Disney Fantillusion
L'affiche
Nom anglophone :
Disney’s Fantillusion
Date d'ouverture :
Le 5 juillet 2003
Date de fermeture :
Le 31 octobre 2012
Type d'attraction :
Parade
Crédit Photos :
Vivian Fiérain
Musique :
Bruce Healy
Durée :
30 minutes

Le synopsis

Avec l’aide des trois bonnes fées et de la Fée Clochette, Mickey apporte la lumière magique pour illuminer un jardin enchanté… Mais c’est sans compter sur les Méchants, bien décidés à user du pouvoir des ombres pour plonger le royaume dans les ténèbres ! Seuls l’amour et le bonheur peuvent alors sauver la lumière magique...

L'expérience

Mickey’s Fantillusion
La Fantillusion de Mickey
Genre : Char
Période : 28 juin 2003 - 31 octobre 2012
Musiques ou Chansons : Fantillusion Theme
Ouvrant le bal de ce cortège étincelant, la Fée Clochette* est suivie d’un parterre de fleurs et de papillons entièrement faits de lumières, le tout couronné d’un arc-en-ciel au pied duquel Mickey salue les badauds. La souris au costume violet scintillant et arborant une gigantesque cape de lumière invite alors tout le monde à danser sur une mélodie enjouée.

Soudain la cavalcade s’arrête, les lumières s’éteignent et Mickey fait un vœu à l’étoile du soir. Comme par magie, le jardin enchanté se pare de lumières dorées !

*À partir de l’été 2010, Clochette n’ouvre plus la Parade avec Mickey mais défile sur Le Belvédère de Flora rideaux ouverts.

Flora’s Gazebo
Le Belvédère de Flora
Genre : Char
Période : 28 juin 2003 - 31 octobre 2012
Musiques ou Chansons : Fantillusion Theme
Au détour de massifs fleuris de ce jardin féerique, une fleur géante retournée fait office de belvédère, les pétales servant de toiture. Couvert de rideaux noirs empêchant quiconque de savoir ce que renferme cette mystérieuse fleur, ce pavillon végétal est entouré de nombreuses fleurs de différentes tailles roses et jaunes scintillants.*

Lorsque les lumières s’éteignent, les rideaux finissent par s’ouvrir, et alors que le belvédère se pare de lumière d’or, Dingo, Pluto, Tic et Tac font alors leur apparition dans leurs habits de strass et de paillettes. Contents de faire partie du cortège, ils partent à la rencontre des habitants du royaume enchanté.

*À partir de l’été 2010, Clochette défile sur Le Belvédère de Flora rideaux ouverts. Les Personnages Disney qui étaient présents à bord et uniquement visibles durant le show stop défilent depuis à pied, précédant ce char.

Fauna’s Carousel
Le Carrousel de Pâquerette
Genre : Char
Période : 28 juin 2003 - 31 octobre 2012
Musiques ou Chansons : Fantillusion Theme
Sur un carrousel bien inhabituel composé d’un manège miniature où les chevaux ont été remplacés par des sauterelles, des petites fées chevauchent leur monture. À côté se trouvent trois bien plus grandes fées, mais non des moindres car il s’agit de Flora, Pâquerette et Pimprenelle, les trois bonnes fées qui ont élevé la Princesse Aurore, belle au bois dormant. De leur magie, elles aident Mickey à illuminer ce jardin de milliers de lumières. 

Alors que Dingo et ses compères partent saluer les badauds, les fées, d’un coup de leur baguette magique, changent la couleur des fleurs et papillons lumineux à volonté.

Enchanted Butterfly Flower
La Fleur du Papillon Enchanté
Genre : Char
Période : 28 juin 2003 - 31 octobre 2012
Musiques ou Chansons : Fantillusion Theme
Un papillon géant butine une grande fleur rouge, accompagné d’autres papillons posés çà et là sur des fleurs de multiples couleurs.

