Slinky Dog Zigzag Spin
L'affiche
Date d'ouverture :
Le 17 août 2010
Type d'attraction :
Chenille
Musique :
Randy Newman
Durée :
2 minutes

Le synopsis

Alors que Zig Zag tout juste sorti de sa boîte tourne inlassablement en rond pour tenter d'attraper sa queue, les jouets d'Andy agrippés au dos du chien à ressorts sont entraînés dans sa course folle !

L'expérience

Dans le jardin gardé par Buzz l’Éclair, les jouets d’Andy profitent de l’absence du petit garçon parti goûter pour prendre vie. D’un côté, Karting fait chauffer la gomme de ses roues sur une rampe en U, de l’autre, les petits Soldats Verts enchaînent les sauts en parachute au Fort Emery pendant que non loin, le chien à ressort Zig Zag s'amuse à courir après sa queue. Autour de sa gamelle rempli d'os en caoutchouc et d'une balle de baseball, l’ami fidèle d’Andy entraîné dans sa course folle attire alors l'attention des jouets aux alentours.

En y regardant de plus près, les jouets peuvent deviner la boîte en carton beige et bleue dans laquelle était rangé Zig Zag. En s'avançant un peu, ils peuvent en effet lire sur le côté de la boîte « Slinky® Dog Zig Zag Spin ». Imprimées en plus petit caractères se trouvent également les indications « Collector's Edition by James Industries - See him, See him, Round 'n' Round - Slinky, since 1945 » (« Édition Collector par James Industries - Regardez-le, regardez-le tourner en rond - Slinky, depuis 1945 » en français), confirmant que le fameux jouet est bel et bien une édition originale !

Curieux de nature, les jouets se dirigent vers un cabanon fait de Lincoln Logs, des rondins de bois parfaits pour la construction et d'un toit vert et rouge. Épinglé à l'aide d'une punaise, un écriteau reprenant la forme du célèbre chien à ressort indique « Slinky Dog Zigzag Spin ». Déposé contre les rondins de la cabane, un os en plastique de couleur orange rappelle le maître des lieux. Passé le cabanon, les jouets pénètrent au cœur de l'épais jardin. La végétation y est dense mais un parcours en zigzag et fait de Lincoln Logs, surmontés d'éléments verts, leur permet de ne pas se perdre. Au détour de leur chemin, ils peuvent aussi observer l'ensemble des autres jeux qu'Andy a déposés dans le jardin. Ils aperçoivent également l'arrière du cabanon sur lequel est imprimé l'inscription suivante : « The Originals Lincoln Logs - Building Set » (« Les authentiques Lincoln Logs - Jeu de construction » en français).

Après avoir parcouru quelques mètres, les jouets entrent dans la boîte de rangement du chien à ressort qui s’agite tout près. Ici, ils découvrent de nombreux jeux imprimés sur les parois intérieures de la boîte en carton soutenus par des Tinkertoys. Des éléments détachables représentant Zig Zag ; un steak, un journal, une balle de baseball ou encore un os y sont aussi accrochés. De nombreuses instructions permettent de comprendre l'assemblage de ces pièces amovibles comme « Spinner assembly: Cut out spinner and base from box. Pin spinner to base as shown in figure 1. » (« Assemblage de la toupie : Découpez le cône et la base de la toupie de la boîte. Épinglez le cône à la base comme indiqué sur la figure 1. »). La seconde partie indique les étapes pour assembler les pièces du jeu en commençant par découper les figurines Slinky de la boîte et de les plier au niveau des lignes pointillées comme le montre la Figure 2. 

Sur une autre paroi est indiqué « Slinky® Dog Neighborhood Romp! Spring into action with Slinky Dog on a full-filled neighborhood adventure! » (« Passez à l'action avec Slinky Dog dans une folle aventure près de chez vous ! » en français). En levant les yeux au plafond, chacun peut apprécier un plateau de jeu au parcours très coloré retraçant les nombreuses aventures du chien à ressort tout en dessins. Parmi les défis, Zig Zag doit notamment « find lost chew toy » (« retrouver le jouet à mâcher »), « look for home » (« rechercher la maison »), « chase the car » (« poursuivre la voiture »), ou encore « take a dip » (« piquer une tête dans la piscine »).

