Powerline - Dessin de Manon Fourès
Dessin de Manon Fourès
Date de création :
Le 07 avril 1995
Nom Original :
Powerline
Apparition :
Cinéma
Télévision
BD
Jeux Vidéo
Voix Originale(s) :
Tevin Campbell

Le portrait

rédigé par Thibaut Ange
Publié le 07 mai 2020

Décrit par Max, le fils de Dingo, comme « la plus grande rockstar de la planète », Powerline est un chanteur et danseur très populaire dont les tubes passent en boucle à la télévision et à la radio. Apparu dans le film Dingo et Max (1995), c’est un grand et svelte chien anthropomorphique au nez noir et à la coupe de cheveux stylisée avec une mèche en forme d’éclair s’élançant dans les airs. Sa tenue de scène est un costume jaune supportant un logo en forme d'atome. Il porte également des gants blancs et une paire de bottes noires.

Adulé de tous les jeunes, Powerline s’affiche dans toutes les chambres des enfants et adolescents. Grand fan de la star lui-même, Max en possède de nombreux posters au-dessus de son lit. Il détient aussi une silhouette en carton du chanteur que son père maladroit abîme accidentellement en passant l’aspirateur. Il faut dire que, d'une autre génération, Dingo ignore l’identité de cette célébrité, au grand désespoir de son fils, en retard au collège pour l’avant-dernier jour de cours avant les vacances d’été.

Sur le chemin, Max passe d'ailleurs devant un magasin de musique qui met en avant le nouvel album de Powerline. Au collège, tous les élèves se voient réunis dans l’auditorium où, sur scène, la déléguée de classe Stacey les félicite de leurs résultats scolaires obtenus au cours de l’année et leur lance une invitation à venir chez elle le tout prochain samedi pour assister à la retransmission en direct du concert de Powerline. Son annonce reçoit évidemment les acclamations du public. Stacey cède ensuite la parole au Principal Mazur, qui se lance dans un discours ennuyant sur la nécessité de profiter des vacances pour réviser.


Max dans un costume de Powerline

Le discours du Principal Mazur est soudainement interrompu par Max qui, aidé par ses amis P.J. et Bobby Zimuruski, se lance dans l’interprétation depuis les coulisses de la chanson Stand Out, l’un des tubes de Powerline. Le jeune garçon apparaît alors sur l’écran géant de la scène dans le costume jaune de la rockstar, et exécutant une chorégraphie filmée par P.J. Malheureusement, au cours de sa prestation, Max se prend les pieds dans des câbles qui le font trébucher et apparaître sur scène. Applaudi et encouragé par le public d’étudiants, il poursuit néanmoins sa chanson qui a en réalité pour but de séduire Roxanne, une étudiante dont il est tombé amoureux. La prestation du fils de Dingo est toutefois stoppée nette par le principal qui le convoque dans son bureau avec ses deux acolytes ; Max étant devenu entre-temps l’idole du lycée.

Sous le charme de sa performance, Roxanne accepte la proposition du fils de Dingo de l’accompagner chez Stacey pour assister au concert de Powerline, dont elle est fan également. Malheureusement pour Max, le Principal Mazur a prévenu son père de son incartade du jour. Craignant que son fils ne devienne un délinquant, Dingo décide alors de l’emmener en voyage jusqu’au Lac Destinée, à l’autre bout du pays, histoire d'y pêcher comme il le faisait avec son propre père et de retrouver une complicité. Anéanti, Max se voit donc contraint avant de partir annoncer à Roxanne qu’il ne pourra pas l’accompagner à la fête. Face à la déception de celle qu'il aime en secret et qui envisage alors d’y aller avec quelqu’un d’autre, Max invente un mensonge : il prétend partir à Los Angeles pour assister au concert de Powerline que son père connaît de longue date et avec qui il a déjà joué dans un groupe. S'enfonçant un peu plus dans la tromperie, il précise même qu’il pourra faire signe à la jeune fille quand il sera sur scène avec la star lors de la chanson finale.

