Les Joyeux Mécaniciens

Les Joyeux Mécaniciens
L'écran titre
Titre original :
Mickey's Service Station
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de sortie USA :
Le 16 mars 1935
Série :
Genre :
Animation 2D
Réalisation :
Ben Sharpsteen
Musique :
Leigh Harline
Durée :
8 minutes
Disponibilité(s) en France :

Le synopsis

Mickey, Donald et Dingo, promus garagistes, sont engagés par Pat Hibulaire pour réparer sa voiture...

La critique

rédigée par
Publiée le 09 février 2022

Les Joyeux Mécaniciens est un cartoon de Mickey Mouse qui marque une grande première : la formation du trio composé de Mickey, Donald et Dingo.

Les Joyeux Mécaniciens est l'avant-dernier cartoon en noir-et-blanc de Mickey. Mais celui-ci marque pourtant une évolution historique qui constitue un tournant pour sa carrière. À partir de ce court-métrage, Mickey ne sera plus forcément la star unique de ses cartoons ! En cette année 1935, la petite souris est, en effet, devenue l'ambassadeur des studios Disney. Il doit ainsi donner l'exemple à de nombreux enfants et ses actes doivent refléter la bravoure, la gentillesse et le savoir-vivre. Il est donc de plus en plus difficile aux animateurs de lui trouver des gags. Ils résolvent le problème en introduisant dans ses aventures deux acolytes inséparables : Dingo, le chien benêt, et Donald, le canard colérique. La seconde moitié des années 30 fait par conséquent la part belle aux aventures de ces trois acolytes ; Nettoyeurs de Pendules et Les Revenants Solitaires étant les plus belles pépites de cet incroyable trio.

Les Joyeux Mécaniciens voit également Pat Hibulaire jouer le grand méchant dans ce qui constitue sa dernière apparition en noir-et-blanc. Pour l'anecdote, il est aussi affublé pour la dernière fois au cinéma d'une jambe de bois. Il faut dire que les animateurs se trompaient régulièrement de jambes - comme c'est le cas dans ce cartoon où elle passe de la gauche à la droite - et ont donc préféré abandonner cette caractéristique visuelle pour plus de facilité. Ce personnage, bien plus vieux que Mickey, naît le 24 mars 1925 dans Alice Solves the Puzzle de la série Alice Comedies. À l'époque, il ne porte toutefois pas encore son nom actuel : Bootleg Pete précède il est vrai Peg Leg Pete. Son apparence n'est pas non plus totalement arrêtée. Difficile alors de savoir de quel animal il s'agit ! Il arbore également une jambe de bois curieusement aléatoire tant, selon les épisodes, elle apparaît ou non. Sa personnalité, enfin, est comme le reste : en construction. Parfois brute épaisse, il sait aussi être d'une étonnante subtilité. Pat Hibulaire est, donc, le personnage le plus ancien de la galaxie Disney. Il apparaît même dans la série des Oswald. Il a survécu, depuis, aux affres du temps et reste encore aujourd'hui partie prenante au casting de la firme de Mickey, essentiellement dans la bande dessinée, même s'il ne s'interdit pas des prestations dans l'animation au cinéma (Dingo et Max), en vidéo (Mickey, Donald, Dingo - Les Trois Mousquetaires) ou en télévision (La Maison de Mickey).

Les Joyeux Mécaniciens commence alors que Mickey, Donald et Dingo sont en train de réparer un vieux tacot. Arrive aussitôt une voiture flambant neuve conduite par Pat Hibulaire qui semble ici être un riche mafieux. Il a ainsi remarqué que son véhicule faisait un couinement bizarre et souhaite que les mécaniciens le réparent en dix minutes. Et pour leur donner du cœur à l'ouvrage, il n'hésite pas à leur... tirer dessus avec ses deux revolvers ! Les trois collègues s'affairent donc à chercher l'origine du problème : Mickey se chargeant de la roue avant, Donald regardant à l'arrière de la voiture et Dingo inspectant l'un des phares à côté de la calandre. Le souci est que le son semble venir de partout. Donald désosse alors la grille avant de la voiture tandis que Dingo démonte le moteur.

Il faut d'ailleurs saluer cette scène du moteur, imaginée et animée par l'artiste Art Babbitt, qui va ici définir l'essence même du personnage de Dingo. Dans cette séquence, le chien benêt passe, en effet, la main dans le moteur et la ressort à l'arrière de lui, touchant ainsi son fessier. Il sursaute pensant que quelqu'un d'autre l'attaque. Il réitère l'opération avant de décider d'arrêter le petit plaisantin en le frappant avec une clé à molette. Sauf que naturellement, c'est lui-même qu'il frappe et qu'il blesse. Le plus drôle ici est de non seulement voir Dingo incapable de se rendre compte qu'il se touche lui-même mais surtout d'admirer l'immense décalage qu'il prend pour comprendre le fin mot de l'histoire. Après s'être pris le coup de clé sur les doigts, quand il saisit enfin la situation, son regard est tout simplement extraordinaire. L'animateur arrive à rendre le personnage particulièrement attachant grâce à une personnalité qui semble aussi bêta que naïve mais avec une bonhomie indéniable.

En attendant, Mickey trouve enfin le souci du couinement : il s'agissait simplement d'un criquet qui s'était coincé dans l'un des pneus. Mais le temps presse et les trois acolytes se doivent de reconstruire la voiture avant que le bandit ne revienne. Sauf que... Le véhicule est en mille morceaux - pour la plupart cassés ou abîmés dans la manœuvre de démontage - et le remettre en état relève de la gageure. Les mécaniciens ne font alors que sauver les apparences, le remontage devenant vite chaotique. Mickey s’entortille dans une chambre à air tandis que Dingo livre lui un numéro dont il a le secret, entre chance insolente et maladresse légendaire, envoyant la voiture valdinguer en l'air puis la réceptionnant sans trop de mal... Arrive le moment où Pat revient réceptionner son véhicule : si le couinement a disparu, l'automobile tombe bien vite en morceaux. Elle finit par exploser tandis que son moteur, toujours en marche, course le mafieux qui s'enfuit sans demander son reste.

Les Joyeux Mécaniciens est un superbe cartoon à l'animation exemplaire qui voit, en plus, la naissance du trio le plus célèbre de l'animation Disney.

Les personnages

1925
Cinéma
1928
Cinéma
1932
Cinéma
1934
Cinéma

L'équipe du film

1905 • 1988
Animateur
1909 • 1985
Animateur
1909 • 1987
Animateur
1901 • 1966
Producteur

Poursuivre la visite

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.