Après avoir passé un second cabanon haut en couleur, constitué de divers jeux d'enfants, il est l'heure pour les jouets d'approcher du fameux canidé qui ne semble jamais se fatiguer de sa course effrénée. S'installant tranquillement sur le dos de Zig Zag, les jouets sont alors parés pour l'aventure ! Courant après sa queue, Zig Zag commence à se mouvoir et prend de la vitesse, tournant autour de sa gamelle remplie d’os en caoutchouc, surmontée d’une balle de baseball. Les passagers, qui s'agrippent au dos de leur monture, sont immédiatement entraînés dans une folle course alternant rapidement de légères montées et descentes. Le moment est idéal pour profiter de la vue sur les nombreux jouets qu’Andy a laissés traîner dans le jardin. Entre guirlandes, balle à rebond, structures en K’Nex et Tinkertoys, avion de chasse P-51 Mustang ou encore rampe Hot Wheels, tous les jouets y compris Karting, le peureux Rex et les petits Soldats Verts passent indubitablement du bon temps en l'absence de leur compagnon de jeu. 

Zig Zag s'écrie alors « Plus vite, plus vite ! On peut y arriver ! ». Bien que le chien à ressort et l'ensemble des jouets semblent grandement s'amuser, il est l'heure pour Zig Zag de prendre un peu de repos. Fier d'avoir quasiment réussi à attraper sa queue, le canidé salue ses amis les jouets venus le voir. Pour eux, les aventures ne viennent que de commencer et le champ des possibles est vaste dans ce jardin rempli de jouets tout en guettant d’un œil le retour d'Andy !

La critique

rédigée par Romain Hinault
Publiée le 17 juin 2021

Nouvelle attraction dans une zone totalement inédite, Slinky Dog Zigzag Spin ouvre ses portes le 17 août 2010 à l'occasion de l'inauguration de Toy Story Playland, un mini-Land installé au sein du Lot Toon Studio situé au Parc Walt Disney Studios. Pour cet évènement, une émission spéciale intitulée Bienvenue à Toy Story Playland est d'ailleurs créée. Laurent Cayuela, concepteur-écrivain à Walt Disney Imagineering y présente le projet tandis que célébrités et chanceux visiteurs partagent leurs premières impressions. À cette occasion, une maquette de Toy Story Playland se voit même dévoilée. 

Ainsi, pour la première fois au sein d'une destination Disney, un complexe constitué d'attractions et d'une boutique est entièrement dédié à l'univers créé par John Lasseter et les équipes de Pixar Animation Studios. Le succès est immédiat et le concept s’exporte dans les autres Parcs Disney du monde entier. À Disneyland Paris, ce nouvel espace héberge les attractions Toy Soldiers Parachute Drop, Slinky Dog Zigzag Spin et RC Racer ainsi que la boutique Toy Storey. Toy Story Playland accueille ainsi ses premiers visiteurs alors que les célébrations de L'Année de la Nouvelle Génération battent leur plein au sein du Resort parisien. Alors réduits à la taille de jouets, ces derniers plongent dans le monde d'Andy et de ses fidèles amis. 

Tandis que RC Racer propose des allers-retours sur une rampe en U et les Soldats Verts entraînent de nouvelles recrues au saut en parachute, Slinky Dog Zigzag Spin, l'une des trois attractions de Toy Story Playland, offre un tour de manège sur le dos de Zig Zag, le chien à ressort d’Andy. D’ailleurs, le nom de l'attraction permet aux visiteurs de comprendre facilement l'univers dans lequel ils vont être plongés et l'expérience qu'ils vont découvrir.

Construite par la société Intamin Amusement Rides, Slinky Dog Zigzag Spin est en effet un Music Express, aussi appelé chenille, composée de dix-sept nacelles, chacune rehaussée de deux anneaux métalliques (trente-quatre au total représentant les ressorts du corps de Zig Zag) et pouvant accueillir jusqu'à deux adultes et deux enfants. À l'avant et à l’arrière, réciproquement la tête et la queue de Zig Zag n'accueillent pas de public. La queue en ressorts du chien est fixe et reste dans la même position pendant les multiples tours du manège, au contraire des oreilles de Zig Zag, originellement composées de cuir synthétique et flottant au vent lorsque Slinky Dog Zigzag Spin était en mouvement.

Quelques semaines après son ouverture, victimes de la vitesse, les oreilles du chien à ressorts se voient remplacées par des matériaux plus robustes, à vocation durable et ne pouvant plus se secouer quand le chien court après sa queue. Décidément cause de quelques souci, malgré sa très courte durée, la force centrifuge exercée lors de l'attraction nécessite par ailleurs de positionner les plus jeunes visiteurs vers l'intérieur des véhicules : l'enchaînement rapide des montées et descentes bousculant, il est vrai, légèrement les visiteurs et nécessissant cette précaution.

