Kyle XY - Saison 1
Saison 1

Kyle XY - Saison 1
L'écran titre
Titre original :
Kyle XY - Season 1
Production :
ABC Studios
Date de sortie USA :
26 juin 2006- 28 août 2006
Genre :
Science-fiction
Création :
Eric Breiss
J. Mckye Gruber
Musique :
Michael Sulby
Chris Mollere
Durée :
420 minutes

Liste et résumés des épisodes

1. Pilot
Re-naissance
Genre : Episode télé
Série : Kyle XY
Saison 1 Épisode 1
Date de Sortie USA : 26 juin 2006
Réalisé par : Gil Junger
Durée : 42 minutes
Un adolescent est retrouvé nu dans les bois…
2. Sleepless in Seattle
Nuits Blanches
Genre : Episode télé
Série : Kyle XY
Saison 1 Épisode 2
Date de Sortie USA : 3 juillet 2006
Réalisé par : Mike Rohl
Durée : 42 minutes
Kyle a du mal à trouver le sommeil…
3. The Lies that Bind
Rien Ne Sert De Mentir
Genre : Episode télé
Série : Kyle XY
Saison 1 Épisode 3
Date de Sortie USA : 10 juillet 2006
Réalisé par : Holly Dale
Durée : 42 minutes
Kyle apprend à mentir…
4. Diving In
Innocence Perdue
Genre : Episode télé
Série : Kyle XY
Saison 1 Épisode 4
Date de Sortie USA : 17 juillet 2006
Réalisé par : Mike Rohl
Durée : 42 minutes
Les Tragger doivent discuter de choses gênantes avec Kyle…
5. This in Not a Test
Soif d'Apprendre
Genre : Episode télé
Série : Kyle XY
Saison 1 Épisode 5
Date de Sortie USA : 24 juillet 2006
Réalisé par : Pat Williams
Durée : 42 minutes
C'est le premier jour d'école pour Kyle…
6. Blame It On The Rain
Après La Pluie…
Genre : Episode télé
Série : Kyle XY
Saison 1 Épisode 6
Date de Sortie USA : 31 juillet 2006
Réalisé par : Michelle MacLaren
Durée : 42 minutes
La pluie force les Tragger à s'occuper comme ils peuvent…
7. Kyle Got Game
L'Esprit d'Équipe
Genre : Episode télé
Série : Kyle XY
Saison 1 Épisode 7
Date de Sortie USA : 7 août 2006
Réalisé par : Pat Williams
Durée : 42 minutes
Kyle apprend à jouer au basket…
8. Memory Serves
Jeu De Piste
Genre : Episode télé
Série : Kyle XY
Saison 1 Épisode 8
Date de Sortie USA : 14 août 2006
Réalisé par : Guy Norman Bee
Durée : 42 minutes
Kyle tente d'en apprendre plus sur son passé…
9. Overheard
Le Projet
Genre : Episode télé
Série : Kyle XY
Saison 1 Épisode 9
Date de Sortie USA : 21 août 2006
Réalisé par : Michael Robison
Durée : 42 minutes
De nouvelles révélations sont faites concernant les origines de Kyle…
10. Endgame
Avoir La Foi
Genre : Episode télé
Série : Kyle XY
Saison 1 Épisode 10
Date de Sortie USA : 28 août 2006
Réalisé par : Michael Robison
Durée : 42 minutes
Un couple prétend être les parents biologiques de Kyle…

La critique

rédigée par
★★★★
Publiée le 22 juillet 2016

Kyle XY est une série américaine créée par Eric Bress et J. Mackey Gruber, produite par ABC Studios et diffusée sur la chaîne ABC Family entre le 26 juin 2006 et le 16 mars 2009. En France, elle est proposée sur la chaîne W9 à partir du 11 septembre 2007 jusqu’au 14 février 2010 tandis que la première saison de la série ainsi que 17 épisodes de la saison 2 seront par la suite rediffusés, sans grand succès, sur M6 entre le 5 avril 2008 et le 25 avril 2009.

