Les Tracas de Donald

Les Tracas de Donald
L'affiche
Titre original :
Drip Dippy Donald
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de sortie USA :
Le 5 mars 1948
Série :
Genre :
Animation 2D
Réalisation :
Jack King
Durée :
6 minutes

Le synopsis

Donald, gêné par le bruit d'un robinet qui fuit, ne parvient pas à trouver le sommeil...

La critique

rédigée par
Publiée le 06 février 2019

Les Tracas de Donald est un cartoon où Donald souffre d'insomnie en raison de bruits urbains.

Le cartoon commence de nuit alors qu'un bus est en train de rouler dans la rue. Le spectateur entend un ronflement tandis que le car se met à bouger comme s'il respirait fort. Quand il expire, pour insister sur les vrombissements, un petit gag se produit via une onomatopée formée de ZZZZZ qui sort du pot d'échappement. À l'intérieur du bus, le conducteur réveille alors Donald qui s'était assoupi. Le pauvre est épuisé : il suffit pour cela de regarder ses paupières lourdes qu'il n'arrive pas à maintenir ouvertes. Il se dépêche donc de rentrer chez lui pour se coucher. Là encore, un joli petit gag sonore et visuel est mené. Le spectateur n'aperçoit, en effet, la maison que de loin : il remarque alors que la lumière des fenêtre s'allume et s'éteint au fur et à mesure que le canard rentre et sort d'une pièce. Alors qu'il arrive à celle du fond, une petite fenêtre à côté s'illumine également dont ressort le bruit d'un gargarisme. Le spectateur comprend instantanément qu'il s'agit là de la salle de bain et que Donald s'apprête à aller se coucher. La caméra pénètre enfin dans la maison et montre le canard en train de se laver les dents. Il se traîne ensuite jusqu'à son lit non sans avoir auparavant remonté son réveil. Il est grand temps pour Donald de passer une bonne nuit réparatrice...

À partir de là, le canard va vivre ce que les spectateurs ont aussi expérimenté des nombreuses fois dans leur vie : des gênes extérieures qui l'empêchent de s'endormir. Sauf qu'ici, Donald va les accumuler. Cela commence d'abord par une enseigne lumineuse qui éclaire la fenêtre de sa chambre et dont le rayon lumineux arrive directement sur son visage. La solution semble aisée, il se tourne dans le lit mais voilà... par un jeu de réfléchissement dans un miroir, il se le reprend à nouveau en pleine figure. Il baisse alors son rideau qui refuse de rester en place au point qu'il est obligé de le clouer à la fenêtre pour qu'il joue son rôle d'obstructeur de lumière. Une fois le problème réglé, Donald n'en a pas fini avec les tracas : c'est désormais un robinet mal fermé qui fait des siennes. Le son d'un goutte-à-goutte remonte, il est vrai, de la cuisine si bien que Donald est contraint de se relever pour fermer définitivement le robinet récalcitrant...

Sauf que la fuite est toujours présente, et tandis que Donald retourne à son lit, le bruit devient de plus en plus insupportable pour lui, tout simplement car il se focalise de plus en plus dessus. Pour illustrer la situation, les artistes ont l'excellente idée de faire évoluer le bruit au fur et à mesure passant d'abord par un petit cloc discret pour finir de plus en plus fort. Donald a beau s'emmitoufler sous son oreiller et dans son matelas, il ne peut s'enlever le bruit de la tête restant éveillé avec les yeux explosés. Le cartoon oublie alors le réalisme pour se rendre hyperbolique. Le spectateur voit, en effet, des marteaux transparents qui tapent sur le crâne de Donald alors que le bruit s'intensifie. De même, les gouttes d'eau se transforment en bombes faisant soulever les meubles, le sol, la maison...

Pour empêcher les gouttes de tomber, Donald décide subitement de mettre la tête sous le robinet en tirant la langue pour que cela ne fasse pas de bruit. C'est certes efficace mais si peu confortable qu'il finit par tomber. Il décide alors de régler une bonne fois pour toute le souci : d'abord avec un bouchon sur le robinet puis avec un tuyau, malheureusement percé, pour finalement opter pour un système complexe qui va circuler dans toute la maison pour atterrir sur une éponge que tient dans les mains Donald en plein milieu de son salon... Tout cela ne lui permettra pas plus de trouver le sommeil... Le salut viendra en fait, dans un dernier bon gag, de la compagnie des eaux qui lui téléphone pour lui annoncer que son eau sera coupée faute d'être à jour de ses paiements...

Les Tracas de Donald fonctionne car il se moque exagérément d'un problème que tout le monde a rencontré un jour dans sa vie. Cela rend les mésaventures de Donald encore plus drôles.

Les personnages

1934
Cinéma

L'équipe du film

1901 • 1966
Producteur

L'édition vidéo

Le court-métrage est sorti, en DVD Zone 1 et en DVD Zone 2, dans le volume  Donald : De A à Z - Volume 3 de la collection des Walt Disney Treasures.

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.