Lancement du 25ème Anniversaire

Lancement du 25ème Anniversaire
Vue d'ensemble
Date d'ouverture :
Du 24 au 26 mars 2017
Type d'événement :
Inauguration
 

Le synopsis

Disneyland Paris célèbre en grand l'anniversaire de son quart de siècle au cours de trois jours de célébrations uniques !

La critique

rédigée par
★★★★
Publiée le 01 avril 2017

Pour célébrer en grandes pompes son 25ème Anniversaire, Disneyland Paris a convié de nombreux invités le weekend du 24 au 26 mars 2017 et lancé avec eux les festivités marquant son quart de siècle. Comme la destination sait si bien le faire depuis son ouverture, elle a ainsi organisé un évènement presse d'envergure s'étalant sur trois jours.

Dès le vendredi matin, les premiers invités arrivent donc à destination et, tandis que les journalistes européens sont conviés au Disney's Newport Bay Club, les célébrités et les VIP sont reçus au Disneyland Hotel. S'ensuit alors une première journée de festivités qui est notamment ponctuée par une privatisation du Parc Walt Disney Studios à la nuit tombée de 20h30 à 23h30. Deux restaurants y accueillent les invités pour l'occasion, le Restaurant des Stars ainsi que le Disney Blockbuster Café alors que les attractions Slinky Dog Zigzag Spin, Toy Soldiers Parachute Drop, RC Racer et Crush's Coaster restent ouvertes pour les divertir.

Le samedi 25 mars au matin arrivent aux Disney's Newport Bay Club et au Disneyland Hotel les médias, célébrités et autres VIP français. Leur est alors proposé de découvrir la Play Room, située dans les salles Bridgeport I et II ainsi que Dumbo. Permettant à ses hôtes de se prendre en photo devant une grande image du château, elle marque aussi l'occasion pour les quelques privilégiés de découvrir l'application Pixie Play, développée exclusivement pour le weekend. Avec elle, les invités peuvent se prendre en photo avec différents Personnages Disney en se rendant à des lieux précis du Parc Disneyland. Ainsi, un filtre dédié à sept Personnages Disney est proposé et le premier d'entre eux, avec la Fée Clochette, est à récupérer à proximité de la Play Room. Sont également mises en place des opportunités de photos avec Minnie sur Main Street, Mickey devant Le Château de la Belle au Bois Dormant ; Dingo à Thunder Mesa, Daisy non loin d'Indiana Jones et le Temple du Péril ; Pluto à Dumbo the Flying Elephant et enfin, Donald devant l'entrée d'Autopia. À chaque cliché, l'invité se voit offrir plusieurs points (sous forme de poussière d'étoile) qui lui seront utiles le soir à la tombée de la nuit. Des jeux et défis, semblant s'inspirer de l'application Pokémon Go, sont également disponibles et permettent aux heureux privilégiés de ponctuer leur journée en découvrant de nombreux détails du Parc Disneyland.

Tout au long du samedi, les médias couvrent l'évènement depuis les différents espaces alloués spécialement pour l'occasion. Ainsi BEL RTL, antenne sœur de RTL en Belgique, émet en direct du Resort de 9h à 12h tandis que Radio Nostalgie BEL prend le relais de 13h à 19h. Deux grandes zones dédiées à la presse sont également installées au niveau de Town Square pour lui permettre de capter dans les meilleures conditions possibles le passage de la Disney Stars on Parade, et une autre, sur la partie sud de Central Plaza, pour filmer les différents évènements du jour devant le Château.

Au cours de la matinée, les Imaginieurs Laurent Cayuela et Aslam Amlani présentent, au travers d'une visite guidée, la nouvelle attraction Star Tours : L'Aventure Continue. Destinée à certains journalistes et influenceurs du web, la présentation guide ses visiteurs le long de la file d'attente. Les deux créatifs expliquent alors les différents aspects de l'attraction en présentant les nombreuses inspirations faisant de la version française de Star Tours : L'Aventure Continue, une déclinaison unique en son genre.


