Date de création :
Le 24 mars 1925
Nom Original :
Peg-Leg Pete
Autre(s) Nom(s) :
One-Eyed Pete
Bootleg Pete
Black Pete
Putrid Pete
Pistol Pete
Pete
Peter "Pete" Pete, Sr.
Créateur(s) :
Walt Disney
Ub Iwerks
Norm Ferguson
Apparition :
Cinéma
BD
Télévision
Jeux Vidéo
Parcs
Voix Originale(s) :
Walt Disney (1928)
Billy Bletcher (1932 - 1960)
John McLeish (1942)
Will Ryan (1983 - 1987)
Arthur Burghardt (1990)
Jim Cummings (Depuis 1992)
Voix Française(s) :
Roger Carel
Michel Vocoret
Alain Dorval (Depuis 1992)

Le portrait

Publié le 28 octobre 2018

Quand le public pense au personnage le plus ancien de Walt Disney, la grande majorité cite Mickey Mouse, beaucoup de fans choisissent, eux, Oswald, le Lapin Chanceux, mais quasiment tout le monde oublie Pat Hibulaire qui est pourtant né bien avant les deux héros de Walt Disney, en 1925 durant la deuxième année de production de sa toute première série à Hollywood, Alice Comedies. Depuis, il est devenu un méchant emblématique, l'adversaire historique de Mickey et a vu son apparence, mais aussi sa personnalité, évoluer au fil du temps.

Créateurs, Personnalité et Voix

Pat Hibulaire est donc le personnage Disney le plus ancien toujours en activité. Apparu la première fois le 24 mars 1925, sa création vient de l'imagination de Walt Disney et de son animateur vedette de l'époque, Ub Iwerks. Ce n'est pourtant pas le personnage récurrent le plus ancien de l'écurie Disney car Julius, le chat, acolyte d'Alice dans la série Alice Comedies a été créé quelques mois plus tôt. Par contre, ce dernier a totalement été oublié puisqu'il n'a pas survécu à la fin en 1927 de la série mélangeant animation et prises de vues réelles...
Les débuts de Pat Hibulaire sont plutôt confus. Il ne porte en effet pas encore son nom anglais actuel : Bootleg Pete précédant ainsi Peg Leg Pete, son nom usuel, même si le copyright du personnage, lors de son enregistrement, indique lui One-Eyed Pete. Son apparence n'est pas non plus totalement arrêtée. Difficile alors de savoir de quel animal il s'agit même s'il ressemble beaucoup à un ours ! Il arbore, par contre, une jambe de bois curieusement aléatoire, tant, selon les épisodes, elle apparaît ou non. Pour autant, elle va devenir une caractéristique du personnage jusqu'à la fin de sa carrière en noir-et-blanc. Il perd ainsi sa jambe de bois lors du passage à la couleur. Le dessinateur Floyd Gottfredson donne, d'ailleurs, dans un de ses strips, une explication à ce changement. Mickey pose directement la question à son ennemi qui lui répond que désormais, il existe des prothèses plus ressemblantes et surtout plus confortables. C'est justement avec l'arrivée de Mickey, et le choix d'en faire sa nemesis, que Pat Hibulaire va voir son apparence se fixer et devenir clairement un gros chat, le tout avec une apparence rappelant beaucoup l'acteur Wallace Beery, jouant souvent les gros durs au cinéma au début des années 30. Face à une souris, il n'y avait donc pas de meilleure décision à prendre.

Walt Disney
Ub Iwerks
Norman Ferguson

L'un des animateurs qui va le plus apporter sa touche à Pat Hibulaire est sûrement Norman Ferguson connu principalement pour son apport au personnage de Pluto. Après des études publicitaires au Pratt Institute, il entre comme cadreur aux studios d'animation Paul Terry en 1920, avant d'en devenir l'un des principaux animateurs. Il est engagé aux studios Disney en 1929 et commence à travailler sur les courts-métrages des Silly Symphonies et de la série Mickey Mouse. Il anime entre autres le Grand Méchant Loup des (Les) Trois Petits Cochons (1933) mais aussi Pat Hibulaire. Très inspiré par les comiques du vaudeville américain, il compense des lacunes en tant que dessinateur par un sens du rythme et de l'observation qui confère aux personnages qu'il anime un réalisme et une psychologie novateurs. Son animation de la séquence de Pluto Jongleur (1934) dans laquelle Pluto est aux prises avec un papier tue-mouche est considérée, encore aujourd'hui, comme « un chef d'œuvre de l'animation ». Logiquement, Norman Ferguson est ensuite intégré à l'équipe de production du premier long-métrage des studios, Blanche Neige et les Sept Nains (1937), où il prend en charge le personnage de la sorcière. Sur Pinocchio (1940), il anime les personnages de Grand Coquin et Gédéon. Au début des années 1940, Walt Disney décide de l'écarter de l'animation pure pour lui confier la supervision (ce qui correspond à la réalisation) de séquences sur des longs-métrages. Il a ainsi en charge La Danse des Heures dans Fantasia et La Marche des Éléphants Roses dans Dumbo. Superviseur de production sur Saludos Amigos (1943), il réalise Les Trois Caballeros (1945) puis supervise l'animation de Cendrillon, Alice au Pays des Merveilles et Peter Pan. Après sa participation au cartoon Un Lion de Société, Norman Ferguson quitte les studios en 1953, se sentant dépassé par l'évolution des techniques d'animation. Il meurt en novembre 1957 des complications d'un diabète à l'âge de 53 ans.

Comme son apparence, la personnalité de Pat Hibulaire va être assez floue à ses débuts. Parfois brute épaisse, il sait aussi être d'une étonnante subtilité et d'un raffinement exquis. Particulièrement instable, au début de sa carrière, son positionnement change d'un cartoon à l'autre en fonction des besoins. Il peut être un méchant brutal sans foi ni loi puis devenir un rival amical d'un des héros pour redevenir après un ennemi féroce ou alors assumer le rôle du père de la belle du héros. Durant les années 30, son statut d'adversaire de Mickey, aussi bien en cartoon comme en comics, va finir par rendre son personnage définitivement méchant. Son passage à la couleur va en revanche, peu à peu, faire bouger les lignes. Pat Hibulaire continuera en effet d'avoir des rôles de vrais vilains mais pourra aussi jouer des personnages moins antipathiques. Face à Donald, par exemple, il devient un sergent de l'armée ou simple bûcheron aux prises de la maladresse du canard. Ici, ce n'est pas lui qui cherche les ennuis : il subit les désagréments de grands maladroits comme Donald ou Dingo. Son arrivée à la télévision va encore modifier son comportement et sa personnalité. Pat Hibulaire devient ainsi soit un voisin de mauvaise foi et roublard mais pas réellement méchant ou alors un propriétaire véreux et cupide. Sa mue se termine à la fin des années 2000 où il va se transformer peu à peu en acolyte de Mickey et ses amis, même s'il est difficile de lui faire confiance et qu'il peut vite retomber dans ses travers de roublardise.


Walt Disney et Billy Bletcher

Une autre caractéristique marquante du personnage est sa voix. Elle n'apparaît, évidemment qu'avec l'avènement du parlant. À l'origine, Pat Hibulaire est doublé par Walt Disney qui faisait alors toutes les voix de ses cartoons. Il a ensuite été remplacé par Billy Bletcher aux début des années 30. Il existe, d'ailleurs, un petit film où il est possible de voir Walt Disney et Billy Bletcher pendant l'enregistrement des voix du cartoon de 1940, Le Voyage de Mickey. Il est amusant de voir que si Walt Disney est bien plus grand que l'acteur, il joue la voix de fausset de Mickey tandis que Billy Bletcher a un timbre très grave qui ne correspond pas du tout à sa taille. Il jouera ce rôle jusqu'en 1960 dans l'épisode de Walt Disney Presents, Donald, Vedette de Télévision. En 1983, Will Ryan le remplace dans le cartoon Le Noël de Mickey et assume le personnage durant toutes les années 80. En 1990, Arthur Burghardt incarne Pat Hibulaire uniquement dans Le Prince et le Pauvre puis c'est Jim Cummings qui donnera son ton si particulier au personnage quand il est choisi pour faire sa voix dans La Bande à Dingo. Depuis, il tient le rôle du méchant historique de Disney. En France, depuis 1992, Alain Dorval assume la voix si caractéristiques de Pat Hibulaire.

Will Ryan
Jim Cummings
Alain Dorval
Pat Hibulaire au Cinéma

Pat Hibulaire dispose d'une riche carrière au cinéma qui peut se diviser en quatre périodes : le cinéma muet, parlant, couleur et enfin moderne. À chaque époque, les rôles du personnage évoluent lui donnant une personnalité moins lisse que les spectateurs pourraient penser du tout premier méchant Disney.