Né à New York, Eric Bress suit des études de cinéma à l’université de Syracuse et entame sa carrière en tant qu’ingénieur du son. Il fait bien vite la connaissance de J. Mackey Gruber, alors étudiant à l’USC Film School de Los Angeles, à qui il propose son aide sur sa thèse. Il ne faut que trois ans de plus pour que les deux compères sortent leur premier long-métrage intitulé Blunt : présenté dans de nombreux festivals de films indépendants à travers les États-Unis, il gagne de nombreuses récompenses et notamment celle de la Meilleure Comédie lors du Festival International du Film Indépendant de New York ou encore le prix Lumières du New Orleans Film Festival. Le duo se charge par la suite d’écrire le scénario de Destination Finale 2 en 2003 et œuvre sur quasiment tous les épisodes de la saga horrifique, en dehors du cinquième volet sorti en 2011.
En 2004, ils connaissent véritablement la consécration grâce à L’Effet Papillon qu’ils réalisent ensemble. Malmené à sa sortie, le film n’en reste pas moins un immense succès commercial qui finit par se construire un noyau de fans et atteindre un statut d’œuvre culte, à voir et à revoir. De nombreuses critiques confessent depuis avoir renié l’opus juste pour la présence d’Ashton Kutcher au casting, étant à l’époque considéré comme un acteur de « seconde zone » incapable d’assumer des rôles sérieux.

En 2006, Bress et Gruber commencent à plancher sur une idée de série télévisée : ils imaginent ainsi l’histoire d’un jeune garçon, sans aucune mémoire mais doté d’incroyables capacités, qui serait adopté par une famille américaine moyenne. Kyle XY est ainsi né.
L’origine du personnage renvoie directement à l’appellation « John Doe » largement utilisée aux États-Unis pour désigner toute personne qu’il est impossible d’identifier lors d’enquêtes policières ou d’hospitalisations. Le nom est ainsi rentré dans la culture populaire américaine si bien qu’il est repris dans de nombreuses œuvres cinématographiques telles que Se7en, le thriller culte de David Fincher ou encore le film L’Homme de la Rue (Meet John Doe en V.O.) de Franck Capra.
La trame de Kyle XY est pourtant contestée à sa sortie tant son postulat de départ ressemble beaucoup à celui de la série John Doe diffusée aux États-Unis entre 2002 et 2003 sur la Fox. Le héros interprété par Dominic Purcell (connu pour son rôle de détenu dans la série Prison Break) est, en effet, un homme amnésique retrouvé nu dans les environs de Seattle. Au fur et à mesure que la série avance, il se découvre de nombreuses facultés intellectuelles et physiques et apprend même qu’il est surveillé par une société secrète. Les postulats des deux séries sont donc très similaires à leur départ mais prennent ensuite des chemins narratifs totalement différents.

Kyle est ainsi un adolescent dénué de nombril, retrouvé nu dans les bois sans aucun souvenir. Il est vite recueilli par la famille Tragger qui tente de lui réapprendre différents aspects de la vie quotidienne tout en menant l’enquête sur ses mystérieuses origines.

La série traite alors de la redécouverte du quotidien par son protagoniste sur un ton léger et drôle sans oublier de redevenir sérieuse quand il s’agit pour elle d’aborder les origines de Kyle et l’intrigue policière qui les entoure.
Sur le quotidien de la famille Tragger, la série explore essentiellement des thèmes sociétaux tels que le mensonge ou la sexualité avec toujours beaucoup d’intelligence, sans jamais faire tomber ses personnages dans les clichés habituels propres aux séries réservées à un public adolescent. Le téléspectateur se plaît dès lors à découvrir les travers de l'existence quotidienne de cette famille américaine moyenne au travers du regard d’innocence de Kyle.
La série sait par ailleurs se montrer plus sérieuse quand elle revient sur le passé de son protagoniste et livre une enquête policière passionnante. Le nombre réduit d’épisodes de la première saison fait d’ailleurs que l’intrigue ne traîne jamais en longueur et avance très vite.  Le téléspectateur n’a jamais vraiment le temps de s’ennuyer tant les révélations et coups de théâtre se succèdent sur Kyle dont les contours de l'histoire personnelle se révèlent petit à petit, chaque réponse appelant de nouvelles questions.

Pour incarner cet adolescent si particulier, encore fallait-il trouver le bon acteur ! Et il faut avouer que Matt Dallas, qui endosse ici son premier grand rôle, s’en sort extrêmement bien. Le jeune comédien parvient, en effet, à apporter l’innocence et la candeur nécessaires au personnage de Kyle tout en restant toujours parfaitement crédible lorsqu'il découvre de nombreux et simples aspects de la vie quotidienne. Il arrive également à se montrer touchant quand de nombreux doutes et questions concernant sa vie antérieure l’assaillent. L’acteur porte le personnage  sur ses épaules avec une authenticité si grande que la réussite de son jeu frise la perfection. Le développement de sa façon d’être est tellement crédible que le téléspectateur ne peut que se prendre rapidement d’affection pour le jeune garçon.

