Buzz Lightyear's Pizza Planet Restaurant
(from the universe of Toy Story)

Buzz Lightyear's Pizza Planet Restaurant
Vue d'ensemble
Date d'ouverture :
Le 30 octobre 1996
Date de fermeture :
Décembre 2016
Type de restaurant :
Buffet à volonté
Crédit Photos :
DLP Today
Skyam
Vivian Fiérain
 

Le synopsis

Derrière le canon Columbiad de Space Mountain, la fusée rouge et blanche de la chaîne Pizza Planet a choisi de se poser dans ce petit espace entouré de verdure pour y bâtir le Buzz Lightyear’s Pizza Planet Restaurant, gardé par le chevalier à la lance au pic en forme de part de pizza. Entre deux voyages intergalactiques, les explorateurs de l’espace peuvent ainsi s'offrir une pause repas bien méritée dans ce fameux établissement connu pour son mythique pizza-burger, la tête dans les étoiles, entouré de planètes, fusées et aliens qui voyagent vers l’infini et au-delà...

L'expérience

Pour leur casse-croûte, les rangers de l’espace traversent Discoveryland et se rendent derrière Space Mountain pour accéder à leur restaurant favori : le Buzz Lightyear’s Pizza Planet Restaurant. Ils passent alors sous un porche constitué de deux poteaux surmontés d’une sphère qui fait écho à l’architecture d’Orbitron placée plus loin. L’entrée du terrain réservé au restaurant est indiquée par un panneau sur lequel est écrit : « Toy Story - Buzz Lightyear’s Pizza Planet Restaurant ». La célèbre police de la chaîne Pizza Planet se reconnaît alors aisément. Un décollage imminent pour l’espace est annoncé par le point du « i » de « Pizza » en forme de fusée rouge et blanche, déjà en chemin pour se rendre vers le ciel bleu marine étoilé utilisé comme thème de fond du panneau.

En passant sous ce porche et sous les rails du Disneyland Railroad, le visiteur venu d’ailleurs pénètre dans un espace de verdure, qui offre un instant de calme salvateur. Le chemin en macadam mène à l’entrée du restaurant, où le menu est affiché au cœur d’une structure métallique grise et rouge en forme de fusée dans sa rampe de lancement : aucun doute, ce lieu est un spatioport. L’accès est surmonté d’une planète blanche en 2D avec un anneau rouge métallique en 3D, sur lequel est posé « Pizza Planet ». Sur ce même anneau est accroché le mot « restaurant », dont les lettres sont des néons assurant ainsi la possibilité d’être lu y compris dans la pénombre. Les personnes souhaitant accéder au lieu sont alors guidées vers les portes par une flèche jaune, qui indique le chemin à suivre. Elles sont immédiatement accueillies par des représentations du héros des lieux Buzz L’Éclair, de l’infâme Empereur Zurg et de trois joyeux aliens verts.

S’ouvrent devant eux les portes du sas du restaurant, où les plus photogéniques se pareront d’un beau sourire pour poser avec Karting ou avec le gardien de la porte d’entrée : un chevalier équipé d’un bouclier et d’une lance avec le pic en forme de part de pizza. Sans crainte mais le ventre vide, les visiteurs se dirigent alors vers les portes battantes qui emmènent au restaurant, en faisant une nouvelle fois confiance à un néon jaune en forme de flèche. Ce chemin parcouru, les rangers de l’espace en herbe se retrouvent dans leur cantine, ils y foulent un sol en lino bleu étoilé sur lequel est tracé un chemin rouge et découvrent des murs avec des motifs d’étoiles, des fusées et des planètes. En levant les yeux, telle une verrière sur leur secteur d’activités, ils découvrent un ciel bleu nuit parsemé de diverses planètes (des bleues, des rouges, des blanches, des grandes, des petites...) et des étoiles. La présence de néons bleus, blancs et rouges témoignent de la présence de rangers de l’espace en vol à grande vitesse partis pour des missions de sauvetage.

