Le Voyage de Mickey

Le Voyage de Mickey
L'affiche
Titre original :
Mr. Mouse Takes a Trip
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de sortie USA :
Le 1 novembre 1940
Série :
Genre :
Animation 2D
Réalisation :
Clyde Geronimi
Durée :
7 minutes
Disponibilité(s) en France :

Le synopsis

Mickey doit user de toute son ingéniosité pour échapper à Pat Hibulaire, contrôleur du train, qui veut l'empêcher de voyager avec Pluto.

La critique

rédigée par
Publiée le 07 octobre 2020

Le Voyage de Mickey est un cartoon où Mickey et Pluto affrontent Pat Hibulaire.

Le Voyage de Mickey marque la dernière fois où Pat Hibulaire sera l'antagoniste de Mickey dans la série de Mickey Mouse. Il apparaîtra en effet par la suite dans L'Heure Symphonique mais il n'y tiendra pas un rôle de méchant mais plutôt d'impresario. Ce personnage, bien plus vieux que Mickey, naît le 24 mars 1925 dans Alice Solves the Puzzle de la série Alice Comedies. À l'époque, il ne porte pas encore son nom actuel : Bootleg Pete précède il est vrai Peg Leg Pete. Son apparence n'est pas non plus totalement arrêtée. Difficile alors de savoir de quel animal il s'agit ! Il arbore également une jambe de bois curieusement aléatoire, tant, selon les épisodes, elle apparait ou non. Sa personnalité, enfin, est comme le reste : en construction. Parfois brute épaisse, il sait aussi être d'une étonnante subtilité. Pat Hibulaire est, donc, le personnage le plus ancien de la galaxie Disney. Il apparait même dans la série des Oswald. Il a survécu, depuis, aux affres du temps et reste encore aujourd'hui partie prenante au casting de la firme de Mickey, essentiellement dans la bande dessinée, même s'il ne s'interdit pas des prestations dans l'animation au cinéma (Dingo et Max) en vidéo (Mickey, Donald, Dingo - Les Trois Mousquetaires) ou en télévision (La Maison de Mickey). Bizarrement, en version couleur, il apparait plus souvent dans la série Donald Duck que dans celle de Mickey Mouse. Il n'y intervient, en effet, que dans cinq cartoons : Le Déménagement de Mickey, Le Mouton Devient Loup, Amateurs de Mickey, Le Voyage de Mickey et L'Heure Symphonique.

Le cartoon commence alors que Mickey et Pluto sont en train d'attendre sur le quai d'une petite gare. Le panneau indique d'ailleurs Burbank, signant là un joli clin d'œil à la ville où les studios Disney viennent d'emménager et de construire des locaux flambant neufs, à la pointe de la modernité. Mais aussitôt montés dans le train, le contrôleur joué par Pat Hibulaire les en chasse, leur signifiant que les chiens sont strictement interdits à bord. Dans un accès de colère, il leur envoie d'ailleurs leur valise sur la tête ; celle de Pluto révélant en s'ouvrant... une collection d'os à moelle ! Mais il est temps pour le train de partir, si bien que Pat Hibulaire en annonce le départ imminent, indiquant les prochains arrêts. Là aussi, les animateurs proposent un bon gag en lui faisant prononcer distinctement les premières villes puis en devenant incompréhensible sur les suivantes comme s'il en ignorait en réalité la liste exacte. Mickey, quant à lui, s'obstine à vouloir monter à bord et cache pour cela Pluto dans sa valise puis saute dans la dernière voiture.

Mickey s'y installe tranquillement quand Pluto se plaint et émet l'envie de sortir de sa cachette. Il faut dire que le pauvre chien est tellement entortillé qu'il faut y aller par étapes pour le débloquer de la position qu'il a dû prendre pour entrer dans la valise. Mais, pas de chance, c'est le moment précis où Pat Hibulaire arrive pour contrôler les billets. Il en profite d'ailleurs pour remettre, à la place qu'elle devrait occuper, c'est-à-dire sur le porte-bagage, la valise de Mickey où Pluto s'est de nouveau caché à la va-vite. Son aboiement de surprise, quand la valise heurte brutalement le filet, met alors la puce à l'oreille du contrôleur même si Mickey essaye de lui faire croire que le son vient de lui. Pat Hibulaire n'est toutefois pas né de la dernière pluie, et pour démasquer le chien, imite aussitôt le miaulement d'un chat pour faire sortir le contrevenant de sa cachette. Pluto tombe dans le piège : commence alors une course-poursuite entre Pat d'un côté et Mickey et Pluto de l'autre.

Tandis que Pat pourchasse le chien et son maître dans le wagon-lit, il remarque du mouvement dans une couchette. Sauf qu'il s'agit d'une honnête dame qui dort et lui fait comprendre ce qu'elle pense de cette intrusion en le frappant lourdement. Le gag, très amusant, sera réitéré un peu plus tard dans le cartoon dans un comique de répétition réussi. Mickey et Pluto se cachaient, en réalité, dans la couchette d'en face. Pat leur tombe finalement dessus sans le vouloir, d'abord sans les reconnaître puis en remarquant la queue du chien. Il essaye évidemment de les en déloger mais à la faveur d'un passage d'un tunnel, les deux resquilleurs parviennent à s'enfuir ; Pat, quant à lui tapant dans le vide sur le matelas. Mickey et Pluto filent ensuite se cacher sous le veston du contrôleur avant que Pat ne remarque leurs petits jeux. Les deux compères s'enfuient de nouveau et ont l'idée de se déguiser ensuite en Indiens : Mickey en tant que chef emplumé et Pluto comme papoose dans le dos de son maître. Mais voilà, Pluto accroche malencontreusement son collier à un échangeur, ce qui le fait quitter le train ; Mickey le suit tandis que Pat, ravi de s'en débarrasser, leur envoie une nouvelle fois leurs valises à la figure. Pourtant, tout est bien qui finit bien : Mickey et Pluto se rendent compte que, dans leur malheur, ils ont finalement réussi à arriver à destination.

Le Voyage de Mickey est un cartoon amusant où l'affrontement entre Mickey et Pat Hibulaire fonctionne à plein, surtout avec cette belle motivation de protéger son chien Pluto sans jamais l'abandonner. Le spectateur ne peut que s'attacher au héros tellement son attitude est noble.

Les personnages

1925
Cinéma
1928
Cinéma

L'équipe du film

1901 • 1966
Producteur

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.