Rencontre avec Tony Baxter

Tout au long de la journée, le Toad Hall Restaurant est transformé en lieu consacré à la presse et aux rencontres avec les créatifs Disney. L'occasion d'échanger notamment avec Tony Baxter, directeur créatif du projet Euro Disneyland en 1992, devenu depuis le Parc Disneyland. L'homme commence sa carrière à Walt Disney Imagineering en 1970 à l'âge de seulement 23 ans où, au poste de directeur artistique, il s'occupe de la création de 20,000 Leagues Under the Sea pour l'ouverture du Parc Magic Kingdom l'année suivante. Par la suite, il se fait un nom en étant à l'origine de Big Thunder Mountain Railroad et en travaillant à l'élaboration d'Epcot, en Floride. Il dirige la création de Star Tours en 1987 puis de Splash Mountain en 1989, deux grands projets qui lui permettent de prendre la tête du projet du nouveau Parc en Europe. Le 25 mars 2017, c'est donc un véritable expert, passionné par son métier, qui accorde de son précieux temps aux différents représentants des sites consacrés à l'univers Disney, dans un lieu qu'il a lui-même créé ! Tony Baxter revient ainsi sur les prémices de la création de Disneyland Paris abordant le côté incroyable des premiers repérages du site, bien avant les débuts de la construction, où perchés le haut d'un hélicoptère, les architectes, explorant des champs de betteraves, pointaient du doigts l'emplacement du futur Château et des prochains Lands. Pour concevoir ce Parc Disney, unique de par sa localisation aux portes de Paris, lui et ses équipes étaient, en effet, mues par la volonté de rendre hommage à la culture française et de ne pas jurer avec l'héritage européen. Prenant pour exemple les centres des villes d'Anaheim et d'Orlando qu'il considère à raison comme manquant d'une certaine âme et sans véritables identités, Tony Baxter explique alors que le Parc français devait absolument se démarquer de cet aspect-là et ne pas jurer avec l'héritage de son pays d'accueil. Un pari réussi haut la main par l'Imaginieur qui considère encore le Parc Disneyland comme étant le plus beau de tous les Parcs Disney grâce à ses milliers de détails. Il revient également sur la notion de spectaculaire dans bon nombre de monuments européens où le visiteur est bluffé dès son arrivée sur le site. C'est cette même volonté qui a poussé les créateurs de Disneyland Paris à imaginer les Fantasia Gardens et le Disneyland Hotel en guise d'introduction à la journée dans le Parc français. Un aspect absent des grands frères américains où seuls les caisses et les tourniquets accueillent les visiteurs du jour à l'entrée des Parcs de type Royaume Magique.

Tony Baxter aborde ensuite chaque Land un à un afin d'évoquer ses souvenirs les plus mémorables. Il revient tout d'abord sur Main Street, U.S.A. et le fameux climat parisien parfois capricieux qui aurait pu justifier la construction d'un grand plafond de verre formant un hall, à l'instar de celui de Tokyo Disneyland. Un procédé que lui-même n'apprécie guère surtout au vue de la passion des Français pour les terrasses et le fait de pouvoir flâner à l'extérieur. C'est pour cela que Main Street, U.S.A. restera en France à ciel ouvert tout en obtenant deux arcades pour éviter la pluie aux visiteurs les mauvais jours.
Pour Frontierland, Tony Baxter voulait offrir à l'une de ses attractions les plus emblématiques un écrin exceptionnel. Ainsi Big Thunder Mountain trouve sa place sur une île au centre du Land et le simple fait de faire passer les trains sous l'eau constitue un pari technique bluffant. Après avoir étudié dans les librairies parisiennes, lors de la conception du Parc, la vision qu'avaient les Français sur le Grand Ouest américain, celle du Far-West transmise par les films de John Ford notamment était prédominante. Frontierland devient alors, pour lui, un prétexte parfait pour décor de film de western de la grande époque. Le Frontierland parisien est dès lors un magnifique Land rendant hommage aux pionniers du genre et dont Tony Baxter est particulièrement fier.
Pour Adventureland, le thème de Tom Sawyer a été écarté rapidement afin de laisser la place aux histoires de pirates dont les Européens sont friands et qui se voulaient nettement plus internationales. Tony Baxter avoue d'ailleurs avec humour que la saga Pirates des Caraïbes lancée en 2003 au cinéma a été un vrai bonus - après coups - pour Adventure Isle, les films collant parfaitement à la zone et offrant aux visiteurs l'illusion de poursuivre leurs aventures dans des décors réels à trois cent soixante degrés. 
Du côté de Fantasyland, les Imaginieurs qui venaient alors tout juste de concevoir pour le Disneyland Park original un nouveau Fantasyland en 1983, s'inspirent pour Paris fortement de la version californienne tout en souhaitant rendre hommage à l'Europe. L'occasion pour Tony Baxter de revenir sur l'iconique Château de la Belle au Bois Dormant ! Souhaitant se démarquer des magnifiques châteaux français et européens, lui et ses équipes ont, en effet, choisi de revisiter l'architecture classique en créant une structure aux couleurs roses et fantaisistes mais aussi en ajoutant un dragon dans les douves, car comme l'avoue Tony Baxter : "Quel château digne de ce nom n'en aurait pas un ?!".
Quant à Discoveryland, le piège à éviter était de ne pas copier trait pour trait Tomorrowland, présent à l'époque dans les Parcs Disney et mettant en avant une vision se voulant réaliste du futur qui serait dépassée très rapidement. Pour contourner cette obsolescence programmée, un choix audacieux est fait, celui de présenter le Land sous une vision rétro-futuriste avec comme icônes, Jules Verne et H.G. Wells. Tony Baxter rappelle ainsi avec justesse que le premier Tomorrowland avait été créé avant que l'homme ne pose le premier pas sur la Lune et que les progrès technologiques n'avaient pas cessé depuis de croître. Cela démontre que vouloir donner une vision du futur à l'instant T en 1992 aurait été une erreur et qu'au contraire, offrir celle d'un temps passé fantasmé est la seule solution viable sur la durée. Tony Baxter s'est ensuite ouvert aux questions de fans de Disneyland Paris partageant, avec un talent de conteur sans pareil, son expérience de la genèse d'un des plus beaux Parcs Disney du monde.

