Le Mouton Devient Loup

Le Mouton Devient Loup
L'écran titre
Titre original :
The Worm Turns
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de sortie USA :
Le 2 janvier 1937
Série :
Genre :
Animation 2D
Réalisation :
Ben Sharpsteen
Durée :
7 minutes

Le synopsis

Mickey fabrique une potion magique qui change la taille des animaux...

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 16 janvier 2018

Le Mouton Devient Loup est un cartoon qui propose de merveilleux des décors et des plans de toute beauté.

Le cartoon commence comme un superbe hommage aux films de monstres d'Universal des années 30. Pourtant, au lieu d'être en noir-et-blanc, il est ici en couleur avec des décors tout simplement splendides. Le spectateur retrouve ainsi Mickey en Dr. Frankenstein qui se livre à des expériences chimiques. Il prépare ainsi une potion de courage grâce à une formule trouvée dans un grimoire. Il évolue alors dans un laboratoire disposant de tout un tas d'ingrédients qui l'aident à la préparation de sa mixture. Lors du dosage final où le produit chimique change de couleur et n'arrête pas de produire des réactions, les artistes Disney s'amusent, sans doute pour accentuer l'anxiogénité de la scène, à le sonoriser en utilisant des bruits de voitures et de circulation automobile. Le contraste est dès lors aussi étonnant qu'incongru. Mickey teste ensuite sa composition. Il commence par asperger une petite mouche qui est prisonnière de la toile d'une grosse araignée. Grâce au produit, elle reprend confiance en elle et terrasse celle qui était sur le point de la manger.

À partir de là, le cartoon change de physionomie et Mickey devient un rôle secondaire en n'intervenant que de façon ponctuelle. Déjà, le spectateur se rend compte qu'il n'est pas dans un vieux château maléfique mais juste dans la cave de sa maison où il se livre à des expériences. Et il va continuer à tester son breuvage, aidant par exemple une souris à s'échapper des griffes d'un chat. Le placement de la caméra est alors à souligner. Mickey vise, en effet, la souris du haut d'une étagère via une perspective de toute beauté. Le chat bien vite effrayé sort dans le jardin et tombe sur Pluto. Et de prédateur, il devient la proie. Il va se cacher dans la cabane dans le jardin et se terre totalement effrayé. Là, les artistes Disney propose un gag amusant sur la légende des neuf vies du chat qui quittent le félin les unes après les autres. Mais Mickey intervient et aide le matou à reprendre confiance face au chien. Pluto se fait alors chasser du jardin et se retrouve dans la rue. Encore une fois, il faut admirer les magnifiques décors que propose le cartoon comme autant de ravissements pour les yeux. Enfin, l'aventure se termine sur Pluto poursuivi par Pat Hibulaire et là encore, aidé par Mickey et son produit miracle.

Pat Hibulaire reprend ici le rôle de responsable de la fourrière animale qu'il avait déjà tenu dans un cartoon en noir-et-blanc, Un Enlèvement de Chien en 1934 mais également dans les comics strips de Floyd Gottfredson en 1933, Pluto and the Dogcatcher. Ce personnage, bien plus vieux que Mickey, naît le 24 mars 1925 dans Alice Solves the Puzzle de la série Alice Comedies. À l'époque, il ne porte pas encore son nom actuel : Bootleg Pete précède il est vrai Peg Leg Pete. Son apparence n'est pas non plus totalement arrêtée. Difficile alors de savoir de quel animal il s'agit ! Il arbore également une jambe de bois curieusement aléatoire, tant, selon les épisodes, elle apparaît ou non. Sa personnalité, enfin, est comme le reste : en construction. Parfois brute épaisse, il sait aussi être d'une étonnante subtilité. Pat Hibulaire est, donc, le personnage le plus ancien de la galaxie Disney. Il apparaît même dans la série des Oswald. Il a survécu, depuis, aux affres du temps et reste encore aujourd'hui partie prenant au casting de la firme de Mickey, essentiellement dans la bande dessinée, même s'il ne s'interdit pas des prestations dans l'animation au cinéma (Dingo et Max) en vidéo (Mickey, Donald, Dingo - Les Trois Mousquetaires) ou en télévision (La Maison de Mickey). Bizarrement, en version couleur, il apparaît plus souvent dans la série Donald Duck que celle de Mickey Mouse. Il n’y intervient, en effet, que dans cinq cartoons : Le Déménagement de Mickey, Le Mouton Devient Loup, Amateurs de Mickey, Le Voyage de Mickey et L'Heure Symphonique.

Le Mouton Devient Loup n'est pas un cartoon avec une personnification extraordinaire ou des gags hilarants. Il vaut principalement pour l'ambiance qu'il arrive à mettre en place avec, en particulier, ses décors et ses placements de caméra tout simplement superbes.

Les personnages

1928
Cinéma

L'équipe du film

1909 • 1985
Animateur
1901 • 1966
Producteur

L'édition vidéo

Ce cartoon est disponible en DVD Zone 1 et DVD Zone 2, dans les volumes Mickey Mouse : Les Années Couleurs - Volume 1 de la collection des Walt Disney Treasures.

Il est aussi présent en bonus de l'édition DVD de L'Apprentie Sorcière.

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.