Lorsque le jardin s’immobilise devant les badauds et que Mickey et les trois bonnes fées illuminent l’ensemble du tableau floral de moult couleurs, le papillon se met, quant à lui, à battre des ailes. Tous assistent alors à une véritable célébration de la lumière jusqu’à ce que Mickey et ses amis tracent leur route vers de nouveaux horizons, replongeant ainsi les visiteurs dans le noir.

Maleficent
Maléfique
Genre : Char
Période : 28 juin 2003 - 31 octobre 2012
Musiques ou Chansons : Fantillusion Theme / Les Forces du Mal Combattent 
Qui de mieux placé pour utiliser la profondeur de l’obscurité que la maîtresse de tous les maux ? La redoutable Maléfique surgit du sommet des ruines de sa forteresse de la Montagne Interdite recouverte de ronces. Devant les ruines, des hommes marchent cachés sous une tunique à capuche noire, ne dévoilant pas leur véritable identité.

Lorsqu’elle marque un arrêt inquiétant devant les badauds, la sorcière s’adresse à son tour à l’étoile du soir, mais au lieu d’un vœu, lui lance un avertissement, annonçant qu’elle et ses partenaires de crime vont s’emparer de la lumière pour faire place aux ténèbres. Des éclairs jaillissent alors de part et d’autre de la forteresse, tandis que les hommes en noir font tomber le masque et se muent en flammes dansant autour des ruines. Maléfique quant à elle se transforme soudainement en dragon malfaisant, crachant de la fumée. De ses yeux jaunes, elle scrute les environs et les badauds impuissants face à sa démonstration de pouvoir.

*En 2005, la Parade change de sens et défile de Fantasyland à Main Street, U.S.A.. Afin de conserver le show-stop de Maléfique devant Le Château de La Belle au Bois Dormant, Ursula et Maléfique inversent leur position dans la Parade, laissant ainsi la sorcière des mers introduire l’acte des Méchants.

Jafar
Jafar
Genre : Char
Période : 28 juin 2003 - 31 octobre 2012
Musiques ou Chansons : Fantillusion Theme / Prince Ali
Jafar, au sommet d’une montagne d’or et d’objets précieux de la Caverne aux Merveilles, montre du doigt les habitants qu’il considère faibles face à l’étendue de son pouvoir de grand vizir. À ses pieds se trouve la fameuse lampe magique du génie.

Mais le pouvoir de Jafar n’est pas que politique. Lorsque les forces du mal jettent leur dévolu sur les badauds, il se transforme en un gigantesque serpent faisant disparaître d’un coup les trésors de la Caverne aux Merveilles. De plus petits serpents, cachés sous des capes noires, dansent alors tout autour de leur maître perfide.

Ursula
Ursula
Genre : Char
Période : 28 juin 2003 - 31 octobre 2012
Musiques ou Chansons : Fantillusion Theme / Pauvres Âmes Infortunées
Cachée derrière des algues et ses deux acolytes, les murènes Flotsam et Jetsam, Ursula, la sorcière des mers, observe les pauvres âmes en perdition au travers de sa boule de cristal.* 

Alors que Maléfique et Jafar entament leur transformation en créatures animales, Ursula, elle, décide de dévoiler sa vraie nature. Elle grandit alors de manière imposante et sort ses redoutables tentacules. Des petites pieuvres, cachées sous des capes noires, virevoltent autour de la sorcière des mers.

*En 2005, la Parade change de sens et défile de Fantasyland à Main Street, U.S.A., Ursula et Maléfique inversant leur position dans la Parade pour conserver le show-stop de Maléfique devant Le Château de La Belle au Bois Dormant. La sorcière des mers introduit ainsi l’acte des Méchants.

Ursula
La Forêt aux Chauves-Souris
Genre : Char
Période : 28 juin 2003 - 09 janvier 2005*
Musiques ou Chansons : Fantillusion Theme / Les Forces du Mal Combattent
Au cœur d’une forêt inquiétante où les hautes herbes côtoient les arbres dépourvus de feuilles, des chauves-souris se cachent entre les branches.*

*Depuis la saison d’été 2005, La Forêt aux Chauves-Souris a disparu de la Parade quotidienne pour ne faire une apparition exceptionnelle que lors des Soirées Halloween Disney durant lesquelles était jouée Disney Fantillusion, avec à son bord le couple le plus célèbre de la saison, Jack Skellington et Sally.

