Dossiers » Films d'Animation » Évènements Presse
Films d'Animation » Évènements Presse

Les Voix Françaises de Toy Story 4
À Disneyland Paris

L'article

Publié le 26 juin 2019

Le samedi 22 juin 2019 avait lieu à Disneyland Paris une journée presse pour l'avant-première française de Toy Story 4. Disney France et Disneyland Paris avaient ainsi mis les petits plats dans les grands en organisant non seulement une conférence de presse avec les voix françaises du film mais également en proposant à tous les invités de profiter du parc, de découvrir le film et de finir la soirée par un cocktail dînatoire succulent mis en place dans la Rue Auguste Gusteau et sur la Place de Rémy.
Chronique Disney a donc eu la chance de participer à ce magnifique évènement. Après la récupération de tous les sésames pour la journée, le premier rendez-vous est la conférence de presse avec Jamel Debbouze, Franck Gastambide, Audrey Fleurot, Pierre Niney et Charlélie Couture.

Audrey Fleurot (Kaamelott, Intouchables) qui fait la voix de La Bergère se rappelle alors très bien du moment où elle a vu le premier Toy Story, Place de Clichy avec des amis et comment elle avait été impressionnée par la nouveauté qu'il constituait à l'époque. Elle confesse apprécier particulièrement l'évolution de son personnage entre le deuxième film où Bo était plutôt lisse et propre sur elle au quatrième où elle devient une aventurière sûre d'elle, courageuse et forte. Elle aime ainsi la parabole sur l'aide apportée aux jouets perdus comme il convient de se mettre à disposition des petits dans les bacs à sable des jardins d'enfants. Pour l'actrice, l'expérience est en revanche une première n'ayant jamais fait de doublage avant celui-là : elle a découvert la technique de l'exercice mais aussi son côté ludique qui lui a permis de s'amuser et de mettre un peu d'elle-même.

Pierre Niney, acteur prestigieux ayant fait le Conservatoire national supérieur d'art dramatique, puis intégré la troupe de la Comédie-Française de 2010 à 2015 tout en devenant le plus jeune comédien à recevoir le César du meilleur acteur pour sa prestation dans le film Yves Saint Laurent en 2014, ne s'attendait sûrement pas un jour à interpréter... une fourchette ! Il a pourtant déjà prêté sa voix à un personnage Pixar en 2015 (Peur dans Vice-Versa) si bien que l'appel de Disney France pour lui proposer d'en jouer un de Toy Story, l'a tout de suite convaincu. Il ne souvient pas exactement de sa rencontre avec la franchise mais se rappelle avoir eu un jouet de Buzz l'Éclair durant des nombreuses années. Pierre Niney a particulièrement été touché par la profondeur de son personnage qui pose la question de ce qu'est un jouet. Fourchette prend, en effet, vie grâce à l'imagination et le besoin d'une enfant. Il n'arrive, en revanche, pas à trancher le dilemme entre ce qu'il est réellement (un déchet) et ce que les autres attendent de lui. L'acteur avoue au passage que le fait d'être seul en studio fut un exercice difficile pour lui : bien que le doublage soit une expérience très enrichissante, il n'en est pas forcément un adepte. Il lui était toutefois difficile de dire non car être au casting d'un un film Toy Story représente un honneur incommensurable.

Jamel Debbouze connaît bien les doublages pour Disney puisqu'il a déjà pu être entendu dans Dinosaure (Zini), Le Chihuahua de Beverly Hills (Manuel) et Monstres Academy (Art) avant de devenir Ducky pour Toy Story 4. Le comique connu pour ses rôles dans Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain ou Astérix & Obélix : Mission Cléopâtre, se rappelle que Toy Story a eu une d'importance symbolique dans sa carrière puisque le film était le sujet de sa toute première chronique cinéma chez Radio Nova avant qu'il ne la transfère à la télévision sur Canal+.
Son acolyte Bunny est tenu en français par Franck Gastambide (Les Kaïra, Taxi 5). Il se rappelle d'ailleurs que ce qui lui a donné envie de découvrir le premier Toy Story a été justement la chronique de Jamel sur Radio Nova voyant alors dans le fait qu'ils jouent ensemble le quatrième épisode, un joli signe du destin.
Jamel a d'ailleurs insisté pour que lui et Franck doublent les deux personnages en même temps car les deux sont accrochés littéralement l'un à l'autre, par la patte. Ils ont ainsi eu toute la liberté d'apporter un peu d'eux-même et d'improviser tout en restant fidèles à leurs personnages, sachant s'effacer pour eux.

Le chanteur CharlÉlie Couture, quant à lui, connaît bien l'univers de Toy Story puisqu'il avait adapté et chanté en français les chansons du premier film. L'artiste se rappelle avoir été charmé par le projet car il constituait vraiment, à l'époque, un tour de force inédit. Un film totalement créé en image digital avait, il est vrai, quelque chose de véritablement neuf, même si certains prémices avaient été tenté avec Tron une décennie plus tôt. Ce qui l'a frappé dans l'adaptation des nouvelles chansons, et du quatrième opus en général, est l'incroyable maturité du propos et des personnages. Il lui a été donc particulièrement aisé d'interpréter les chansons, de façon naturelle, à partir du moment où il avait trouvé les paroles françaises idéales.

Les acteurs ont ensuite pris la pause et répondu aux questions des journalistes sur le tapis rouge du Studio Theater au Parc Walt Disney Studios avant de monter sur scène précédant le début du film. Après la projection, la journée s'est terminée à Toon Studio dans et autour de Toy Story Playland où de nombreuses animations ainsi qu'un délicieux dîner en plein air furent proposés. La soirée a clôturé une journée enchanteresse où la météo radieuse a également choisi d'être de la partie.

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.