Last Chance Lloyd
L'écran titre
Titre original :
Last Chance Lloyd
Production :
Disney
Date de sortie USA :
Le 30 août 2011
Genre :
Comédie
Réalisation :
Taz Goldstein
Durée :
10 minutes

Le synopsis

Llyod ne s’avère pas vaincu : il ira au bal de promo avec une fille à son bras... sa sœur !

La critique

rédigée par
★★

Si les studios Disney ont pris l'habitude d’accompagner leurs films d'animation d’un court-métrage inédit, ils n’avaient pas élargi cette pratique à leurs productions « live ». C’est chose faite en 2011 avec le tout premier du genre, Tron : The Next Day, un mélange de docu-fiction, de matériel promotionnel viral et d'annonce de suite... Contre toute attente, le label remet le couvert avec Le Grand Soir, un film qui n'a pourtant pas brillé au box-office. Au delà de leurs intérêts artistiques, ces mini-œuvres, qui n’apparaissent que sur les galettes HD et non sur les DVD, constituent, en réalité et surtout, des produits marketing destinés à convaincre le consommateur de passer au blu-ray. La démarche est ainsi autant subtile que maline même si elle est évidemment castratrice pour le consommateur, et notamment le fan : un collectionneur encyclopédique des œuvres Disney se voit ainsi forcer la main pour acquérir certes le meilleur format, mais aussi le plus cher ! Une nouvelle règle s’instaure donc désormais : en plus des bonus, des œuvres supplémentaires sont adjointes dans les éditions Blu-Ray ou Blu-Ray 3D. Marvel a déjà pris le même chemin, en ne proposant des courts-métrages inédits qu'en Blu-ray, et Disney fait dans le plus frustrant encore en plaçant un court-métrage inédit sur la saga de Pirates des Caraïbes dans un coffret regroupant les 4 films en Blu-Ray. Les passionés qui ont déjà les trois premiers volet vont devoir repasser à la caisse...

Alors, que vaut Last Chance Lloyd ? En gros, Disney applique le bon vieux principe du « rien ne se perd, tout se recycle » : c’est, en effet, une sorte de conglomérat de plusieurs séquences tournant autour d'un personnage (coupées au montage) agrémentées de scènes tirées du film, notamment en début et fin de court-métrage, afin de créer une continuité scénaristique. Seuls les deux tiers de l’opus sont donc vraiment inédits pour le spectateur. Ce procédé de production -plus industriel qu’artistique- handicape à l’évidence la réussite de l’ensemble qui vaut ainsi principalement pour deux choses : d'abord la scène où Llyod provoque un incendie en faisant sa demande romantique à une fille et ensuite, l’explication -qui fait défaut dans Le Grand Soir !- de sa venue au bal avec sa sœur.

Last Chance Lloyd est dispensable : il apparait plus comme un « bonus vidéo » bricolé qu’un véritable court-métrage autonome...

L'édition vidéo

Le court-métrage est disponible sur le Blu-Ray du (Le) Grand Soir.

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.