Disney Magic Kingdoms

Disney Magic Kingdoms
L'écran titre
Titre original :
Disney Magic Kingdoms
Date de sortie USA :
Le 17 mars 2016
Pegi :
4+
Langue :
Multi-langues
Type de jeu :
Construction
Multijoueur :
Oui
Développeur :
Gameloft
Éditeur :
Gameloft
Jeux testé sur :
iOS
Également disponible sur :
Android
Windows Phone

Le synopsis

Maléfique a jeté un sort sur le royaume de Disney Magic Kingdoms, le privant de sa magie. Il ne tient qu’aux joueurs de défaire le charme en construisant leur propre Parc à thèmes à l’aide des personnages Disney !

La critique

rédigée par
Publiée le 11 mai 2020

Lancé en 2016, Disney Magic Kingdoms est un jeu mobile de construction d’un Parc à thèmes reprenant l’univers Disney. Atteignant plus de quatre-vingt-dix millions d’utilisateurs dans le monde au début 2020, il est produit par Disney Interactive et développé par Gameloft. Fort de son succès, le jeu se rend disponible sur de multiples plateformes telles que Android, iOS et Windows Phone.  

Créée en 1994, Disney Interactive est une filiale de The Walt Disney Company spécialisée dans la production et la distribution de jeux portant sur l’univers Disney sortis tour à tour sur de multiples supports et consoles - PC, Nintendo, Playstation, Xbox, etc. Appartenant au groupe Vivendi et fondé en 1999, Gameloft est quant à lui un leader dans le développement des jeux mobiles. Le 17 août 2015, Disney Interactive et Gameloft annoncent le fruit de leur collaboration, Disney Magic Kingdoms, qui sort le 17 mars 2016.


 

L’histoire du jeu débute avec l’arrivée de Maléfique, qui jette un sort sur le royaume de Disney, le privant ainsi de sa puissante magie. Aidé de Merlin et de Mickey, les joueurs ont donc pour mission de briser la malédiction et de se préparer au retour de la méchante fée, qui compte poursuivre ses méfaits. Pour ce faire, ils doivent restaurer la lumière dans le Parc, le remplir d’attractions et collectionner des personnages issus des films Disney. À mesure que l’histoire avance, de nouveaux personnages se débloquent ainsi, prenant part à la trame principale, mais disposant également de leur propre histoire inspirée du film dont ils sont issus. Le Parc tout comme l’intitulé du jeu sont inspirés du Magic Kingdom de Walt Disney World Resort en Floride, lui-même inspiré de Disneyland Park en Californie. Certains de ses éléments sont aisément reconnaissables tels que le Cinderella Castle, Main Street de Main Street, U.S.A., la rue principale parsemée de commerces, sans oublier certaines attractions phares incluses d’entrée de jeu, telles que Space Mountain.

Les personnages sont divisés en collections permanentes et en collections temporaires, chacune d’entre elles correspondant à un film issu du catalogue Disney : Grands Classiques d'animation, films d'animation Pixar, les franchises Star Wars et Pirates des Caraïbes. Les collections permanentes deviennent ainsi accessibles en progressant dans l’histoire, tandis que les collections temporaires apparaissent elles à l’occasion d’événements et de coffres surprises qu’il est possible d’acheter en échange de gemmes, la monnaie virtuelle de l'opus. Avec cette dernière, il est par exemple possible d’acquérir des personnages, lots promotionnels, attractions et chars de parades. Tous les jours, les joueurs trouvent également des coffres disséminés dans le Parc, qui renferment selon le genre des concessions (stands de nourritures et d’objets souvenirs), décorations, objets et enchantements. Pour collectionner de nouveaux personnages, il faut alors augmenter le niveau des personnages de départ et les envoyer en quête pour collecter des objets. 

Dans le jeu, les événements sont réguliers et se focalisent soit sur une collection inédite, soit en offrant des ajouts à une collection existante (ex : en décembre 2019, à l’occasion de la sortie de La Reine des Neiges II, les personnages d’Honeymaren et Ryder, les costumes de voyages d’Anna et Elsa, ainsi que des attractions ont été rajoutés), soit sur des personnages issus de différentes collections dans le cadre d’une attaque de Maléfique. Les événements correspondent souvent à la sortie d’un film de l’écurie Disney ou à l’arrivée d’une fête du calendrier occidental-chrétien. En 2019, à l’occasion d’Halloween par exemple, il était possible d’acquérir des personnages de L'Étrange Noël de Monsieur Jack et de Coco. Gameloft déploie régulièrement des mises à jour qui ajoutent de nouvelles quêtes, attractions et personnages dans le jeu. Il est également possible de créer sa propre parade de chars, chacun correspondant à un film Disney.

Disney Magic Kingdoms est un jeu à l'audience large, destiné à toute personne âgée de plus de trois ans. Pour les parents, il est toutefois conseillé de mettre en place un système d’authentification à mot de passe dans le téléphone des enfants, pour contrôler de potentiels achats intégrés.  


 

Jeu hautement divertissant et en constant renouvellement, Disney Magic Kingdoms permet aux fans de Disney de retrouver leurs personnages favoris et de créer le Parc de leurs rêves. Le seul bémol retenu, qui est souvent reproché par les utilisateurs présents depuis les débuts du jeu, est le développement trop lent de l’espace disponible dans le parc, qui rend difficile la participation à tous les événements nécessitant de la place pour les nouvelles attractions. Autrement, il est indéniablement un vrai coup de cœur !

Les Plus
• Un univers Disney très développé 
• Des événements à foison 
• Les responsables du jeu sont à l’écoute des demandes des joueurs 
• De beaux graphismes pour un jeu mobile aussi complet
Les Moins
• La limite actuelle d’espace disponible, qui peut être frustrante pour ceux qui y jouent depuis le début
• Sans acheter de contenu additionnel, il faut savoir être patient

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.