Bibliothèque

Les Critiques Littéraires les Plus Récentes

Le Fil Info Littéraire

— 30 août 2022 • 13H36 —
Laurent Armand-Zuniga
Un nouvelle formule du Journal de Mickey— 30 août 2022 • 13H36 — Laurent Armand-Zuniga —

Lancé le 21 octobre 1934 par Paul Winkler, un éditeur français qui est alors le seul à penser qu’il pourrait être un succès en kiosque, Le Journal de Mickey, est aujourd’hui le plus ancien magazine jeunesse encore en activité ! Et évidemment, il a connu pendant sa longue existence plusieurs formules, maquettes et logos. 

Dès demain, soit le 31 août 2022, il en présente d’ailleurs une toute nouvelle. Il fait aussi évoluer sa formule éditoriale pour coller plus encore aux nouvelles habitudes de lecture. Organisé désormais autour de différents cahiers, il en intègre ainsi un dédié à l'actualité jeunesse, un autre consacré aux activités, renouant notamment avec la philosophie Castors Juniors et un dernier invitant à la découverte.
Deux énigmes s’imposent par ailleurs dans les pages pour titiller la réflexion des jeunes lecteurs sans oublier des jeux pour s’amuser et évidemment, la présence des BD Disney, histoire de s’évader à Donaldville et Mickeyville.
Enfin, une surprise bonus hebdomadaire s’invite dans chaque numéro : pas de gadget plastique, désormais banni, mais des posters, fiches à détacher autre livrets BD.
 

— 02 mai 2022 • 14H51 —
Franck Armand-Zuniga
Audiodrama La Haute République : Maître-Tempête— 02 mai 2022 • 14H51 — Franck Armand-Zuniga —

Le 9 juin 2022, les éditions Lizzie proposeront l'audiodrama Star Wars - La Haute République : Maître-Tempête de Cavan Scott. Bien plus ambitieux qu'un livre audio, il s'agit d'un programme audio où 18 comédiens interpréteront pas moins de 60 personnages complété par des bruitages et des éléments musicaux promettant une expérience exceptionnelle. Ce genre de média est une première pour la saga Star Wars en France même si son format s'inscrit dans la droite ligne des quasi centenaires Dramatiques Radiophoniques que les auditeurs de Radio France (France Culture précisément) connaissent bien...

Pour rappel, La Haute République est un projet de cross-média littéraire, le plus ambitieux jamais réalisé dans l'univers Star Wars. Le scope est ainsi très large de par la diversité des genres littéraires qui permet de découvrir différentes facettes de cette nouvelle ère Star Wars, et ce, peu importe l'âge des lecteurs. Il y a ainsi des romans adultes, jeunes adultes et jeunesse, des comics adultes et jeunesse, des nouvelles, des mangas, des dramas audio et des romans graphiques offrant ainsi une variété littéraire aussi diverse que réjouissante. La Haute République se déroule donc 200 ans avant Star Wars : La Menace Fantôme, le premier volet chronologique de la Saga Skywalker. La Galaxie est en paix, placée sous le règne de la glorieuse République ainsi que sous la protection des nobles et sages Chevaliers Jedi.

Star Wars - La Haute République : Maître-Tempête se déroule donc après la phase deux de la saga. En particulier, l'auditeur se doit d'avoir lu L'Orage Gronde ainsi que Le Cœur des Drengir, le deuxième tome des comics adulte avant d'entamer son écoute dont voici un synopsis :

La tempête Nihil fait rage à travers la galaxie, laissant le chaos et le chagrin dans son sillage. Peu de ses pillards sont aussi vicieux que la Maître-Tempête Lourna Dee. Elle garde une longueur d'avance sur l'Ordre Jedi à la barre d'un vaisseau nommé d'après l'un des monstres les plus meurtriers de la galaxie : elle-même. Mais personne ne peut distancer éternellement les défenseurs de la Haute République...

Lizzie offre à l'écoute les 12 premières minutes de l'audiodrama, correspondant au premier chapitre, et donnant un bon aperçu de l'expérience proposée.