Au premier abord semblant être une simple chenille de fête foraine remise au goût du jour et thémée sur la franchise des Pixar Animation Studios Toy Story, Slinky Dog Zigzag Spin recèle malgré tout une multitude de détails ainsi que de nombreuses références à l'univers de la plus célèbre des sagas de jouets et, plus largement, à l'histoire des jeux de société et autres activités ludiques. L’acteur principal de l’attraction, bien que remis au goût du jour par Toy Story en 1997, n’est en fait pas une pure invention du Studio à la Lampe et remonte aux années 50. Après avoir créé avec sa femme un classique jouet à ressort dans les années 40 appelé Slinky, l’inventeur américain Richard James décide, en effet, de transformer son jouet en s’inspirant de l’idée d’Helen H. Malsed, une autre créatrice de jouets américaine : en ajoutant de part et d’autre du ressort l’avant et l’arrière d’un chien, le simple Slinky devient un Slinky Dog, présenté en 1952. Le nom de l'entreprise, James Industries, est d’ailleurs visible sur la boîte géante abritant une partie de la file d'attente de l'attraction. Lors de la production de Toy Story, l'animateur Bud Luckey, chargé de moderniser l'esthétique du jouet des années 1950, donne ainsi vie à Zig Zag, chien à ressorts fidèle d’Andy. Cette même esthétique est dès lors reprise dans l'ensemble des Resorts Disney à travers le monde.

Autre clin d'œil au monde des jouets, le cabanon situé à l'entrée de l'attraction et une partie de la file extérieure sont une ode aux célèbres Lincoln Logs, jeux de rondins de bois qui ont séduit les plus jeunes joueurs dès 1916. Ce jeu est également visible dans Toy Story 2 dans la scène où Madame et Monsieur Patate échangent un baiser. Les visiteurs les plus attentifs peuvent aussi remarquer que sur la bande de sécurité jaune et noire, qui délimite l'espace entre plateforme et wagons de l'attraction, des petits os sont visibles sur la partie jaune.

Tout au long de l'expérience, les visiteurs profitent de l'univers musical créé par Randy Newman pour Woody, Buzz et leurs amis. Dans une nouvelle orchestration, cette ambiance sonore est d'ailleurs diffusée sur l'ensemble de Toy Story Playland.
Les nombreux éléments de décor de l'attraction créent alors une réelle immersion des visiteurs au sein du jardin d'Andy. La surdimension des différentes pièces constituant Slinky Dog Zigzag Spin, et plus largement Toy Story Playland, leur permet ainsi de vivre l'expérience à la taille d'un jouet.
Enfin, au sein de l'attraction, les Cast Members portent en outre une chemise ou une veste rouge, bleue et jaune aux couleurs de Toy Story Playland ; ce costume étant identique sur l'ensemble des attractions dédiées à Andy et ses jouets.

Au-delà des nombreuses Parades où Zig Zag et ses amis divertissent petits et grands visiteurs, le chien à ressort compte plusieurs attractions à son effigie à travers le monde. En novembre 2011, Hong Kong Disneyland accueille en effet Slinky Dog Spin au sein de la zone Toy Story Land, seconde itération dans un Parc Disney. La troisième version du manège, également nommée Slinky Dog Spin, ouvre elle en avril 2018 à Shanghai Disneyland. Ces deux versions sont similaires en taille et en capacité d’accueil à l'attraction inaugurée à Disneyland Paris en 2010, à la différence de quelques éléments de décoration notamment dans les files d’attente.

En juin 2018, le Parc floridien Disney's Hollywood Studios inaugure à son tour Toy Story Land avec l'attraction Slinky Dog Dash. Cette toute nouvelle attraction de type montagnes russes familiales entraîne les visiteurs sur un parcours composé de montées et de descentes, entre blocs de construction colorés et tour de Jenga, au cœur du jardin d'Andy. Dans cette version de Zig Zag, le chien possède cinq véhicules et dix-sept anneaux.

Parfaitement intégrée à Toy Story Playland, Slinky Dog Zigzag Spin permet aux visiteurs de Disneyland Paris de passer un court mais agréable moment au sein d’un manège classique dont la scénarisation simple donne un nouveau souffle au concept original de la chenille. Fidèle à la personnalité joueur du chien à ressort d’Andy, Slinky Dog Zigzag Spin est une immersion assurée dans le monde des jouets dédiée à toute la famille.

Poursuivre la visite

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.