Kingdom Hearts II

Kingdom Hearts II
La jaquette
Titre original :
Kingdom Hearts II
Date de sortie Japon :
Le 22 décembre 2005
Pegi :
Tout le monde
Langue :
Français
Type de jeu :
Aventure
Multijoueur :
Aucun
Développeur :
Square Enix
Éditeur :
Disney Interactive Studios
Musique :
Yoko Shimumora
Jeux testé sur :
Playstation 2
Également disponible sur :
Playstation 3 (Kingdom Hearts HD 2.5 ReMix)
Playstation 4 (Kingdom Hearts 1.5 + 2.5 ReMix)

Liste des niveaux

Liste des mondes visités :
La Cité du Crépuscule
La Forteresse Oubliée
La Terre des Dragons
Le Château de la Bête
Le Colisée de l’Olympe
Le Château Disney
La Rivière Intemporelle
Atlantica
Port-Royal
Agrabah
La Ville d’Halloween
Space Paranoids
La Forêt des Rêves Bleus
La Terre des Lions
Ilusiopolis

La critique

rédigée par
★★★★
Publiée le 20 mai 2018

Après un épisode intermédiaire en demi-teinte, Sora, Donald et Dingo reviennent pour vivre de nouvelles grandes aventures ! S'il est souvent dit que la suite est moins bonne que l’original, force est de constater que Kingdom Hearts II déroge à la règle pour offrir une quête encore plus épique que les précédentes et s’imposer comme une expérience inoubliable dans le coeur des joueurs…

Après avoir vaincu Ansem et échappé au Manoir Oblivion et ses dangereux habitants, Sora et ses compagnons doivent de nouveau partir combattre les Ténèbres menaçant d’envahir les différents mondes Disney tout en tentant de retrouver la trace de Riku et du Roi Mickey. Mais les Sans-Coeur ne seront pas le seul problème des trois compères qui devront également faire face à l’apparition de l’Organisation XIII et de son armée de Similis, bien décidés à mettre des bâtons dans les roues du trio.

Si le précédent volet avait été critiqué à cause de son scénario trop simpliste et peu intéressant, ce n’est absolument plus le cas de ce nouvel opus qui développe grandement l’univers de Kingdom Hearts en y ajoutant de nombreux nouveaux personnages, tous plus charismatiques les uns que les autres, mais également en développant certains aspects simplement effleurés dans les épisodes précédents. De même, l’arrivée des nouveaux ennemis représentés par l’Organisation XIII et leurs similis, permet d’apporter une réflexion intéressante sur les émotions et ce qu’elles représentent pour les humains.

Le scénario est ainsi prétexte pour traverser de nombreux mondes Disney. Certains, tels qu’Agrabah, la Ville d’Halloween ou encore le Colisée de l’Olympe, sont certes déjà apparus dans les épisodes précédents mais leur designs sont totalement repensés, si bien que le joueur a l’impression de redécouvrir ces univers pourtant familiers. Les nouveaux mondes visités ne sont pas en reste non plus et permettent de faire intervenir de nombreux personnages aimés des fans tels que Mulan, Simba dans des environnements sublimes, ou encore Jack Sparrow et Tron ; les développeurs ayant eu la bonne idée d’introduire les univers des films live du catalogue Disney. Pourtant, le plus surprenant restera le monde de la Rivière Intemporelle, hommage tout simplement jouissif au court-métrage Steamboat Willie.

Les nouveaux univers visités se révèlent ainsi être l'un des plus gros atouts de ce nouvel opus mais le gameplay brille lui aussi étant entièrement repensé pour offrir aux joueurs, une expérience vidéoludique ultime. Première conséquence et de taille : le personnage de Sora est désormais plus facile à manier, ses mouvements devenant plus impressionnants et variés qu’ils ne l’étaient auparavant. D'ailleurs, pour bénéficier de ces nouveaux combos, une nouvelle commande a été mise en place, et il suffira au joueur d’appuyer au bon moment sur la touche Triangle de sa manette pour déclencher de nombreuses attaques surpuissantes.