— 08 mars 2022 • 11H56 —
Matthieu Baudry
Picsou Magazine fête ses 50 ans— 08 mars 2022 • 11H56 — Matthieu Baudry —

« C'est le plus grand boss de toute la ville »... et il fête cette année son anniversaire deux fois ! Le 16 février 2022, Unique Heritage Presse a édité le numéro 560 de Picsou Magazine, qui célèbre les cinquante ans du journal du plus riche des Canards. L'aventure a commencé en 1971. En France, la société Édi-Monde propose déjà le magazine Le Journal de Mickey pendant que de l'autre côté des Alpes, les Italiens se délectent de l'Almanacco Topolino, publié par le géant de la presse Mondadori. Alors que le cultissime Pif Gadget gagne en popularité et empiète sur les ventes du (Le) Journal de Mickey dans l'Hexagone, l'idée de publier une version française de l'Almanacco Topolino est mise sur la table. Les Italiens et les Français s'associent donc, et c'est à la rédactrice en chef Françoise Langrognet qu'est confié en juin 1971 la tâche de réaliser le logo et la maquette du futur journal. Le choix des éditeurs se porte alors curieusement sur Picsou pour incarner la publication et donner son nom au magazine. Moins connu en France à cette époque que Mickey et Donald, il est vrai que Picsou collectionne les défauts. Pourtant, ces petits travers caricaturaux et ses ambitions parfois grotesques, le tout allié à la présence de Donald et de Riri, Fifi et Loulou à ses côtés convainc les éditeurs que l'idée vaut son petit pesant d'or.

Rapidement, l'équipe de Picsou Magazine se rend compte qu'il est difficile d'adapter complètement la publication italienne ; toute la partie rédactionnelle, notamment, souffre du passage d'une langue à l'autre. Qu'à cela ne tienne, le magazine se démarque en proposant ses propres rubriques, adaptées à un public français. Les bandes dessinées, en revanche, sont toutes puisées dans l'Almanacco Topolino et traduites dans la langue de Molière. Cela n'a d'ailleurs rien d'une sinécure ; les bandes dessinées arrivées sur le bureau de Françoise Langrognet doivent être traduites et les bulles remplies à la main avant de repartir en direction de l'Italie, où Picsou Magazine est imprimé sur les mêmes machines que l'Almanacco Topolino.

Au final, le premier numéro de Picsou Magazine sort le 21 février 1972, et il connaît un succès retentissant : plus de 300 000 exemplaires sont vendus. De son lancement, les lectrices et lecteurs se souviennent avec émotion d'un magazine débordant d'histoires de qualité et emmené par des personnages attachants, ainsi que du traditionnel cadeau qui deviendra emblématique de la publication avec les années. Dès le lancement du magazine, les lecteurs peuvent même participer à un concours pour gagner un véritable lingot d'or ! Le second numéro, lui, renferme un sou fétiche doré à l'or fin. Cristaux magiques, tirelire en forme de coffre ou coussin péteur : ce sont des centaines de gadgets et autres objets devenus aujourd'hui collector que le lectorat français a eu le plaisir de découvrir au gré de ses lectures.

Le sommaire de Picsou Magazine n°560 honore donc cet héritage et entend célébrer ses 50 ans de la plus belle des manières. Avant de se plonger dans les bandes dessinées, les lectrices et les lecteurs peuvent notamment en apprendre davantage sur le personnage Marvel Howard le Canard, de son apparition dans les comics jusqu'à la série What If...?, en passant par Howard... Une Nouvelle Race de Héros. Au détour des autres rubriques, le lectorat découvre un article sur la création du générique de La Bande à Picsou, un dossier sur les jeux vidéo mettant en scène des canards, ainsi qu'une très intéressante plongée dans les coulisses de la rédaction de Picsou Magazine, qui explique en quelques mots la conception d'un article publié dans la revue. Anniversaire oblige, le dossier le plus complet retrace l'histoire de la publication, de 1972 jusqu'aux années 2020. Un poster, une planche d'autocollants et, surtout, un ex-libris du somptueux dessin de Paolo Mottura qui orne la couverture du magazine sont à retrouver en cadeau dans ce nouveau numéro.