Les cosmonautes s’avancent ensuite vers les caisses afin de commander leur repas, ils doivent choisir entre des pâtes, une pizza ou une salade. Ils peuvent, s’ils le souhaitent, ajouter à leurs commandes : un dessert, une boisson fraîche et/ou chaude. L’embarquement vers le buffet n’étant pas toujours immédiat, des écrans sont installés dans des arches rouges afin de faire patienter les visiteurs, sur lesquels ils peuvent admirer les exploits du célèbre ranger de l’espace Buzz L’Éclair et de son acolyte Woody. Ces arches permettent également de créer une séparation entre l’espace de restauration et les caisses. Une fois leur repas récupéré, les pilotes de l’espace peuvent se trouver une place afin de se restaurer dans la grande salle qui est mise à leur disposition, des tables rondes ou carrées et des chaises métalliques y sont disposées un peu partout (par beau temps, des places peuvent être disponibles à l’extérieur, devant l’entrée du restaurant).

Au centre de cette salle a atterri une mystérieuse fusée rouge qui, comme il est possible de le constater par les vitres, est habitée par d’étranges aliens verts à trois yeux en combinaison violette. Nul doute que Star Command surveille ce vaisseau ! Les rangers de l’espace juniors peuvent d'ailleurs s’exercer dans leur future fonction grâce à la mise à disposition d’une base d'entraînement. Ainsi, ils peuvent perfectionner leur agilité dans un parcours filet tendu entre le pied et la tête d’un lit portant une demi-lune sculptée et menant au seau de rangement des soldats parachutistes et Rex le dinosaure. Ils apprennent à s’en échapper par des escaliers ou des toboggans (la queue de Rex en étant un). Pour améliorer davantage leur technique de glisse, le chien à ressorts Zig-Zag s’est lui aussi transformé en toboggan, leur permettant donc de s’y essayer autant qu’ils le souhaitent. Enfin, les futurs recrues apprennent à ramper efficacement en accédant à la base en passant par les tubes de la paire de jumelles Lenny.

Une fois leurs repas terminés, les aventuriers débarrassent leurs tables en mettant leurs déchets dans les poubelles mises à leur disposition et déposent leur plateau au-dessus. Pour trouver la sortie, ils suivent le chemin rouge tracé dans le ciel étoilé du lino. Ce chemin les ramènera vers le sas d’entrée où ils repasseront par le point photo, pour faire ou refaire quelques photos. Les rangers de l’espace, batteries rechargées, sont dorénavant parés à toute aventure intergalactique sur une autre planète… ou vers l’infini et au-delà !

La critique

rédigée par Philippine Trioux
Publiée le 06 avril 2021

La chaîne fictive de pizzerias Pizza Planet est connue de tous comme le lieu de détente de la famille d’Andy dans le film Toy Story et sa première suite. Son camion de livraison en deviendra d’ailleurs un célèbre clin d'œil des studios Pixar et se voit dans presque tous les films des studios (Rebelle, Monstres & Cie, etc.). Ce lieu apparaît avec l’arrivée de Buzz et remplace la pizzeria-golf miniature qui était initialement le lieu de détente d’Andy et sa famille. Le Pizza Planet prend ainsi pour thème l’espace et la science-fiction et pour logo une fusée rouge et blanche simpliste, le décor cherchant à reproduire un spatioport, dont le style diner des années 1950 se mélange avec une salle d’arcade des années 1990.

Au cours de l’histoire des Resorts Disney du monde entier, trois Pizza Planet ont vu le jour : Toy Story Pizza Planet (Disney’s Hollywood Studios, en Floride), Buzz Lightyear’s Pizza Planet Restaurant (Parc Disneyland, en France) et Alien Pizza Planet (Disneyland Park, en Californie). Toy Story Pizza Planet fut ouvert de 1996 à 2015 et était situé dans Muppet Courtyard. Il a ouvert dans une zone sans liens avec Toy Story, n’aidant pas sa popularité à décoller, ces deux éléments ayant été les principales raisons de sa fermeture. Il a plus tard été remplacé par le PizzeRizzo, qui a conservé une partie de la carte mais a adopté le thème des Muppets. Alien Pizza Planet a, quant à lui, ouvert ses portes dans le Tomorrowland du Disneyland Park le 13 avril 2018, lors du Pixar Fest, en remplacement du Redd Rockett’s Pizza Port, un restaurant déjà thémé sur l’espace. C’est l’une des déclinaisons les plus fidèles au film avec, à son entrée, une grande fusée rouge et blanche semblable à celle vue dans le long-métrage et également disposée à gauche du bâtiment, ainsi qu'un robot chevalier, bien que non automatisé, en gardant les portes.