Snow White and the Prince
Blanche Neige et le Prince
Genre : Char
Période : 28 juin 2003 - 31 octobre 2012
Musiques ou Chansons : Fantillusion Theme / With A Smile And A Song / Heigh-Ho / Someday My Prince Will Come / One Song
Repoussant les Méchants dans les ténèbres, des princes et des princesses font leur entrée éblouissante, ramenant avec eux la lumière de l’amour. Blanche Neige et son Prince surgissent de la forêt dans laquelle la plus belle du royaume a vécu sa plus grande aventure. De nombreux petits sapins dorés ornent des flancs de montagnes vertes et roses. Au sommet, le couple salue la foule triomphant.

Lorsque les amoureux royaux s’arrêtent et que les lumières s’éteignent, Blanche Neige et les autres princesses font ensemble un vœu à l’étoile du soir, rappelant qu’une fois les ténèbres passées, la lumière finit toujours par réapparaître.

Ariel and Prince Eric
Ariel et le Prince Éric
Genre : Char
Période : 28 juin 2003 - 31 octobre 2012
Musiques ou Chansons : Fantillusion Theme / Part of Your World
Ariel et Éric arrivent transportés par une belle vague lumineuse. Un coquillage montre sa plus belle perle, alors que de petits hippocampes et poissons nagent tout autour. Le couple royal est entouré d’un récif de corail tandis qu'au loin se dressent fièrement le ciel les tours élancées du palais du Roi Triton, maison d’enfance de la petite sirène à Atlantica.

Lorsque le vœu de lumière est prononcé par Ariel et ses amies royales, chaque couple prend de la hauteur, pouvant ainsi être aperçu par un plus grand nombre de badauds aux alentours.

Belle and the Beast
Belle et la Bête
Genre : Char
Période : 28 juin 2003 - 31 octobre 2012
Musiques ou Chansons : Fantillusion Theme / Beauty and the Beast
Juchés au sommet d’une grande rose rouge dont les pétales créent un effet de vague des plus élégants, Belle et la Bête s’invitent à la réunion royale. Non sans rappeler la rose offerte au jeune prince par une mendiante qui lui a valu son terrible sort de transformation en bête mais lui aura également permis de trouver le grand amour, la fleur géante s’illumine de mille feux.

Après que Belle et la Bête, ainsi que les autres couples royaux ont terminé leur ascension, les lumières se rallument, et tous les princes et princesses se mettent à valser au son de leurs mélodies préférées.

Jasmine and Aladdin
Jasmine et Aladdin
Genre : Char
Période : 28 juin 2003 - 31 octobre 2012
Musiques ou Chansons : Fantillusion Theme / A Whole New World
Au milieu des tours du palais du Sultan à Agrabah, la princesse Jasmine, assise sur le Tapis Volant et Aladdin debout juste derrière elle, ne manquent jamais l’occasion de revivre encore et toujours leur rêve bleu.

Une fois que le Tapis Volant a pris son envol et que les lumières se sont rallumées, des boules à facettes offrent à tous les habitants des environs un spectacle unique. Devant chaque couple royal, se tiennent à pied des danseurs de la cour aux tenues étincelantes.

Princess Minnie’s Castle
Le Château de la Princesse Minnie
Genre : Char
Période : 28 juin 2003 - 31 octobre 2012
Musiques ou Chansons : Fantillusion Theme
Dans un tourbillon de lumières, un château féerique aux tours transparentes et aux toits dorés s’offre aux yeux des badauds. Derrière lui se tient un feu d’artifice qui célèbre la victoire du bien contre le mal. Et pour couronner le tout, Minnie en robe de princesse se tient à l’arrière pour saluer la foule en délire.

Après que les couples royaux ont dansé sur leurs airs préférés, toute la procession s’unit sous une seule et même couleur, se parant d'or comme par magie. Sur un final spectaculaire, Minnie et toutes les Princesses présentes prouvent à tous que pour chaque ténèbre, il y a toujours une lumière d’espoir. Sur ces notes magiques, le royaume tout entier se retrouve plus illuminé que jamais.

