Émile et les Détectives

Émile et les Détectives
L'affiche du film
Titre original :
Emil and the detectives
Production :
Disney
Date de sortie USA :
Le 18 décembre 1964
Genre :
Aventure
Réalisation :
Peter Tewksbury
Musique :
Heinz Schreiter
Durée :
92 minutes

Le synopsis

A l'occasion de son tout premier voyage à Berlin, Emile apporte des étrennes à sa grand-mère. La responsabilité semble, bien vite, trop lourde pour le jeune homme qui se fait dépouiller benoitement par un pickpocket dans le bus. Résolu à récupérer son argent, il décide de suivre le malfrat. L'aide d'un groupe de détectives en herbes ne sera pas de trop pour déjouer ce mauvais plan dont les retentissements apparaissent rapidement bien plus grave qu'un simple acte de petite délinquance...

La critique

rédigée par
★★

Émile et les Détectives est la deuxième adaptation au cinéma d'un livre de l'auteur allemand, Erich Kastner, quelques trente-trois ans plus tard après la toute première remontant, en effet, à 1931. Rien d'étonnant dès lors à voir le récit, tourné à l'origine dans l'Allemagne unifiée sous la République de Weimar, être localisé, pour le remake disneyen, dans l'ancienne R.F.A., rideau de fer oblige.

Si le roman est suffisamment dense pour disposer en soi des ressources nécessaires pour faire de sa version cinématographique un long-métrage merveilleux, le scénario retenu par Disney pêche en bien des points. Englué dans des longueurs qui plombent le rythme, le récit hésite, il est vrai, sans cesse, entre différents tons si bien que le spectateur finit par se perdre, sans savoir comment appréhender les séquences qui s'offrent à lui. De la dérision mal-assumée avec la scène du vol, à l'angoisse trop marquée à l'occasion du rapt d'Emile, l'ambiance générale du long-métrage apparait ainsi brouillonne et instable, sans jamais parvenir à légitimer sa pertinence. Les acteurs tentent d'ailleurs, tout au long du film, à se convaincre de la vraisemblance des rebondissements. Ils décrochent, en revanche, sans mal la sympathie du public, non sans préciser qu'ils la doivent essentiellement à la dynamique de groupe rappelant, ici et là, les mythiques Clubs des cinq ou Six Compagnons. Les différents personnages sont, en effet, plutôt attachants, à commencer par le rôle féminin qui sort visiblement du lot.

Au final, Émile et les Détectives est un film qui ne vaut que pour sa galerie de personnages : un peu court pour captiver un auditoire !

L'équipe du film

1901 • 1966
Producteur

L'édition vidéo

Jaquette Émile et les Détectives
Jaquette Émile et les Détectives
Edition DVD Video
Zone 1 Simple 2011