1925 • 1928 : Alice & Oswald

Sa première apparition se produit le 24 mars 1925 au sein d'Alice Solves the Puzzle. Dans ce cartoon, Pat Hibulaire, qui porte alors le nom de Bootleg Pete, monte sur un engin nautique tiré par un pélican. Son apparence est celle d'un ours avec une jambe de bois. Il est présenté comme un collectionneur invétéré de puzzles qui a dans l'idée de dérober celui d'Alice. Sa malhonnêteté est ainsi mise en avant dès sa première scène où il est pris en flagrant délit d'excès de vitesse sur son engin par un garde-côte. Ce que le public sait moins, c'est qu'Alice Solves the Puzzle a été en réalité censuré durant sa diffusion américaine. Seule une version allemande conserve l'intégralité du cartoon. Juste après la séquence avec le policier, Pat se fait finalement arrêté puis fouillé. Dans le bec de son oiseau, l'officier trouve pas moins qu'une bouteille d'alcool frelaté de contrebande. La scène a donc été coupée à la demande de la Pennsylvania Censorship Board qui l'estime inappropriée en pleine prohibition. Walt Disney décide de censurer le passage pour tous les États-Unis. Par contre, les pays étrangers n'ayant pas de problème avec la vente l'alcool, il décide de montrer à l'international le court-métrage dans son intégralité. Cette scène a en outre une grande influence sur le premier nom de Pat Hibulaire puisque Bootleg signifiant contrebande, son nom pourrait alors se traduire par Pete, le Contrebandier.

Alice Solves the Puzzle (1925)
Alice's Tin Pony (1925)

Par la suite, Pat Hibulaire revient une vingtaine de fois dans les aventures d'Alice. Chaque fois, son apparence et sa personnalité changent. Dès son deuxième cartoon, Alice Stage Struck, sorti le 23 juin 1925, il a déjà perdu sa jambe de bois. Par contre, il est devenu bien plus guindé portant un haut de forme, des gants et une belle écharpe. Rien d'étonnant à cela, il est un riche propriétaire qui veut expulser Julius et Alice. Ensuite, au fil des épisodes, il est tour à tour un compétiteur sportif mondain comme dans Alice Wins the Derby (1925), Alice Défie le Champion (1925), La Course aux Ballons (1926), Alice's Brown Derby (1926) ou Alice at the Rodeo (1927) ; un chef d'une bande de rats comme dans Alice's Little Parade (2016), Alice's Mysterious Mystery (1926) ou L'Ouest Moutonneux (1926) ou un malfrat avec sa jambe de bois comme dans Alice's Tin Pony (1925) ou Alice on the Farm (1926).

La Course aux Ballons (1926)
Alice's Mysterious Mystery (1926)

Parmi toutes, une apparition doit être signalée : celle qui se produit dans Alice the Whaler en 1927. Le spectateur y voit, en effet, sur le baleinier, en tant que personnage secondaire, un chef cuisinier dont le rôle est tenu par un gros chat. Celui-ci donne des ordres à une souris tenant le poste de commis de cuisine afin qu'elle aille chercher des oeufs que le malheureux casse à chaque fois s'attirant malgré lui la fureur de son supérieur. S'il est presque sûr qu'il ne s'agit pas de Bootleg Pete, son apparence ressemble, par contre, à celle qu'obtiendra Pat Hibulaire un an plus tard quand il deviendra l'ennemi de Mickey.

Alice the Whaler (1927)
The Ocean Hop (1927)

Après la fin des Alice Comedies, Pat Hibulaire se voit transféré dans la nouvelle série de Walt Disney, Oswald, le Lapin Chanceux mais sous le nom de Putrid Pete. Sa première apparition s'y produit dans The Ocean Hop, le 14 novembre 1927, dans ce qui s'apparente à un remake de La Course aux Ballons de la série précédente. Son apparence est assez indéfinissable. Il est la plupart du temps plutôt dandy comme dans Rival Romeos (1928) mais peut aussi se la jouer bandit comme dans Ozzie of the Mounted (1928). Sa personnalité est tout autant changeante entre le fait qu'il est le père d'Ortensia, la belle d'Oswald, comme dans Oh, What a Knight (1928) ou alors qu'il est devient l'un de ses prétendants comme dans Rival Romeos, allant jusqu'à la kidnapper dans Sky Scrappers (1928). Autre particularité, dans Hungry Hobos (1928), il est plus un compère d'Oswald que son ennemi tandis qu'il récupère également la jambe de bois de ses débuts.

Rival Romeos (1928)
Hungry Hobos (1928)
1929 • 1937 : Chez Universal

En février 1928, alors que la moitié des cartoons de la série Oswald, le Lapin Chanceux est déjà réalisée et que le succès du lapin va grandissant, Walt Disney rejoint New York en train, pour - pense-t-il alors - simplement renégocier son contrat avec son distributeur, Charles Mintz, et le studio Universal. Sa série remportant tous les suffrages, il espère, en effet, obtenir une rallonge notable sur le prix d'un film. Le rendez-vous avec le distributeur tourne malheureusement vite à la bérézina. Non seulement, ce dernier exige une baisse du coût par épisode mais annonce aussi avoir conclu, avec tous les animateurs clés, des contrats à son nom. Il a purement et simplement dépecé, à son profit, l'équipe de Walt Disney et sa capacité de production. Le papa d'Oswald déchu se rend vite à l'évidence. Il abandonne scandalisé toute ambition sur son lapin chanceux, rompt tout contact avec Charles Mintz, se limitant strictement à honorer son contrat initial et terminer la livraison des cartoons prévus.

Weary Willies (1929)
Mechanical Man (1932)

Un des dégâts collatéraux de cet abandon est le devenir du personnage de Pat Hibulaire. Putrid Pete va en effet continuer à être utilisé par les successeurs de Walt Disney sur la série Oswald, le Lapin Chanceux, d'abord par Charles Mintz via son studio Winkler Productions avec par exemple le cartoon Weary Willies (1929) mais aussi Walter Lantz dans par exemple Permanent Wave (1929), Alaska (1930), Mechanical Man (1932) ou Chris Columbus, Jr. (1934). Le personnage sera même utilisé en dehors des cartoons du lapin notamment dans The Steel Workers (1937) de la série Meany, Miny, and Moe, une série spin-off d'Oswald, le Lapin Chanceux avec trois petits singes en héros. Pat Hibulaire est ainsi le seul héros Disney à avoir eu une double carrière dans deux studios différents (Disney et Universal).

Chris Columbus, Jr. (1934)
The Steel Workers (1937)
1928 • 1935 : Mickey en Noir et Blanc

Quand Walt Disney perd les droits de sa série Oswald, il est censé perdre aussi ceux du méchants Pat Hibulaire. Dès lors, quand il lance sa nouvelle série Mickey Mouse, il lui faut trouver un nouveau méchant. Il imagine donc un gros chat noir qui n'est pas nommé. Il est parfois désigné en tant que le Capitaine comme dans Willie, le Bateau à Vapeur ou, dans une publicité parue en comic strips, en tant que Tom le Terrible. Sa première apparition avec son nouveau design se produit le 28 août 1928 dans Mickey Gaucho où Pat Hibulaire kidnappe la belle Minnie dans une cantina américaine. Dans Willie, le Bateau à Vapeur, Pat est le capitaine du bateau et apparaît au début du cartoon où il déforme le corps de Mickey pour lui faire comprendre que la souris n'a pas à conduire le navire ; une tâche qui lui revient. Toujours sous cette apparence, dans Bal de Campagne (1929), Pat dans sa belle voiture vient courtiser Minnie tandis que dans Champ de Bataille (1929) il est l'adversaire que Mickey doit affronter dans une guerre parodique.

Mickey Gaucho (1928)
Willie, le Bateau à Vapeur (1928)

Les années 30 vont faire sensiblement évoluer Pat Hibulaire. Grâce à la deuxième histoire de comic strips de Mickey, La Vallée de la Mort, il prend en effet son nom définitif de Peg-Leg Pete et récupère sa jambe de bois de l'époque d'avant Mickey ; le cartoon, Qui s'y Frotte s'y Pique, sur les écrans le 15 mai 1930, actant ce changement. Désormais, les artistes Disney le considèrent comme l'adversaire de Mickey comme il le fut d'Alice et d'Oswald à la différence près qu'il a changé d'espèce passant de l'ours au chat. Pat Hibulaire voit aussi son nom alterner en anglais avec Black Pete, et ce, quand il ne possède pas de jambe de bois. Son appendice varie, il est vrai, au fur et à mesure des cartoons. S'il est présent dans Symphonie Enchaînée (1930), il est absent de Mickey et les Embouteillages (1931).

