Hannah Montana
Le Film

Hannah Montana - Le Film
L'affiche du film
Titre original :
Hannah Montana : The Movie
Production :
Disney
Date de sortie USA :
Le 10 avril 2009
Genre :
Comédie
Réalisation :
Peter Chelsom
Musique :
John Debney
Alan Silvestri
Durée :
102 minutes

Le synopsis

Miley Stewart a de plus en plus de mal à combiner sa vie secrète de star sous le nom de scène d'Hannah Montana et son existence d'adolescente normale. Ne parvenant plus à assumer ce qui prend des airs de combat quotidien, elle est sur le point de craquer quand son père à la bonne idée de la ramener chez lui, dans la bourgade de son enfance, à Crowley Corners, dans le Tennessee...

La critique

rédigée par
★★★

Miley Cyrus est née à Franklin dans le Tennessee le 23 novembre 1992. Fille de Leticia "Tish" (née Finley) et du populaire chanteur de country Billy Ray Cyrus, elle est issue d’une famille nombreuse recomposée que son âge place au milieu de la fratrie. Elle a ainsi deux demi-frères plus âgés, Christopher Cody et Trace (ce dernier étant le chanteur et guitariste du groupe de rock électronique californien, Métro Station) ainsi qu’une grande demi-sœur, Brandi. Elle est, en revanche, l’ainée d’un jeune frère, Braison, et d’une jeune sœur, Noah (elle-même actrice). Son nom de baptême, Destiny Hope, l’a prédestine visiblement à réussir l’impossible, la légende voulant que son surnom, Miley, provienne de son habitude à toujours sourire, alors bébé. Elle passe sa primo adolescence dans la ferme de ses parents à Nashville et fréquente le collège local, Heritage Middle School, qu’elle quitte rapidement au profit d’un professeur particulier…

En 2003, à l'âge de onze ans, elle accumule, en effet, les participations dans plusieurs productions. Elle obtient ainsi quelques scènes dans la série Doc dont son père joue le rôle principal. Elle est également créditée au générique de Big Fish de Tim Burton et apparaît dans un clip de la chanteuse Rhonda Vincent. Sa carrière démarre réellement avec son rôle d’Hannah Montana dans la série éponyme de Disney Channel. Elle a, pour elle, auditionné dès l'âge de douze ans mais essuie, dans un premier temps, un refus net des responsables de la chaine qui la trouvent bien trop jeune. Décidée à décrocher ce rôle coûte que coûte, elle obtient une seconde audition qu’elle parvient à valider à force d’entrain et de joie de vivre. L’obstination paye : Hannah Montana se révèle vite un formidable accélérateur de carrière tant le succès d'audience pour Disney Channel est conséquent. Miley Cyrus y incarne donc une jeune fille, Miley Stewart, menant une double vie d’adolescente rock star. Son père, Billy Ray Cyrus, joue lui un rôle proche de sa vie réelle en qualité d’ancien chanteur de country et de paternel-agent artistique.
Création de Michael Poryes, Richard Correll et Barry O'Brien, la série Hannah Montana est diffusée à partir du 24 mars 2006 sur Disney Channel aux USA où elle démarre en trombe avec un premier épisode regardé par quelques 5,4 millions de téléspectateurs. Le succès ne se dément pas et s’exporte sur la planète entière.
En France, elle est reprise par la déclinaison tricolore de la chaine de Mickey, le 3 octobre 2006, puis, à partir du 1er septembre 2007, par France 2, dans le cadre de son émission "jeunesse", KD2A. Hannah Montana remporte un immense succès auprès des jeunes téléspectateurs partout où elle est diffusée. Si les courbes d'audience s'affolent à chaque épisode, les bandes originales de la série, interprétées par Miley Cyrus en personne, ne sont pas en reste et se vendent comme des petits pains, se plaçant premiers des ventes de disques aux États-Unis, la semaine même de leurs sorties.