Le Buzz Lightyear’s Pizza Planet Restaurant a, pour sa part, ouvert ses portes le 25 octobre 1996, faisant suite au succès de la sortie de Toy Story le 27 mars 1996, afin de proposer aux visiteurs une expérience en lien avec le film. Le restaurant s'installe alors au sein d’un chapiteau (qui devait initialement être éphémère) situé au fond de Discoveryland. La structure utilisée réemploie celle qui avait été installée pour le Festival de l’Espace, qui s’est tenu en 1995 et 1996 pour soutenir l’ouverture de Space Mountain : De la Terre à la Lune. Cette structure éphémère donne alors une impression générale d’ouverture précipitée, concomitante au succès du film dont le restaurant s’inspire. Un autre restaurant de la chaîne Pizza Planet, Alien Pizza Planet de Disneyland Park, connaîtra lui aussi une ouverture hâtive bien que gérée différemment, sa présence ayant un lien direct avec le Pixar Fest. Ainsi, lors de son ouverture, les enseignes ne sont pas changées (de simples banderoles sont apposées sur les anciennes), la banderole de l’entrée du restaurant se retrouvant tenue par deux aliens en plein vol avec le message « A better place » (« Un meilleur endroit ») annonçant ainsi que le nouveau restaurant se voudra meilleur que le précédent. Par la suite, le restaurant obtiendra ses enseignes définitives. Buzz Lightyear’s Pizza Planet Restaurant n'a, lui, pas bénéficié du même traitement.

Le projet Buzz Lightyear’s Pizza Planet Restaurant, certes fidèle sur certains points au concept des Pizza Planet, aurait en effet pu être bien plus abouti s’il avait ouvert un peu plus tard avec, par exemple, une structure en dur comme ont pu en bénéficier ses homologues. Le projet aurait pu être couplé avec Buzz Lightyear Laser Blast qui, bien que basée sur l’histoire de Toy Story 2, n’a ouvert que sept ans après la sortie du film, ce qui n'a pas fait pour autant de tort à l’attraction, très prisée des visiteurs. Ce couplage aurait également pu permettre d’atténuer la cassure de la thématisation de Discoveryland, Buzz Lightyear’s Pizza Planet Restaurant étant le premier élément extérieur à la thématisation du Land. Son emplacement, loin d’être idéal, et sa décoration n’ayant jamais bénéficié de mise à jour fortuite ont eu raison de sa disparition vingt ans plus tard, un évènement rare dans l’histoire des restaurants du Resort parisien.

Malgré la précipitation du projet, de bonnes idées ont tout de même été développées. Tout d’abord, l’ouverture de ce deuxième restaurant à Discoveryland permet de soulager le Café Hyperion qui était, jusqu’à l’ouverture du Buzz Lightyear’s Pizza Planet Restaurant, le seul restaurant du Land après la fermeture du Café des Visionnaires dès 1993, remplacé en 1996 par l'Arcade des Visionnaires, et le projet avorté d’un restaurant dans le sous-marin Nautilus (le parcours scénique Les Mystères du Nautilus, situé à côté de Space Mountain) qui devait s’inspirer du roman de Jules Verne 20 000 Lieues Sous les Mers (un projet en lien avec Discovery Mountain qui n’a jamais vu le jour). Même si l’ouverture de la pizzeria ne se faisait pas selon un planning défini et affiché, son accès était privilégié les jours de fortes affluences et fut d’un grand renfort en 2015 lors de la réhabilitation du Café Hyperion.
Des éléments d’un véritable Pizza Planet ont en outre et tout de même été intégrés à la décoration : l’entrée du restaurant gardée par le robot chevalier à la lance en part de pizza comme le véritable Pizza Planet du film, mais aussi la carte du restaurant qui sert évidemment des pizzas, mais surtout son célèbre pizza-burger, un burger dont le pain supérieur est une pizza ! Il est d'ailleurs important de souligner que la pizza-burger, spécialement créé pour ce restaurant et unique au monde, est une invention brevetée par Euro Disney S.C.A.

