Un peu d’histoire...

rédigé par

Au sortir de Disney Studio 1, après avoir foulé le macadam d’un Hollywood fictif des années 20 aux années 60 utilisé par la production du dernier film des Walt Disney Studios, Lights, Camera, Action!, les acteurs et actrices se retrouvent face à face avec deux personnages tout à fait reconnaissables : la statue Partners, plantée au cœur de la Disney Bros. Plaza représente ainsi Walt Disney et son éternel alter ego, Mickey Mouse, main dans la main, le Maître des Studios montrant du doigt à sa souris fétiche les nouveaux artistes entrant dans l’établissement de renom.
Tandis que sur leur droite s’étend au loin les animations d’Animation Courtyard (devenu depuis Toon Studio), les nouveaux venus s’étonnent et se réjouissent de l’agitation artistique qui bouillonne sur leur gauche, à Production Courtyard. Il n’y a pas autre lieu pour percer dans le métier !

Le premier bâtiment sur la gauche, sobrement appelé Studio 2 est le Studio Theater du complexe (anciennement nommé Studio Theatre), un plateau de tournage hébergeant une salle de cinéma utilisé pour visionner les productions du studio. Un film y est d’ailleurs à l’affiche et semble unique en son genre : CinéMagique, un voyage parmi les plus célèbres créations cinématographiques du premier centenaire du septième art, où le réel et l’imaginaire se confondent. Ici, les spectateurs sont littéralement plongés dans des Classiques comme ils ne l’avaient jamais été auparavant ! Son fronton s’illuminant d’une myriade d’ampoules la nuit rappelle d'ailleurs celui des cinémas des années 40 et affiche la tirade en caractères noirs : The magic of the movies comes to life before your eyesLa magie du cinéma prend vie sous vos yeux. Même si les Classiques ne meurent jamais, CinéMagique présente toutefois sa dernière représentation en 2017. En 2018, les héros Marvel prennent en effet possession du Studio Theater avec l’arrivée de Marvel : L’Alliance des Super-Héros.

Il ne faut que quelques pas pour se rendre au bâtiment voisin arborant un style art déco typique de l’âge d’or d’Hollywood dans les années 30 – 40 et abritant les Walt Disney Television Studios. Ce studio télé totalement opérationnel est, en effet, le siège de production de son propre réseau : Disney Channel France. Les visiteurs d’un jour peuvent y découvrir les coulisses en participant au Television Production Tour menant aux différents plateaux de tournage et régie de diffusion, ce jusqu’en 2007, puis l'entité se voit déplacée dans la capitale française laissant ainsi les locaux vacants. Mais Stitch s’y installe dès 2008 rencontrant les visiteurs  pendant son spectacle Stitch Live! tandis que de 2009 à 2019, les héros de La Maison de Mickey s’invitent eux sur l'un des plateaux de tournage.

Les stars sortant du bâtiment des Walt Disney Television Studios peuvent se rendre directement sur l’esplanade lui faisant face : la Place des Stars est, en effet, aux Walt Disney Studios ce qu’est le Walk of Fame à Hollywood ! Scène en plein air aux multiples spots, les artistes ayant foulé les studios laissent ici leurs empreintes de pieds et de mains figés à tout jamais (ou presque !) dans les dalles bétonnées au sol, suivi de l’inscription : « Ici, nous honorons ces artistes inspirés et talentueux qui ont à jamais marqué nos esprits. ». L’actrice Julie Delpy (Les Trois Mousquetaires) mémorable dans CinéMagique, le prolifique réalisateur Francis Veber (La Cage aux Folles), l’inspiré neveu de Walt Disney, Roy E. Disney, l’inoubliable Angela Lansbury (La Belle et la Bête), l’intemporel Michael J. Fox (Retour Vers le Futur), le philosophique Jean-Claude Van Damme, l’éclatante Tina Arena, le so british Roger Moore (L’Espion qui m’Aimait), l’hilarant Charlie Sheen (Les Trois Mousquetaires), le cascadeur tête brûlée Rémy Julienne (La Coccinelle à Monte-Carlo) ou encore la pétulante actrice américaine Candice Bergen (Gandhi, The Wind and the Lion) ont été ainsi immortalisés sur la Place des Stars. Identifiée comme point central de Production Courtyard, elle a accueilli de nombreux spectacles tels que Lilo & Stitch Surfent sur la Vague, s’est grimée de nombreuses fois en discothèque de plein air et a également été un point de passage incontournable de la Parade Disney’s Stars ‘n’ Cars. Malgré son caractère emblématique de Production Courtyard, la place centrale circulaire est détruite courant 2015 pour créer un large espace vide propice à toutes sortes d’animations, parsemés de palmiers s’élançant fièrement dans le ciel parisien. Dès 2017, une nouvelle scène est ainsi installée sur la place, devant le Hollywood Tower Hotel, afin de proposer des spectacles saisonniers au fil des saisons inspirées de Star Wars ou bien Marvel. Elle sert également lors de soirées spéciales musicales telles qu’Electroland et laisse des souvenirs impérissables dans l’histoire de Production Courtyard.