Enfin, 240 pages de bandes dessinées complètent le sommaire de Picsou Magazine n°560. Si les premières BDs sont majoritairement des historiettes de bonne facture mettant en scène des célébrations diverses, la dernière histoire inédite est quant à elle une vraie merveille. Signée Matteo Venerus sur des dessins d'Emmanuele Baccinelli, Les Canards en Italique suit les aventures de Picsounius et de sa bande... en Italie antique ! Les deux artistes y réécrivent l'histoire à travers les tribulations des habitants de Donaldvillum ; alliance Canardo-romaine, fascination pour la culture grecque et développement du commerce sont au programme de cette superbe bande dessinée en cinq parties, dont la suite est déjà en préparation.

Picsou Magazine entend bien poursuivre les festivités durant toute l'année 2022. Du 17 au 20 mars 2022, le rendez-vous est donné aux lectrices et lecteurs lors du Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême. L’équipe du journal sera sur place pour dévoiler les coulisses de la fabrication du magazine, les dessous d’une bande dessinée avec les héros de Donaldville et les secrets de ce personnage iconique. Au mois de juillet, le numéro 563 proposera en outre au lectorat de retrouver un objet qui a fait la joie de plus d'un collectionneur : le fameux sou fétiche. En novembre de la même année, enfin, Picsou fêtera cette fois-ci ses 75 printemps, avec un numéro hors-série de Picsou Magazine rutilant.

— 10 juillet 2021 • 01H38 —
Matthieu Baudry
Mickey Parade Géant fait peau neuve cet été— 10 juillet 2021 • 01H38 — Matthieu Baudry —

Le 07 juillet 2021, Unique Heritage Media a lancé une nouvelle formule de Mickey Parade Géant, avec la sortie du n°383. Pour l'occasion, le volumineux bimensuel fait peau neuve, notamment au travers d'une nouvelle maquette et en arborant des dimensions plus compactes, pour entériner son statut de magazine de poche à emporter partout.

Au sommaire, les bandes dessinées Disney mettant en scène Mickey, Donald ou encore Riri, Fifi et Loulou continuent bien évidemment de se tailler la part du lion, pour le plaisir de toutes et de tous. Avec ses 263 pages de bandes dessinées, ce bimensuel propose à son lectorat de découvrir deux aventures nautiques de Picsou, un expédition de Mickey dans la forêt amazonienne et même une nouvelle réinterprétation d'un classique de la littérature : et cette fois-ci, c'est Jules Verne qui est mis à l'honneur ! Après 19 999 Lieues Sous les Mers, paru dans le Mickey Parade Géant précédent, les artistes Francesco Artibani et Lorenzo Pastrovicchio poursuivent leur exploration de l'oeuvre vernienne avec L'Île Mystérieuse. Dans ce récit, Minnie Smith, Daisy Duckett et Pluto s'échouent sur une île étrange, sur laquelle ils ne tardent pas à rencontrer O'Quack le matelot, le biologiste marin Michel Miquet et surtout le capitaine du Nautilus, Dingo Nemo !
Du côté du contenu éditorial, les diverses rubriques font la part belle à l'aventure et à l'actualité en librairie. Le sommaire de ce n°383 propose ainsi notamment une rencontre avec un véritable aventurier des temps modernes, Eliott Schonfeld, l'interview du bédéiste Zep, une sélection de bandes dessinées mais aussi une rubrique consacrée aux mangas ; une belle idée, puisqu'en 2020 les mangas représentaient 42% des ventes totales de bandes dessinées en France !

Enfin, un été ne serait pas complet sans les traditionnelles sagas éditées dans les Mickey Parade Géant Hors-Série ! Après Le Cycle des Magiciens en 2014, les enquêtes de P.I.A. en 2017 ou encore Les Chroniques de la Baie en 2018, c'est au tour de Fantomius, Gentleman Cambrioleur d'entrer en piste ! Au travers de 4 volumes, édités le 30 juin et les 14, 21 et 28 juillet 2021, les lectrices et lecteurs découvriront les aventures de lord John Quackett, un fringuant voleur qui dérobe les riches dans le Donaldville des années 20, et qui n'est autre que celui qui a inspiré à Donald son identité secrète de Fantomiald ! En prime, le premier volume est proposé avec un joli coffret en carton offert et destiné à accueillir cette saga complète, écrite et dessinée par l'artiste italien Marco Gervasio.