La journée se poursuit avec la réunion, à midi, devant Le Château de la Belle au Bois Dormant de tous les invités pour assister à la Cérémonie du 25ème Anniversaire de Disneyland Paris. Une grande scène est installée pour l'occasion sur Central Plaza et Catherine Powell, Présidente de Disneyland Paris, prend la parole pour ouvrir les festivités, avant d'être rejointe par Bob Chapek, Président de Disney Parks & Resorts. Entourés des Personnages Disney et des Ambassadeurs de la destination, ils inaugurent la saison et ses célébration en appelant, avec les enfants alors présents, la Fée Clochette.

Les médias et VIP sont ensuite invités à se rendre pour déjeuner dans l'un des deux restaurants privatisés et spécialement décorés pour l'occasion par Disneyland Paris ; le Cowboy Cookout Barbecue à Frontierland ou le Plaza Gardens Restaurant à Main Street, U.S.A. Une zone d'Au Chalet de la Marionnette et des caisses sont également privatisées pour l'occasion.
En début d'après-midi, le Salon Mickey accueille les représentants des sites Disney pour rencontrer Catherine Powell pendant une vingtaine de minutes au cours desquelles sont abordés le vent de renouveau porté à la destination pour l'anniversaire de son quart de siècle ainsi que l'avenir radieux qui s'ouvre.
À 15 heures, tous les invités du jour se retrouvent pour assister à l'inauguration de Star Tours : L'Aventure Continue à Discoveryland où un grand tapis aux couleurs de l'attraction s'étend devant son entrée. Tandis que la musique retentit, Captain Phasma accompagnée de son bataillon de Stormtroopers reforme la La Marche du Premier Ordre. Réalisant une haie d'honneur le long de l'entrée de l'attraction, ils invitent alors les convives à découvrir les nouveaux voyages intergalactiques proposés par la compagnie Star Tours. Star Traders Boutique et Starport sont également ouverts pour permettre à tous de découvrir l'ensemble des nouveautés de la nouvelle zone dédiée à l'univers Star Wars. Deux Stromtroopers patrouillent le périmètre à la recherche d'un espion rebelle mais permettent tout de même à qui le souhaite de prendre une photo en leur compagnie, tout comme Chewbacca et R2-D2, eux aussi présents pour l'occasion.

17h sonne. La Disney Stars on Parade, autre nouveau grand rendez-vous de la saison, défile pour la première fois de son histoire dans les allées du Parc Disneyland. Colorée, bourrée de détails, dynamique et ambitieuse, elle se distingue par la beauté et l'envergure de ses chars et ravit l'ensemble du public ; assurément l'une des plus belles parades de sa génération dans les Parcs Disney du monde entier ! Pour couvrir cette première, les caméras installées en hauteur sur Town Square profitent du temps radieux du weekend pour capter au mieux l'évènement. Emmanuel Lenormand, metteur en scène de ce nouveau défilé participe d'ailleurs quelques minutes avant son lancement à un Facebook Live pour le compte du Parisien dans lequel il revient sur la genèse de cette nouveauté. Installés dans le Théâtre du Château, les deux icônes de Disney Channel France, Hugo et Clara de Disney Channel Spot commentent devant la caméra le passage de la parade.