Retour en 2002, au sortir de Disney Studio 1 et derrière la statue Partners accueillant visiteurs et stars d’un jour, quand une immense pancarte attire l’attention au loin. Elle résume à elle seule les différents tournages alors en cours dans les studios : un dinosaure au long cou, un camion essence entouré de flammes crachées par un dragon et l’enseigne suivante « Studio Tram Tour – Behind the Magic » partagée sur un clap de cinéma. Ici, les visiteurs apprennent non seulement le secret de fabrication des effets spéciaux mais ont également l’opportunité de faire un tour sur les plateaux de tournage alors en pleine action mais à l'abri salutaire dans un tram des studios. Une chance inédite pour découvrir les coulisses de films célèbres et d’autres en devenir. Les années passent et Production Courtyard se voit complètement restructuré avec l’arrivée en 2008 de The Twilight Zone Tower of Terror - Un Saut dans la Quatrième Dimension.

Tout d’abord, changement majeur, c’est un véritable boulevard qui se construit de la Disney Bros. Plaza au petit train des studios. Dénommé Hollywood Boulevard, ses impressionnants grattes-ciels s’élèvent haut dans les nuages, suivis dans leur élan par une allée de palmiers (artificiels) cherchant la chaleur de leurs tropiques natales. Les tons ocres des bâtiments du début de l’avenue soufflent un vent de nostalgie des années 50 en s’inspirant de buildings de l’époque. Sur la gauche, le Beverly Court à l’architecture spanish revival rappelle les lignes de The Charpman Market de Los Angeles. À ses côtés, le Gower Books and Music arbore des ferronneries des plus travaillées sur les balcons et balustrades typiques de la Californie du Sud. Un peu plus loin sur la droite, le Deluxe Talent Agency, une agence de voyages offrant des escapades en Amérique du Nord, porte une enseigne bleu criard attirant artistes en tout genre et à la vitrine remplie de bagages et posters aux destinations variées de New York à Hawaï. Ouverte du lundi au vendredi de 10 h à 17 h, son architecture n’est d’ailleurs pas sans rappeler The Baine Building sur Hollywood Boulevard tandis que l’une de ses fenêtres arbore la mention Laurel Canyon Real Estate, Laurel Canyon étant le nom d’un quartier de la Cité des Anges.

Derrière ces façades au style espagnol se trouve La Terrasse, un quartier où il fait bon vivre : l’endroit idéal pour s’arrêter un moment, loin de l’agitation de la ville, boire un café ou manger un morceau sur des tables en fer, au gré du clapotis de l’eau se déversant dans la fontaine aux carreaux de terre cuite peints à l’espagnol. La cheminée extérieure invite d'ailleurs à la détente et au mode de vie californien. Elle débouche également sur Vine StreetThe Hollywood Tower Hotel s’est implanté en 1929. Son style Pueblo Deco, alors en vogue à cette époque, est le mariage réussi entre le style Art Déco avec ses formes géométriques aux motifs répétés et l’art amérindien des Indiens Pueblos du Sud-Ouest des États-Unis composé de motifs simples représentant soleils, pointes de flèches ou encore silhouette d’un oiseau sacré, l’Oiseau Tonnerre. Non loin, le DeMille Studio « Photos, headshots - Professionnally done » est un studio de photographie renommé (rendant hommage à Cecil B. DeMille, réalisateur américain du premier film tourné à Hollywood, Le Mari de l’Indienne en 1914, mais aussi des (Les) Dix Commandements).