La critique

rédigée par Vivian Fiérain
Publiée le 12 décembre 2021

À la tombée de la nuit, les lumières scintillent à Disneyland Paris, et pendant onze ans, ce sont celles de La Parade Électrique de Main Street qui illuminent le Parc Disneyland, offrant aux visiteurs un défilé haut en couleurs qui met en scène les personnages de grands films Disney et des chars recouverts de milliers de petites ampoules, le tout sur une musique électro-synthé-magnétique. Malgré le succès intemporel de ce grand classique de 1972 qui a fait les beaux jours, ou plutôt les belles nuits, de Disneyland Paris, la première destination touristique d’Europe met fin à La Parade Électrique de Main Street le 23 mars 2003 et annonce une toute nouvelle expérience nocturne pour ses visiteurs : Disney Fantillusion.

Créée par John Haupt, producteur de Parades pour le département Disney Parks & Resorts de The Walt Disney Company ayant notamment travaillé comme concepteur principal des éclairages à Tokyo Disneyland, EPCOT ou encore Disney’s Hollywood Studios, Disney Fantillusion vient tout droit de Tokyo Disneyland où elle a été jouée du 21 juillet 1995 au 15 mai 2001 sous le nom de Disney’s Fantillusion!. Son histoire, assez simpliste mais efficace, raconte la lutte classique du bien contre le mal. Pour cela, la parade est divisée en trois actes. Le premier, qui se nomme The Enchanted Fairy Garden (comprendre « Le Jardin Enchanté Féerique » en français) met en scène Mickey et la Fée Clochette qui, accompagnés par les trois bonnes fées du film La Belle au Bois Dormant, illuminent un jardin de lumières composées de fleurs, de papillons et d’autres éléments botaniques. Le deuxième acte, The Evil Villains (ou en français « Les Méchants Diaboliques »), est l’arrivée des Méchants Disney pour voler la lumière au profit des ténèbres. Quant au troisième et dernier acte, The Happy Ending (se traduisant par « Le Dénouement Heureux » en français), il met à l’honneur les Princes et Princesses Disney venus chasser le mal et restaurer la lumière à Tokyo Disneyland. Disney’s Fantillusion! est ainsi souvent considérée comme une déclinaison sous forme de parade du spectacle Fantasmic! joué à Disneyland Park en Californie depuis 1992. D’ailleurs, les logos des deux spectacles sont très similaires dans le graphisme et les tons utilisés.

Sans doute l’une des plus longues Parades ayant jamais existé dans un Parc Disney, Disney’s Fantillusion! est composée de trente-et-un chars et dure plus d’une demi-heure. Après six ans et une saison d’adieu nommée Sayonara Disney’s Fantillusion! ( « Sayonara » signifiant « Adieu » en japonais), ce défilé cède sa place à une version modernisée de la parade précédente, Tokyo Disneyland Electrical Parade: DreamLights. Quinze chars, soit la moitié du défilé complet, sont alors démontés et envoyés en Europe pour devenir la nouvelle parade nocturne de Disneyland Paris. Partis du Japon direction l'Australie, ils sont ensuite passés par le Canal de Suez pour arriver dans la Mer Méditerranée et enfin contourner l'Espagne et la côte Atlantique de la France pour atteindre leur port d'arrivée au Havre. Ce voyage long d’une quarantaine de jours n’a pas été de tout repos pour les chars qui se sont retrouvés endommagés à l’arrivée, obligeant le Resort de réception à réparer les dégâts tout en mettant l’éclairage aux normes européennes. Au final, sur les quinze chars expédiés, seuls treize défilent dans les allées du Parc Disneyland ; deux servant alors aux conducteurs de chars pour s’exercer, puis de réserves de pièces détachées.