Après deux saisons à succès et alors qu'une troisième est en cours de diffusion aux Etats-Unis et qu'une quatrième est d'ores et déjà signée, Hannah Montana débarque au cinéma avec Hannah Montana - Le Film.

Tout l'enjeu du long-métrage réside dans sa capacité à surfer sur les atouts de la série (dont les personnages sont la principale force au regard de leur capital sympathie) sans rester dans le registre de la simple sitcom. Une autre problématique de taille s'impose concomitamment aux auteurs : qui de Miley ou d'Hannah, le film allait-il favoriser dans son traitement sans dénaturer pour autant la dynamique popularisée par la série ?
Le constat est vite fait : Miley prend le pas sur Hannah dont les prestations apparaissent nettement en deçà de leurs qualités habituelles tandis que ses compères du petit écran en sont, peu ou prou, réduits à faire de la simple figuration...

Hannah Montana - Le Film est assurément une œuvre hésitante. Tantôt elle choisit, en effet, de respecter les codes de la série, tantôt elle entend s’en éloigner pour mieux exister. Or, le constat est vite fait : les parties reprenant les éléments qui ont contribué au succès télé d’Hannah Montana fonctionnent mal au cinéma. Les ressorts comiques de la série sont, il est vrai, déjà tous exploités sur le petit écran si bien que leur transfert sur le grand donne au mieux, un sentiment de déjà vu au pire, une grande lassitude. Et c’est ainsi que les personnages récurrents (tous sous-employés !) se prennent les pieds dans le tapis au sens propre comme au sens figuré avec leurs lots de chutes et de maladresses en tous genres tandis que Miley Stewart se voit elle, en plus (et encore !), contrainte de jongler entre un diner mondain - en Hannah - et un repas en amoureux - en Miley. Le spectateur, dans ces moments là, ne peut s’empêcher d’imaginer assister à une rediffusion d’un florilège d’extraits d’épisodes de la série ! Pire, alors que dans le concert filmé Hannah Montana et Miley Cyrus - Le Film Concert Evénement en 3-D, les performances de la chanteuse sont parfaitement mises en valeur, Hannah Montana - Le Film les néglige à un point rendant coupable, Peter Chelsom, le réalisateur, de haute trahison au regard du talent de show girl de Miley Cyrus.
Le film contient enfin d'insupportables bizarreries scénaristiques en complètes contradictions avec la série telle la présence d’un manageur au côté d'Hannah alors même que son père est censé jouer ce rôle sans interruption depuis déjà près de 50 épisodes ; difficile dès lors de pardonner une telle bévue !

Si Hannah Montana - Le Film perd son intérêt quand il singe la série, il prend en revanche toute sa valeur quand il décide de s'en éloigner. Déjà, ses moyens sont à la hauteur de son circuit de diffusion (les salles obscures) en s'offrant des tournages en extérieur (interdits à la télévision pour raisons budgétaires) dans des décors, qui plus est, magiques en Californie (Malibu, Beverly Hills ou Santa Monica) ou dans le Tennessee. Le contraste est d'ailleurs frappant dans cet Etat où la nature apaisée offre à Miley des moments de retraite salutaire.

La vraie réussite du long-métrage se met alors en place et dispense aux spectateurs de belles émotions. Le personnage de la pop star redécouvre, en effet, ce qui a fait ce qu'elle est et prend conscience de l'importance de ses racines dans sa construction personnelle. Simple et efficace, le ton ne sombre jamais le mélodramatique ou le pathétique. Au contraire, la justesse de l'approche fait mouche et quelques scènes retiennent l'attention à l'image de la leçon de vie rappelée par la grand-mère.