Au cours du périple, Max retrouve son ami P.J., lui-même en voyage avec son père Pat Hibulaire. Il le surprend à chanter sur la chanson Stand Out de Powerline, un casque vissé sur les oreilles alors qu’il est en train de passer l’aspirateur dans le luxueux camping-car familial. P.J. apprend alors à Max que sa participation à venir au concert de Powerline a fait le tour de tous les élèves de son école. Prenant conscience qu’il risque d’être ridiculisé si son mensonge est découvert, Max décide aussitôt de changer l’itinéraire sur la carte de voyage de Dingo pour programmer une arrivée à Los Angeles, ville du concert de Powerline, en lieu et place du Lac Destinée où son père voulait l’emmener pécher.

Un soir suivant, les deux amis se retrouvent de nouveau au même endroit. Max et son père passent en effet la nuit dans le motel Neptune Inn où P.J. et son père font également halte à bord de leur camping-car. Réunis pour la soirée, ils regardent alors à la télévision des clips de Powerline en mangeant des pizzas. Informé du changement de la carte par Pat Hibulaire qui a espionné une conversation entre Max et P.J., Dingo décide de ne pas en tenir compte et de faire malgré tout confiance à son fils quant à l’itinéraire. Hésitant jusqu’au dernier moment, Max fait prendre à Dingo la route vers Los Angeles. Le cœur brisé par sa décision, ce dernier se dispute avec son fils quand le destin les contraint à s'entraider : leur voiture chute en effet dans un fleuve, nécessitant des efforts communs pour s'en sortir. Le père et son fils finissent par se réconcilier et Dingo accepte de terminer le voyage en se rendant à Los Angeles.

Powerline apparaît ainsi pour la première fois en chair et en os sur la scène du stadium de Los Angeles où il se produit en concert. Dingo et Max parviennent à s’introduire dans les coulisses pendant que le chanteur s'apprête à entamer sa chanson I-2-I (Eye to Eye) accompagné de plusieurs danseuses. Repéré, Max est alors pris en chasse par un agent de sécurité tandis que Dingo s’introduit dans une sphère géante qui le propulse sur scène et l’électrise. Le père de Max se retrouve ainsi sous les projecteurs aux côtés d’un Powerline interloqué. Perché sur des projecteurs, Max demande à son père de réaliser les gestes du parfait lancer qu’il lui avait lui-même enseignés lors d’un entraînement à la pêche. Dingo s’exécute pour produire une chorégraphie synchronisée à la musique instantanément reprise par Powerline. Toujours pourchassé par le vigile, Max chute à son tour sur la scène et se voit propulsé aux côtés de son idole. Le trio livre alors une performance scénique diffusée dans le monde entier, et notamment sur la télévision de Stacey, chez qui Roxanne s’aperçoit que son prétendant ne lui avait pas menti !

N’apparaissant qu’assez peu de temps à l’écran, Powerline ne prononce pas un mot, hormis pour chanter ses deux tubes Stand Out et I-2-I, toutes deux interprétées par le chanteur et acteur américain Tevin Campbell. Né au Texas, ce dernier s’est lancé dans une carrière musicale dès son plus jeune âge, jouant du gospel avant d’être repéré lors d’un casting lui permettant de signer un contrat avec Warner Bros. Records. En 1989, il a collaboré avec le compositeur et trompettiste Quincy Jones pour son album Back on the Block avant de sortir son propre album T.E.V.I.N. devenu disque de Platine. Son deuxième album, I’m Ready (1993), s’est encore mieux vendu que le premier. Nommé cinq fois aux Grammy Awards, Tevin Campbell a vendu près de 5 millions d’albums sur le seul territoire américain.