Pour la version de Disneyland Paris, le nom perd son point d’exclamation, devenant ainsi Disney’s Fantillusion, ou en français Disney Fantillusion. Son logo s’en retrouve par conséquent modifié mais garde quelques éléments comme la Fée Clochette, mascotte de l’animation et les étoiles scintillantes, rappelant la myriade de lumières utilisées dans le cortège. Même si l’histoire reste fondamentalement identique, quelques changements s’opèrent. Le premier acte, renommé Mickey’s Magical Garden se compose de quatre chars nommés La Fantillusion de Mickey, Le Belvédère de Flora, Le Carrousel de Pâquerette et La Fleur du Papillon Enchanté. Contrairement à la version de Tokyo Disneyland, les trois fées du film La Belle au Bois Dormant sont regroupées sur le même char, Le Carrousel de Pâquerette. La voix de la fée à la robe verte a été réenregistrée afin de ressembler davantage à celle entendue dans le film. Le mini char attaché à celui de Mickey n'arbore plus le sponsor mais le logo de la Parade. 

Les arrêts pendant le spectacle sont basés sur le même modèle. Chaque Personnage invoque l’Étoile du Soir et fait un vœu de lumière. Pour l’acte d’introduction, les Personnages souhaitent apporter « la lumière Disney », et pour cela font venir de nombreux confrères et consœurs qui salueront les visiteurs sous de nombreux hymnes Disney et des lumières étincelantes. Dans la version nipponne, quatre chars renferment des personnages, contre un seul, Le Belvédère de Flora, dans la version parisienne. En tout et pour tout, quatre Personnages Disney seulement sont présents dans Disney Fantillusion à l’exemple de Dingo, Pluto, Tic et Tac. Enfin, la musique lors de ces show-stops se compose d’un medley de thèmes emblématiques de films Disney à l’instar de La Belle au Bois Dormant avec le thème des trois bonnes fées nommé Sing A Smiling Song, Les Aventures de Winnie l’Ourson avec C’est Merveilleux d’Être un Tigre, Peter Pan et son Tu t’Envoles, Blanche Neige et les Sept Nains avec Heigh-Ho ou encore Pinocchio et l’immanquable Quand On Prie la Bonne Étoile sans oublier The Mickey Mouse March du Mickey Mouse Club.

Les show-stops des trois actes sont basés sur le même modèle. Lorsque la musique du défilé s’arrête, les chars marquent également l’arrêt. Toutes les lumières s’éteignent à l'exception de celles qui éclairent les Personnages Disney. Ces derniers parlent, et une fois leur vœu prononcé, les lumières se rallument et le spectacle, spécifique à chaque unité, commence. Pour Le Jardin Magique de Mickey, tous les chars prennent la même couleur, un jaune doré et passe de cette couleur à leurs couleurs habituelles durant tout le show-stop. Les personnages cachés dans Le Belvédère de Flora sortent alors saluer les visiteurs tandis que le papillon géant bat des ailes. Lorsque le court spectacle est terminé, les lumières s’éteignent et se rallument progressivement au rythme de la musique de la parade, signifiant que les chars sont prêts à repartir vers leur prochain public.

Le deuxième acte, The Disney Villains (ou « Les Méchants Disney » en français) pour la version parisienne, est composé de quatre chars. Maléfique, Jafar, Ursula et La Forêt aux Chauves-Souris. Tous les chars sont accompagnés d’hommes couverts de cape marchant tête baissée, certains d’entre eux poussant même de mystérieuses charrettes dont l’utilité reste encore à ce moment précis du spectacle, un mystère.

Le show-stop de cet acte intermédiaire peut être le plus effrayant pour le jeune public, mais reste certainement le plus intéressant du point de vue du contenu. Une fois que les méchants ont fait leur vœu de voler la lumière au profil des ténèbres, une musique inquiétante se fait entendre tandis que les hommes masqués se dévoilent enfin laissant apparaitrent pieuvres, serpents et flammes, éclairés par les fameux chariots se révélant être des projecteurs de lumières. Bien que ce procédé fut déjà utilisé sur la parade nippone, les costumes quant à eux sont une pure création parisienne. Les malfaisants entament alors une procession autour de leur Méchant respectif jusqu’à ce que ces derniers se transforment sous les yeux ébahis des visiteurs. 