— 21 avril 2021 • 18H07 —
Matthieu Baudry
Édition Disney : Nouvelle stratégie transmédiale— 21 avril 2021 • 18H07 — Matthieu Baudry —

The Walt Disney Company annonce un renouveau dans son offre littéraire ; pour ce faire, Disney Publishing Worldwide, le groupe d'édition de la société de Mickey, accueille désormais un tout nouveau pôle d'édition : Hyperion Avenue. Face à ce nom évocateur, difficile de ne pas éprouver un brin de nostalgie : il y a près de huit ans, Disney Publishing Worldwide revendait en effet la grande majorité du catalogue de Hyperion Books à Hachette Book Group. Au total, entre 1990 et 2013, Hyperion Books a publié plus de mille ouvrages aux genres multiples à travers ses différentes filiales d'édition. Suite à cette vente, Disney n'a conservé les droits de publication que de quelques sagas littéraires à succès, parmi lesquelles Percy Jackson et Artemis Fowl, et bien évidemment toutes les œuvres labelisées Disney, qui ont ensuite poursuivi leur publication via les autres branches du groupe, telles que Disney•Hyperion ou Disney Press. Sous l'impulsion de la Directrice Éditoriale Jennifer Levesque, le nouveau pôle Hyperion Avenue entend publier entre cinquante et soixante livres d'ici cinq ans, destinés à un public majoritairement adulte.

Outre des projets littéraires excitants et la découverte de nouveaux talents, Hyperion Avenue souhaite axer sa ligne éditoriale sur un contenu transmédia. Suite à l'acquisition de 21st Century Fox en 2019 et avec le contrôle majoritaire de la plateforme Hulu, ainsi que le lancement de Disney+ en 2019, Disney Publishing Worldwide a en effet à sa disposition un réservoir d'inspiration proprement inépuisable. À terme, Hyperion Avenue souhaite donc proposer des livres de fiction, des mémoires, ou encore des livres de pop culture, d'humour ou centrés sur le sport associés à des programmes, des contenus et des personnalités issus par exemple de ESPN ou d'ABC. Le premier livre à mettre en application cette stratégie, ABC News : 75 Years in the Making, sera proposé dès le 1er juin 2021. Dans ce beau-livre, l'auteur John Baxter reviendra avec passion sur les 75 ans du studio ABC News, le tout agrémenté de très nombreuses photographies et illustrations.

Plus intéressant encore, au cœur de ce développement se trouve l'ambition de lier plus étroitement que jamais la division littéraire de Disney avec les nombreuses filiales audiovisuelles ; de ce rapprochement naîtront des livres qui pourraient par la suite être adaptés sur petit et grand écran et, à l'inverse, des livres basés sur les productions les plus populaires de Disney+, de Hulu, ou produites par ABC Signature ou 20th Television par exemple. Enfin, le nouveau pôle d'édition a l'ambition de poursuivre bien plus largement le travail entamé il y a quelques années avec les séries Twisted Tales et Disney Villains, en racontant sous un éclairage nouveau les histoires connues de toutes et de tous. C'est ainsi que le 3 août 2021 sortira dans les librairies étasuniennes le roman If The Shoe Fits, une réécriture contemporaine de l'histoire de Cendrillon, imaginée par l'autrice Julie Murphy et premier roman dans la série littéraire Meant to Be, inspirée des contes de fées.

La branche adolescente et jeune adulte déjà bien établie Disney•Hyperion, emmenée par sa Directrice Éditoriale Kieran Viola, va elle aussi s'adapter à cette nouvelle stratégie, en partant notamment à la recherche de nouveaux talents littéraires et en développant davantage d'histoires susceptibles d'être par la suite adaptées à l'écran, en jeu, voire même sur scène par l'une des filiales de The Walt Disney Company. De même, et avec l'objectif de répondre au projet porté par Hyperion Avenue, Disney•Hyperion entend bien proposer davantage de livres mettant en scène des personnages adorés du grand public. Déjà annoncé, le roman graphique écrit par Victoria Jamieson, Operation Parent Trap, inspiré du film La Fiancée de Papa et son remake, À Nous Quatre, viendra lancer la série Disney Remix, une collection basée sur les films Disney en prises de vues réelles.

Autres Dépêches

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.