K.B.
Date de création :
Le 12 avril 1946
Nom Original :
K.B.
Autre(s) Nom(s) :
Kid Brother
Créateur(s) :
Charles Nichols
Apparition :
Cinéma

Le portrait

Publié le 18 novembre 2017

K.B. est le frère de Pluto apparaissant dans un seul et unique cartoon, le bien nommé Le Petit Frère de Pluto.

La création du personnage est à créditer au talent du réalisateur Charles Nichols.
Charles August Nichols est né en septembre 1910 à Milford dans l'Utah. Il entre aux studios Disney en 1935 comme animateur sur des courts-métrages puis travaille sur des longs-métrages comme Pinocchio (1940) et de nombreux autres projets, cartoons ou films, dont Morris, le Petit Élan, Les Instruments de Musique et Le Chariot à Voile. Il quitte les studios de Mickey en 1962 pour rejoindre Hanna-Barbera où il participe aux épisodes des séries Les Jetsons, Les Pierrafeu, Hong Kong Fou Fou ou Scooby-Doo. Avec Iwao Takamoto, il coréalise également le long-métrage d'animation Le Petit Monde de Charlotte en 1973. Dans les années 80, avec d’autres transfuges d'Hanna Barbera, il rejoint Ruby-Spears Productions où il s’attèle notamment sur les séries animées Alvin et les Chipmunks ou Police Academy. Au début des années 90 et avant sa mort intervenue en 1992, il revient chez Disney pour prendre en charge les séries Myster Mask, Bonkers ou La Bande à Dingo.


Charles Nichols

Pluto, quant à lui, est membre des « big five » : il fait, en effet, partie des cinq personnages historiques de Disney aux cotés de Mickey, Minnie, Donald et Dingo. Ce groupe ne contient d’ailleurs pas les personnages les plus anciens du label mais bien les plus emblématiques. A partir de la moitié des années 1940, Charles Nichols prend en charge le personnage dont il signe au final la quasi-totalité des cartoons. Il insuffle à la série des aventures de Pluto un charme indéniable la rendant intrinsèquement drôle et transcendant les époques. Bien que le chien de Mickey ne soit qu'un simple personnage de pantomime, son réalisateur parvient, en effet, à renouveler sans cesse ses péripéties, en créant des dessins animés qui, plus de cinquante ans plus tard, n'ont toujours pas pris une ride. En fait, l'une des brillantes idées de Charles Nichols est d'avoir su associer Pluto à d'autres animaux. Certains sont connus et existent par ailleurs (tels Tic & Tac qui délaissent un temps Donald...) tandis que d'autres sont de parfaits inconnus qui, succès aidant, auront la chance de revenir plusieurs fois comme Bent-Tail le Coyote ou alors d'apparaître dans un seul et unique cartoon comme K.B., le petit frère de Pluto !

Si Pluto est connu de tous, sa propre famille est un mystère pour beaucoup. Ses parents sont ainsi de parfaits inconnus, sa « petite amie » est changeante entre Fifi le Pékinois et Dinah le Teckel tandis que pour sa progéniture, le flou est encore plus grand. En 1937, le cartoon Les Quintuplés de Pluto montre, en effet, Pluto papa de cinq chiots qu’il a avec Fifi alors qu’en 1942, dans Pluto Junior, il ne s'occupe plus que d'un seul. Est-ce l'un des cinq chiots du premier cartoon ou un autre nouveau-né ? Rien n'est moins sûr. Et que sont-ils devenus ? Là aussi, personne n’a la réponse.
Côté famille, Pluto a un jeune frère. Le cartoon Le Petit Frère de Pluto le présente, il est vrai, aux spectateurs en 1946 sous le nom de K.B. dont la significations des initiales est toute simple : il reprend les première lettres de Kid Brother, inspiré du titre anglais du cartoon, Pluto's Kid Brother.

K.B. est donc de la même race canine que Pluto ce qui laisse à penser qu’il n’est pas un frère adoptif mais bien naturel. Ils ont d’ailleurs tous deux un vrai air de ressemblance même si K.B. est plus pâle que l’orange affirmé de son aîné. Ses oreilles sont, en outre, marron là où celles de Pluto sont noires. Enfin, côté visage, K.B respire la malice venue de son âge. Manquant de maturité, il porte, en effet, sur lui la candeur et la naïveté de l'adolescence. Sa seule aventure confirme d’ailleurs cette impression puisqu’elle voit Butch, le bouledogue, Némésis de Pluto, le manipuler grossièrement pour lui faire commettre à sa place de petits larcins. Fort heureusement, le grand frère saura mettre le holà et ramener le petit frère dans le droit chemin… Durablement ? Nul ne le sait. Après cette péripétie adolescente, K.B. ne donnera, en effet, plus jamais signe de vie. Le silence est total depuis 1946 que cela soit au cinéma ou sur d’autres supports comme la télévision ou la bande-dessinée.

K.B. reste ainsi le petit frère de Pluto dont le public ne sait ce qu’il est devenu. Il fait partie de ces personnages chez Disney qui servent de faire-valoir pour une œuvre donnée et n’ont ensuite pas la capacité d’exister par ailleurs. Et c’était couru d’avance ! K.B. est, en réalité, trop proche dans sa définition de Pluto pour tracer tout seul son chemin. Personnage canin de pantomime, il n’aurait pu vivre que des aventures similaires à celles de son aîné et ne présente donc aucun intérêt narratif propre.
Quant à développer une vie familiale pérenne et étoffée au chien de Mickey, cela créerait obligatoirement un hiatus avec son propriétaire qui se verrait, peu ou prou, contraint de la prendre en compte dans ses propres aventures. Tout cela a sans doute conduit les artistes Disney à se contenter d’un one-shot, le temps d’un cartoon sans se poser la question d’une quelconque continuité.

K.B. le petit frère de Pluto est tout à fait négligeable dans la galerie de personnages de Disney. Il existe seulement au travers de son aîné : une situation somme toute plus enviable que celle d’autres toons, eux aussi héros d’un seul cartoon, mais dont personne ne se soucie de la filiation...

Poursuivez votre visite

Nos Réseaux Sociaux