L’acte final, The Happy Ending, (ou « Le dénouement final heureux » en français) met en scène les Princes et Princesses Disney. Blanche Neige et son Prince, Ariel et Éric, Belle et la Bête, Jasmine et Aladdin, et pour clôturer le tout, Minnie Mouse dans sa robe la plus royale. Le char sur lequel se trouvait les deux autres couples royaux, à savoir Aurore et Philippe ainsi que Cendrillon et son Prince n’est pas présent dans la version parisienne, même si leur thèmes musicaux peuvent être entendus sur le show-stop.

Sur celui du dernier acte, après que les Princesses Disney ont fait le vœu de ramener la lumière derrière les ténèbres, chaque plateforme sur laquelle elles se tiennent s’élève vers le ciel pour se mettre ensuite à tourner et même pencher, s'agissant du Tapis Volant d’Aladdin et Jasmine. Cet exploit technique donne l’illusion que chaque couple valse alors qu’un medley des différents thèmes musicaux des films respectifs de ces Princesses se fait entendre avec notamment Un Jour Mon Prince Viendra de Blanche Neige et les Sept Nains, C’est Ça l’Amour de Cendrillon, J’en Ai Rêvé de La Belle au Bois Dormant, Partir Là-Bas de La Petite Sirène, Histoire Éternelle de La Belle et la Bête ou encore Ce Rêve Bleu d’Aladdin. Bien qu’Aurore et Cendrillon ne soient pas sur la parade, leurs thèmes musicaux font partie du medley car elles prenaient part au défilé dans la version japonaise où elles possédaient même un char chacune avec leur prince respectif. Pour compléter ces effets techniques, des boules à facettes présentes sur chaque char apparaissent durant le show-stop et donnent un tout nouvel effet de lumière sur le Parc Disneyland.

La musique de la Parade est composée par Bruce Healey, compositeur pour la division Disney Parks and Resorts et qui a notamment écrit la bande sonore de Fantasmic!. Contrairement à La Parade Électrique de Main Street dont le son sort de l’ordinaire par sa technique unique et mémorable, la musique de Disney Fantillusion est à l’opposé bien plus symphonique qu’ « électrique ». Bruce Healey voulait pour Disney’s Fantillusion! un air qui s'utilise à la fois pour les moments heureux, mais aussi pour les moments plus angoissants. Ainsi, les notes des actes d’introduction et final sont jouées en clé majeure, alors que l’acte central est donné en clé mineure. Enfin, un orchestre de quatre-vingt musiciens a été nécessaire pour enregistrer la musique de Disney Fantillusion.

Pour accompagner la couverture musicale de l’animation, un travail poussé a été effectué sur les différents types d’éclairages des costumes de la parade. Par exemple, ceux des danseurs du premier et dernier acte utilisent la fibre optique et peuvent donc changer de couleur pendant la représentation, leur batterie étant intégrée au costume souvent cachée dans un gilet ou une ceinture. A contrario, ceux de l’acte intermédiaire sont faits de tissus qui répondent à la lumière noire. Pour contrôler les jeux de lumières des chars, un mini-ordinateur est caché dans chacun d’entre eux, les couleurs des lampes étant uniques et toutes teintées sur mesure. Disney Fantillusion regroupe ainsi pas moins de quatre-cent-mille ampoules reliées par environ soixante kilomètres de câbles. À chaque sortie, la Parade utilise neuf tonnes de batterie et consomme six-cents litres d’azote liquide pour les effets fumigènes.

Initialement prévue en 2002 mais retardée par l’ouverture précipitée du Parc Walt Disney Studios, la Parade Disney Fantillusion débute officiellement le 5 juillet 2003 à Disneyland Paris ; les détenteurs de Pass Annuels ayant eu, quant à eux, la chance de la découvrir en avant-première le 28 juin 2003. La Parade a également une marraine attitrée, l'actrice italienne Ornella Muti (To Rome with Love, La Fille de Trieste, Cronaca) qui, accompagnée par son petit-fils Akash, inaugure la toute nouvelle procession nocturne dans une robe scintillante de mille feux créée par les équipes de Disneyland Paris.