Qui s'y Frotte s'y Pique (1930)
Mickey au Grand Nord (1932)

À partir de 1932, la version disneyenne du personnage devient de plus en plus présente tandis que celle d'Universal se fait de plus en plus rare. Il va alors jouer différents rôles toujours en qualité d'ennemi parfait de Mickey et démontrant par son biais le courage de la souris. Pat Hibulaire est ainsi tour à tour le responsable de la fourrière animale enfermant le pauvre Pluto dans Chien Enragé (1932) ou Un Enlèvement de Chien (1934) ; un adversaire sportif dans Olympiques Rustiques (1932) ; un kidnappeur de Minnie dans Mickey in Arabia (1932) ou Mickey au Grand Nord (1932) ; un collègue désagréable dans Bâtissons (1933) ; un bandit dans Mickey Postier du Ciel (1933) ou Mickey Tireur d'Élite (1934) ; un pirate  dans Marin Malgré Lui (1934)... Chose notable dans tous ces rôles, à la différence de sa période avec Oswald où il pouvait être précieux et dandy, Pat est ici exclusivement une grosse brute. Enfin sa dernière apparition en noir-et-blanc chez Disney se produit dans le cartoon Les Joyeux Mécaniciens en 1935 où il tient la vedette aux côtés de Mickey mais aussi de Donald et Dingo.

Marin Malgré Lui (1934)
Les Joyeux Mécaniciens (1935)
1936 • 1954 : Les Années Couleur

Avec son passage à la couleur, Pat Hibulaire décroche des rôles au cinéma qui évoluent légèrement. Il va perdre en effet souvent son côté de brute épaisse et méchant sans foi ni loi. Il pourra toujours l'être bien sûr mais il arrive aussi qu'il ne fasse que son travail et que les héros qu'il rencontre le mettent simplement hors de lui. Autre détail important, il n'est plus l'adversaire privilégié de Mickey même s'il est vu dans de nombreux cartoons de la souris notamment dans Le Déménagement de Mickey (1936). Ce court-métrage représente d'ailleurs la première apparition de Pat Hibulaire en couleur où il tient le rôle du shérif venant expulser Mickey, Donald et Dingo de leur maison pour impayés de loyer. Parmi les autres cartoons de Mickey où il est vu, il peut être cité Le Voyage de Mickey (1940) où Mickey essaye de cacher Pluto au contrôleur du train qu'il joue mais aussi L'Heure Symphonique (1942) où Pat Hibulaire porte le nom de M. Macaroni et parle avec un accent italien prononcé. Il est alors le sponsor du concert radiophonique de Mickey et a du mal à calmer ses nerfs quand rien ne se passe pas comme prévu.

Le Déménagement de Mickey (1936)
Le Voyage de Mickey (1940)

Étonnamment, en version couleur, Pat Hibulaire apparaît plus souvent dans la série Donald Duck que celle de Mickey Mouse. Il intervient ainsi au sein des Donald Duck dans les cartoons suivants : Agent Canard (1939), Donald le Riveur (1940), Donald Bûcheron (1941), Donald à l'Armée (1942), Donald se Camoufle (1942), Donald Parachutiste (1942), Donald Portier (1942), Facéties Militaires (1943), Trombone en Coulisse (1944), The New Neighbor (1953) et Donald Pugiliste (1953). Dans au moins quatre des apparitions avec le canard, Pat Hibulaire est un sergent dans l'armée avec la mission de former Donald, chose assez difficile vu le caractère et la maladresse de ce dernier. Sinon, il joue également le rôle de son voisin dans deux cartoons. Dans le premier, il casse les oreilles de Donald en jouant du trombone tandis que dans l'autre, il est un nouvel arrivant dans le voisinage avec plein de bonnes intentions mais très vite ses relations s'enveniment avec Donald. Enfin, dans sa dernière apparition avec le canard, il est un champion de box qui a bien l'intention de rafler la mise et de le plumer...

Donald Parachutiste (1942)
Donald Pugiliste (1953)

Pat Hibulaire apparaît également dans trois autres cartoons dans les années 50 dont deux avec le personnage de Dingo. Le premier est Dingo Cow-Boy (1952) où il est un dangereux hors-la-loi qui porte le nom de Pistol Pete et dont la récompense pour sa capture est fixée à 10 000 dollars. Dingo va, malgré lui et grâce à sa maladresse, rendre complètement dingue le malfaiteur qui va préférer se cacher dans une prison plutôt qu'affronter les conséquences de la nonchalance de ce cow-boy du dimanche. Le second est Dingo Détective (1952) où Pat Hibulaire est, cette fois-ci, shérif. Il conseille au détective privé Dingo d'abandonner l'affaire sur laquelle il enquête et de le laisser faire son travail...
Enfin, la dernière apparition avant longtemps du personnage dans un cartoon se produit dans Tic & Tac au Far-West (1954). Là encore, il redevient un bandit de l'ouest mais cette fois-ci se voit contré  par bien plus petit que lui en la personne des deux écureuils Tic & Tac, appâtés par la récompense sur sa tête. Ce sera d'ailleurs la seule rencontre entre le méchant et les deux rongeurs. En 1954, le constat est implacable au sein des studios Disney : les cartoons, produits sur une base régulière, ne sont absolument plus rentables. Walt Disney décide donc stopper toutes ses séries principales. Et détail notable, le dernier cartoon de Pat Hibulaire sort un an après celui de 1953 de Mickey, Mickey à la Plage. Ce pied de nez marque ainsi la première fois où le méchant bat son ennemi de toujours dans un domaine...

Dingo Détective (1952)
Tic & Tac au Far-West (1954)
Depuis 1983 : Le Cinéma Moderne

Pat Hibulaire reste éloigné des salles obscures pendant près de 30 ans. Il revient en 1983 avec un rôle dans le moyen-métrage Le Noël de Mickey. Il y joue le Fantôme des Noëls Futurs en montrant à Ebenezer Scrooge ce qu'il risque de lui arriver s'il ne change pas de mentalité. Cinq ans plus tard, en 1988, le méchant fait un court caméo dans le film Qui Veut la Peau de Roger Rabbit. Il peut être vu, de dos, à la toute fin du film habillé en policier. Il évacue la scène du crime en dirigeant tous les toons vers Toonville. Il est alors entouré de trois adjoints : Horace, le héros chevalin de Disney, Spike le chien de la série Tom & Jerry, ainsi que de Porky Pig le personnage de Warner Bros. En 1990, Pat Hibulaire revient avec un plus gros rôle dans le moyen métrage Le Prince et le Pauvre. Il est en effet le capitaine des gardes du Prince et se sert de sa position pour détrousser le peuple. Quand le Prince intervertit sa place avec Mickey, le méchant voit l'opportunité de forcer le faux Prince à lui céder la couronne et royaume.

Le Noël de Mickey (1983)
Le Prince et le Pauvre (1990)

En 1995, Pat Hibulaire apparaît dans le long-métrage cinéma dérivé de la série La Bande à Dingo : Dingo et Max. Le personnage y tient un petit rôle secondaire par rapport à la série télévisée  mais conforme à son caractère au sein de celle-ci. Il est ainsi le voisin et meilleur ami de Dingo, lui donnant toujours de mauvais conseil et le prenant souvent de haut. Le film aura droit à une suite qui sortira directement en vidéo en 2000, Dingo et Max 2 : Les Sportifs de l'Extrême, où Pat tient là encore un petit rôle. En première partie de Dingo et Max est en outre proposé un nouveau court-métrage de Mickey, Mickey Perd la Tête, où si Pat n'apparaît pas en tant que tel, un personnage lui ressemblant beaucoup et dénommé Julius peut être vu. La créature façon monstre de Frankestein avec laquelle Mickey échange son corps a le même visage - mais mutilé - que le méchant ainsi qu'une jambe artificielle métallique. Enfin, dernier clin d'œil, c'est le doubleur de Pat, aussi bien en anglais comme en français, qui assume sa voix

Dingo et Max (1995)
Mickey Perd la Tête (1995)

Pat participe ensuite à trois films sortis directement en vidéo. Le premier est Mickey, Il Était Une Fois Noël (1999) où il joue le patron escroc de Mickey. Il vend à ses clients de faux arbres de Noël fabriqués avec des morceaux de bois et une bombe à épine. L'ennemi de Mickey peut être aussi vu dans le film dérivé de la série Disney's Tous en Boite, Mickey, le Club des Méchants (2002). Il fait alors partie des méchants qui prennent le contrôle de la boite de Mickey en cette nuit d'Halloween. Mais son plus grand rôle reste à l'évidence sa prestation dans le long-métrage Mickey, Donald, Dingo - Les Trois Mousquetaires (2004). Il est en effet le principal antagoniste du film en étant le Capitaine des Mousquetaires. Il veut prendre la couronne, grâce à l'aide de ses lieutenants Clarabelle et les Rapetou. Pour cela, il compte se débarrasser de la Reine Minnie pour avoir les mains libres et s'emparer du Royaume de France.