Thème omniprésent de l'établissement, l’espace est traduit à travers une décoration riche en éléments qui y font référence. Du toit du chapiteau parsemé de planètes à la rampe de lancement, en passant par la fusée rouge et blanche en guise de porte-menu à l’entrée du restaurant (la fameuse fusée que Buzz a pour objectif d’emprunter lorsqu’il se rend au Pizza Planet dans le film) ou les tenues des Cast Members, combinaison à l’effigie de la base des Rangers de l’Espace Star Command, le voyage aux confins de la galaxie y est garanti. Le style de salle d’arcade est en outre rappelé par les nombreux écrans installés en différents points du restaurant pour y diffuser des extraits des films de la franchise Toy Story, un non-sens narratif si le visiteur s’attend à manger dans un véritable restaurant de la chaîne fictive Pizza Planet. Au contraire, il semblerait que les Imagineers aient fait preuve de paresse narrative en proposant aux visiteurs non pas de se restaurer dans un véritable Pizza Planet mais dans un restaurant de la chaîne largement inspiré de l’univers de Toy Story situé dans le monde réel. Ce postulat de départ est confirmé par l’ajout entre parenthèses dans le nom-même du restaurant, de la mention « from the universe of Toy Story »inspiré de l’univers de Toy Story » en français), laissant entendre que Toy Story est bien une fiction et que le restaurant s’en inspire sans pour autant faire partie de son univers.

Le restaurant bénéficiait également d’une aire de jeux (l’une des trois présentes au sein du Parc Disneyland avec Pocahontas Indian Village et La Plage des Pirates), mais son concept introduit une confusion avec le thème spatial du restaurant. Elle était, en effet, constituée d’un parcours filet imitant le sommier du lit d'Andy (reconnaissable par sa demi-lune sculptée sur la tête de lit), le seau de rangement des soldats parachutistes, Rex (ce dernier sera démonté dans les années 2010), le toboggan Zig-Zag et Lenny, la fameuse paire de jumelles. Avec ces éléments constitutifs de l’aire de jeux, le visiteur a l’impression de se retrouver dans la chambre d’Andrew Davis, alias Andy, impression renforcée par la décoration des murs du restaurant. Cette référence évidente au petit garçon héros de Toy Story constitue à l'évidence un faux-pas scénaristique absurde : cela signifierait tout bonnement que le restaurant a reproduit la chambre d’un de ses clients pour en faire une aire de jeux !

Un point négatif supplémentaire réside dans l’absence regrettable de Buzz, aussi bien au niveau de l’aire de jeux que dans l’ensemble du restaurant. Ce dernier porte son nom mais il n’est présent nulle part, mis à part sur les écrans qui diffusent les extraits des films. Il est vrai tout de même que les visiteurs pouvaient le croiser dans le restaurant à l’époque où les Personnages y faisaient encore une apparition. Malheureusement, l’unique opportunité de croiser celui qui est supposé être le maître des lieux a disparu avec l’arrêt de la visite des Personnages dans le restaurant. Cette absence du ranger cité dans le nom du restaurant est une différence majeure avec les deux autres restaurants des Resorts Disney. Sur le toit du Toy Story Pizza Planet, les visiteurs pouvaient en effet y voir Woody, Buzz ou encore Monsieur Patate. Alien Pizza Planet est quant à lui envahi par les petits aliens verts à trois yeux, ceci dès le panneau indiquant le restaurant en passant par des stickers aliens tout le long des fenêtres et jusqu’aux desserts en forme de tête d’aliens verts à trois yeux. Le lien entre Buzz l’Éclair et son supposé restaurant Pizza Planet aurait à l'évidence mérité d'être plus développé et expliqué aux visiteurs, d’autant plus que, dans la franchise des studios Pixar, Pizza Planet n’a aucun lien avec Buzz, étant le jouet de l’un des clients de la chaîne.

