Une Fée Bien Allumée
La jaquette
Titre original :
Toothless
Production :
Walt Disney Television
Date de sortie USA :
Le 5 octobre 1997
Genre :
Comédie
Réalisation :
Melanie Mayron
Musique :
David Michael Frank
Durée :
92 minutes

Le synopsis

Dentiste franchement brutale et peu à l'écoute de sa clientèle, Katherine Lewis est surtout une femme très égoïste, qui n’a d’ailleurs qu’une seule amie et aucun homme dans sa vie. Victime d'un accident de la route fatal, il lui est offert, avant d'être envoyé au paradis ou en enfer, de se racheter de ses fautes. Affectée par le superviseur Rogers, une femme rigide qui lui est visiblement hostile, au ramassage des dents de lait des enfants, elle se retrouve bien vite affublée du costume somme toute ridicule de la 'fée quenottes'. Après avoir appris à voler et à connaître les règles de conduite dont la plus importante est l’interdiction absolue d’interférer dans la vie d’un mortel, Katherine prend ses fonctions tant bien que mal...

La critique

rédigée par
★★

Une fée bien allumée est un film produit tout spécialement pour la télévision, dans le cadre de l'émission de la chaîne américaine ABC, The Wonderful World of Disney (Le monde merveilleux de Disney). Il marque, en fait, la renaissance de l'émission phare Disneyland sur une chaîne généraliste et gratuite. Le mythique programme, qui a vu le jour en 1954 et fut présenté un temps par Walt Disney lui-même, s'est, en effet, arrêté en 1990 sur NBC sous le titre de The Magical World of Disney, après avoir changé, à de nombreuses reprises, de noms, formats et chaînes de diffusion. Absent des grilles des télés généralistes américaines jusqu'au 28 septembre 1997, il renaît donc sur ABC, devenue entre-temps propriété de la Walt Disney Company, sous le titre de The Wonderful World of Disney. Son retour est d'ailleurs appuyé par la toute première diffusion sur une chaîne gratuite à  large audience de Toy Story. Le programme durera plus de huit ans pour se terminer le 24 décembre 2005.

Une fée bien allumée est un téléfilm sans prétention aucune. Il ne vaut en fait que par la seule présence de Kirstie Alley, bien connue pour son rôle dans Allo maman, ici bébé et la vraie bonne idée de mettre à l'affiche la fée Quenotte, là où les scénaristes, habitués du genre, lui préfèrent souvent le Père Noël ou les sorcières d'Halloween. Tout le reste est parfaitement convenu et déjà-vu, du scénario aux personnages sans oublier la réalisation dénuée de surprises. Une fée bien allumée est une oeuvre légère - pour ne pas dire allégée-  à voir pour passer le temps, sans réelle autre ambition.

L'édition vidéo

Jaquette Une Fée Bien Allumée
Jaquette Une Fée Bien Allumée
Edition DVD Video
Zone 1 Simple 2003