Titre original :
Mickey Saves Christmas
Production :
Disney Branded Television
Date de diffusion USA :
Le 27 novembre 2022
Genre :
Animation Image par Image
Réalisation :
David H. Brooks
Musique :
Ben Zeadman
Laura Schein
Durée :
23 minutes
Disponibilité(s) aux États-Unis :

Le synopsis

Mickey, Minnie et leurs amis tentent de célébrer le Noël parfait dans leur cabane enneigée. Mais lorsque Pluto fait perdre au Père Noël tous les cadeaux de son traîneau, ils se rendent au Pôle Nord dans une quête pour sauver Noël...

La critique

rédigée par
Publiée le 16 décembre 2022

Mickey Sauve Noël est un spécial de Noël, en animation image par image, diffusé en simultané le 27 novembre sur ABC, Disney Channel, Disney Junior et Disney XD puis proposé le lendemain aux États-Unis sur Disney+ et Hulu.

Le procédé de l'animation image par image est suffisamment rare chez Disney pour être souligné. C'est, en fait, le cartoon L'Arche de Noé remontant à 1959 qui inaugure le genre pour le studio de Mickey, dû aux talents des artistes Bill Justice et X. Atencio. Il est ensuite réutilisé en 1961 pour le générique de début du film La Fiancée de Papa et se retrouve, la même année, dans l'une des scènes de Babes in Toyland. Après l'utilisation de la technique dans le court-métrage Symposium de Chants Populaires en 1962, il faut patienter jusqu'en 1982 avec le cartoon Vincent de Tim Burton pour la voir reprise de nouveau par le label Disney ; L'Étrange Noël de Monsieur Jack en 1993, constituant depuis son apogée. La technique se popularisera ensuite chez Disney que ce soit via des longs-métrages cinéma comme James et la Pêche Géante en 1996 ou Frankenweenie en 2012 ; via des courts-métrages comme Captain Sparky Contre les Soucoupes Volantes en 2013 ou Blank : A Vinylmation Love Story en 2014 ; ou encore via la télévision avec les téléfilms Club Penguin comme Joyeux Morse à Vous Tous en 2014 ou Fête Monstre à la Plage en 2015.

Sur Mickey Sauve Noël, Disney Branded Television s'associe pour l'occasion avec Stoopid Buddy Stoodios. Le studio, créé en 2005 par Seth Green, Matthew Senreich, John Harvatine IV et Eric Towner, reste principalement connu pour sa série parodique Robot Chicken. Il collabore aussi avec de nombreux labels, notamment ceux de The Walt Disney Company. Il est, par exemple, chargé par Marvel Television d'animer la série M.O.D.O.K. ou alors par Disney Parks de réaliser trois courts-métrages de la série Duffy and Friends. Stoopid Buddy Stoodios se voit surtout confier la production de plusieurs spots publicitaires mettant en avant les héros de différentes franchises, animés image par image, par exemple lors des sorties vidéo de Deadpool ou de The Predator pour 20th Century Fox. Il participe également au lancement de l'opération caritative Share the Joy en proposant plusieurs intermèdes avec les personnages de Disney Channel comme ceux de La Bande à Picsou, Star Butterfly ou Baymax et les Nouveaux Héros voire même ceux de Disney Junior comme ceux de Docteur la Peluche. Toujours autour de La Bande à Picsou, le studio réalise également quelques pastilles sous la bannière DuckFails s'amusant à montrer Riri, Fifi et Loulou ainsi que Zaza ou Flagada Jones rater tout ce qu'ils entreprennent.

Parmi les publicités que réalise Stoopid Buddy Stoodios se trouvent également Mickey Mouse and the Magical Holiday Bag et Mickey Mouse and the Magical Snowy Holiday, deux intermèdes de moins d'une minutes pour Disney Junior diffusés en 2019. Il s'agit alors à l'époque de la première fois où les personnages de Mickey et ses amis sont animés en stop motion. Ces deux pastilles sont importantes car elles sont, en quelques sortes, le prologue à Mickey Sauve Noël. Notamment, dans le premier, Mickey revient dans son chalet enneigé après bien des années, comptant y passer les fêtes de Noël avec ses amis. Mais voilà, ils ont oublié les décorations ! Heureusement un sac magique apparaît et transforme le lieu en endroit idéal pour les fêtes. Dans le second, Dingo, en ouvrant la porte du chalet, détruit toutes les décorations à cause du vent glacial. Mickey trouve alors d'autres moyens de s'amuser...