Coté casting, Hannah Montana - Le Film reproduit la même ambivalence subie par le scénario. La galerie de personnages se répartit, il est vrai, entre les récurrents de la série télé et des petits nouveaux aux profils sans réelles surprises, à l'exception notable de la grand-mère, réjouissante d'aplomb.
Ainsi, Miley Cyrus assume toujours, avec beaucoup de conviction, son double rôle d'Hannah Montana et de Miley Stewart. Si la série ne lui a jamais donné l'occasion de se départir d'une certaine superficialité, le long-métrage lui permet, tout au contraire, d'approfondir son personnage. Elle livre donc un numéro convaincant offrant aux spectateurs un panel complet d'émotions parfaitement restituées. Son talent de chanteuse n'est bien sûr pas en reste et profite à plein de ses deux postures habituelles de pop-star adulée et d'adolescente effacée ; Hoedown Throwdown, mélange de hip/hop et de country étant assurément la chanson la plus remarquable de l'opus.
Billy Ray Cyrus reprend, quant à lui, son rôle de père de Miley (qu'il est également à la ville !). Point fort de la série, sa relation avec sa fille est totalement respectée par le format long-métrage.
Jason Earles (Jackson Stewart) n'a, lui, pas autant de chances ! En qualité de grand frère de Miley, il est, en effet, manifestement sous-employé jusque dans ses pitreries pourtant plébiscitées sur le petit écran.
Emily Osment a pour sa part bien du mal à faire valoir son rang de meilleure amie de l'adolescente star tant le scénario lui laisse peu de places pour s'exprimer. Elle n'a d'ailleurs pas à se plaindre s'il s'agit pour elle de se comparer à Mitchel Musso (Oliver Musso) et Moises Arias (Rico) qui sont, pour ainsi dire, aux abonnés absents !
Le vide fait autour de Miley est visiblement mis à contribution pour introduire de nouveaux personnages, essentiellement issus de l'enfance de la jeune fille. Toute la famille restée dans sa ville natale semble au rendez-vous, sauf curieusement l'oncle Earl, un personnage maintes fois cité dans la série.
Ruby, sa grand-mère maternelle, terriblement attachante, joue ainsi un rôle central dans la remise en cause de Miley. Travis, le garçon de ferme, joli jeune homme de son état, n'a rien de vraiment surprenant à offrir, s'inscrivant sur le sempiternel registre du "sois beau et tais toi". Sur le registre du "couru d'avance", Lorelai une jeune femme du Tennessee dont Robby Ray Stewart tombe amoureux, livre elle un numéro d'une banalité affligeante.
Enfin - et la bévue est impardonnable ! - le personnage de Vita, interprétée par Vanessa Williams, est tout simplement une hérésie, en contradiction totale avec la série télé qui n'a jamais, malgré le grand nombre d'épisodes, remis en cause le rôle d'agent artistique de Robby Ray.

Hannah Montana - Le Film donne à bien des égards des raisons de se réjouir. Même s'il oscille ici et là entre la volonté de s'écarter de la série tout en en conservant un minimum d'attaches (ce qui constitue en soi une gageure), il contient en effet de vraies trouvailles scénaristiques que le talent et l'enthousiasme de Miley Cyrus subliment un peu plus. Même sa fin réussit l'audacieux pari de pouvoir apparaitre à la fois comme la conclusion de la série ou une simple péripétie permettant de la poursuivre. Le bilan est ainsi plutôt positif d'autant que les chansons ont de quoi ravir les moins enthousiastes tandis que l'humour et l'émotion, distillés tout au long de l'opus, retourneront le cœur des plus sceptiques. Miley Cyrus, enfin, prend date avec sa carrière cinématographique et se révèle d'ores et déjà apte à relever, pour 2010, toujours chez Walt Disney Pictures, le défi de jouer dans un drame (The Last Song). Le rendez-vous est donc pris pour vérifier si elle tient alors toutes ses promesses...

L'édition vidéo

Jaquette Hannah Montana - Le Film
Jaquette Hannah Montana - Le Film
Editions DVD Video
Zone 1 Simple 2009
Zone 1 Collector 2009
Zone 2 Simple 2009
Editions Blu-ray Disc
Zone A Simple 2009
Zone B Simple 2009