Club Penguin : Fête monstre à la plage
L'écran titre
Titre original :
Monster Beach Party
Production :
Disney Interactive Studios
Date de diffusion USA :
Le 6 septembre 2015
Série :
Genre :
Animation Image par Image / Animation 3D
Réalisation :
Tobias Fouracre
Musique :
Paul Lovatt-Cooper
Durée :
22 minutes

Le synopsis

Jangrah prépare une fête à la plage pour ses amis et elle veut que tout soit parfait ! Elle demande ainsi à Rockhopper de lui livrer un iceberg en le tractant avec son bateau. Mais voilà, il se trouve qu'un mégalodon était resté congelé à l'intérieur depuis 65 millions d'années et qu'il va bien vite terroriser tous les convives...

La critique

rédigée par
Publiée le 29 juin 2022

Fête Monstre à la Plage est le second des trois moyens-métrages télévisés réalisés par le studio anglais Factory pour le compte de Disney Interactive Studios dédiés à la franchise vidéoludique Club Penguin.

Club Penguin est un jeu de rôle en ligne massivement multijoueur lancé en octobre 2005 par la société New Horizon Interactive avant que celle-ci ne soit rachetée par Walt Disney Internet Group en août 2007. Développé avec Adobe Flash, le jeu permet à tout le monde de participer de façon gratuite même si, comme le veut le genre, certaines fonctionnalités sont payantes. Club Penguin investit donc un monde virtuel enneigé où les joueurs peuvent errer, discuter, participer à des mini-jeux ou à des activités. Ils doivent pour cela se choisir un avatar ayant la forme d'un pingouin et ont la possibilité de s'acheter de petites boules de poils appelées puffles, existant en plusieurs couleurs, ou alors se payer des vêtements pour leurs pingouins. Les joueurs peuvent également participer à des événements spéciaux. Quand Disney rachète le jeu, il tourne à près de 12 millions d'abonnés puis arrivera à plus de 200 millions de joueurs lors de son pic en 2013. La franchise a ensuite droit à plusieurs déclinaisons dont des jeux de consoles, des livres, des peluches, des courts-métrages sur internet ainsi que trois téléfilms de 20 minutes. Malheureusement, le jeu perd peu à peu de sa superbe et vit une décroissance de ses abonnés. La fermeture de Disney Interactive Studios en 2016 ne facilite pas les choses et Club Penguin s'arrête le 29 mars 2017 pour revivre sous une nouvelle mouture nommée L'Île de Club Penguin qui ferme, elle, le 20 décembre 2018, mettant un terme définitif à la franchise Club Penguin.

Après le special de Noël Joyeux Morse à Vous Tous, Fête Monstre à la Plage est un deuxième special cette fois-ci centré sur l'été qui essaye de donner vie à des personnages de jeux vidéo. Pour ce faire, le studio Factory décide à nouveau de proposer une animation mélangeant l'animation image par image avec un zeste d'animation CGI pour les effets spéciaux. Le résultat visuel est ainsi plutôt plaisant, restituant un univers aussi coloré que sympathique, que cela soit le village du Club Penguin ou le lieu de la fête estivale. L'animation est aussi réussie avec une fluidité bienvenue, même si pour ce deuxième court-métrage les environnements sont moins diversifiés, se limitant à la plage, la mer et l'iceberg. L'apparence des personnages est toujours aussi réussie, que ce soit les héros du premier opus ou le gros requin préhistorique.

Le récit de Fête Monstre à la Plage est lui un peu moins élaboré que le précédent court-métrage. L'aventure tourne principalement autour de Jangrah qui veut organiser la fête parfaite. Elle est tellement méthodique qu'elle liste dans son agenda toutes les tâches à réaliser, y compris le fait qu'elle doit cocher dans sa liste celles déjà effectuées. Ses amis, dont Lorna et Maisontoit, vont alors essayer de lui apprendre à lâcher prise. Difficile pour elle, surtout qu'au début, son organisation bien huilée se passe à la perfection jusqu'à ce qu'un petit grain de sable vienne mettre un désordre sans nom. La seule chose qu'elle désirait est en effet que ses amis passent du bon temps en s'amusant toute une journée. Or, le hasard fait qu'elle sera forcée de revoir ses priorités car désormais c'est la vie de ses amis qui se trouve mise en danger. Pour les sauver, elle va devoir vite sortir de ses carcans et de sa zone de confort.

Le scénario de Fête Monstre à la Plage s'emballe il est vrai quand l'iceberg livré par le marin Rockhopper libère un mégalodon, prisonnier dans la glace depuis 65 millions d'années. Ce requin géant menace alors de renverser l'iceberg et d'avaler tous les participants à la fête. Surtout que le monstre va créer en plus involontairement un tourbillon géant dans la mer qui s'avère être encore plus dangereux pour les pingouins. Seuls Jangrah, Lorna et Blizzard, restés sur la plage, sont en mesure de faire quelque chose. Le court-métrage propose ainsi une autre morale au-delà des gentilles moqueries sur les gens trop psychorigides comme Jangrah : celle de ne jamais se fier aux apparences. Au lieu d'être effrayé par l'inconnu, il est préférable d'en apprendre plus sur lui afin de pouvoir changer sa vision des choses. Notamment, la rencontre d'un étranger ne doit pas générer la peur mais au contraire la compréhension afin d'appréhender ce qu'il recherche.

Fête Monstre à la Plage est un peu moins convaincant que le court-métrage de Noël. Il n'en demeure pas moins un special idéal pour se détendre en revenant de la plage.

Poursuivre la visite

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.