En flânant dans l’artère principale où l’industrie du cinéma ne dit pas son nom, les visiteurs s’arrêtent aux devantures des quelques boutiques donnant sur la rue. Sur la droite, le Franklin Department Store s’inspire de The Hollywood Broadway Building, premier Department store d’Hollywood tandis qu’au loin se distinguent les collines d’Hollywood Hills flanquées des célèbres lettres blanches immenses criant avec fierté le nom de la cité. La première vitrine reproduit une remise de récompenses à un couple sur un tapis rouge. Une autre propose une sélection de vêtements d’intérieur dans le plus pur style citadin hollywoodien alors qu’un point de vente un peu plus loin offre toute une gamme de souvenirs de la ville. Enfin, arrivé au bout de l’avenue, se remarque sur la gauche le building de The First National Bank derrière lequel se cache d’El Capitan Theatre au style hispanique colonial, institution rachetée dans les années 80 par The Walt Disney Company. Faisant face à l’établissement de renom, juxtaposant l’Ivar Building, le Los Feliz Hotel (du nom d’un district de Los Angeles dans lequel se trouve Hyperion Avenue, rue où étaient implantés les Walt Disney Studios de 1926 à 1940) accueille les gens de passage pendant que les Larchmont Apartments proposent des logements luxueux avec vue sur la célèbre avenue.

La Place des Stars était donc le point de rendez-vous immanquable mais peu à peu, le Lot s’est mué en véritable ville du cinéma lors de l’implantation du mastodonte hôtelier. L’arrivée de The Twilight Zone Tower of Terror - Un Saut dans la Quatrième Dimension représente, en effet, l’un des plus grands chantiers du Parc pour l’époque avec un investissement total de plus de cent millions d’euros. Mais pourquoi ne pas avoir tout simplement bâti l’hôtel hanté ? Deux raisons évidentes à cela. La première concerne le plan architectural : l’hôtel bien trop massif a été affublé d’un quartier annexe à son pied, le rendant moins imposant et mieux intégré, la transition douce entre le style hispanique colonial de La Terrasse et Pueblo Deco de The Hollywood Tower Hotel étant parfaitement orchestrée. La deuxième est ingénieuse : en créant un Hollywood Boulevard, offrant ainsi un point de fuite au visiteur, la rue déjà créée dans Disney Studio 1 semble tout simplement prolongée, lui donnant une impression de continuité à grands coups de perspective forcée et inondée de références au cinéma. Le mélange entre décors en 2D et d’autres bâtiments aux façades bien réelles accentue d'ailleurs la perspective des lieux, à l’instar même des palmiers qui se réduisent en taille et en hauteur au fur et à mesure qu’ils se rapprochent de l’entrée de Studio Tram Tour - Behind the Magic qui supporte les collines d’Hollywood. Ce fond en deux parties représentant le versant flanqué des lettres emblèmes de la cité du cinéma est ainsi bien mieux intégré au ciel parisien que l’arrière-plan peinturluré d’un ciel bleu à Hollywood Land, à Disney California Adventure, ouvert en 2001 et qui cache l’Hyperion Theater. Pour compléter ces décors dont les étages diminuent en taille (technique identique utilisée à Main Street, U.S.A.), une panoplie de mobilier urbain est installé : plaques d’égouts, bouches à incendie, lampadaires, parcmètres, tableau d’informations maquillé en arrêt de bus, cabine téléphonique et autres panneaux de signalisation participent au réalisme de la zone.

Être une star est un métier ! Après le tournage de quelques scènes, les célébrités se tournent ainsi vers l’offre de restauration de Production Courtyard. À ce titre, juste avant de s’aventurer dans la Rue George Méliès, un établissement est à ne manquer sous aucun prétexte. Le Restaurant des Stars est, en effet, l’endroit assuré pour rencontrer son idole de toujours ! Cette buffeteria cinq étoiles au style Art Déco et initialement nommée Rendez-Vous des Stars, accueille, depuis 2002, stars, directeurs de studio et équipes de tournage pour déguster une cuisine internationale à volonté entre deux prises avec, en de rares occasions, la présence d’un invité surprise : le Chef Rémy ! Pour un snack rapide, les chariots gourmands de la franchise Studio Catering Co. dispersés dans tout le Lot ravira, quant à eux, les plus affamés.

