Un peu d’histoire...

Parmi tous les personnages Disney, les plus populaires sont sans aucun doute Mickey Mouse et ses amis. Si l’univers des souris et celui des canards ont tendance à peu se mélanger en bandes dessinées résidant, pour les uns à Mickeyville et pour les autres à Donaldville, dans les Parcs à thème Disney et en animation, ils évoluent dans la même localité, Toonville.

Mickey et ses Amis

Mickeyville
Mickeyville (Mouseton en anglais) a, étonnement, une identité moins précise que Donaldville. C’est la ville fictive où vit la plupart des personnages de Disney, en dehors de l'univers des canards qui eux évoluent à Donaldville. Comme sa grande sœur, elle est également située dans l'État de Calisota. Une précision tout de même, en fonction des éditeurs du monde entier, publiant les aventures de Mickey et ses amis, les personnages ne vivent pas forcément au même endroit. En Italie (Disney Italia), en France (Disney-Hachette / Glénat) et aux États-Unis (Gemstone Publishing) Mickeyville et Donaldville sont deux cités différentes. Par contre, en Scandinavie (Egmont), au Brésil (Abril) et en Allemagne (Ehapa), tous, canards comme souris, vivent à Donaldville.

La première fois que Mickey habite en ville remonte au 11 janvier 1932 dans l’histoire de The Great Orphanage Robbery par Floyd Gottfredson. A l’époque, la bourgade se nomme Silo Center. Aux Etats-Unis, la ville de Mickey n’a ainsi jamais été clairement identifiée allant d’Hollywood à Mickeyville. Son premier vrai nom remonte d’ailleurs seulement aux années 50 en Italie, où elle se fait appeler Topolinia. En 1961, Romano Scarpa la situe dans le même état que Donaldville au cours de l’histoire, Mickey, Empereur de Calidornie. Le nom français de Mickeyville apparait quant à lui dans des histoires traduites de l'italien au sein de Mickey Parade et est manifestement adapté du nom italien Topolinia, basé lui-même sur l’appellation italienne de Mickey, Topolino.

Au début des années 90, Disney reprend la publication des bandes dessinées dont elle avait confiée jusque-là la destinée à d’autres éditeurs. Elle prévoit d’harmoniser le nom de la ville de Mickey et envisage un temps de réutiliser Mouseville. Mais voilà, l’astuce s’avère périlleuse car celui-ci est déjà utilisé dans les cartoons de Mighty Mouse de Terrytoons. Disney décide donc de réutiliser le nom de Mouseton, faisant référence à certaines villes américaines se terminant en « ton », comme Boston ou Houston.

Donaldville
Donaldville (Duckburg en anglais) est la ville fictive où vivent la plupart des personnages de l'univers des canards de Disney, située par Carl Barks dans l'État de Calisota. L'auteur utilise pour la première fois ce nom en octobre 1944 dans l'histoire Un Fil sous les Pattes (High-wire Daredevils). Calisota est, quant à lui, inventé en septembre 1952 dans Les Timbrés du Timbre (The Gilded Man). Une nuance de taille toutefois : dans les versions françaises des séries télévisées (La Bande à Picsou et Couacs en Vrac), la ville se voit renommée Canardville.

Donaldville est surtout le lieu de la fameuse dynastie de Donald Duck. La famille Duck, dans l'univers des canards imaginé par les différents auteurs Disney, est constituée principalement de trois branches formant l’ascendance du premier de tous, Donald Duck. Elle est alliée à la famille Écoutum, fondatrice de Donaldville, par le mariage de Grand-Mère Donald avec Joseph Duck, et au clan McPicsou par celui de Rodolphe Duck, le fils de Grand-Mère Donald, avec Hortense Picsou, sœur de Balthazar Picsou.

Le principal édifice touristique de la ville est la statue de Cornélius Écoutum, fondateur de la cité, le représentant tenant entre ses mains un épi de maïs. L'habitant le plus célèbre de Donaldville est bien évidemment l'Oncle Picsou, dont le coffre-fort est situé au sud sur la colline Killmotor ; la cité étant le siège de son empire économique.

Toonville
Toonville est une ville près de Los Angeles en Californie où vivent tous les personnages animés appelés Toons. Cette ville est célèbre depuis les évènements de 1947. Le juge DeMort envisageait, en effet, de détruire la cité afin d’y construire des autoroutes. Pour cela, il va jusqu’à assassiner Marvin Acme, fondateur de la société Acme Corporation et propriétaire de Toonville, qui comptait dans son testament léguer sa propriété aux toons eux-mêmes. Heureusement, grâce à l’action du détective privé, Eddie Valiant, le complot du juge est déjoué et la ville sauvée.