Mais la principale nouveauté reste l’ajout d’une troisième barre d’énergie (en plus de celles de vie et de magie) : la Jauge de Flux. Elle est l'une des nombreuses nouvelles compétences apportées à Sora et se remplit grâce à de petites orbes abandonnées par les ennemis vaincus. Une fois remplie, Sora est en mesure de fusionner avec ses acolytes afin d’utiliser des pouvoirs spéciaux et décupler sa force, certaines situations ouvrant parfois la voie à l’apparition d’une deuxième Keyblade !
Au nombre de trois, elles possèdent chacune leurs caractéristiques : la forme « Vaillance » augmente la vitesse de Sora et sa capacité de saut, « Sagesse », quant à elle, permet au héros de lancer des projectiles à l’aide de son arme en augmentant l’efficacité de sa magie. Enfin, la forme « Maîtrise » combine les deux fusions précédentes rendant Sora quasi invincible au combat. Deux autres fusions peuvent également être découvertes durant l’aventure, la « Suprême » et la « Non-Forme », cette dernière ayant la fâcheuse tendance de transformer Sora en Sans-Coeur et d’accroître les dégâts infligés par les ennemis de 50%.

Enfin, les phases en vaisseau Gummi ont, elles aussi, été totalement rénovées. Oubliés les sempiternels allers-retours entre les mondes pour arriver à la destination voulue ! Désormais, le joueur peut accéder aux différents univers en ouvrant les portes de ces derniers à l’aide du vaisseau Gummi, ces phases prenant la forme d’un rail shooter, dont le but consiste à éliminer le plus d’ennemis possibles tout en atteignant la sortie. Une fois cette phase effectuée, il est alors possible d’accéder indéfiniment au monde débloqué, sans avoir à passer par l’étape « voyage en vaisseau ». Une nouveauté bienvenue qui vient faciliter la vie des joueurs !

Pourtant, Kingdom Hearts II ne serait pas ce qu’il est, sans ses personnages tous plus attachants les uns que les autres et qui gagnent en maturité par rapport aux opus précédents.
Sora demeure ainsi le héros au grand cœur de l’aventure. Toujours là pour ses amis, le maître de la Keyblade, doit ici faire face à de nombreuses situations dont il ne sort pas indemne.
Donald et Dingo répondent également à l’appel pour accompagner le jeune homme dans ses aventures, apportant tous deux la touche d’humour nécessaire pour dédramatiser certaines situations. Ils demeurent toutefois des alliés précieux qui n’hésitent pas à apporter leur aide lorsque le besoin se fait sentir.

Les personnages aperçus dans le premier opus reviennent, eux aussi, pour soutenir Sora. Parmi eux, Kairi est ainsi de retour mais abandonne son rôle de demoiselle en détresse pour agir au cœur de l’action, si bien, qu’il sera difficile de résister aux charmes du personnage, tant son évolution semble logique et réussie.
Parmi les revenants, la bande de la Forteresse Oubliée revient également en force. Léon, Yuffie, Merlin, Cid et Aerith sont en effet de retour et ont besoin de l’aide de Sora pour mener à bien certains projets.
Le joueur est également ravi de retrouver de nombreux personnages Disney tels que Belle, Mushu ou encore Ariel et Hercule. À noter aussi une plus grande présence de Mickey dans l'opus, lui qui ne faisait qu’une brève apparition dans le précédent.

Pourtant, la palme des personnages les plus intéressants revient aux petits nouveaux qui volent aisément la vedette aux vétérans. Et parmi eux, se trouve l’Organisation XIII, dont certains membres s’étaient déjà illustrés dans Kingdom Hearts - Re:Chain Of Memories. Cette association de méchants offre en effet aux joueurs une pléthore d’antagonistes plus charismatiques les uns que les autres et demeurent assurément l'une des plus grandes réussites du jeu !
Enfin, le personnage de Roxas, dont l’intrigue est grandement liée à Sora et que les joueurs ont la possibilité d’incarner durant une petite partie de l’aventure, constitue un ajouts des plus intéressants, tant le personnage et son histoire se révèlent absolument touchants.