Âgé de 19 ans au moment de l’enregistrement pour Dingo et Max, il a ainsi marqué la bande-son du film avec ses deux chansons pop interprétées par un personnage fictif que beaucoup ont identifié à Prince ou Michael Jackson. En réalité, les artistes des studios Disney se sont plutôt inspirés d’un autre chanteur américain, Bobby Brown, très populaire à la fin des années 1980. Ce dernier devait d’ailleurs initialement prêter sa voix au personnage de Powerline et avait déjà enregistré quelques chansons mais à la suite d’ennuis judiciaires, il a été écarté du projet au profit de Tevin Campbell, finalement choisi pour incarner la popstar animée. À l’inverse des autres chansons de Dingo et Max, les deux tubes chantés par Powerline n’ont pas été traduites dans d’autres langues que leur version originale. Tevin Campbell est ainsi resté le seul interprète du personnage dans le monde entier. Signe de leur popularité, le chanteur a quelques fois réinterprété ces chansons en live lors d'événements spéciaux, notamment pour la célébration des 20 ans du film en 2015 lors de la D23 Expo à Anaheim.


Tevin Campbell

Au moment de sa sortie au cinéma, Dingo et Max a fait l’objet de divers objets dérivés mis en vente dans le commerce, tels que des tee-shirts, casquettes, peluches et autres figurines. Des objets indiquaient notamment la mention « Stand Out World Tour » accompagnée de l’année 1994 ou 1995, laissant entendre que le concert de Los Angeles de Powerline à la fin du film s’inscrivait dans une tournée mondiale du chanteur. Sur certains posters rendus publics, dont les visuels ont été ensuite repris sur des vêtements commercialisés, figuraient notamment une liste de villes où la supposée pop star se serait produite, tels que Paris, Londres, New York, Chicago, Toronto, Moscou, Tokyo ou encore Hong Kong.

Powerline est ensuite apparu dès octobre 1994 dans une publication américaine intitulée Goofy Gets Goofy, issue d’une collection de livres Funny Face Book publiée par Disney Mouse Works, qui reprend la scène du concert de la star vue dans le film d’animation.

Le 12 février 1997, le n°2330 du (Le) Journal de Mickey publie une bande dessinée originale inspirée de Dingo et Max. Intitulée Je T’Ayuck (en référence au bruit du rire de Dingo et de Max), elle voyait Max tenter de trouver un cadeau idéal à offrir à Roxanne pour son anniversaire. Powerline n’y apparaissait pas directement mais plusieurs références au chanteur étaient faites au cours de l’histoire.

En 2001, plusieurs posters de Powerline étaient visibles dans la chambre de Max dans le jeu vidéo Goofy’s Fun House, sorti sur console PlayStation.


La Bande à Picsou (2019)

En 2017, un clin d’œil savoureux à Powerline est effectué dans la série animée La Bande à Picsou. Dans l’épisode L’Arbre à Billets du Coffre-Fort Anti-Fin du Monde ! (épisode 13 de la saison 2), Fifi et Della embarquent en effet dans un avion avec pour mission de sauver une invention de Ludwig Von Drake. Au cours de leur voyage, ils reprennent en cœur la chanson Stand Out, tandis que la pochette de l’album de Powerline est visible sur le tableau de bord.


Disney Heroes: Battle Mode (2018)

Début 2020, Powerline a fait son entrée en tant que personnage jouable dans le jeu développé pour smartphones Disney Heroes: Battle Mode (PerBlue, 2018) dans lequel le joueur doit se constituer une équipe de personnages Disney pour combattre des ennemis et trouver l’origine d’un virus qui corrompt chaque pixel d’une ville numérique.

Mis à part ces quelques références au personnage, Powerline est très peu réapparu après sa prestation dans Dingo et Max. Il ne figure d'ailleurs pas au casting de Dingo et Max 2 : Les Sportifs de l’Extrême, suite sortie directement en vidéo en 2000. Cela ne l’a pas empêché de demeurer un personnage très populaire, clôturant en apothéose Dingo et Max, un film toujours très apprécié du public depuis sa sortie en salles. Inspiré de réelles stars de la chanson des années 1980 et 1990, Powerline est un personnage particulièrement réussi dont les deux tubes ne peuvent laisser aucun spectateur indifférent.

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.