Mickey, Il Était Une Fois Noël
(1999)
Mickey, Donald, Dingo
Les Trois Mousquetaires (2004)

Pat fait ensuite une courte apparition dans le cartoon de Dingo, Comment Brancher son Home Cinéma (2007) puis revient dans le court-métrage de Mickey, nommé pour l'Oscar du Meilleur Court-Métrage, À Cheval ! (2013). Le cartoon est tout à la fois un hommage vintage avec son animation traditionnelle en noir-et-blanc, une prouesse technique en mélangeant animation à plat avec celle assistée par ordinateur en volume et en couleur, un retour aux sources en réutilisant des dialogues de Walt Disney lui-même et une expérience bluffante en permettant aux personnages de sortir de l'écran grâce à une utilisation bluffante de la 3-D. Certaines scènes sont ainsi extraordinaires notamment celle de la grande course-poursuite sous forme de farandole où les personnages crèvent littéralement l'écran en passant du dessin au CGI et de deux à trois dimensions.

Comment Brancher son Home Cinéma
(2007)
À Cheval !
(2013)
La Carrière Télévisée de Pat

La média de la télévision va apporter beaucoup au personnage de Pat Hibulaire. Il va y perdre l'aspect de ses débuts où il était un méchant sans foi ni loi pour se transformer en voisin, pas forcément méchant, mais avec des valeurs douteuses où l'honnêteté et la franchise ne sont pas son fort...

Donald's Award (1957)
Donald, Vedette de Télévision (1960)

Walt Disney s’essaie au média télévision dès 1950 en prenant les rênes d’une émission spéciale : One Hour in Wonderland. Le show possède déjà tous les ingrédients qui feront, pendant des années, la renommée de ses programmes hebdomadaires. Une deuxième tentative avec The Walt Disney Christmas Show finit par le convaincre de l’intérêt pour sa compagnie toute entière d’une présence récurrente sur le petit écran. Dans cet esprit, Walt Disney accepte de collaborer sur la durée avec la chaîne ABC en produisant, pour elle, dès 1954, plusieurs émissions dont le sujet central est son Parc à thèmes, Disneyland. En bon maître de cérémonie (et véritable VRP !), il enchante ainsi l'Amérique chaque semaine dans un show qui traite sans détour des quatre « lands » du resort naissant. Fantasyland décortique donc l'univers des films d'animation et cartoons ; Adventureland sert de base aux documentaires animaliers ou géographiques (True-Life Adventures, People and Places) ; Tomorrowland explore le futur et l'espace tandis que Frontierland présente des séries "western" dont le fameux Davy Crockett. Ces émissions d'anthologie changeront de nom ou de chaîne au fil des années passant de Disneyland à Walt Disney Presents ou Walt Disney's Wonderful World of Color mais garderont toujours le même principe.
Au tout début de son aventure télévisuelle, Walt Disney prend vite l'habitude de proposer aux téléspectateurs des compilations de cartoons de grande qualité. Et pour les valoriser plus encore, il demande à ses artistes de créer des scènes de transition destinées à les lier de façon harmonieuse. Pat Hibulaire est apparu ainsi dans quelques épisodes, souvent dans le rôle d'amis de la bande à Mickey ou Donald : Donald's Award, Four Tales on a Mouse, The Adventures of Chip 'n DaleDonald, Vedette de Télévision...


Mickey Mouse Club (1955)

Parallèlement (du 3 octobre 1955 et ce jusqu'au 25 septembre 1959), Walt Disney produit une émission, Mickey Mouse Club, d'une durée d'une heure, du lundi au vendredi, présentant 24 talentueux enfants. Surnommés les "mouseketeers", ces enfants, triés sur le volet, font des claquettes, jouent de la musique et introduisent les invités, séries et autres cartoons, sous la direction de deux adultes, Jimmie Dodd et Roy Williams. Nombreux de ces "mouseketeers" (Annette, Tommy, Darlene, Lonnie, Sharaon, Sherry, Doreen, Bobby, Cubby, Karen, Dennis ou Cheryl) connaissent d'ailleurs instantanément la célébrité. Pat Hibulaire intervient là uniquement dans le générique de l'émission. Les téléspectateurs le remarquent d'abord via son visage qui apparaît en gros à l'écran puis, un peu plus tard, parmi les toons qui tiennent le trampoline envoyant voltiger Mickey.

Down and Out with
Donald Duck (1987)
La Bande à Picsou
(1987)
Bonkers
(1993)

Pat Hibulaire sera ensuite absent dans des apparitions inédites à la télévision pendant plus de 25 ans. En 1987, il est de nouveau vu dans l'émission spéciale Down and Out with Donald Duck en hommage au canard le plus colérique de l'univers Disney. Il va également apparaître dans cinq épisodes de La Bande à Picsou (1987) : La Couronne Perdue de Gengis KhanLa Perle de la Sagesse, L'Aventure se Mérite, Le Contrôleur du Temps et Le Canard au Masque de Fer. Dans chacune de ses apparitions, Pat Hibulaire représente un personnage avec un nom différent (Gengis Khan, Sharkey, Dogface Pete, Captain Blackheart et Captain Pietro dans leurs versions anglaises), tous vivant dans des lieux voire des époques différentes ce qui explique pourquoi Picsou ne se rappelle jamais l'avoir rencontré, au fur et à mesure de ses aventures. Il n'est là pas forcément un vrai méchant, son caractère évoluant d'un personnage à un autre. En plus de La Bande à Picsou, Pat Hibulaire fait également une autre apparition, mais furtive cette fois-ci, dans la série Bonkers (1993) au sein de l'épisode Cartoon Cornered.


La Bande à Dingo (1992)

En 1992, Pat Hibulaire décroche le second rôle de La Bande à Dingo, une série qui va changer sa carrière en faisant évoluer subtilement sa personnalité. La série raconte, en effet, les aventures de Dingo et de Max, son fils de 11 ans, dans une ville nommée Loufoqueville. Le meilleur ami (et également voisin) de Max est P.J., le fils de Pat et Peg Hibulaire, qui ont également une fille de 4 ans, Pistole. La Bande à Dingo étonne, même vingt ans après sa diffusion, par son incroyable fraîcheur. Les personnages sont, il est vrai, ultra-attachants que ce soit la famille de Dingo ou celle de Pat Hibulaire. Ce dernier s'est en réalité rangé de la délinquance en ayant un honnête travail et plus étonnant encore, il est désormais un homme marié. Il n'est pas le méchant sans foi ni loi qu'il était dans les cartoons ou en bandes-dessinées. Ici, il n'est qu'un voisin acariâtre, roublard, égoïste, cupide, râleur, magouilleur, menteur, manipulateur et... obèse. Malgré ce portrait au vitriole, les téléspectateurs ne peuvent que s'attacher à lui : d'abord, car Pat se permet ce que certains aimeraient simplement faire à leur voisin, mais surtout parce que la somme de ses défauts fait qu’il s’en retrouve toujours un ou deux qui résonnent chez l’auditoire et le font donc passer forcément pour quelqu'un de sympathique.


Mickey Mania (1999)

Pat Hibulaire revient ensuite en 1999 dans la série Mickey Mania où il accède à de nouveaux courts-métrages en reprenant son rôle de méchant. Le concept de la série est donc celui d'une anthologie de courts-métrages plus ou moins longs allant de 2 minutes à 12 minutes en passant par une durée normale de 7 minutes. Chacune des séquences est totalement inédite et propose des aventures séparées ou groupées de plusieurs personnages tournant autour de l'univers de Mickey et de ses amis. Tous les cartoons sont ensuite montés les uns à la suite des autres pour former un ensemble d'une durée de 20 minutes. Deux ans plus tard, en 2001, dans Disney's Tous en Boîte, Pat Hibulaire est le propriétaire du club de Mickey et cherche à expulser son locataire. Il s'agit en réalité d'une évolution de la série précédente dont l'un des reproches était de lancer ses cartoons sans transition. La nouvelle série change donc la donne et offre des introductions inédites tout en rediffusant la plupart des courts-métrages de l'ancienne série ainsi que quelques-uns produits mais non diffusés.


