Tron
The Next Day

Tron : The Next Day
L'écran titre
Titre original :
Tron: The Next Day
Production :
Disney
Date de sortie USA :
Le 5 avril 2011
Série :
Genre :
Docu-Fiction
Réalisation :
Kurt Mattila
Musique :
Musikvergnuegen
Daft Punk
Walter Werzowa
Durée :
11 minutes

Le synopsis

ZackAttack, le responsable du mouvement underground, Flynn Lives, livre sa dernière vidéo clandestine de peur que son action soit découverte et révélée au grand jour...

La critique

rédigée par
★★★

Tron : The Next Day est une production atypique. A la fois bonus de Blu-Ray, teaser d’une éventuelle suite et matériel promotionnel, ce court-métrage se révèle, en effet, à la fois divertissant et éclairant, notamment sur la chronologie des événements de Tron et de Tron : L’Héritage. Il a également la bonne idée d’effectuer de sympathiques clins d’œil aux fans.

Retour sur sa genèse.
Afin de promouvoir la sortie de Tron : L’Héritage, un important plan promotionnel est mis en place, investissant toutes les plateformes. Le lancement de la suite de Tron ayant débuté au Comic-Con de San Diego (le salon mondial de référence des Geeks) ; il n’y a, à l'évidence, rien d’étonnant à voir Disney organiser pour elle une campagne virale destinée à faire monter le buzz auprès de sa cible marketing privilégiée.

Ainsi, le studio met en place un système de sites internet de type ARG (Alternate Reality Game, traduisible en français par Jeu en Réalité Alternée). C’est un divertissement multimédia qui, de manière délibérée, entretient le flou entre les expériences perçues lors des phases de jeu et celles se situant hors du jeu. Fondamentalement, il s'agit de la rencontre entre une chasse au trésor en grandeur nature sous la forme d'un jeu de piste, impliquant le déroulement interactif d'une histoire et l'utilisation de nouvelles technologies, avec une communauté d'utilisateurs / joueurs en ligne.

Dans le cas de Tron : L’Héritage, une fausse organisation, Flynn Lives, est créée de toutes pièces. Elle est censée être rentrée en résistance contre ENCOM, persuadée que Kevin Flynn est toujours vivant et prépare la contre-attaque. Le buzz est donc lancé en 2009. Un site web principal est ouvert dans cette optique pour distiller certaines précieuses informations. Autour de lui, gravite alors une myriade de sites secondaires tout aussi impliqués. Un système d’authentification est même imaginé pour offrir des accès à des informations exclusives via des énigmes à résoudre… Le tout savamment appuyées par des vidéos virales.

Tron : The Next Day est donc un mélange des vidéos de la campagne promotionnelle et de séquences réellement inédites produites spécialement pour le court-métrage. Il poursuit l’objectif de faire le pont entre le début du film, juste après la disparition de Kevin Flynn, jusqu’au lendemain du retour de Sam de son aventure dans la grille. Il se base pour cela sur les évènements du point de vue de l’entreprise ENCOM. Grâce à lui, le spectateur apprend, entre autres choses, comment Alan Bradley a été débarqué de son poste de PDG par intérim après qu’ENCOM ait perdu sa place dominante au profit de Dillinger Systems, une entreprise visiblement créée par l’ancien PDG d’ENCOM, Ed Dillinger, et démissionné à la fin de Tron. Il découvre ensuite qu’un mouvement underground s’est monté pour réclamer le retour de l’idéologie de Kevin Flynn au sein du trust ENCOM. Il est ainsi mené par un certain ZackAttack qui n’est autre qu’un ancien employé, renvoyé à la faveur du changement de Direction : Roy Kleinberg, le concepteur du programme RAM dans Tron ! Enfin, les révélations se poursuivent avec Sam Flynn qui reprend en 2009 le flambeau de l’organisation parallèle, tombée dans l’oubli depuis 10 ans, pour mieux appuyer sa campagne de déstabilisation annuelle du Conseil de Surveillance d’ENCOM, l’entreprise de son père dont il est le principal actionnaire.

Tron : The Next Day se termine sur l’arrivée d’Alan Bradley dans le repaire secret de ZackAttack, alias Roy Kleinberg. Il lui signifie qu’il n’a plus besoin de fuir puisque Sam Flynn a repris le contrôle d’ENCOM et lui propose de le réembaucher. Le spectateur apprend alors que c’est bien Alan Bradley qui a financé Flynn Lives toutes ces années, et que c’est également lui qui décide de conserver au sein de la compagnie et, à son poste-clé, le fils de Dillinger, précisant même qu’il a fait ses preuves... Le court-métrage se clôt alors sur un reportage journalistique montrant Sam Flynn qui arbore fièrement un t-shirt logoté « Flynn Lives ».

Tron : The Next Day peut assurément être vu comme un complément du film liant la partie virale de la campagne marketing au long-métrage lui-même. Il montre ainsi la volonté de Disney de créer une véritable mythologie autour de Tron : L’Héritage avec son univers propre et ses ramifications multimédias (le jeu vidéo Tron : Evolution fait par exemple le pont entre Tron et Tron : L’Héritage mais du côté électronique cette fois-ci !).
Tron : The Next Day est également une sorte de teaser à un potentiel Tron 3 même s’il manque des éléments probants pour le considérer comme tel, tout du moins pour les spectateurs non américains. En effet, contrairement au reste du monde, le Blu-Ray us possède neuf bonus cachés disponibles après le visionnage du court-métrage qui constituent de faux reportages, de fausses publicités et de fausses interviewes. Certaines de ces vidéos sont d’ailleurs issues de la campagne virale. Mais la plus importante reste la première : un écran sur le chat d’Edward Dillinger Jr. avec son père (dont le user électronique est MCTRL, le Master Control Principal de Tron !). La discussion est la suivante :
> Papa, as-tu vu cette vidéo ?
> Oui. Il y aura un problème ?
> Non. Des perturbations mineures à prévoir. Rien d’impossible à gérer.
> Il n’est pas son père mais c’est toujours un Flynn. Ne le sous-estime pas.
> Fin de transmission

Clairement, cela ressemble fortement à un teaser d'une suite avec un méchant clairement identifié (le retour du MCP ou de son avatar humain) et une taupe au sein d’ENCOM que personne ne soupçonne pour le moment : le fils Dillinger. En revanche, rien ne permet de dire que cette suite verra le jour, même s'il est aisé de penser que son potentiel est énorme !

L'édition vidéo

Le court-métrage est disponible sur le Blu-Ray de Tron : L’Héritage.