Ainsi, l’ensemble manque excessivement d’une contextualisation autour de l’apparition du nom Buzz dans l’appellation du restaurant. L’idée que la chaîne de pizzerias a fait évoluer son offre en s’associant avec le fabricant des jouets Buzz l'Éclair se dessinerait alors, lui permettant ainsi d’exploiter le nom du ranger avec le sien. Il pourrait aussi être expliqué aux visiteurs que ce restaurant se situe dans une époque postérieure au premier film, ce qui justifierait les évolutions du restaurant et de sa thématisation. D’autres éléments ont fait du tort à la réputation du restaurant comme le manque de lumière naturelle et de chaleur, surtout aux saisons d’automne et d’hiver. L’entrée du restaurant n’est pas non plus à la hauteur des attentes des fans des Pizza Planet, surtout en comparaison avec l’entrée de celui du film.

Les tôles bleues marine donnent en effet l’impression d’entrer dans un conteneur, venant accentuer l’effet de pénombre. L’évolution du menu à la carte vers le buffet à volonté a apporté une relative sensation d’abondance et a permis à chacun de constituer l’assiette qui lui correspond, allant de la plus classique à la plus atypique (comme par exemple la pizza aux pâtes), un changement de type de restauration qui n’est pas sans revers de médaille, le prix n’ayant cessé d’augmenter jusqu'à la fermeture. La structure en chapiteau n’était pas non plus le choix le plus sécurisé pour la pérennité du restaurant. Lors de la tempête Lothar (qui obligea le Parc Disneyland à rester fermé pour la première fois de son histoire le 26 décembre 1999), l'ensemble s’est envolé et avait été retrouvé sur l’autoroute A4. Malgré cet épisode, le Resort a fait le choix de reconstruire le restaurant à l'identique.

Il est naturellement important de noter que l’ouverture du restaurant n’a pas bénéficié de cérémonie d’inauguration, contrastant avec l’envie de proposer au plus vite une expérience Toy Story. Un sentiment de honte de la part de Disneyland Paris vis-à-vis de ce lieu de restauration et une envie de tourner la page se font sentir notamment avec les propos de Daniel Delcourt (vice-président senior et chef de l’exploitation) lors d’un discours le 28 septembre 2016 - après que l'enseigne du restaurant fut demontée pendant l'été de la même année - où il a mis fin aux rumeurs de réouverture du restaurant en employant l’expression « Son apparence est indigne de Disney ». Il a également indiqué que la structure du restaurant serait détruite et remplacée par la tente de la Conférence de Paris de 2015 sur les Changements Climatiques (ou COP21), information qu’il a également réaffirmée le 18 mai 2018 lors d’une conférence pour la communauté d’influenceurs Disney, les InsidEARS. Cette annonce a par ailleurs été confirmée par la publication du permis de destruction par la ville de Chessy le 5 octobre 2018. Mais avant l’annonce de sa destruction en 2018, le restaurant participe à un dernier grand évènement : la soirée de lancement des festivités du 25e anniversaire, le 25 mars 2017. Enfin, il sert de photocall après la première représentation de Disney Illuminations et reçoit une dernière visite de VIP.

Voguant sur une franchise plébiscitée par le public, Buzz Lightyear’s Pizza Planet Restaurant partait d’une bonne idée sur le papier, mais qui n’a malheureusement pas bénéficié d’un temps de développement suffisant pour être pleinement aboutie et offrir l’expérience unique qu’en attendaient les visiteurs. Une ouverture précipitée dans une tente dans les coulisses du Parc Disneyland accompagnée d’une paresse scénaristique de la part de Walt Disney Imagineering ont eu raison de Buzz Lightyear’s Pizza Planet Restaurant, dont la fermeture trop tardive a laissé le temps à l’image du restaurant de se dégrader peu à peu dans l’esprit des visiteurs.

Poursuivre la visite

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.