Disney's Tous en Boîte (2001)

L'autre série qui va aider au rayonnement du personnage de Pat Hibulaire est La Maison de Mickey. Réservée aux plus jeunes des téléspectateurs, sa diffusion a été la plus longue de toute l’histoire de la filiale Disney de productions animées télévisées puisqu’elle s’étale sur plus de dix ans, de 2006 à 2016, comprenant 4 saisons de 114 épisodes au total en plus de 11 téléfilms. Conçue en animation 3D, elle est étonnement très qualitative. Les scénarios, tout d'abord, exclusivement à destination des tout-petits, sont soignés et divertissants. Leur interactivité permanente fait, il est vrai, des merveilles tant le contact entre Mickey et l'auditoire semble réel. Dans cette série, Pat est d'abord un méchant prêt à faire toutes les crasses possibles à Mickey. Mais au fur et à mesure des épisodes, il va s'assagir et devenir un acolyte de Mickey et ses amis, même s'il reste celui de la bande le plus enclin à faire des bêtises qui, soutenue par la repentance de Pat, permettent de transmettre de jolies leçons de morales aux tout-petits.


La Maison de Mickey (2006)

Les années 2010 vont ensuite être prolifiques pour Pat Hibulaire. En 2013, Disney Television Animation apporte, en effet, un vent de fraîcheur bienvenu aux personnages de Mickey et ses amis avec la série Mickey Mouse. À la fois ambitieuse et déjantée, elle allie une modernité dans le design et dans le comportement des personnages tout en montrant un profond respect nostalgique via de nombreux clins d'oeil au patrimoine Disney. Drôle, imaginative, irrévérencieuse, rythmée, apportant un bel hommage à destination des fans, la série est un véritable régal. Pat Hibulaire n'est pas en reste et y apparaît dans de nombreux épisodes en reprenant son rôle de méchant invétéré... 
2017 voit, enfin, l'arrivée d'une nouvelle série animée en 3D, héritière de La Maison de Mickey, pour Disney Junior : Mickey et ses Amis : Top Départ !. Mickey et ses amis s'affrontent dans des courses automobiles endiablées tout autour du monde leur permettant ainsi de découvrir de nombreux pays. Pat Hibulaire reprend ici le caractère qu'il avait dans la précédente série 3D en restant un acolyte de Mickey. Mickey et ses Amis : Top Départ ! a droit, en outre, à une une série courte dérivée basée sur les personnages de Tic & Tac, Les Histoires Toc-Toc de Tic & Tac, où Pat fait également une apparition.

Mickey Mouse (2013)
Mickey et ses Amis : Top Départ ! (2017)
Un Méchant en Comics

Si la carrière audiovisuelle de Pat Hibulaire est importante, celle sur papier ne l'est pas moins. Le personnage a, en effet, été particulièrement utilisé en comics en tant que méchant essentiellement en adversaire de Mickey mais aussi auprès de nombreux autres héros. Des artistes du monde entier se sont ainsi penchés sur son cas.

Floyd Gottfredson
Romano Scarpa
Paul Murry

Le premier des dessinateurs à avoir mis sa patte sur le personnage est clairement Floyd Gottfredson.
Floyd Gottfredson, né le 5 mai 1905 à Kaysville dans l'Utah, est engagé aux Studios Disney en 1929 comme intervalliste pour l'animation. Alors que Walt Disney lui demande ce qui l'intéresse le plus, il répond qu'il aime par dessous tout la bande dessinée. Quatre mois plus tard, le Maître l'exhausse en lui confiant les aventures de Mickey Mouse en comic strips afin de prendre la suite d'Ub Iwerks qui vient de quitter le studio. Son tout premier comic strip de Mickey Mouse remonte ainsi au 5 mai 1930. De 1932 à 1938, il prend la responsabilité, en plus des bandes quotidiennes en noir-et-blanc, des bandes dominicales, en couleur cette fois-ci. Il s’installe aussi à la tête du département Comic Strip de Disney de 1930 à 1946. Au fil du temps, les strips de Mickey passent d'histoires longues à suivre vers des gags journaliers. Il continuera à scénariser et illustrer les aventures de Mickey en bandes dessinées jusqu'en 1975, année où il prend sa retraite.


Pat Hibulaire par Floyd Gottfredson (11 juin 1936)

L'auteur travaille avec le personnage du méchant quand il reprend en cours de route l'histoire du comic strips, La Vallée de la Mort. Dans ce récit, Pat Hibulaire est plutôt un second couteau, obéissant aux ordres de Maître Chicaneau. Il représente ici la brute sans cervelle du duo. Mais au fur et à mesure des vingtaines histoires que le dessinateur va bâtir avec le personnage, il le fait évoluer. Pat Hibulaire devient, il est vrai, de plus en plus fin et sarcastique tout en gagnant en subtilité et intelligence. C'est désormais lui qui est à la tête de bandits et met en place des plans de plus en plus complexes. L'une des histoires sur Pat Hibulaire qui fait le plus évoluer le personnage est sans aucun doute Le Mystère du Fleuve Solitaire publiée entre 1941 et 1942. Dans cette aventure, qui s'inspire du court-métrage Donald Bûcheron, Gottfredson explique non seulement pourquoi Pat porte le nom canadien de Pierre dans le court-métrage mais surtout donne une explication au fait que le personnage a désormais deux jambes. Ce dernier a, en effet, remplacé sa jambe de bois par une jambe artificielle plus performante et réaliste.


Pat Hibulaire par Floyd Gottfredson (21 octobre 1941)

En plus de Floyd Gottfredson, il existe un autre auteur, non américain mais italien, qui a offert des aventures extraordinaires à Pat Hibulaire : Romano Scarpa. Il est l'un des plus célèbres dessinateurs de l'univers Disney en dehors des États-Unis, autant sur celui de Donald Duck que sur celui de Mickey Mouse. Commençant sa carrière de bandes dessinées Disney en 1953, il s'est beaucoup inspiré à ses débuts de Gottfredson dont il a repris certains personnages comme Iga Biva ou Le Fantôme Noir. Il est d'ailleurs un adepte des bandes dessinées noires, des ambiances où l'intrigue est voilée de mystère ; une marque de fabrique qui deviendra une composante constante de l'école italienne. Pat Hibulaire est souvent le méchant idéal pour ce genre de récit. Le personnage apparaît aussi dans deux histoires marquantes de l'auteur où il crée des personnages qui viennent étoffer l'univers de Mickey et de Pat comme le drôle d'atome, Atominus Bip-bip, apparu en 1959 dans Alerte à la Dimension Delta ! ou Gertrude, la fiancée de Pat Hibulaire, vue dans Mickey et le Collier Chirikawa en 1960.


Pat Hibulaire par Romano Scarpa dans Alerte à la Dimension Delta ! (1959)

Parmi les nombreux auteurs à faire vivre Pat Hibulaire, l'un des plus remarquables est le dessinateur Paul Murry. Plutôt oublié en France, il est connu particulièrement pour avoir créé le personnage de Super Dingo en 1965. Né le 25 novembre 1911, il commence, comme beaucoup d'auteurs de comics Disney, par un passage aux Walt Disney Studios où il est un assistant de Fred Moore. Au début de sa carrière de dessinateurs, dans la première moitié des années 40, il se fait la main sur les strips dominicaux des Silly Symphonies notamment sur les personnages de José Carioca et Panchito Pistoles puis remplace un temps Manuel Gonzales pour les strips dominicaux de Mickey Mouse pendant que ce dernier est mobilisé avant d'entamer la nouvelle série de strips Uncle Remus and His Tales of Brer Rabbit jusqu'en 1946. Il quitte ensuite les studios Disney et devient dessinateur indépendant pour Western Publishing où il va continuer à dessiner, pour des comic book, des personnages Disney durant toute sa carrière. Sa première histoire de Pat Hibulaire, La Baleine Monstrueuse, est publiée en juillet 1950 dans Vacation Parade #1. Il va ensuite proposer plus d'une cinquante d'histoires avec le méchant comme La Loi de l'Ouest (1953) ou Le Secret de l'Atlantide (1967). Mais l'auteur va réellement rester dans les mémoires pour ses récits à suivre sur deux ou trois numéros, lui au dessin et Carl Fallberg au scénario comme Un Festival Mouvementé (1957) ou  Le Secret de la Pierre Philosophale (1961).


Pat Hibulaire par Paul Murry dans La Loi de l'Ouest (1953)

Le Boss des Jeux Vidéo

La carrière de Pat Hibulaire en jeux vidéo est très liée à celle de Mickey Mouse. Dans de nombreux titres, il est, en effet choisi pour être le boss, c'est-à dire l'ennemi ultime à battre. L'un des premiers jeux où apparaît le méchant est Mickey Mousecapade, sorti en 1988 et développé par Capcom pour la NES. Le joueur évolue au travers de cinq niveaux, où à la fin de chacun d'eux, Mickey doit se battre contre les méchants les plus emblématiques de Disney, qui sont différents selon que le joueur joue la version japonaise ou américaine. L'un d'eux est évidemment Pat Hibulaire. Il est vu ensuite dans Mickey's Dangerous Chase en 1991 sur Game Boy mais aussi QuackShot en 1991 sur Sega Genesis où une fois n'est pas coutume, Pat Hibulaire affronte Donald et non Mickey.