Dans Toonville, tout est animé, les toons bien sûr mais aussi les maisons, les immeubles, les voitures, les fleurs ou les arbres. De plus, comme la majeur de la partie de la population est constituée de personnages animés, la plupart a des personnalités marquées par un anthropomorphisme appuyé. L’entrée dans Toonville est possible pour les Toons mais aussi les humains ou les objets réels mais se fait par une seule et unique entrée - un tunnel - se trouvant située dans Los Angeles. Chose notable, une fois dans la ville, les humains peuvent se soustraire à certaines lois physiques du monde réel.

La ville de Toonville a été officiellement créée par Gary K. Wolf dans son roman publié en 1981, Who Censored Roger Rabbit, adapté au cinéma dans Qui Veut la Peau de Roger Rabbit en 1988, lui-même prolongé en comics de 1990 à 1991. La ville est également beaucoup utilisée dans la série Bonkers tandis qu’elle sert en partie de décor au Land Mickey’s Toontown à Disneyland en Californie et au Land Toontown à Tokyo Disneyland au Japon. Enfin, il peut être également cité Toon Studio, le studio de cinéma où les habitants de Toonville vont travailler et dont la colline Toontown est visible depuis le Parc Walt Disney Studios, par delà la frontière humains / toons.

Dans Qui Veut la Peau de Roger Rabbit, de nombreux personnages Disney font des apparitions dans le film. La plupart viennent d’œuvres diffusées avant 1947 mais certains ont été vus alors qu’ils se feront connaitre du grand public après cette date. Comme l’ont justifié les créateurs du film, il se peut tout à fait que les personnages existaient déjà dans la ville animée bien avant qu’ils obtiennent un rôle dans un film d’un grand studio d’Hollywood. Ainsi, contrairement à la bande-dessinée, dans les parcs Disney, mais également dans les séries Mickey Mania et Disney’s Tous en Boite, les personnages Disney vivent dans la ville de Toonville.

Chronique Disney présente ici quelques-uns des personnages Disney les plus célèbres de l'univers de Mickey et ses amis.

A noter : Quand une capture d'écran n'est pas choisie, un code couleur est mis en place pour mieux les différencier : ceux avec un fond rouge sont plutôt issus de Mickeyville, en bleu de Donaldville, en orange spécifiquement de Toonville et en vert sans univers précis.

Les grands personnages

1928
Cinéma
1928
Minnie Mouse
Cinéma
1930
Cinéma
1932
Cinéma
1934
Cinéma

Les personnages secondaires

1925
Pat Hibulaire
Cinéma
1929
Horace Horsecollar
Cinéma
1929
Clarabelle Cow
Cinéma
1940
Daisy Duck
Cinéma
1943
Cinéma
1992
Max
Télévision

Les autres personnages

▼ Aller en bas de la liste ▼
1932
Bucky Bug
BD
1932
Jojo et Michou Mouse
BD
1933
Le Grand Méchant Loup
Cinéma
1933
Fifi le Pékinois
Cinéma
1934
Clara cluck
Cinéma
1936
Cinéma
1938
Cinéma
1939
Le Fantôme Noir
BD
1939
Commissaire Finot
BD
1940
Jiminy Cricket
Cinéma
1940
Figaro
Cinéma
1940
Butch le Bouledogue
Cinéma
1940
Grand-mère Donald
BD
1942
Dinah le Teckel
Cinéma
1942
Cinéma
1943
Les Gremlins
BD
1943
BD
1943
Cinéma
1945
L'Aracuan
Cinéma
1945
P'tit Loup
BD
1945
Bent-Tail le Coyote
Cinéma
1946
Bibi (Frère Lapin)
Cinéma
1946
Boniface (Frère Ours)
Cinéma
1946
Basile (Frère Renard)
Cinéma
1947
Iga Biva
BD
1948
BD
1948
Spike l'Abeille
(Buzz-Buzz)
Cinéma
1949
Génius
BD
1950
Cinéma
1950
Cinéma
1951
Les Rapetou
BD
1952
BD
1953
BD
1956
BD
1961
BD
1961
BD
1964
BD
1965
Super Dingo
BD
1967
BD
1969
BD
1987
Télévision
1987
Télévision
1987
Télévision
1988
Roger Rabbit
Cinéma
1990
Cinéma
1991
Myster Mask
Télévision
1992
Bonkers D. Bobcat
Télévision
▲ Retour en haut de la liste ▲

Nos Réseaux Sociaux