incarne parfaitement le rôle classique d’ami fidèle, en aidant et soutenant le personnage principal, autant physiquement que moralement, dans ses projets fous. À la fois discret mais très apprécié, Zero est attachant car il incarne l’innocence animale dans un décor sombre et étrange, mais non moins fascinant. Il n’a en effet aucune notion du bien ou du mal et soutient Jack à chaque instant, même lorsqu’il s’apprête à faire l’erreur de remplacer le Père Noël le 24 décembre. Si tous les clichés d’Halloween sont repris dans le long-métrage, tels les citrouilles, le savant fou, les vampires et les monstres sous le lit, Zero apporte lui une note de normalité en incarnant un animal de compagnie lambda, fidèle compagnon du squelette.

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.