Benjamin Gates
et le Trésor des Templiers

Benjamin Gates et le Trésor des Templiers
L'affiche du film
Titre original :
National Treasure
Production :
Disney
Date de sortie USA :
Le 19 novembre 2004
Genre :
Aventure
Réalisation :
John Turteltaub
Musique :
Trevor Rabin
Durée :
100 minutes

Le synopsis

Depuis plus de 200 ans, le fabuleux trésor des Chevaliers du Templier est toujours au secret dans une cache inviolable, résultat d'une multitude de précautions prises pour en rendre la localisation impossible. Pourtant, contre vents et marées, railleries et scepticisme, la famille Gates s'est transmis de génération en génération l'inébranlable certitude que ce fameux trésor existait bel et bien. Au prix de sacrifices sans cesse plus importants, ses membres se sont, en effet, toujours lancés à sa recherche... en vain. Benjamin Gates, archéologue aventurier, n'a pas faillit à la tradition familiale et s'est jeté, avec l'aide de son meilleur ami, Riley Poole, expert en informatique, à corps perdu dans cette quête du Graal...

La critique

rédigée par
★★★

Attention, Indiana Jones n'a que bien se tenir et trouve, en la personne de Benjamin Gates, un sérieux concurrent dans le monde très fermé des chasseurs de trésor. Film d'aventure parfaitement huilé, Benjamin Gates et le trésor des templiers reprend en effet dignement le flambeau du genre et nous plonge, à cent à l'heure, dans une histoire où le moindre détail tend à la rendre toujours plus crédible.

Tout y est il est vrai !

Les personnages, terriblement attachants, constituent à eux seuls la panoplie complète du parfait film d'aventure. A commencer par l'Aventurier en personne, campé par un Nicolas Cage époustouflant, suivi du Candide, dont on se demande au fil du film s'il n'en pince pas plus pour le héros que pour le trésor, sans oublier la Belle, qui prend les traits de la délicieuse Diane Kruger ou le Méchant joué par un Sean Bean particulièrement convaincant. Cette fine équipe est ainsi menée de main de maître par le réalisateur Jon Turteltaub (Rasta Rocket) qui bénéficie à plein du talent managarial du producteur Jerry Bruckheimer dont la réputation dans les films d'aventure n'est plus à faire (Pirates des Caraïbes : La malédiction du Black Pearl).

Ajouter à cela un scénario efficace où les rebondissements se succèdent à un rythme effréné et vous obtenez un film d'aventure haletant où l'on ne s'ennuie pas un instant. Et ce n'est pas les quelques approximations historiques qui parviendront à gâter l'ensemble : Benjamin Gates et le trésor des templiers confirme après Pirates des Caraïbes : La malédiction du Black Pearl le renouveau de Disney sur le marché des films d'aventure adulte de qualité déserté depuis la grande époque de 20000 lieux sous les mers et de Les robinsons des mers du sud. Il est déjà loin le temps des années 80 où le Studio se confinait à des films enfantins pour ne pas dire infantiles. Le public ne s'y est d'ailleurs pas trompé et a réservé à Benjamin Gates et le trésor des templiers un accueil triomphale en le plaçant sur la première marche des films "live" sortis par la Compagnie de Mickey en 2004.

Une telle réussite ne peut qu'en appeler une autre : un nouvel épisode sort en 2007 sous le titre Benjamin Gates et le livre des secrets...

L'édition vidéo

Jaquette Benjamin Gates et le Trésor des Templiers
Jaquette Benjamin Gates et le Trésor des Templiers
Editions DVD Video
Zone 1 Simple 2005
Zone 1 Collector 2007
Zone 2 Simple 2005
Zone 2 Collector 2008
Editions Blu-ray Disc
Zone A Simple Multizone 2008
Zone B Simple 2008