Disney Fantillusion est destinée à défiler à deux périodes de l’année : les vacances d’été et la saison de Noël. Comme sa prédécesseur La Parade Électrique de Main Street, et contrairement aux parades diurnes, elle défile de Main Street, U.S.A. à Fantasyland. Au total, trois arrêts (show-stops) sont joués sur toute la durée du défilé, Central Plaza étant le seul endroit où il est possible de tous les apercevoir. Les visiteurs installés sur Main Street et au niveau du Théâtre du Château peuvent en voir deux, ceux sur Town Square tandis que ceux placés près de “it’s a small world” ne peuvent en profiter d’un seul. Enfin, si Le Château de la Belle au Bois Dormant scintillait à lumières éteintes durant La Parade Électrique de Main Street, sur Disney Fantillusion, il possède son propre jeu de lumières adapté à la scénographie du spectacle.

Rapidement, la Parade subira quelques changements. Seul char du deuxième acte à ne pas incorporer de Personnage Disney ou de transformation comme le reste du cortège, La Forêt aux Chauves-Souris est retiré dès la saison d’été 2005. Cependant, il reviendra tous les 31 octobre lors des Soirées Halloween Disney, durant lesquelles la Parade est également jouée, avec à son bord Jack Skellington et Sally du film L’Étrange Noël de Monsieur Jack.

Un autre changement important se produit un peu plus tard dans l’année, au début de la saison du Noël Enchanté Disney en 2005. Dans l’optique de gérer plus facilement le flux de visiteurs, la Parade change de sens et défile de Fantasyland vers Main Street, U.S.A., afin d’inviter les visiteurs à se diriger vers la sortie du Parc Disneyland et non l’inverse. Pour cette même raison, le nombre de show-stops est réduit à deux. Les visiteurs sur Main Street voient alors les arrêts spectacle des deux premiers actes, ceux sur Central Plaza profitent de ceux des deuxième et dernier actes, ceux positionnés sur Town Square regardent uniquement celui de l’acte introductif et enfin les visiteurs de Fantasyland se contentent de celui de l’acte final. Pour que Maléfique se transforme toujours en dragon devant Le Château de la Belle au Bois Dormant, l’ordre des chars de l’acte central est inversé, Ursula ouvrant le bal des Méchants Disney tandis que Maléfique le clôture.

À partir du 3 juillet 2010, le char Le Belvédère de Flora défile à rideaux ouverts et accueille à son bord la Fée Clochette qui ne défile donc plus à pied devant le char de Mickey. Les quatre personnages qui se cachaient auparavant derrière les rideaux dans le char avant de faire leur apparition lors du show-stop défilent désormais à pied juste devant et peuvent être ainsi vus par tous les visiteurs. Durant le show-stop, la Fée Clochette descend aussi du char pour rejoindre les amis de Mickey.

Après presque une décennie de bons et loyaux - et lumineux ! - services, Disney Fantillusion donnera sa saison finale durant tout l’été 2012, jusqu’au 2 septembre. Cependant, une dernière représentation est donnée le 31 octobre 2012 lors de la Soirée Halloween Disney. Les treize chars y sont alors présents, mais sans danseurs à pieds ni show-stop, un ultime défilé un peu fade pour une Parade qui aura duré presque dix ans. Éclipsée par le tout nouveau spectacle de la célébration du 20e Anniversaire de Disneyland Paris, Disney Dreams!, elle n’aura pas eu droit à une saison d’adieu comme son prédécesseur et sera donc partie en toute discrétion.

Les défilés nocturnes ont su trouver leur place et leur public à Disneyland Paris, devenant un point fort d’une journée passée sur le Resort parisien. Attendue par petits et grands, ils marquent l’apogée d’une aventure de rêve au sein des Parcs Disney. Parmi eux, grâce à une histoire éternelle de lutte entre le bien et le mal, des personnages immortels aimés de tous, des effets éblouissants et une musique épique, Disney Fantillusion aura créé de merveilleux souvenirs et illuminé les soirées de toute une génération de visiteurs.

Poursuivre la visite

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.