C'est au Toad Hall Restaurant que sont ensuite conviés les différents représentants de sites Disney pour rencontrer Emmanuel Lenormand, Amanda Cahen, Olivier Dusautoir, et aborder avec eux les nouvelles animations du 25ème Anniversaire de Disneyland Paris. Des animations dont l'élaboration débute au lendemain des festivités du 20ème Anniversaire et qui se concrétisent donc en 2017 aux quatre coins du Parc.
Emmanuel Lenormand, l'un des principaux metteurs en scène de la destination et Cast Member de Disneyland Paris depuis plus de vingt-cinq ans, se voit donc confier la mise en scène de la Disney Stars on Parade ainsi que du nouveau spectacle présenté sur le Théâtre du Château, Mickey Présente : Joyeux Anniversaire Disneyland Paris. Ce tout nouveau show, dynamique et coloré, s'avère terriblement sympathique tant les chansons sont prenantes et les Personnages présents sur scène, variés. Il constitue d'ailleurs un bel hommage au spectacle C'est Magique qui, lui aussi, proposait en 1992, un rapide tour du Parc sur scène en compagnie de nombreux Personnages Disney. Toujours à la mise en scène pour la Disney Stars on Parade, Emmanuel Lenormand est accompagné par Olivier Dusautoir, lui aussi ancien danseur de Disneyland Paris, qui s'occupe pour les 25 ans de la modélisation et de la création des chars de la parade. Un défilé qui délaisse cette fois-ci, l'aspect "paquebot" des véhicules des éditions précédentes dans lesquelles des scènes de films semblaient reconstituées telles quelles, pour finalement adopter un aspect plus aérien et coloré, le tout aboutissant à un résultat brillant. Amanda Cahen présente enfin à son tour le spectacle dont elle assure la mise en scène. L'Étincelante Valse des Princesses est assurément le meilleur show dédié aux Princesses Disney à Disneyland Paris depuis bien longtemps avec son histoire bien amenée et sa réalisation innovante, le tout interprété sur une musique entêtante.

19h45 voit la réunion de tous les invités sur Central Plaza devant Le Château de la Belle au Bois Dormant pour assister à la première de Disney Illuminations. En guise de préambule, Peter Pan fait son entrée sur Central Plaza en saluant la foule et demandant au public présent d'utiliser de la poussière d'étoile pour que le spectacle commence enfin. Les invités, via leur application Pixie Play sur portable, envoient alors en direction du château toute la poussière d'étoile récoltée au cours de la journée si bien que l'édifice s'illumine enfin aux couleurs du 25ème Anniversaire. Peter Pan cède alors la place à un invité d'honneur, John Legend, venu interpréter trois de ses titres au piano dont celle présente au générique de fin du film La Belle et la Bête, Beauty and the Beast. Après le triomphe du Concert de John LegendDisney Illuminations enchante Central Plaza grâce à la large palette de films Disney présents dans le spectacle. De La Petite Sirène à la saga Star Wars, sans oublier Pirates des Caraïbes mais aussi La Belle et la Bête avec la chanson de Céline Dion, Disney décline à travers lui ses franchises phares. Disney Illuminations se révèle une belle réussite qui, sans avoir l'aspect émotionnel intense de feu Disney Dreams!, affiche un bilan très convaincant.

Après le spectacle unanimement loué, les VIP et les célébrités sont invités à se rendre sur le photocall de l'évènement installé au Buzz Lightyear's Pizza Planet Restaurant spécialement aménagé pour l'occasion. Se remarquent parmi elles : John Legend, Teri Hatcher, l'héroïne de Desperate Housewives, Alice Belaïdi, Guillaume Canet, Franck Dubosc, Arnaud Ducret, Philippe Lacheau, Elodie Fontan ou encore Jean-Pierre Pernault. Certaines célébrités prennent également la pose, en plus du photocall de Discoveryland, sur la terrasse de l'Auberge de Cendrillon, décorée elle aussi aux couleurs des 25 ans. Certains VIP sont ensuite invités à dîner, une fois le Parc fermé, au Café Hyperion où se tient une grande soirée de gala, pendant que d'autres se rendent au Disney's Newport Bay Club où la Ballroom du Newport Bay Club Convention Center est entièrement dédiée à cette soirée unique. Deux DJ assurent notamment l'ambiance musicale au centre de la pièce au dessus du bar central. Un stand de maquillage est proposé aux invités et des rencontres avec les Personnages Disney sont également possibles, Mickey, Minnie, Dingo, Pluto, Tic et Tac prenant la pose devant un fond représentant le château du Parc Disneyland.

Une fois la soirée terminée, les invités rejoignent leur chambre. Ils pourront de nouveau découvrir les Parcs le lendemain, dimanche 26 mars, journée d'ouverture au public des festivités du 25ème Anniversaire. Le Lancement du 25ème Anniversaire est un évènement exceptionnel organisé par Disneyland Paris pour célébrer le début de son nouvel anniversaire : réussi, il permettra une reprise optimale dans la presse, multicanaux, de quoi s'assurer une gigantesque campagne promotionnelle à bons comptes.

Poursuivez votre visite

Nos Réseaux Sociaux