The Neon Lights Tour
L'affiche
Titre original :
The Neon Lights Tour
Production :
Hollywood Records
Nombre de spectacles :
44 dont :
- 32 aux États-Unis,
- 11 en Amérique du Sud,
- 1 en Europe
Genre :
Tournée de concerts
Artiste(s) :
Demi Lovato
Album associé :
Dates de tournée :
1er Tournée - Amérique du Nord :

09 février 2014 - Vancouver, Canada (Rogers Arena)
11 février 2014 - San José, USA (SAP Center)
13 février 2014 - Anaheim, USA (Honda Center)
15 février 2014 - Glendale, USA (Gila River Arena)
17 février 2014 - Grand Prairie, USA (Verizon Theatre at Grand Prairie)
19 février 2014 - Houston, USA (Toyota Center)
21 février 2014 - Atlanta, USA (Philips Arena)
23 février 2014 - Charlotte, USA (Time Warner Cable Arena)
25 février 2014 - Sunrise, USA (BB&T Center)
26 février 2014 - Tampa, USA (Amalie Arena)
01 mars 2014 - Camden, USA (Susquehanna Bank Center)
02 mars 2014 - Fairfax, USA (Patriot Center)
04 mars 2014 - Bethlehem, USA (Sands Bethlehem Event Center)
07 mars 2014 - Worcester, USA (DCU Center)
07 mars 2014 - East Rutherford, USA (Izod Center)
08, 09 mars 2014 - Wallingford, USA (Oakdale Theater)
11 mars 2014 - Uniondale, USA (Nassau Coliseum)
13 mars 2014 - Auburn Hills, USA (The Palace of Auburn Hills)
14 mars 2014 - Rosemont, USA (Allstate Arena)
16 mars 2014 - Omaha, USA (CenturyLink Center Omaha)
18 mars 2014 - St.Paul, USA (Xcel Energy Center)
20 mars 2014 - St. Louis, USA (Scottrade Center)
22 mars 2014 - Columbus, USA (Nationwide Arena)
23 mars 2014 - Grand Rapids, USA (Van Andel Arena)
26 mars 2014 - Toronto, Canada (Air Canada Center)
27 mars 2014 - Cleveland, USA (Quicken Loans Arena)
29 mars 2014 - Nashville, USA (Bridgestone Arena)
30 mars 2014 - Indianapolis, USA (Bankers Life Fieldhouse)

2e Tournée - Amérique du Sud :

22, 24, 25 avril 2014 - Sao Paulo, Brésil (Citibank Hall)
27, 28 avril 2014 - Rio de Janeiro, Brésil (Citibank Hall)
30 avril 2014 - Brasilia, Brésil (NET Live Brasilia)
01 mai 2014 - Belo Horizonte, Brésil (Chevrolet Hall)
03 mai 2014 - Porto Alegre, Brésil (Pepsi On Stage)
06 mai 2014 - Buenos Aires, Argentine (Luna Park)
08 mai 2014 - Santiago, Chili (Movistar Arena)
10 mai 2014 - Guayaquil, Équateur (Plaza Lagos)

3e Tournée - Amérique du Nord & Europe :

16 mai 2014 - Mexico City, Mexique (Arena Ciudad de Mexico)
17 mai 2014 - Monterrey, Mexique (Monterrey Arena)
01 juin 2014 - Londres, Angleterre (KOKO)
16 juin 2014 - Los Angeles, USA (Hollywood Bowl)

Le synopsis

La scène, plongée dans le noir, semble immergée selon deux écrans opposés l’un à l’autre. Rapidement un cœur battant s’invite en arrière fond et la chanson Heart Attack débute tandis des extraits du clip prennent le relai. Demi Lovato chante alors la première partie du titre, en backstage, avant de monter sur scène envahie désormais de fumée. Le show peut commencer. La chanson Remember December s’enchaine, soutenue d’une vidéo montrant Lovato évoluant sous la neige, dans un environnement glacial. Les projecteurs révèlent aussitôt une scène toute blanche. Mais voilà, le son de Fire Starter démarre et avec lui des projections vidéo de flammes qui réchauffent l’atmosphère. Puis, sur The Middle, Demi Lovato s’installe derrière la batterie tandis qu’une vidéo de fond la montre évoluer dans le désert. Really Don’t Care s’enchaine avec la jeune star jouant, dos à dos, avec le guitariste de sa tournée ; la scène se revêtant de rose et bleu en manifeste du girl-power. Pour Stop the World, Catch Me et Here We Go Again, les lieux deviennent totalement azur et l’ambiance, bien plus douce. La chanson Here We Go Again change alors d’ailleurs sa tonalité s’offrant en version calme et acoustique là où elle est d’habitude rock.

