Journal des Parcs Disney

Le Fil Info des Parcs Disney

— 16 juillet 2022 • 10H00 —
Laurent Armand-Zuniga
Abandon de la zone Star Wars à Disneyland Paris ?— 16 juillet 2022 • 10H00 — Laurent Armand-Zuniga —

À l'occasion de l'inauguration d'Avengers Campus, Natacha Rafalski, la Présidente de Disneyland Paris, a accordé une interview à France Info, la chaîne d'information de France Télévisions. Si elle aborde dedans tous les aspects et objectifs de cette nouvelle zone consacrée à Marvel dans le Parc désormais mal nommé Parc Walt Disney Studios, les fans retiendront surtout... sa non-réponse sur la "future" zone Star Wars qui prend des airs d'officialisation à demi-mots de son abandon.

— 27 juin 2022 • 18H13 —
Ludivine Taieb
Réouverture de Finding Nemo Submarine Voyage— 27 juin 2022 • 18H13 — Ludivine Taieb —

Fermée depuis le début de la pandémie, Finding Nemo Submarine Voyage va rouvrir le 25 juillet 2022 à Disneyland Resort à la suite d’une réhabilitation.

Cette réhabilitation comprend une revitalisation de cette attraction de Tomorrowland avec davantage de corail, une nouvelle peinture, des algues, ainsi que de nouveaux effets spéciaux et une amélioration de l’éclairage.

De plus, les visiteurs pourront découvrir un nouvel habitant : Hank, le septopode rencontré dans Le Monde de Dory !

— 22 juin 2022 • 18H12 —
Geoffrey El Islami
Deux restaurants du Disney Wish dévoilés— 22 juin 2022 • 18H12 — Geoffrey El Islami —

Le cinquième navire de la flotte Disney Cruise Line, Disney Wish, est bientôt prêt pour son premier grand voyage. Arrivé à son port d'attache à Port Canaveral en Floride le 20 juin 2022 et accueilli par Mickey et Minnie, le tout nouveau bâtiment nautique dévoile un peu plus son intérieur, plus précisément deux de ses restaurants à la gloire de Walt Disney et de son héritage : 1923 et Marceline Market.

1923

Ce restaurant en service à table porte l'année d'une date des plus emblématiques de The Walt Disney Company : le 16 octobre 1923, Walt et son frère Roy Disney créaient en effet le premier studio de dessins animés d'Hollywood, alors appelé The Disney Brothers Studio.

Ce point de restauration célèbre ainsi l'héritage de la compagnie à travers mille dessins et croquis, des accessoires de l'animation traversant les époques et rendant hommage à seize films d'animation symboliques, de Blanche Neige et les Sept Nains, premier long-métrage d'animation de l'histoire, à La Petite Sirène qui marque le début de l'ère de la renaissance des Walt Disney Animation Studios. Plongés dans un décor rappelant le glamour et les paillettes des plus grandes heures d'Hollywood, les convives pourront déguster des plats inspirés de la Californie, État si cher à Walt Disney.

Marceline Market

À l'allure chaleureuse et conviviale, Marceline Market, dont le nom fait référence à la petite ville de Marceline dans le Missouri où Walt Disney passa ses plus jeunes années et dont il s'inspira pour créer Main Street, U.S.A. à Disneyland, cet établissement offre un large choix de victuailles à partager en famille. Le restaurant est ainsi équipé de dix stands, chacun thématisé sur un film d'animation de la firme aux grandes oreilles, d'Alice au Pays des Merveilles à Zootopie.

Après une construction débutée en mars 2020, Disney Wish est donc fin prêt à voguer sur les mers du globe ! Son baptême, prévu le 29 juin 2022, sera suivi de son voyage inaugural le 14 juillet 2022.

— 14 juin 2022 • 20H59 —
Philippe Melot-Henrion
Disney ouvre un snack et ferme un restaurant— 14 juin 2022 • 20H59 — Philippe Melot-Henrion —

Après de nombreuses années de fermeture, le stand de nourriture Rocket Café le “bistrot de l’an 2000” a rouvert ses portes derrière Star Wars Hyperspace Mountain. Il sera possible d’y déguster, exclusivement à ce stand, des gaufres Dark Vador ou Stormtrooper, des sablés Boba Fett, ou encore des bouchées au cheddar et piment jalapeño.

À Disney Village, c’est la fin d’une légende de cette partie du Resort qui tirera sa révérence le 7 janvier 2023. En effet, le restaurant Planet Hollywood fermera définitivement ses portes à cette date. Élément architectural iconique avec son globe reconnaissable entre tous, il avait ouvert en 1996 et marquait le deuxième partenariat entre la chaîne de restauration et The Walt Disney Company. Sa fermeture, décision faisant partie du plan de rénovation du Disney Village, annonce la fin d’un chapitre mais représente aussi l'opportunité d’un renouveau pour une zone de shopping et de restauration en perte de vitesse.

