Kingdom Hearts
358/2 Days

Kingdom Hearts 358/2 Days
La jaquette
Titre original :
Kingdom Hearts 358/2 Days
Date de sortie Japon :
Le 30 mai 2009
Pegi :
Déconseillé aux moins de 12 ans
Langue :
Anglais sous-titré français
Type de jeu :
Aventure
Multijoueur :
Jusqu'à 4 joueurs
Développeur :
Square Enix
h.a.n.d.
Éditeur :
Disney Interactive Studios
Musique :
Yoko Shimomura
Jeux testé sur :
Nintendo DS
Également disponible sur :
Playstation 3 (Kingdom Hearts 1.5 ReMix)
Playstation 4 (Kingdom Hearts 1.5 + 2.5 ReMix)

Liste des niveaux

Liste des mondes visités :
Le Pays des Merveilles
Agrabah 
Le Château de la Bête
Le Colisée de l'Olympe
La Ville d'Halloween
Le Pays Imaginaire
Illusiopolis 
La Cité du Crépuscule

La critique

rédigée par
Publiée le 12 janvier 2019

Après une première incursion plutôt médiocre sur consoles portables avec Kingdom Hearts Re:Chain of Memories, la saga Kingdom Hearts retente le coup avec un nouvel opus sorti sur Nintendo DS, la console phare de la firme japonaise, pour un résultat lui aussi en demi-teinte, la faute à un scénario laborieux et un gameplay peu adapté...

Malgré la sortie du deuxième opus en 2005 ayant conquis les critiques et le public, la saga Kingdom Hearts connaît une période creuse durant laquelle aucun nouvel épisode ne sort. Ainsi, en dehors d'une ressortie de l'épisode Chain of Memories sur consoles de salon en 2007 et un jeu mobile reprenant les intrigues du premier opus de la saga en 2008, il faut attendre 2009 pour voir un nouveau jeu issu de l'univers sortir sur consoles avec Kingdom Hearts 358/2 Days.

Développé sur Nintendo DS, l'opus présente, en premier lieu, une particularité par rapport au reste de la saga : Sora n'en est pas le protagoniste ! L'épisode choisit en effet se concentrer sur un personnage bien apprécié des fans de la saga, à savoir Roxas. Le jeu est alors l'occasion d'en apprendre un peu plus sur lui mais surtout sur les membres de l'infâme Organisation XIII, présentés comme les antagonistes principaux du second opus.

Á l'image de Re:Chain of Memories, Kingdom Hearts 358/2 Days se présente donc comme un épisode de transition entre deux volets principaux de la saga en s'attardant sur le parcours de Roxas au sein de l'Organisation XII. Loin d'être monotone, le quotidien de Roxas se voir ainsi ponctué de nombreuses missions au sein des mondes Disney qui sont autant d'occasions de retrouver des environnements et personnages familiers tels que Le Château de la Bête ou encore le Pays des Merveilles. Pourtant, s'il est plaisant de retrouver ces univers déjà aperçus dans les précédents opus de la saga, il est regrettable de voir les missions attribuées à Roxas être aussi répétitives, l'ennui prenant bien vite le pas sur le plaisir du joueur.

Et ce n'est pas le gameplay qui rattrapera le scénario poussif. Reprenant dans les grandes lignes les mécanismes mis en place sur le second opus, force est de constater que l'astuce ne fonctionne absolument pas sur Nintendo DS, la console se révélant peu adaptée à une jouabilité aussi importante que ne pouvait l'être celle des deux premiers épisodes sortis sur Playstation 2.
Et ce, même si quelques nouveautés sont mises en place sur Kingdom Hearts 358/2 Days ! Le joueur peut ainsi personnaliser son panneau d'actions au début de chaque niveau pour y faire figurer les sorts ou objets amenés à l'aider à réussir sa mission. Une nouvelle fonctionnalité, héritée des jeux Final Fantasy, fait également son apparition et se révélera fort utile au cours des affrontements les plus difficiles. Lorsque la barre de santé du joueur atteint un certain niveau critique, les capacités et compétences du personnage se voient en effet doublés afin de lui offrir plus de force et de puissance.

Enfin, l'une des plus grosses nouveautés du gameplay réside dans la présence d'un mode multijoueur pour la première fois dans l'histoire de la saga Kingdom Hearts. Parfaitement anecdotique ici, ce mode permet donc au joueur de se connecter avec d'autres amis et d'incarner l'un des 19 personnages disponibles afin de rejouer l'une des missions proposées lors de l'aventure principale. Rien de bien original à signaler en réalité...