Mickey Mouse and the Magical Holiday Bag
Mickey Mouse and the Magical Snowy Holiday

Mickey Sauve Noël est donc la première histoire longue de Mickey avec la technique de l'animation image par image. Mine de rien, les personnages s'adaptent parfaitement à ce style surtout que les artistes ont fait attention à respecter les caractéristiques de chacun d'eux comme par exemple l'orientation des oreilles de Mickey. En réalité, la seule chose qui étonne un peu est l'apparence des pupilles de Mickey et Minnie qui affichent un petit espace pour permettre le clignement des paupières. C'est un détail certes mais il nécessite un petit effort d'adaptation. Sinon, cette nouvelle technique pour les personnages fonctionne à merveille. L'animation est évidemment un peu saccadée mais son rendu jouit d'un charme certain. De plus, les décors sont simples mais colorés que ce soit ceux de Hot Dog Ville, ceux du chalet de Mickey ou encore ceux de l'atelier du Père Noël. Visuellement, le téléfilm épouse un style à la fois nostalgique et désuet tout en étant incroyablement emmitouflant, rappelant les vieux programmes spéciaux des années 60 et 70, comme Rudolph the Red-Nosed Reindeer ou Santa Claus Is Coming To Town. Les parents seront ainsi autant sous le charme que les enfants tandis que les fans Disney pourront s'amuser à remarquer les différents clins d’œil dont un à L'Étrange Noël de Monsieur Jack sans compter les nombreux Mickey Cachés.

Le réalisateur David H. Brooks est donc parti des deux intermèdes pour construire son téléfilm. Il situe en effet en partie l'action dans le même chalet que les deux pastilles. Le récit du programme spécial n'a en outre rien de très original : Mickey doit aider le Père Noël à sauver les fêtes et les cadeaux des enfants d'Hot Dog Ville. Ses amis et lui partent alors au Pôle Nord pour construire des présents à la dernière minute tandis que le Père Noël et Mère Noël vont tenter de retrouver un renne qui s'est perdu suite à la catastrophe provoqué par Pluto. La morale de l'histoire se fait lorsque Mickey se rend compte qu'il a négligé son chien qui a maladroitement et involontairement provoqué l'accident du traîneau du Père Noël tandis que son maître était obnubilé par le fait de proposer à ses amis des décorations de Noël parfaites. Mickey comprend ainsi que le véritable sens de Noël est d'être avec ceux qu'il aime et non d'avoir les plus belles guirlandes lumineuses. Même si tout cela est déjà-vu, l'ensemble du récit n'en reste pas moins mignon à souhait, empli à la fois de magie et de bons sentiments : une recette idéale pour passer les fêtes en famille auprès du feu.

Mais la vraie réussite de Mickey Sauve Noël est sûrement ses chansons. Composées par Ben Zeadman et écrites par Laura Schein, elles subliment vraiment le téléfilm tant elles sont aussi joyeuses que magiques et enchanteresses. La première, Christmas Is Nearly Here, met tout de suite dans l'ambiance et introduit à merveille le récit en apportant sa touche d'émerveillement. Elle est d'ailleurs reprise un peu plus loin de façon plus douce. We Can Fix This Christmas est entonnée, quant à elle, lorsque Mickey et ses amis sont affairés dans l'atelier du Père Noël et se donnent de l'entrain pour fabriquer de beaux jouets. Enfin, You Light Up Christmas est la chanson de fin quand le Père Noël, Mickey et ses amis distribuent les cadeaux et apportent de la joie à tous les enfants d'Hot Dog Ville. Pour être complet, il sera également entendu très brièvement la chanson Up on the Housetop jouée par le tourne-disque de Mickey.

Mickey Sauve Noël est un téléfilm spécial empli de charme qui, à défaut d'être original, sait transmettre la magie de Noël grâce à sa technique d’animation colorée, plutôt rare pour ces personnages iconiques, mais aussi ses merveilleuses chansons.

Les personnages

1925
Cinéma
1928
Cinéma
1929
Cinéma
1932
Cinéma
1934
Cinéma

Poursuivre la visite

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site de fans, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.