Côté musique, les développeurs font, une nouvelle fois, appel à la compositrice des thèmes musicaux des deux premiers opus, Yoko Shimumora. Cette dernière réussit encore l’exploit de livrer une partition parfaite ! Oscillant entre thèmes épiques et intimistes, l’artiste parvient, en effet, à insuffler une réelle identité musicale à l’ensemble en livrant des orchestrations rapidement devenus cultes.
Le casting vocal est également de retour : les comédiens Donald Reignoux, Kelly Marot et Mathias Kozlowski assurent dans l'opus une performance de grande qualité dans les rôles de Sora, Riku et Kairi. De même, de nombreux doubleurs de personnages Disney reprennent leurs personnages. Les joueurs sont ainsi heureux de retrouver Sylvain Caruso et Gerard Rinaldi dans les rôles de Donald et Dingo, mais également Emmanuel Garijo (Hercule), Bruno Choel (Jack Sparrow) ou encore Valérie Karsenti (Mulan) et Maïk Darah (Shenzi).

Attendu de pied ferme par les fans du premier opus, en raison de la présence d’une scène secrète au sein de ce dernier, l’existence du projet Kingdom Hearts II est tout d’abord annoncé en 2003 lors du Tokyo Game Show où il est précisé que les événements du jeu se dérouleront après ceux de Re:Chain Of Memories. Moment de flottement éprouvant pour les nerfs, il faudra ensuite attendre deux ans pour voir la date de sortie du jeu officialisée ; une situation regrettée par son créateur, Tetsuya Nomura, qui considère la première annonce prématurée…
Kingdom Hearts II sort finalement le 22 décembre 2005 au Japon où environ 750 000 exemplaires sont vendus dans les trois jours suivant sa commercialisation. Les États-Unis et le Canada, quant à eux, doivent attendre le 28 mars 2006 avant de pouvoir y jouer dans une version modifiée, dans laquelle la violence de certaines scène a été atténuée, notamment lors du segment Pirates des Caraïbes. Cela n’empêche pas l'opus d’être un succès critique et public et de se voir nommé dans des cérémonies prestigieuses telles que les Satellite Awards, tandis que la presse spécialisée vante sa beauté et la maniabilité de son gameplay, louant un vent de fraîcheur bienvenu dans la saga. Le jeu est un tel succès qu’il s’écoule à plus de 4 millions d’exemplaires à travers le monde !

Succès oblige, Kingdom Hearts II reçoit le même traitement que son aîné. Il se voit ainsi réédité dans une édition Final Mix, sortie le 29 mars 2007 au Japon. Elle modifie ainsi légèrement certains aspects du gameplay et offre aux joueurs de nombreuses scènes supplémentaires. Chose notable, cette édition comprend également Kingdom Hearts - Re:Chain Of Memories qui est lui-même un portage PS2 du jeu Kingdom Hearts - Chain Of Memories, précédemment sorti sur Game Boy Advance.
Les joueurs américains et européens doivent, quant à eux, patienter jusqu’en décembre 2014 et la sortie de la compilation Kingdom Hearts 2.5 ReMix pour enfin poser les mains sur cette édition ultime.

Plus grand, plus dynamique et plus beau, Kingdom Hearts II se pose comme le digne successeur de son aîné en le surpassant sur tous les niveaux. Offrant une histoire plus sombre et des nouveautés bien senties, l'opus s’inscrit aisément au panthéon des meilleurs jeux de la Playstation 2. Un véritable must à découvrir ou redécouvrir d’urgence !

Les Plus
• Un gameplay plus souple
• Un scénario captivant
• Des personnages toujours aussi attachants
• Les univers Disney variés
Les Moins
• Une caméra qui reste capricieuse

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.