Pourtant, si le gameplay et le scénario constituent clairement les points faibles de l'opus, les graphismes, eux, ne souffrent d'aucune critique ! Certes, ils ne sont pas au niveau de ceux générés par la Playstation 2 mais ils prouvent ici que la Nintendo DS en a sous le capot et peut offrir des jeux aux textures et environnements soignés.

L'autre point fort de Kingdom Hearts 358/2 Days réside dans sa capacité à retrouver des personnages terriblement attachants.
Et parmi eux, évidemment Roxas, déjà aperçu dans le deuxième opus. Le jeune homme pouvant manier la Keyblade apparaît ici totalement perdu et souhaite simplement trouver sa place dans ce monde qu'il a bien du mal à comprendre.
À ses côtés, son ami Axel ne sera pas de trop pour lui venir en aide. Huitième membre de l'Organisation XIII, celui qui manie les flammes demeure un précieux soutien pour Roxas qui voit en lui un ami et un confident. Touchant de gentillesse tout en restant entouré de mystères, Axel s'impose clairement comme l'un des meilleurs personnages de l'opus grâce à un charisme et un bagou exceptionnels tout en continuant son développement débuté dans Kingdom Hearts II.
Enfin, Xion, une autre porteuse de la Keyblade, vient compléter le groupe d'amis formé par Axel et Roxas. Jeune femme dépourvues de souvenirs et très combative, elle finira par développer un lien inaltérable avec ses deux compagnons malgré un passé bien nébuleux.

Si dans Kingdom Hearts 358/2 Days, l'accent est visiblement mis sur la relation entre Roxas, Axel et Xion, l'Organisation XIII n'est pas en reste pour autant. Ainsi, le joueur peut retrouver de nombreux antagonistes déjà croisés dans la saga et qu'il avait adoré détester. Marluxia, Zexion, Larxene ou même Saïx, ils sont en effet tous là et bien là pour de nouvelles machinations et complots afin d'arriver à leurs fins, tous aussi dangereux et manipulateurs les uns que les autres...

Kingdom Hearts 358/2 Days sort pour la première fois au Japon le 30 mai 2009 avant d'arriver aux États-Unis le 29 septembre 2009 et en Europe le 9 octobre 2009. Avant même sa sortie, il s'impose comme l'un des plus précommandés sur Nintendo DS, si bien que pas moins de 291 000 exemplaires sont vendus lors de sa première semaine de commercialisation au Japon. Fin 2009, il prend la douzième place des jeux les plus vendus sur Nintendo DS au Pays du Soleil Levant ! Il connaît également un succès relativement important en Europe et en Amérique du Nord où les ventes lui permettent d'atteindre les 1,2 million d'exemplaires vendus à travers le monde, faisant ainsi de Kingdom Hearts 358/2 Days un véritable succès commercial.
Du coté des critiques, les avis sont relativement positifs, beaucoup de journalistes spécialisés louant ainsi ses nombreuses qualités et parmi elles ses graphismes ; ils se désolent en revanche du gameplay médiocre et du manque d'originalité du scénario, regrettant même de voir la musique et les mondes Disney recyclés sans finesse...

Á l'image de ses prédécesseurs, Kingdom Hearts 358/2 Days n'échappe évidement pas à la machine marketing et se voit décliné dans de nombreux secteurs avec par exemple un manga ou encore un roman ajoutant certaines scènes inédites à l'ensemble. Il figurera également sur les compilations Kingdom Hearts 1.5 ReMix (sortie sur Playstation 3) et Kingdom Hearts 1.5 + 2.5 ReMix (sortie sur Playstation 4) mais uniquement sous la forme de cinématiques non jouables, permettant juste de mettre en lumière les principaux événements survenant en son sein.

Kingdom Hearts 358/2 Days pêche clairement par un cruel manque d'ambitions. S'il est plaisant d'y retrouver Roxas et ses acolytes, son absence d'originalité venue de sa réutilisation sans vergogne de nombreux éléments déjà largement utilisés dans les épisodes précédents constitue un handicap majeur.

Kingdom Hearts 358/2 Days est une belle occasion manquée responsable de l'échec de la saga à s'imposer sur les consoles portables.

Les Plus
• Des graphismes toujours aussi agréables
• Le plaisir de retrouver l'univers Kingdom Hearts
• Des personnages principaux attachants
Les Moins
• Un scénario convenu et peu surprenant
• Un manque d'originalité flagrant
• Un gameplay peu adapté au support
• Des missions répétitives au possible

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.