— 07 juin 2022 • 09H32 —
Laurent Armand-Zuniga
Édito : Baguegate à Disneyland Paris — 07 juin 2022 • 09H32 — Laurent Armand-Zuniga —

Et la folie s’empara de Disneyland Paris pour une… bague.

La séquence vidéo a fait le tour du monde à grand coup de manchettes alarmistes en mode « la fin du monde, c’est juste après la pub » : un cast member de Disneyland Paris aurait ruiné la demande en mariage d’un visiteur !

Retour sur une hystérie collective dont les temps hyperconnectés ont le secret et qui, au final, fatigue tout le monde tant elle est vide de (bon) sens.

Un visiteur américain de Disneyland Paris décide de demander sa petite amie en mariage. Rien de bien croustillant à ce stade : la mode des demandes en mariage en public, filmées pour ensuite les diffuser sur les réseaux sociaux, est presque devenue la norme. À croire que la pudeur n’existe plus en ce bas monde et que le romantisme d’une demande en mariage dans l’intimité ne fait plus le poids face à l’appel des… likes ! Soit. Les autres visiteurs auront donc droit d'assister à ce dont – il faut bien le reconnaitre – ils n’ont en réalité que faire… 
Mais voilà, autant le jeune homme en question se moque visiblement de la tenue qu’il porte pour faire sa demande (jeans et basket feront office de tenue d’apparat), autant il semble vouloir absolument un lieu inédit. Et pour cela, il décide de franchir les interdits, de passer les barrières et de conduire sa douce sur une scène située devant Le Château de la Belle au Bois Dormant pourtant clairement fermée au public.
Alors qu’il s’attache, genou à terre, à expédier (comme le choix de sa tenue) sa demande, un cast member s’interpose, s’empare de la bague (commettant là pour certains un crime de lèse-majesté !) et invite les deux tourtereaux à finir leur cérémonial au pied de la scène… 
Tout aurait dû en rester là…
Félicitations… Bises de circonstances, photos… Et le couple filait s’envoyer en l’air… à Space Mountain.
Mais à l’ère des réseaux sociaux, c’est mal connaitre la destinée d’une telle séquence. Car le « meilleur ami » a tout filmé et publie aussitôt la vidéo (tronquée évidemment, ce qui se passe avant l'action n'est pas révélé) sur un réseau social américain avec le titre vengeur proclamant « qu’un cast member de Disneyland Paris a ruiné la demande en mariage de son meilleur ami ». 
Et la machine est lancée...
La vidéo est partagée des centaines de milliers de fois, la presse mainstream américaine finit par reprendre l’info et le cercle infernal de la propagation s’emballe. Tout le monde tape sur Disney et le Cast Member. Disneyland Paris s’excuse. 
Il se passe alors une nuit pour que la presse française (qui visiblement a besoin de lire la presse américaine pour découvrir ce qu’il se passe dans l’hexagone) reprenne à son tour l’information… et c’est reparti pour un tour… jusqu’à la nausée.

Toute cette séquence est pénible. Mais pas forcément pour les raisons que la presse veut bien faire croire.

  1. Faire sa demande en mariage en tenue négligée est pénible.
  2. Être touriste dans un pays étranger et y enfreindre les règles est pénible.
  3. Ne pas respecter les interdictions d’accès est pénible.
  4. Surréagir en s’emparant de la bague est pénible.
  5. Diffuser une vidéo sans l’accord des personnes filmées est pénible.
  6. Voir Disneyland Paris ne pas soutenir son cast member est pénible.
  7. Récompenser le couple fautif d’avoir enfreint les règles est pénible.
  8. Voir la presse mainstream copier-coller sans recul des articles écrits pour le buzz est pénible.
  9. Accorder autant de temps d’antenne ou de papier à pareille séquence est pénible.
  10. Et enfin, assurément, le plus pénible de tout : faire subir au public sa demande en mariage.
Autres Dépêches

Fantasyland

Parc Disneyland
— 10 décembre 2021 —
— 23 octobre 2021 —
— 17 décembre 2020 —
Visite de Fantasyland

Worlds of Pixar

Parc Walt Disney Studios
Visite de Worlds of Pixar

Production Courtyard

Parc Walt Disney Studios
— 03 décembre 2020 —
— 08 mars 2020 —
— 24 février 2020 —
Visite de Production Courtyard

Parades, Son et Lumière

Et Autres Évènements de Disneyland Paris
Visite de Disneyland Paris

Disney Village & Hôtels

Au-Delà des Parcs à Disneyland Paris
Visite de Disney Village

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.