Mickey Mousecapade
(NES - 1988)
QuackShot
(Sega Genesis - 1991)

Pat Hibulaire est ensuite le boss de deux franchises très populaires dans les années 90. Il est d'abord l'ennemi du jeu World of Illusion Starring Mickey Mouse & Donald Duck en 1992 en 16-bits sur Mega Drive de SEGA suite du classique Castle of Illusion starring Mickey Mouse sorti lui en 1990 mais où Pat n'apparaissait pas. De son côté, Nintendo va proposer une série de jeux sur Mickey où Pat Hibulaire est le méchant dans chacun des opus. Le premier d'entre eux, développé par Capcom, sort en 1992 sur Super NES sous le titre de The Magical Quest starring Mickey Mouse. Pat Hibulaire y kidnappe Pluto que Mickey entend secourir, troquant en chemin des costumes de sorcier, de pompier et d'alpiniste pour lancer des sorts magiques, éteindre des flammes et escalader des parois rocheuses. Le titre est assez populaire pour avoir droit à une suite en 1994 sous le titre de The Great Circus Mystery starring Mickey and Minnie, toujours sur Super NES, avec, cette fois-ci, Mickey aidé par sa petite amie Minnie dans le sauvetage de son chien. Un troisième volet, Disney's Magical Quest 3 starring Mickey and Donald, est proposé l'année suivante uniquement au Japon. Dans ce nouvel opus, toujours sur Super NES, Minnie se voit remplacée par Donald.

World of Illusion Starring Mickey Mouse
& Donald Duck (Mega Drive - 1992)
The Magical Quest starring Mickey Mouse
(Super NES - 1992)

Sony Imagesoft propose, ensuite, en 1994, le jeu Mickey Mania : The Timeless Adventures of Mickey Mouse sur plusieurs plateformes (Mega Drive, Sega CD mais aussi Super NES de Nintendo et la PlayStation de Sony). Particulièrement réussi, il permet de se balader au fil des plateaux des débuts de Mickey dans Willie, le Bateau à Vapeur, où le joueur retrouve Pat Hibulaire, au dernier cartoon en date Le Prince et le Pauvre. Le méchant apparaît aussi dans de petits jeux dont Magical Tetris Challenge en 1999 sur Nintendo 64 se basant sur le concept du jeu Tetris mais aussi deux jeux de course, Mickey's Racing Adventure en 1999 sur Game Boy Color et Mickey's Speedway USA sur Nintendo 64 en 2000.

Mickey Mania : The Timeless Adventures
of Mickey Mouse (Mega Drive - 1994)
Magical Tetris Challenge
(Nintendo 64 - 1999)

Pat Hibulaire est ensuite utilisé dans deux opus emblématiques. Il fait, tout d'abord, son apparition dans la franchise Kingdom Hearts, développée conjointement par Disney et Square Enix à partir du deuxième volet sorti en 2005 sur la console PlayStation 2 de Sony. Pat devient alors un méchant récurrent majeur, agissant comme le principal serviteur de Maléfique dans sa quête pour dominer le monde grâce au pouvoir des Sans-Cœur. Dès lors, le personnage va apparaître dans de nombreuses déclinaisons de la franchise. Puis, en 2010, Pat Hibulaire devient un personnage important du jeu de Warren Spector, Epic Mickey sur la Nintendo Wii où il apparaît sous différentes formes. L'un des Pat Hibulaire rencontrés informe en effet Mickey que, dans le monde de Wasteland, il existe de nombreux avatars de lui-même. Pat Hibulaire est de nouveau utilisé dans la suite portant le nom de Epic Mickey 2 : Le Retour des Héros, sorti le 18 novembre 2012 sur PlayStation 3, Wii, Xbox 360, Wii U, Microsoft Windows, PlayStation Vita ainsi que dans son spin-off Epic Mickey : Power of Illusion sur Nintendo 3DS.

Kingdom Hearts II
(PlayStation 2 - 2005)
Epic Mickey 2 : Le Retour des Héros
(Nintendo Wii - 2012)
Pat Hibulaire dans les Parcs Disney

Étonnamment, Pat Hibulaire est très peu présent dans les Parcs Disney. Déjà, et chose très étrange, il n'existe pas en Personnage se baladant dans les allées ou jouant dans des spectacles. Par contre, il apparaît dans certains éléments de décors, principalement à Walt Disney World Resort en Floride.

Dans l'ancien Land du Magic KingdomMickey's Toontown Fair, qui a fermé ses portes en 2011, il existait ainsi une devanture de toilettes dénommé Pete's Garage. Le Land cède ensuite sa place à Storybook Circus, prenant plutôt des airs d'extension de Fantasyland. Dans cette zone rethématisée autour du cirque, se trouve désormais le Pete's Silly Sideshow, un espace de rencontre de Personnages Disney. Sous un chapiteau de cirque, dont la grande bouche ouverte de Pat sert de porte d'entrée, il est possible de rencontrer le Grand Goofini, l'Incroyable Donaldo, Minnie la Magnifique ou Madame Daisy Fortuna. Enfin, toujours en Floride, à Disney Springs, la zone de shopping du Resort, se trouve une statue de Pat Hibulaire dans la boutique Team Mickey.

L'Entourage de Pat

Pat Hibulaire affronte beaucoup de héros dont Mickey, Donald et Dingo. Par contre, cela lui arrive d'être entouré de personnes bienveillantes à son égard, qu'elles soient de sa famille ou de ses acolytes de bandits.

La Famille de Pat

Pat Hibulaire a un fils dénommé Pat Junior.Il fait sa toute première apparition dans le court-métrage Donald Portier en 1942. Il s'agit alors d'une version miniature de son père, à la fois au niveau de son physique que de sa personnalité. Il revient des décennies plus tard dans La Bande à Dingo où son apparence se fait plus douce, même s’il affiche le même embonpoint que son paternel. C'est en revanche sa mentalité qui change du tout ou tout. À la différence de Pat, P.J. (abréviation de Pat Junior) est enfant et élève modèle, toujours loyal en amitié : il fait ses corvées sans trop rechigner et travaille de son mieux à l'école. P.J. est très attachant, plus encore parce qu’il est le grand timide et le moins téméraire de tous les personnages de la série. Il aura droit à une seconde apparition cinématographique dans le long-métrage dérivé de la série, Dingo et Max en 1995.

Pat Junior (1942)
P.J. (1992)

La Bande à Dingo présente deux autres membres de la famille de Pat à commencer par son épouse Peg. Femme au fort caractère, foncièrement honnête, gentille et travailleuse (elle est agent immobilier), elle étonne par le degré d’amour qu’elle porte à son mari. Elle n’en est pour autant pas totalement dupe et maîtrise son caractère cherchant à le remettre dans le droit chemin. Elle bascule ainsi dans le cynisme le plus total quand il franchit la ligne jaune du baratin. Car, malgré les apparences, Pat Hibulaire ne porte pas la culotte chez lui mais courbe l'échine devant sa femme, qui l'infantilise ou le rappelle à l'ordre bruyamment. Pat Hibulaire est aussi un papa gâteau, complètement gaga de sa petite dernière, Pistole. Espiègle, hyperactive, et parfois un peu capricieuse, la fillette est toujours prompte à faire des bêtises dont son frère et Max doivent l'en sortir. Elle sait en outre totalement manipuler son père pour obtenir ce qu’elle veut. Pourtant, malgré ses traits de petite chipie, il n’y a aucune méchanceté chez elle. Elle tient plutôt de sa mère : elle a, comme elle, du caractère, et ne compte pas se laisser marcher sur les pieds. Il sera noté que les noms des personnages de la mère et de la fille sont tirés des nombreux noms de Pat Hibulaire dans sa longue carrière (Peg Leg Pete et Pistol Pete).

Peg (1992)
Pistole (1992)

La série ne tient, en revanche, pas compte d'une création préalable de Romano Scarpa. L'auteur italien avait, en effet, déjà donné une femme à Pat Hibulaire. Du nom de Gertrude, elle est apparue dans l'histoire Mickey et le Collier Chirikawa en 1960. Avant d'être sa femme (ou sa fiancée selon les traductions françaises), elle était sa cousine éloignée. Toute aussi obèse que son mari, elle est également bien plus féminine faisant souvent attention à son look. Elle partage avec son mari le goût du banditisme sauf qu'elle a souvent plus de scrupules que lui et fait capoter ses plans... Très populaire en Italie, le personnage est apparu de l'autre côté des Alpes dans plus de 500 histoires via une multitude d'auteurs après Scarpa qui l'utilisa lui tout de même dans 30 histoires.