Du côté des Tragger, la première à rencontrer Kyle est Nicole, une psychologue qui choisit de prendre sous son aile le jeune garçon et l’emmener vivre avec elle au sein de sa famille. Le personnage est joué par l’actrice Marguerite MacIntyre, connue pour ses rôles dans le film Dragon Rouge et la série Vampire Diaries : elle est ici une parfaite mère de substitution pour Kyle et, veillant sur lui,  est aussi celle qui s’investit le plus dans la recherche de ses origines. Elle tente, en outre, de lui distiller toutes sortes de conseils pour s’intégrer dans un monde dont il ignore les codes et lui apporte le réconfort dont il a bien besoin pour y faire face tout au long de la saison. 
Stephen Tragger est, quant à lui, interprété par Bruce Thomas, aperçu dans de petits rôles dans des séries telles que Ellen ou Desperate Housewives. Pendant masculin de Nicole, il essaie tant bien que mal de soutenir sa femme et d’aider Kyle à retrouver ses marques, et ce, malgré ses réticences à son égard.

Du côté des enfants Tragger, Lori, l’ainée de la famille est une petite peste exécrable, du moins, dans un premier temps. L’arrivée de Kyle lui permet, en effet, de révéler un aspect de sa personnalité bien plus touchante qu’elle n’y parait. Elle cherche en réalité à se faire accepter par les autres adolescents et se rendra bien plus attachante au fur et à mesure de l’avancement de l’intrigue. L’actrice April Matson incarne à merveille ce personnage tête à claques qui promet de belles choses pour les saisons à venir.
Josh Tragger vient, enfin, compléter ce portrait familial. Véritable comic-relief tant par ses réflexions que par ses actions, il apporte l’humour nécessaire à la série notamment en traitant Kyle comme un alien mais également en vivant des tribulations sentimentales qui semblent toujours vouées à l’échec. Jean-Luc Bilodeau, aperçu aux côtés des Debby Ryan dans le téléfilm 16 Vœux puis dans la série Freeform, Baby Daddy, campe ainsi avec toute la malice nécessaire cet adolescent gaffeur qui remporte instantanément l’adhésion de public malgré son côté un peu trop lourd parfois.

Du côté des personnages secondaires, Declan McDonough est le petit-ami et mauvais garçon de Lori qui finira par se révéler bien plus torturé que son attitude ne le laisse penser de prime abord. L’interprétation du jeune acteur Chris Oliveiro parvient à lui donner la dimension supplémentaire pour le rendre bien moins superficiel qu’il n’y paraît. A ses côtés, Amanda Bloom apparait, quant à elle, bien fade : prétendante de Kyle, elle se retrouve, en effet, constamment délaissée durant les différentes intrigues de la première saison, une situation somme toute frustrante pour un personnage dont le potentiel mériterait bien mieux. Il faut dire aussi que Kirsten Prout qui est censée la porter livre un jeu d’une platitude consternante : mono expressive, elle ne semble jamais croire à ce qu’elle joue ! 

Dès la diffusion du premier épisode de la série, Kyle XY s’impose comme la série la plus regardée de la chaîne ABC Family et devient rapidement l’une des plus suivies de la saison 2005-2006. En moyenne, plus de 2,6 millions de téléspectateurs suivront la première saison et ce chiffre augmente encore lors de la rediffusion de la série sur la chaîne ABC, dont le pilote est suivi par environ 5,2 millions de personnes.
Kyle XY devient parallèlement très populaire auprès du public adolescent au point d’acquérir le statut de série culte au fil des années au même titre que Les Frères Scott ou Smallville diffusées sur la chaîne concurrente CW.
La série rencontre tellement de succès que deux romans sont écrits sur elle afin d’approfondir son univers. Le premier, intitulé Kyle XY: Nowhere to Hide relate la première fête d’Halloween célébrée par Kyle au sein de la famille Tragger tandis que le second, intitulé Kyle XY: Under the Radar, voit le jeune homme se présenter comme candidat à la Présidence du bureau des élèves de son lycée. Parallèlement à la diffusion de la première saison, un site Internet viral présente l’une des compagnies introduites dans la série. En cliquant sur l’un de ses onglets, le visiteur est amené ainsi à percer à jour les mystères entourant les origines de Kyle. Le site sera toutefois supprimé après la diffusion du premier épisode de la seconde saison…

Kyle XY demeure une référence en matière de séries destinées aux adolescents, notamment par son approche légère de la vie quotidienne familiale et tout autant par ses personnages attachants auxquels il est facile de s’identifier. Sans révolutionner le genre, elle n’en demeure pas moins palpitante à suivre et se doit d’être découverte ou redécouverte !

L'édition vidéo

Jaquette Kyle XY - Saison 1
Jaquette Kyle XY - Saison 1
Editions DVD Video
Zone 1 Simple 2007
Zone 2 Simple 2008