Production Courtyard est bercé de bandes-originales de classiques du septième art, du cinéma français (Five Millenia Later d’Eric Serra pour Le Cinquième Élément, La Raya et Le Grand Bleu d’Eric Serra du film Le Grand Bleu, A Man and a Woman de Francis Lai pour Un Homme et une Femme de Claude Lelouch, C'est Le Vent, Betty de Gabriel Yared issu de 37°2 Le Matin), de comédies (Chariots of Fire de Vangelis du film Les Chariots de Feu, Axel F. d’Harold Faltermeyer dans Le Flic de Beverly Hills), d’opéras célèbres (Also Sprach Zarathustra de Richard Strauss), de films d’espionnage (Money Penny Goes for Broke de Burt Bacharach dans Casino Royale, The Venerable Sir James Bond de Burt Bacharach, The Saint) mais aussi de standards de jazz (Love, This is My Song de Petula Clark, Jazz Suite No. 2 de Chostakovich).

Hollywood Boulevard est également baigné dans un festival de notes composé de thèmes musicaux, pour certains réorchestrés, liés à des productions Disney (Zip-a-Dee-Doo-Dah de Mélodie du Sud, Quand On Prie la Bonne Étoile de Pinocchio) ou non et pour la plupart ayant obtenu l’Oscar de la Meilleure Chanson Originale (All The Way, oscarisée de Le Pantin Brisé, The Last Time I Saw Paris de Divorce en Musique, The Shadow of Your Smile de Le Chevalier des Sables, The Way You Look Tonight issu de Sur Les Airs de la Danse, Thanks for The Memory oscarisée en 1939 et issue du film Big Broadcast of 1938, It Might as Well Be Spring oscarisée en 1945 et issue du film La Foire aux Illusions, Buttons and Bows oscarisée en 1949 pour le film Visage Pâle, Over the Rainbow de Le Magicien d’Oz oscarisée en 1939, Mona Lisa oscarisée en 1951 pour le film Le Dénonciateur).

Voici la liste de toutes les attractions, les restaurants, les boutiques et les services visiteurs de Production Courtyard, dans le Parc Walt Disney Studios de Disneyland Paris.

Liste des attractions iconiques

▼ Aller en bas de la liste ▼
001
Studio Theater
Salle de spectacle
2002
En activité
2002
En activité
002
La Place des Stars
Scène de spectacle
2002
En activité
2002
En activité
003
Parcours scénique à pied
2002 • 2007
Fin d'activité
2002 • 2007
Fin d'activité
004
Studio Tram Tour - Behind the Magic
Parcours scénique
2002 • 2020
Fin d'activité
2002 • 2020
Fin d'activité
005
The Twilight Zone Tower of Terror - Un Saut Dans la Quatrième Dimension
Tour de chute
2007 • 2019
Fin d'activité
2007 • 2019
Fin d'activité
006
Stitch Live!
Spectacle interactif
2008
En activité
2008
En activité
007
Spectacle
2009 • 2013
Fin d'activité
2009 • 2013
Fin d'activité
008
Spectacle
2013 • 2019
Fin d'activité
2013 • 2019
Fin d'activité
009
Tour de chute
2019
En activité
2019
En activité
010
Spectacle
2020
En activité
2020
En activité
▲ Retour en haut de la liste ▲

Liste des attractions de Studio Theater

001
Cinéma 4D
2002 • 2017
Fin d'activité
2002 • 2017
Fin d'activité
002
Court-métrage
2012 • 2012
Fin d'activité
2012 • 2012
Fin d'activité
003
Spectacle
2017
Fin d'activité
2017
Fin d'activité
004
Spectacle
2018
En activité
2018
En activité
005
Conférence
2018 • 2018
Fin d'activité
2018 • 2018
Fin d'activité
006
Spectacle
2018 • 2019
Fin d'activité
2018 • 2019
Fin d'activité
007
Spectacle filmé
2019 • 2019
Fin d'activité
2019 • 2019
Fin d'activité