Gertrude

Les Acolytes de Pat

Parmi tous les acolytes que connaîtra Pat Hibulaire, Maître Chicaneau (Sylvester Shyster en anglais) est assurément le plus ancien. Le personnage est ainsi apparu le 1er avril 1930 dans l'histoire La Vallée de la Mort dessinée par Win Smith puis Floyd Gottfredson et Jack King. Il est un avocat véreux qui a bien l'intention d'arnaquer Minnie. Intelligent, il a sous ses ordres la brute épaisse Pat Hibulaire. Les spécialistes pensent que le Pat des premiers strips et Maitre Chicaneau sont en réalité la division du Pat de la période d'Oswald, le Lapin. En effet, à l'époque, le méchant pouvait être soit un gros costaux sans cervelle, comme était défini le Pat Hibulaire des débuts de Mickey, mais aussi un dandy plus fin, au propre comme au figuré, comme l'était Maître Chicaneau. Floyd Gottfredson utilisera intensément le duo jusqu'en 1934 avant de donner plus d'importance à Pat Hibulaire et délaisser Maître Chicaneau. Il n'utilisera l'avocat plus qu'une seule fois en 1941. Par la suite, le personnage tombe dans l'oubli pendant des années avant qu'il ne soit repris à partir des années 60 par les auteurs italiens. Durant les années 90 et 2000, il a été très utilisé dans des histoires Disney de l'éditeur Egmont.


Maître Chicaneau

Quand Maître Chicaneau est délaissé en 1934, Floyd Gottfredson le remplace alors par un autre méchant, Latrique dit "Le Bigleux" (Eli Squinch en anglais). Il apparaît la première fois le 10 septembre 1934 dans l'histoire Bobo, l'Éléphant Débrouillard. Le personnage se prétend le propriétaire d'une jeune éléphanteau que Mickey a recueilli. Mais voilà, ce fameux Latrique maltraite la pauvre bête. Mickey va donc tout faire pour lui faire revendre l'animal à un propriétaire de cirque qui s'occupera bien de lui. La crapule revient un an plus tard, le 5 juin 1935, dans l'histoire Mickey Sauve Clarabelle. Il essaye de séduire l'amie de Mickey pour récupérer son héritage. Il s'allie alors, pour la première fois avec Pat Hibulaire, pour faire chanter Clarabelle. Gottfredson réutilisera le duo dans une autre histoire, Mickey sur la Piste du Gorille, en 1937 avant d'abandonner à son tour Latrique. À partir de la fin des années 40, le personnage reviendra de façon sporadique à l'étranger, notamment en Italie avant que l'éditeur Egmont ne le remette sur le devant de la scène dans les années 90 et 2000.


Latrique dit "Le Bigleux"

Lafouine est, quant à lui, l'un des acolytes de Pat Hibulaire les plus connus en Europe alors qu'il est passé complètement inaperçu aux États-Unis. Créé par Paul Murry dans l'histoire Captures the Range Rustlers, publié dans Vacation Parade #2 en juillet 1951, le personnage a du mal à s'imposer de l'autre côté de l'Atlantique où ses surnoms varient d'une histoire à l'autre passant de Ropey à Barneyn, Bristler ou Shortfuse. Finalement, son patronyme se fixe à Scuttle mais n'apparaîtra que dans une soixantaine d'histoires là où il est très populaire en France avec près de 250 aventures et en Italie avec 150 récits. Le personnage est particulièrement reconnaissable physiquement avec son long museau et sa barbe mal taillée. Par rapport aux deux autres acolytes créés par Gottfredson, celui de Paul Murry est clairement un sous-fifre. Pat Hibulaire est le chef tandis que le pauvre Lafouine est relégué aux tâches subalternes. Même s'il est un voleur, il n'est pas foncièrement méchant. Il est juste associé avec un malfaiteur sans foi ni loi.


Lafouine

Pat Hibulaire est un personnage important dans l'histoire de Disney. Il est tout d'abord le plus ancien créé par le Maître de l'Animation, avant même Oswald ou Mickey, qui reste encore en activité. Ensuite, c'est le méchant attitré que doit affronter régulièrement Mickey. Cela en fait donc le méchant le plus ancien de la galaxie Disney ! Pour autant, suivant ses rôles, il n'est pas forcément le plus détestable pouvant parfois être presque attachant ou souvent amusant. De part cette ambivalence, Pat Hibulaire demeure encore aujourd'hui un méchant particulièrement intéressant et aimé.

À noter

De part sa singularité, la filmographie de Pat Hibulaire tord une règle de Chronique Disney qui est de faire apparaître uniquement les œuvres dont The Walt Disney Company, via ses filiales présentes ou passées, a distribué ou produit au moins un des éléments constitutifs, à un moment de son histoire. Ainsi, tous les courts-métrages de Winkler Productions et Walter Lantz Productions appartiennent toujours à Universal et Disney n'a aucun droit, royalties ou propriété dessus. Pourtant, il apparaissait important, pour comprendre la carrière de ce personnage Disney hors norme, de les lister. La liste concernant Winkler et Walter Lantz est en outre donnée à titre indicatif car il est difficile aujourd'hui de savoir exactement dans quels courts-métrages est apparu Pat Hibulaire durant sa carrière chez  Universal.

