Haut Comme Le Ciel (Sky High)
L'écran titre
Titre original :
Sky High
Production :
Walt Disney Television
Date de sortie USA :
Le 11 mars 1990 (Partie 1)
Le 26 août 1990 (Partie 2)
Genre :
Aventure
Réalisation :
James Whitmore Jr. (Partie 1)
James Fargo (Partie 2)
Musique :
Peter Bernstein
Durée :
135 minutes

Le synopsis

Dans le Wisconsin, Jimmy, un garçon de ferme et son ami Wes, apprenti mécanicien, achètent aux enchères une grange dont ils ignorent alors qu'elle recèle un véritable trésor : un superbe avion datant des années 20 ! Bien décidés à profiter de ce don du ciel, les deux amis se rendent aussitôt dans un aéro-club afin d'apprendre à piloter. Le prix des cours est malheureusement exorbitant...

La critique

rédigée par
★★

Haut Comme Le Ciel (Sky High) est un téléfilm diffusé dans le cadre de l'émission de la chaîne américaine NBC, The Magical World of Disney. Il a été présenté en deux temps ; une première partie, sous un format de deux heures, le 11 mars 1990 et une seconde, d'une durée d'une heure, presque six mois plus tard, le 26 août. Haut Comme Le Ciel (Sky High) est, en fait, l'ébauche d'une nouvelle série de télévision qui ne verra finalement jamais le jour. La première partie en est ainsi le pilote tandis que la seconde en est le premier épisode au format normal.

Desservi par un découpage et un montage artificiels au possible, Haut Comme Le Ciel (Sky High) présente, au final, une construction totalement chaotique. Son visionnage en version intégrale laisse ainsi un sentiment de manque absolu de cohérence qui le rend particulièrement indigeste. Il apparait, bien malgré lui, comme une simple mise bout à bout de séquences, plus ou moins longues, avec un fil rouge, plus ou moins évident. Une fois l'apprentissage du pilotage passé, les deux jeunes garçons sont en effet appelés à faire leurs preuves en volant seuls. Commencent alors pour eux des aventures aux quatre coins du pays où les rencontres se succèdent aux rencontres, formant une sorte de voyage initiatique. Fouillis, la trame comme le récit perdent le téléspectateur en cours de route, lassé de ne jamais voir où il est conduit. Le cliffhanger est d'ailleurs là pour confirmer qu' Haut Comme Le Ciel (Sky High) est une œuvre inachevée, pour ne pas dire brouillonne.

Tentative de série avortée, Haut Comme Le Ciel (Sky High) n'a pas les capacités à véritablement exister en qualité de téléfilm unique. Il n'a à proposer que l'ennui ; difficile, dès lors, de l'apprécier !

L'édition vidéo

Le téléfilm n'est édité, à l'heure actuelle, sur aucun support.