Le Jeune Harry Houdini
(Le Magicien de l'Étrange)

Le Jeune Harry Houdini (Le Magicien de l'Étrange)
La jaquette
Titre original :
Young Harry Houdini
Production :
Walt Disney Television
Date de sortie USA :
Le 15 mars 1987
Genre :
Aventure
Réalisation :
James Orr
Musique :
Lee Holdridge
Durée :
90 minutes

Le synopsis

Au sommet de sa gloire, le célèbre illusionniste Harry Houdini évoque pour Sir Arthur Conan Doyle, l'un de ses plus fervents admirateurs, ses débuts dans le métier. Il révèle ainsi que, dès l’âge de 14 ans (en 1886), habitant alors Appleton, une petite bourgade du Wisconsin, il savait déjà qu’il serait le plus grand illusionniste de tous les temps...

La critique

rédigée par
★★★

Le Jeune Harry Houdini est un film de télévision diffusé, en 1987, sur ABC, dans l'émission hebdomadaire nouvellement intitulée The Disney Sunday Movie et héritière du show créé, sur la même chaîne, en 1954, par Walt Disney lui même, sous le titre de Disneyland.

Fils de rabbin, Harry Houdini (de son vrai nom Ehrich Weiss) naît à Budapest en Hongrie le 24 mars 1874. Adolescent, il suit, en 1887, toute sa famille qui émigre aux États-Unis et s'installe à Appleton, dans le Wisconsin. C’est là qu’il reçoit en cadeau les mémoires de Robert Houdin, un ouvrage dont il dévore le contenu. Sous le charme de celui qui deviendra sa référence, il en adopte le style, allant jusqu’à s’inspirer de son nom pour son pseudonyme de scène. Il en profite également pour américaniser son prénom et devient donc Harry Houdini. Il commence alors sa carrière comme magicien dans les foires, accompagné de son frère Théodore. Ses meilleurs tours consistent à s'évader d'une malle remplie d'eau ou d'un bidon en métal, minutieusement fermé, lui-même entravé. Au moment où naît le spiritisme, il cherche vite à démasquer les faux médiums en parcourant le pays. S’il garde secrètes ses meilleures astuces, il prend, en effet, le soin de toujours montrer qu'il y a bien un truc dans ses tours, accessibles au commun des mortels, recommandant tout de même au public non entraîné de ne pas les tenter vu le danger qu'ils font courir. En 1926, en représentation à Montréal, Harry Houdini demande, comme à son habitude au cours de son spectacle bien rodé, à quelqu'un du public de lui asséner un coup de poing dans le ventre, pour prouver qu'il est invincible. La personne choisie le prend alors par surprise et le frappe avant qu'il ne soit prêt. Quelques temps plus tard, le 31 octobre 1926, il décède à 52 ans, le jour d'Halloween, à Detroit dans le Michigan (États-Unis), d'une péritonite consécutive à la rupture de l'appendice...

Le Jeune Harry Houdini est une fiction sympathique qui sert une version très romancée de l’existence du célèbre magicien. Si le début du récit, axé sur sa vie à l’âge adulte tout comme le passage qui se déroule dans sa ville natale d'Appleton sont véridiques, le reste semble, en effet, pure fantaisie. Ce choix éditorial n’est d’ailleurs pas en soi condamnable ; au contraire même, puisqu’il permet au téléfilm d’être clairement divertissant, avec son zeste de fantastique pimentant à souhait l’intérêt de l'histoire. Côté casting, le bilan est lui plus mitigé : Wil Wheaton, connu pour son rôle dans Stand by Me et qui endosse ici celui du jeune Harry Houdini étant le seul à mériter mention...

Efficace et agréable à suivre, Le Jeune Harry Houdini est un téléfilm digne d’intérêt.

A noter :
Le téléfilm est sorti en France en VHS de location durant la fin des années 80. Il porte alors le titre du (Le) Magicien de l'Étrange. Plus tard, lors de sa diffusion à la télé, il est renommé, notamment sur Disney Cinemagic, en (Le) Jeune Harry Houdini.

L'édition vidéo

Le téléfilm n'est édité, à l'heure actuelle, sur aucun support.