Viennent ensuite Made in the USA, Nightingale et Two Pieces (cette dernière étant l’occasion pour la chanteuse de descendre vers son public). Après un interlude de guitare, Demi Lovato entonne la chanson Warrior accompagnée d’un piano et du clip vidéo montré en fond non sans que la jeune femme ne délivre avant un discours adapté à chaque ville qu’elle visite. Let It Go version pop rock débarque alors dans les micros avec son succès habituel avant de céder sa place à Don’t Forget sur montage vidéo de la journée type de Demi Lovato qui s’amuse à déclarer en conclusion « ça c’était moi… et puis… j’ai grandi ! ». Les chansons Unbroken et Neon Lights sont alors performées avec un DJ nommé Cole Plante. Des confettis exploseront en guise de fin.
L’encore commence par une vidéo montrant Demi Lovato confirmer son entrée en cure de désintoxication en 2010 et se finissant par la même Demi Lovato annonçant qu’elle va mieux aujourd’hui. La jeune star réinvestit alors la scène avec une robe noire pour chanter Skyscraper: Lors du dernier couplet, elle s’envole via une plate-forme. Titre terminé, Lovato revêt une robe plus joyeuse et clôt son concert sur Give Your Heart a Break.

Les chansons

01. Heart Attack
02. Remember December
03. Fire Starter
04. The Middle
05. Really Don’t Care
06. Believe in Me
07. Stop the World
08. Catch Me
09. Here We Go Again
10. Made in the USA
11. Nightingale
12. Two Pieces
13. Warrior
14. Let It Go
15. Don’t Forget
16. Medley (Get Back, This Is Me, La La Land, Here We Go Again)
17. Got Dynamite
18. Unbroken
19. Neon Lights
Encore
20. Skyscraper
21. Give Your Heart a Break

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 14 juin 2016

The Neon Lights Tour est la quatrième tournée de la chanteuse américaine Demi Lovato. Lancée pour coïncider avec la sortie de son quatrième album, sa première partie débute en Amérique du Nord le 9 février 2014 à Vancouver, au Canada dans le Rogers Arena et se termine le 30 mars 2014 à Indianapolis, aux USA, au Bankers Life Fieldhouse. La deuxième partie de la tournée emmène la jeune chanteuse en Amérique Latine et au Mexique commençant le 23 avril 2014 à Sao Paulo, au Brésil au Citibank Hall et finissant le 17 mai 2014 à Monterrey, au Mexique, à l’Arena Monterrey.

Le 27 septembre 2013, une vidéo est publiée sur la page Facebook de la chanteuse comportant les mots NEON LIGHTS formés en lumières néons avec un message à la fin indiquant « Samedi 18h ». Le samedi suivant la tournée Neon Lights est annoncée et les dates fixées. Le nom Neon Lights est choisi en référence au troisième single de l’album Demi tandis que les Fifth Harmony, Little Mix, Cher Lloyd et Magician Collins Key sont engagés pour la première partie de la chanteuse. Les tickets sont enfin mis en ligne le 5 octobre 2013.

Lovato attend la fin de son contrat avec l’émission X-Factor pour se concentrer sur cette tournée qu’elle envisage tout de suite différente : « Vous pouvez vous attendre à quelque chose que je n’ai jamais fait auparavant… Les autres concerts que j’ai menés dans le passé étaient consacrés à la musique ; mais cette fois-ci, je veux qu’il s’agisse du pouvoir de la femme, d’une énorme fête où tout le monde s’amuse et vit une expérience hors du commun…». Quelques temps plus tard, des informations sur une collaboration entre Demi Lovato et Nick Jonas font surface pour finalement être confirmée : « Nick m’aide pour le côté créatif de la tournée, nous parlons notamment des décors et des arrangements musicaux. »

 

Le 4 février 2014 Nick Jonas est ainsi annoncé comme réalisateur musical et créatif du concert ! Dans une interview au magazine Rolling Stone, il explique :  « Je m’occupe de toute la partie technique, des fonds vidéos, des lumières, des tenues et de la scène. Je signe également certains des arrangements musicaux. Je construis ce que Demi veut : un spectacle sans fin et sans début. Nous avons le même manageur, donc j’étais très emballé quand elle m’a proposé de travailler avec elle. La relation que j’ai avec Demi depuis plus de huit ans rend les choses beaucoup plus faciles. ».

Avant de commencer la tournée, Demi Lovato lance des teasers sur sa chaine YouTube : « Je veux donner aux fans quelque chose de spécial pendant toute la durée du spectacle. Je me suis beaucoup inspirée de Beyonce, qui a eu un vidéo clip pour chaque chanson de son album (Beyonce, 2013 chez Columbia). Les chansons que tout le monde connaissent seront changées sur scène pour leur donner une deuxième vie. »

Demi Lovato montre avec The Neon Lights qu’elle a non seulement une voix mais également une belle allure et une vraie présence sur scène. Avec l’aide de son ami de longue date, Nick Jonas, elle parvient à offrir une tournée étonnante, montrant un retour aux sources après sa cure de désintoxication et revendiquant que rien ne peut désormais l’arrêter !