La filmographie

▼ Aller en bas de la liste ▼
001
Alice Solves the Puzzle
Animation 2D / Film "Live"
1925
Cinéma
1925
Cinéma
002
Alice Stage Struck
Animation 2D / Film "Live"
1925
Cinéma
1925
Cinéma
003
Alice Wins the Derby
Animation 2D / Film "Live"
1925
Cinéma
1925
Cinéma
004
Alice Défie le Champion
Animation 2D / Film "Live"
1925
Cinéma
1925
Cinéma
005
Alice's Tin Pony
Animation 2D / Film "Live"
1925
Cinéma
1925
Cinéma
006
Alice on the Farm
Animation 2D / Film "Live"
1926
Cinéma
1926
Cinéma
007
La Course aux Ballons
Animation 2D / Film "Live"
1926
Cinéma
1926
Cinéma
008
Alice's Little Parade
Animation 2D / Film "Live"
1926
Cinéma
1926
Cinéma
009
Alice's Mysterious Mystery
Animation 2D / Film "Live"
1926
Cinéma
1926
Cinéma
010
L'Ouest Moutonneux
Animation 2D / Film "Live"
1926
Cinéma
1926
Cinéma
011
Alice's Spanish Guitar
Animation 2D / Film "Live"
1926
Cinéma
1926
Cinéma
012
Alice's Brown Derby
Animation 2D / Film "Live"
1926
Cinéma
1926
Cinéma
013
Alice the LumberJack
Animation 2D / Film "Live"
1926
Cinéma
1926
Cinéma
014
Alice the Golf Bug
Animation 2D / Film "Live"
1927
Cinéma
1927
Cinéma
015
Alice Foils the Pirates
Animation 2D / Film "Live"
1927
Cinéma
1927
Cinéma
016
Alice at the Rodeo
Animation 2D / Film "Live"
1927
Cinéma
1927
Cinéma
017
Alice in the Alps
Animation 2D / Film "Live"
1927
Cinéma
1927
Cinéma
018
Alice's Auto Race
Animation 2D / Film "Live"
1927
Cinéma
1927
Cinéma
019
Alice's Knaughty Knight
Animation 2D / Film "Live"
1927
Cinéma
1927
Cinéma
020
Alice's Channel Swim
Animation 2D / Film "Live"
1927
Cinéma
1927
Cinéma
021
Alice in the Klondike
Animation 2D / Film "Live"
1927
Cinéma
1927
Cinéma
022
Alice the Whaler
Animation 2D / Film "Live"
1927
Cinéma
1927
Cinéma
023
The Ocean Hop
Animation 2D
1927
Cinéma
1927
Cinéma
024
The Banker's Daughter
Animation 2D
1927
Cinéma
1927
Cinéma
025
Rickety Gin
Animation 2D
1927
Cinéma
1927
Cinéma
026
Harem Scarem
Animation 2D
1928
Cinéma
1928
Cinéma
027
Rival Romeos
Animation 2D
1928
Cinéma
1928
Cinéma
028
Sagebrush Sadie
Animation 2D
1928
Cinéma
1928
Cinéma
029
Ozzie of the Mounted
Animation 2D
1928
Cinéma
1928
Cinéma
030
Hungry Hobos
Animation 2D
1928
Cinéma
1928
Cinéma
031
Oh, What a Knight
Animation 2D
1928
Cinéma
1928
Cinéma
032
High Up
Animation 2D
1928
Cinéma
1928
Cinéma
033
Mickey Gaucho
Animation 2D
1928
Cinéma
1928
Cinéma
034
Sky Scrappers
Animation 2D
1928
Cinéma
1928
Cinéma
035
Willie, le Bateau à Vapeur
Animation 2D
1928
Cinéma
1928
Cinéma
036
Animation 2D
1929
Cinéma
1929
Cinéma
037
Animation 2D
1929
Cinéma
1929
Cinéma
038
Bal de Campagne
Animation 2D
1929
Cinéma
1929
Cinéma
039
Champ de Bataille
Animation 2D
1929
Cinéma
1929
Cinéma
040
Animation 2D
1929
Cinéma
1929
Cinéma
041
Animation 2D
1929
Cinéma
1929
Cinéma
042
Qui s'y Frotte s'y Pique
Animation 2D
1930
Cinéma
1930
Cinéma
043
Animation 2D
1930
Cinéma
1930
Cinéma
044
Animation 2D
1930
Cinéma
1930
Cinéma
045
Symphonie Enchaînée
Animation 2D
1930
Cinéma
1930
Cinéma
046
Animation 2D
1930
Cinéma
1930
Cinéma
047
Animation 2D
1930
Cinéma
1930
Cinéma
048
Animation 2D
1930
Cinéma
1930
Cinéma
049
Animation 2D
1931
Cinéma
1931
Cinéma
050
Mickey et les Embouteillages
Animation 2D
1931
Cinéma
1931
Cinéma
051
Animation 2D
1931
Cinéma
1931
Cinéma
052
Animation 2D
1931
Cinéma
1931
Cinéma
053
Animation 2D
1931
Cinéma
1931
Cinéma
054
Animation 2D
1931
Cinéma
1931
Cinéma
055
Animation 2D
1932
Cinéma
1932
Cinéma
056
Chien Enragé
Animation 2D
1932
Cinéma
1932
Cinéma
057
Olympiques Rustiques
Animation 2D
1932
Cinéma
1932
Cinéma
058
Mickey in Arabia
Animation 2D
1932
Cinéma
1932
Cinéma
059
Animation 2D
1932
Cinéma
1932
Cinéma
060
Mickey au Grand Nord
Animation 2D
1932
Cinéma
1932
Cinéma
061
Bâtissons
Animation 2D
1933
Cinéma
1933
Cinéma
062
Animation 2D
1933
Cinéma
1933
Cinéma
063
Mickey's Gala Premier
Animation 2D
1933
Cinéma
1933
Cinéma
064
Animation 2D
1933
Cinéma
1933
Cinéma
065
Animation 2D
1934
Cinéma
1934
Cinéma
066
Animation 2D
1934
Cinéma
1934
Cinéma
067
Animation 2D
1934
Cinéma
1934
Cinéma
068
Animation 2D
1934
Cinéma
1934
Cinéma
069
Animation 2D
1935
Cinéma
1935
Cinéma
070
Le Déménagement de Mickey
Animation 2D
1936
Cinéma
1936
Cinéma
071
Le Mouton Devient Loup
Animation 2D
1937
Cinéma
1937
Cinéma
072
Amateurs de Mickey
Animation 2D
1937
Cinéma
1937
Cinéma
073
Animation 2D
1937
Cinéma
1937
Cinéma
074
Animation 2D
1937
Cinéma
1937
Cinéma
075
Agent Canard
Animation 2D
1939
Cinéma
1939
Cinéma
076
Donald le Riveur
Animation 2D
1940
Cinéma
1940
Cinéma
077
Le Voyage de Mickey
Animation 2D
1940
Cinéma
1940
Cinéma
078
Donald Bûcheron
Animation 2D
1941
Cinéma
1941
Cinéma
079
L'Heure Symphonique
Animation 2D
1942
Cinéma
1942
Cinéma
080
Donald à l'Armée
Animation 2D
1942
Cinéma
1942
Cinéma
081
Donald se Camoufle
Animation 2D
1942
Cinéma
1942
Cinéma
082
Donald Parachutiste
Animation 2D
1942
Cinéma
1942
Cinéma
083
Donald Portier
Animation 2D
1942
Cinéma
1942
Cinéma
084
Facéties Militaires
Animation 2D
1943
Cinéma
1943
Cinéma
085
Trombone en Coulisse
Animation 2D
1944
Cinéma
1944
Cinéma
086
Dingo Cow-Boy
Animation 2D
1952
Cinéma
1952
Cinéma
087
Dingo Détective
Animation 2D
1952
Cinéma
1952
Cinéma
088
The New Neighbor
Animation 2D
1953
Cinéma
1953
Cinéma
089
Donald Pugiliste
Animation 2D
1953
Cinéma
1953
Cinéma
090
Tic & Tac au Far-West
Animation 2D
1954
Cinéma
1954
Cinéma
091
Jeunesse • 4 Saisons
1955 • 1959
Télévision
1955 • 1959
Télévision
092
Donald's Award
Compilation
1957
Télévision
1957
Télévision
093
Four Tales on a Mouse
Compilation
1958
Télévision
1958
Télévision
094
The Adventures of Chip 'n Dale
Compilation
1959
Télévision
1959
Télévision
095
Donald, Vedette de Télévision
Compilation
1960
Télévision
1960
Télévision
096
Le Noël de Mickey
Animation 2D
1983
Cinéma
1983
Cinéma
097
Compilation • Animation 2D
1987
Télévision
1987
Télévision
098
La Bande à Picsou
Animation 2D
1987 • 1990
Télévision
1987 • 1990
Télévision
099
Qui Veut la Peau de Roger Rabbit
Animation 2D / Film "Live"
1988
Cinéma
1988
Cinéma
100
Le Prince et le Pauvre
Animation 2D
1990
Cinéma
1990
Cinéma
101
La Bande à Dingo
Animation 2D
1992 • 1992
Télévision
1992 • 1992
Télévision
102
Have Yourself a Goofy Little Christmas
Animation 2D
1992
Télévision
1992
Télévision
103
Bonkers
Animation 2D
1993 • 1994
Télévision
1993 • 1994
Télévision
Partie 02
Partie 03
104
Dingo et Max
Animation 2D
1995
Cinéma
1995
Cinéma
105
Mickey Perd la Tête
Animation 2D
1995
Cinéma
1995
Cinéma
106
Mickey Mania
Animation 2D
1999 • 2000
Télévision
1999 • 2000
Télévision
107
Mickey, Il Était Une Fois Noël
Animation 2D
1999
Vidéo
1999
Vidéo
108
Dingo et Max 2 : Les Sportifs de l'Extrême
Animation 2D
2000
Vidéo
2000
Vidéo
109
Disney's Tous en Boîte
Animation 2D
2001 • 2003
Télévision
2001 • 2003
Télévision
110
Mickey, le Club des Méchants
Animation 2D
2002
Vidéo
2002
Vidéo
111
Mickey, Donald, Dingo - Les Trois Mousquetaires
Animation 2D
2004
Vidéo
2004
Vidéo
112
Animation 3D • 4 Saisons
2006 • 2016
Télévision
2006 • 2016
Télévision
113
La Maison de Mickey : La Chasse aux Œufs de Pâques
Animation 3D
2007
Vidéo
2007
Vidéo
114
Comment Brancher son Home Cinéma
Animation 2D
2007
Cinéma
2007
Cinéma
115
Animation 3D
2009
Vidéo
2009
Vidéo
116
Animation 3D
2009
Télévision
2009
Télévision
117
Animation 3D
2010
Vidéo
2010
Vidéo
118
Animation 3D
2011
Télévision
2011
Télévision
119
Mickey Mouse
Animation 2D
2013 • ....
Télévision
2013 • ....
Télévision
120
La Maison de Mickey : Le Magicien d'Izz
Animation 3D
2013
Vidéo
2013
Vidéo
121
La Maison de Mickey : Une Super Aventure !
Animation 3D
2013
Télévision
2013
Télévision
122
À Cheval !
Animation 2D / Animation 3D • 3-D
2013
Cinéma
2013
Cinéma
123
Animation 3D
2014
Télévision
2014
Télévision
124
La Maison de Mickey : La Collection Hiver de Minnie
Animation 3D
2014
Vidéo
2014
Vidéo
125
La Maison de Mickey : Mickey et les Monstres en Fête
Animation 3D
2015
Vidéo
2015
Vidéo
126
La Maison de Mickey : Dingo au Pays des Contes de Fées
Animation 3D
2016
Télévision
2016
Télévision
127
Animation 3D • 3 Saisons
2017 • ....
Télévision
2017 • ....
Télévision
128
Les Histoires Toc-Toc de Tic & Tac
Animation 3D
2017 • 2017
Télévision
2017 • 2017
Télévision
▲ Retour en haut de la liste ▲

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.