Liste des attractions de La Place des Stars

▼ Aller en bas de la liste ▼
001
Point photo avec Personnages Disney
2002 • 2003
Fin d'activité
2002 • 2003
Fin d'activité
002
Spectacle
2002 • 2003
Fin d'activité
2002 • 2003
Fin d'activité
003
Spectacle
2002 • 2003
Fin d'activité
2002 • 2003
Fin d'activité
004
Spectacle
2004 • 2006
Fin d'activité
2004 • 2006
Fin d'activité
005
Point photo avec Personnage Disney
2004 • 2005
Fin d'activité
2004 • 2005
Fin d'activité
006
Spectacle
2004 • 2006
Fin d'activité
2004 • 2006
Fin d'activité
007
Spectacle
2008 • 2008
Fin d'activité
2008 • 2008
Fin d'activité
008
Discothèque
2008
Fin d'activité
2008
Fin d'activité
009
Spectacle et Parade
2009 • 2011
Fin d'activité
2009 • 2011
Fin d'activité
010
Spectacle
2010
Fin d'activité
2010
Fin d'activité
011
Spectacle
2011
Fin d'activité
2011
Fin d'activité
012
Spectacle
2012
Fin d'activité
2012
Fin d'activité
013
Spectacle
2014 • 2015
Fin d'activité
2014 • 2015
Fin d'activité
014
Spectacle
2015 • 2016
Fin d'activité
2015 • 2016
Fin d'activité
015
Star Wars : Une Galaxie Lointaine, Très Lointaine
Spectacle
2017
En activité
2017
En activité
016
La Marche du Premier Ordre
Parade
2017
En activité
2017
En activité
017
Le Challenge des Indestructibles
Spectacle
2017
En activité
2017
En activité
018
Spectacle
2017 • 2018
Fin d'activité
2017 • 2018
Fin d'activité
019
Soirée
2017
Fin d'activité
2017
Fin d'activité
020
Spectacle
2018
Fin d'activité
2018
Fin d'activité
021
Soirée
2018
Fin d'activité
2018
Fin d'activité
022
Spectacle
2018
Fin d'activité
2018
Fin d'activité
023
Danse avec les Gardiens de la Galaxie
Spectacle
2018
En activité
2018
En activité
024
DJ Party
2018
Fin d'activité
2018
Fin d'activité
025
Spectacle
2018
Fin d'activité
2018
Fin d'activité
026
DJ Party
2018
Fin d'activité
2018
Fin d'activité
027
Spectacle
2018 • 2018
Fin d'activité
2018 • 2018
Fin d'activité
028
Spectacle
2018 • 2018
Fin d'activité
2018 • 2018
Fin d'activité
029
Spectacle
2018
Fin d'activité
2018
Fin d'activité
030
Spectacle
2018 • 2019
Fin d'activité
2018 • 2019
Fin d'activité
031
La Marche Impériale
Parade
2019
En activité
2019
En activité
032
Spectacle
2019
En activité
2019
En activité
▲ Retour en haut de la liste ▲

Liste des autres attractions

001
Arcade de jeux vidéos
2002 • 2007
Fin d'activité
2002 • 2007
Fin d'activité
002
Spectacle
2005 • 2006
Fin d'activité
2005 • 2006
Fin d'activité
003
Point photo avec Personnages Disney
2006 • 2008
Fin d'activité
2006 • 2008
Fin d'activité
004
Terrorific Tram Tour
Parcours scénique
2008 • 2012
Fin d'activité
2008 • 2012
Fin d'activité
005
Spectacle interactif
2018
Fin d'activité
2018
Fin d'activité
006
Spectacle
2018
Fin d'activité
2018
Fin d'activité
007
Point photo avec Personnage Disney
2018
En activité
2018
En activité
008
Point photo avec Personnage Disney
2019
En activité
2019
En activité
009
Spectacle
2019
Fin d'activité
2019
Fin d'activité

Liste des restaurants

001
Buffet à volonté
2002
En activité
2002
En activité
002
Chariot gourmand
2002
En activité
2002
En activité
003
Boissons et desserts
2007
En activité
2007
En activité
004
Boissons et desserts
2008
En activité
2008
En activité
005
Café
2008
En activité
2008
En activité
006
Glaces et desserts
2009
En activité
2009
En activité
007
Glaces
2010
En activité
2010
En activité

Liste des boutiques

001
Souvenirs
2007
En activité
2007
En activité
002
Chapeaux et accessoires
2008
En activité
2008
En activité
003
Marché de Noël
2008
En activité
2008
En activité
004
Chapeaux et sucreries
2009
En activité
2009
En activité

Liste des services visiteurs

001
Toilettes
2002
En activité
2002
En activité
002
Point d'information
2007
En activité
2007
En activité

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.